AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chasing Tails

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Sam 13 Aoû - 23:34

    Mais la voix grasse, discordante et caverneux du Muffle était bien l'un des plus désagréables à entendre. Roy sentit presque son corps trembler sous la rage, fronçant les sourcils sans pour autant perdre ses airs bonasses malgré sa mauvaise posture. Ses pieds glissèrent sur le poitrail de la bête et il dut à maintes reprises se réajuster, cherchant à arquer le dos et étirer la nuque pour un souffle de plus, qu'on hésita pas à lui subtiliser.

    - What's the matter now, HUH !?

    Henry resserra ses jointures autour de sa prise et le renard eut presque l'impression d'entendre ses cervicales craquées et se fendre sous la pression. Pendant un instant, sa vision se ternit, s'évanouissant dans le néant et il eut un étourdissement qui lui fit perdre de son tonus, retombant plus mollement dans le vide et dans la solide poigne du Taureau. Celui-ci, rapprocha le visage du Maître du Black Market du sien, le dévisageant de ses énormes yeux globuleux, sa pupille réduite à un seul point tellement son ivresse était intense.

    - There's no King here ! NONE !

    À la vitesse à laquelle l'oxygène lui manquait, Roy eut du mal à faire le tri dans ses idées, abandonnant certainement, pour le moment, l'idée de se montrer sous son vrai jour parmi cette vermine. Il ne s'y sentirait que trop à l'aise. À cette pensée, un narquois sourire s'esquissa faiblement sur ses lèvres et la prise d'Henry se mit à faiblir. Le Buffle avait serré les dents, des fourmillements s'emparant de l'ensemble de ses fibres musculaires qu'on jurait voir trembler sous les pores de sa peau. Celle-ci se gonfla sous la pression de ses veines alors qu'il cherchait à lutter face à cette Illusion qui le déchirait de l'intérieur—invisible aux démunis qui observèrent la scène sans comprendre. Lorsque son coude plia, Henry eut de réflexe de poser sa seconde paume sur son bras, relâchant suffisamment sa prise pour permettre au renard de prendre une profonde inspiration avant de toussoter. Certes, Roy n'acceptait pas de céder à ses pulsions sauvages, mais il ne pouvait les empêcher de s'accrocher à lui, suintant d'une malsaine et insidieuse énergie.

    - Haah... Finally, that tongue has a purpose~ ?

    Il inclina sa tête sur le côté, tendant les mains vers Henry, s'agrippant à une de ses cornes et à l'anneau dans son nez, appuyant ses pieds, de nouveau, sur son poitrail, prêt à se donner l'élan nécessaire pour l'éloigner de lui.

    - What should we do then...

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 15 Aoû - 0:22

La scène se peignait d'elle-même : sur le côté, un Troll répugnant qui puait l'effort physique, tout près, son partenaire le Goliath - un homme Géant se perchant à près de deux mètres de haut - écrasant la mâchoire d'un misérable humain au sol de sa large main, rigide et inégale par la corne et la peau cicatrisée, et au centre du ring, le Minotaure, le dos droit, la tête haute, les naseaux dilatés et le torse bombé, se vidant et se soulevant sur de bruyants ronflements, une main ensanglantée, l'autre brandissant le Maître du Black Market sous les yeux de toute son audience.

Les spectateurs virent sa faiblesse dans le bras, mais pas ce dont il en était la cause, réduits à regarder cette figure de pouvoir se replier de douleur et tenter de s'aider à l'aide de son autre main - de ce qu'il en restait.

Partout autour on s'échangeait des coups de coudes et des vannes à propos du Maître du Black Market aux prises du Bovidé. « Lâche » « Crâneur » « Serves him right » « We don't need a king! »

« He's a freak ! »

« Yeah, Henry ! You should smash his face in ! »
« BLOOOOOOD !!! »

Et ce qui n,avait été d'abord qu'un établissement de basse gamme avec ses douteux consommateurs se transforma en véritable Colisée où on hurlait au Brutus-des-Buffles d'éliminer le César-Renard une bonne fois pour toutes.

« HA HAH, GO HENRY! »

« OFF WITH HIS HEAD ! »

« OFF WITH HIS HEAD ! »

« OFF WITH HIS HEAD ! »


Dernière édition par Le doppelganger le Lun 15 Aoû - 2:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 15 Aoû - 1:18

    Les couleurs revinrent en même temps que sa vision qui s'éclaircit, plissant ses paupières sur ses yeux de nyctalopes face à la lumière imposante et incandescente de l'arène de combat. Sa première inspiration lui permit de renouer avec son esprit et ses moyens, usant de ses talents pour éloigner davantage Henry, conscient qu'un tel colosse pouvait, néanmoins, réussir à briser une pathétique Illusion de la sorte. Et si la panique ne s'était pas peint sur son visage, Roy sentait son cœur se débattre dans sa poitrine et ses poumons s'échauffer à chaque bouffée d'air alors qu'il serrait les dents ensembles, faisant davantage pression sur ses prises respectives. Ses semelles glissaient moins sur le poitrail du Buffe, fléchissant même les genoux comme s'il s'apprêtait à s'esquiver dans un brusque élan et briser sèchement cette corne en deux, arracher brutalement cette anneau à ses nasaux. Face à un tel cafard, le Minotaure mettait son endurance à l'épreuve, écarquillant ses yeux mordoré dans l'effort, soulevant les épaules et l'énergie nécessaire, qui lui manquait pour lutter un peu plus, s'extirpa des assises qui brûlèrent d'impatience de voir le soi-disant Maître du Black Market, ce vil et effroyable renard s'étendre, finalement, à leurs pieds et y voir sa tête roulée.

    « Yeah, Henry ! You should smash his face in ! »
    « BLOOOOOOD !!! »


    Roy avait froncé les sourcils, tâchant de ne pas se laisser distraire par les exclamations, élargissant plutôt l'ombre du sourire qui avait reprit vie sur ses lèvres.

    « HA HAH, GO HENRY! »

    « OFF WITH HIS HEAD ! »

    « OFF WITH HIS HEAD ! »

    « OFF WITH HIS HEAD ! »

    Abruptement, la main estropiée d'Henry s'enroula autour de son cou, rajoutant la pression et la force nécessaire pour lui arracher subitement un souffle et un geignement par la même occasion. Le renard s'en débattit et tour à tour, ses poignes lui échappèrent, ses doigts glissant sur les aspérités de la corne ainsi que le métal lisse de la boucle au nez du bovin. Il chercha à s'éloigner, de ses pieds, de ses jambes et le Taureau se campa davantage sur ses sabots, cherchant à utiliser la moindre parcelle de sa force, de sa masse, de son poids pour éteindre cette vie et cette dégoûtant sournoiserie qui ne cessait de briller dans l'azur des iris du kitsune.

    « ALRIGHT !! »

    « YEAH, HENRY YOU GOT IT ! »

    Il sentit l'engourdissement lui saisir les jambes, ses forces l'abandonner à chaque tentative d'inspiration et de feinte. Roy cligna à plusieurs reprises des paupières, ses instincts se frayant un chemin sous les pores de sa peau, le charisme de son aura se troquant pour une écrasante et malsaine prestance, éloignant les moins courageux et attirant la curiosité de certains, dont un Troll et un Goliath. Une peur, de voir jaillir cet immonde renard à neufs queues, ébranla la foule qui se fit moins énergique, mais la lutte fut perdu d'avance. Du noir. C'est tout ce qu'il s'imposa à lui, son image et sa silhouette s'étant uniquement figée sur sa stature humaine, nouvellement dôtée d'une simple queue touffue et d'oreilles molles, comme tout le reste de son corps, penchées sur les côtés, sur sa tête. Blackout.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 15 Aoû - 1:57

R--

Sa protestation s'étouffa dans sa bouche avant même de pouvoir en sortir, le Goliath resserrant sa poigne sur son os hyoïde et creusant ses doigts au travers de ses joues. Gun sentit son tempo cardiaque prendre de la cadence, s'accélérer, trébucher sur lui-même et battre, saccadé, la compression de sa face lui donnant la berlue.

Devant lui il vit son Maître, SON Maître, celui qui lui avait promis une friandise en venant ici, perdre son énergie, perdre son sourire - mais plus particulièrement, vit sa queue de renard se prolonger derrière lui, et une paire d'oreilles triangulaires poindre à la couronne de sa tête. La vision d'une telle apparition fit se juxtaposer une scène encore vive dans son esprit. Et lorsque la tête de l'homme-renard s'abaissa, mollement, il lui sembla que tout son épuisement lui fouetta le sang.

Soudain, le champion à genoux gonfla de volume et retrouva ses attributs de buffle en se levant d'un redressement du dos, usant de l'épaisseur de son encolure pour asséner un coup à celui qui le tenait derrière. Le Goliath se sentit manquer prise, mais il tint bon : ses doigts entourèrent une corne de justesse, tirant la tête du buffle qui mugit de tout son soûl.

« MMMEUUUUUÎIÎÎÎÎÎÎÎHHHH »

Du coin de l’œil il vit le Troll se ruer sur lui.

Il ne lui en laissa pas la chance.

Plutôt que de se débattre à se lever, Gun bascula volontiers toute sa masse vers l'avant en penchant le dos, ses genoux fermement ancrés lui donnant le soutien nécessaire pour « OOmph--! » renverser le poids du Goliath contre lui.

Le Goliath fut tracté vers l'avant, suivant la tête de la vache, et passa-au dessus de son dos en tête à queue en arrêtant sa trajectoire sur le troll. « HHMPH » Le choc de contact les envoya au tapis, soulevant un nuage de poussière dont les cristaux reluisirent dans la lumière. « Huff-- »

Positionné en Enfant, les trois doigts du Minotaure changèrent alors d'allure, et son encolure, d'un seul coup, foisonna de fourrure rousse. Il perdit les quelques muscles en trop, sans parler de sa masse, mais il gagna en agilité.

C'est à peine quelques secondes après la tombée des géants qu'un lycanthrope se hissa sur ses quatre pattes digitigrades, levant le dos, sa queue de vache terminant sa transformation en ossature canine. Et à peine un mouvement de celle-ci que l'Enfant-loup s'arrachait déjà du sol (au Diable ses vêtements), bondissant sur Henry pour agripper ses mâchoires à ses reins, « ARG- » pressant dans l'élan, visant à le tirer au sol lui aussi.

Il y avait peu de chose qu'un ado-garou puisse faire contre un vétéran, aussi sa tête parut se modifier, ses pattes, son dos, la configuration de son corps perdit ses formes humanoïdes pour trouver une ossature plus rigide, la fourrure noire et ses   yeux s'injectèrent de sang  , sa mâchoire se développa et ses crocs s'affermirent et s’affûtèrent, perçant au travers du cuir de la peau du bœuf « AAARRGHH » et sitôt une patte toucha le ring qu'il retomba et se servit des trois autres comme des appuis afin de l'aider dans son geste, tirant à s'en faire bleuir les gencives.


Dernière édition par Le doppelganger le Mar 13 Sep - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Mar 16 Aoû - 0:01

    Quelle douce ironie. Il n'était vraisemblablement pas donné à tous de pouvoir se vanter de voir la Lumière se dresser devant eux. Réconfortante, invitante, envoûtante, prête à accueillir quiconque les bras grands ouverts et les bercer à tout jamais. D'autres prétendaient voir le fil de leur vie se dérouler devant leurs yeux. Spectateur d'une vie entière, impuissant devant les erreurs, mais soudainement compréhensif et plus fort dans cette adversité, souriant aux joies du passé, du présent et abattue, triste, par un futur qui ne se réaliserait probablement jamais.



    Rien.

    Le néant.

    Dans cette noirceur, il ne lui était même pas donné de pouvoir détailler sa propre silhouette et visiblement, une vie de plus de cent années, une décennie, était trop cher payer pour se jouer devant ses iris azurs rieurs. Devait-il se débattre ? Est-ce qu'il y avait seulement une issue, une sortie ? Étrangement, n'était-ce pas pourtant ce qu'il avait toujours espéré ? Toutefois, peut-être pas nécessairement ce qu'il s'était toujours imaginé. Immortel jusque dans la mort, il fallait le croire. Quelle pure et malsaine malédiction.

    Dans ce silence complet, il crut pourtant entendre autre chose que le propre conduit de ses pensées. À l'extérieur de cette prison d'ébène, de calme placide et d'amertume, la foule avait prit panique devant l'enchaînement brusque de transformations de l'incube et les derniers téméraires avait craqués, prenant la fuite comme tous les autres. L'imprévisibilité et la vitesse de cette chose secoua tous les spectateurs ainsi que ses adversaires jusque dans leurs tripes qu'il crut en retrouver les couleurs de son perfide sourire. Et la douleur sèche, brutale qui électrisa l'ensemble de ses nerfs, mais personne pour l'entendre s'en geindre, ne fit que concrétiser ce double revirement de situation.

    Devant les mâchoires du loup-garous, Henry avait déjà commencer à progressivement céder, relâchant sa prise, inconscient et à tord de penser que peut-être, cet indigne renard s'était finalement briser entre ses mains. Cependant, il renvoya brutalement toute l'inertie du kitsune sur le côté, lorsque la mâchoire du digitigrade fut troquée pour une configuration plus violente, le basculant vers l'arrière. Le corps du renard roula dans la poussière, s'écorchant la peau, déchirant ses vêtements, dans ses éclats, s'achevant hors du ring, s'heurtant et s'arrêtant au pied d'une table. Ni une ni deux, la cage thoracique de Roy s'était gonflée et l'inconscient reprit conscience en inspirant brutalement tout autant d'oxygène que de poussière. Il s'étouffa, toussotant, crachant quelques gouttes de salive teinté de rouge. Il replia les coudes et les genoux, tentant de se redresser maladroitement, sa queue de renard ayant un mouvement d'ondulation jusqu'à la pointe de ses pieds. Roy posa une main à sa gorge, en vain de taire sa sécheresse qui lui lacérait la muqueuse, puis sa seconde paume à sa poitrine, repoussant la détresse de son cœur qui cherchait à calmer le brasier dans tout son corps. Le Maître du Black Market ne tarda toutefois pas à retrouver la tenue de son sourire et glisser automatiquement ses doigts dans ses mèches blondes, traversant l’entièreté de sa chevelure pour chasser les oreilles de quadrupède qui s'y était couronnées. Un fouettement de sa queue la fit disparaître et fit battre de nouveau le sang dans ses veines, l'électrisant d'adrénaline. Lentement, Roy avait redressé sa tête, lourde comme un étau, et se recula légèrement pour se permettre de s'assoir à genoux, essuyant, du revers de sa manche, les commissures de ses lèvres. Lorsque sa vision cessa de se dédoubler, il eut l'occasion de voir le Minotaure se démener pour se libérer des crocs d'un loup géant. Un loup que le renard n'eut aucune difficulté à se souvenir, redorant les traits de son visage de malice et d'amusement. Dans une nouvelle tentative pour repousser la bête, le Taureau lui assainit brutalement un poing sur le museau, cherchant a fracasser son ossature et n'hésitant certainement pas à glisser ses doigts, déjà lacérés, dans la gueule de l'animal pour créer davantage de pression.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Mer 17 Aoû - 16:30

Ses mâchoires CLAQUÈRENT l'air en lâchant prise, l'Amarok se hissant de justesse d'un recul pour tenter d'éviter un coup de poing - tenter trop tard, le poing s'enfonçant au plein creux de la surface de sa maxillaire et le stoppant dans son geste, l'opposition de la force versus son élan le renvoyant au tapis - si le buffle ne l'avait pas stoppé en plongeant son autre main dans sa gueule. Pris au piège, le loup monstrueux se mit à tirer désespérément dans sa prise ; sa langue serpenta sur toute la longueur de l'avant-bras du Minotaure ; à défaut d'avoir une ouverture il resserra ses canines sur ce qui lui bloquait toute la bouche.

Strategy shift.

Se campant vers l'avant, l'Amarok se souleva du sol en se cabrant sur deux pattes, et en se laissant retomber, en angle, tordant le cou pour envoyer toute sa masse dans sa chute, il emporta Henry dans le geste en lui retournant son propre poids. L'Amarok rencontra le sol sur l'épaule ; Henry fut terrassé sur le dos.

Un tremblement de terre souleva un nuage de sable à l'impact de leur chute. Le flanc de l'Amarok frappa le sol après quoi, mais un coup de croupe précipité lui permit de se relever, secouant sa tête comme un déchaîné et déchiquetant le bras du Minotaure, le malheureux cherchant à se distancer, les râles et les cris tourbillonnant de sa bouche par saccades.
« aHH-- aaRGH- guH -- STOP!! »

Prit d'affolement, Henry enfonça la sole d'un sabot dans la terre pour extirper son bras de la gueule du loup - un filet de sang et marqua sa liberté et frappa la terre d'une marque mouillée, le contre-poids le renvoyant basculer dans la poussière. Son sabot frappa encore, grattant le sol en se précipitant debout du mieux qu'il le put, manquant de glisser à nouveau : du coin de l’œil, il vit l'Amarok se tendre. En tournant la tête, l'Amarok était là et il s'évita ses mâchoires, mais pas une troisième fois : l'Amarok lui bloqua le chemin et le percuta de face, « HGN » plongeant sa patte dans sa pomme d'Adam - sauvé de justesse par l'épaisseur de son encolure. Ils se clouèrent au plancher.

« HRRK-- »

Pris de panique, le sable et les débris lui collant à la sueur du dos, Henry replia un postérieur et asséna une violente ruade dans le ventre du prédateur, lui coupant le souffle (son grondement se cassa en gémissement) l'envoyant paître à côté, à se rouler et à se recroqueviller au sol en gargouillant toutes sortes de signaux vocaux depuis la bouche. l'Amarok haletait avec force, se crispait, s'étendait, étirant la patte et grattait le sol incessamment.

Henry eut à peine le temps de retrouver son souffle, se roulant sur le ventre, se hissant sur ses deux bras - l'un d'eux ensanglanté, les doigts raides - qu'il vit le change-forme se modifier encore.

Le grondement de l'animal, si à la base d'un octave très bas, atteint les sommets caverneux lorsqu'on put voir toute sa silhouette doubler, tripler de volume, et on entendit la moindre de ses articulations craquer et se tordre en écho dans toute l'Épée de Damoclès - que les consommateurs abandonnaient en se hâtant vers les sorties.

« Shit » Henry ne perdit pas une seconde - une fois qu'il vit la couleur de la fourrure noire se pâlir avec la transformation, les touffes de poils se fournissant et s'élargissant, il rua à nouveau, le coup le montant sur quatre pattes, et chercha à charger la créature qui prenait forme, préparant à décocher un droit dans les immenses métacarpes qui se nouaient entre elles. Son droit ne vit jamais le jour.

Henry fut plongé dans l'ombre.

Au dessus, la patte d'un immense Renard à neuf queues s'articula en hauteur, avant de se faire lâcher et s'abattre sur lui en tranchant l'air d'une vague de force.

Le claquement fut sonore, résonna en écho qui se propulsa sur les murs de la place, son occipital percuta le sol, et la puissance de l'impact l'avait complètement envoyé rebondir en l'air - lui, l'Homme-bœuf qui n'avait jamais rencontré son égal sur le ring - le choc l'ayant tellement sonné qu'il en avait échappé ses pensées.

Lorsqu'il se sentit reprendre conscience (quoiqu'encore vraisemblablement frappé de confusion), Henry leva les yeux, et tout ce qu'il put voir fut les véritables piliers qui servaient de pattes au Behemoth, montant à la tour de fourrure qu'étaient son poitrail et son cou, et ses yeux ronds, virant de bleus à noir sur un fasciés étriqué, étroit, dont le museau se plissa de dédain en retroussant ses babines - révélant la lueur de crocs plus pointus encore que ceux de sa forme précédente.

Il s'attendit à ce que la bête ne lui fonde dessus (il voulut se débattre), mais c'est alors que l'air retomba.

Un simple mouvement de la formidable apparition suffisait à déplacer tout l'air autour, et l'air retomba à cause du poids qu'il renvoya dans ses postérieurs - une immense queue se dressant, parmi l'apparition de huit autres, qui retombèrent au sol, inertes, dans un choc - la créature prit son élan, dodelinant du cou, aspira l'air ambiant tant ses poumons étaient vastes et demandaient de l'oxygène et fit se trémousser les fondations du plancher en s'y appuyant.

Une, deux secondes.


Le Renard s'arracha du plancher dans une montée de poussière et de sable, son bond secouant l'entièreté de l'usine désaffectée, les projecteurs au plafond oscillant follement au-dessus de lui, éclairant sa fourrure blanche et or à contre-jour.

Tout ce qui monte

finit par redescendre,

et la dépression dans l'air annonçant sa chute imminente glaça le sang de quelques fuyards encore témoins.

Comme un véritable tsunami de force, tout le poids du formidable Renard se localisa tel un bulldozer dans un bras du Buffle,

- SSSssPPLLOOOOoRRrrTCH-

l'onde de choc soulevant et délestant le ring de sa poussière, de son sable, de ses particules et de tout ses débris léger, l'air se secouant sur des mètres de distance avant de retomber. Même les assises parurent ployer devant une pareille démonstration.


Dernière édition par Le doppelganger le Mar 29 Nov - 19:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Jeu 18 Aoû - 0:46

    Sous ses rétines reluisant d'un vert anis, ses pupilles dilatées en fentes verticales et ses iris azurs rieurs, se dessinait un véritable ballet dans lequel, chacun des danseurs cherchaient à prendre les commandes, diriger l'autre avec aisance et l'obliger à suivre une cadence imposée. Roy fut toutefois obligé de détourner la tête un instant, toussotant encore, et chaque effort pour reprendre correctement sa respiration lui arrachait une douleur sourde dans la nuque, accompagnée par la brûlure qui lui traversait la trachée jusqu'à ses bronchioles. L'impression que ses cervicales se fissuraient, se craquaient et se tordaient, dans toutes ses tentatives, peu importe étaient-elles, était vive et une véritable torture.

    Un soudain tremblement de terre le ramena sur le plancher et le renard étendit ses avant-bras devant lui, pliant les coudes et les genoux pour s'éviter un face à face avec la poussière. Ce nouveau nuage de sable n'était pas pour aider à sa condition actuelle, mais parvint à le fouetter davantage. Il devait s'en extirper. Roy se hissa maladroitement sur ses jambes, le dos en angle, posant un pied devant l'autre et se relevant à l'aide de ses mains. Il se vit bousculer dans la panique de certain, se réceptionnant en tourbillonnant presque entièrement sur lui-même, reprenant ses forces en repoussant certains. Comment des spectateurs pouvaient-ils fuir devant une tel admirable spectacle ? C'était pourtant le type de combat que l'on retrouvait dans l'Épée de Damoclès. À l'exception près, qu'il n'était jamais question du Maître du Black Market en ses lieux et certainement pas accompagné, ou encore comme participant.

    Du bout de sa semelle, dans ses pas traînants, il sentit qu'il eut repoussé un objet, qui se glissa entre les jambes des derniers évadés, un Troll et un Goliath. Le kitsune plia le dos, fléchissant un genoux, pour s'emparer du balisong de Gun, sans s'arrêter dans sa progression pour regagner le ring. Cependant, lorsque les grondements imaginaires et pourtant réels, d'une bête familière, surgit, ravalant toutes les octaves possibles, Roy se figea, perplexe. Ses paupières s'écarquillèrent et ses yeux se dilatèrent davantage à la vue de la silhouette qui sembla doubler, tripler en taille, le craquement de chacun de ses os se joignant au rythme de la cadence des hâtifs qui se précipitaient encore plus vers les sorties les plus près. Et nul doute pourquoi. À voir cette fourrure sombre s'éclaircir soudainement, se renflouer, s'épaissir et sa seule et unique queue se séparer en neuf vénérables queues, on put admirer, un renard à neufs queues se dresser dans l'arène. Dans toute sa prestance et sa contenance, Roy était demeuré droit, silencieux, une main posée sur une hanche et l'autre sur sa poitrine, son sourire s'étant élargit à la même vitesse que la transformation de son familier se terminait. Il pressa ses doigts à sa chemise, tâchée de sang, de poussière et de salive, cherchant à taire son cœur qui s'emballait malgré le regard teinté de dégoût que de dédain qu'il posa sur la silhouette de l'effroyable bête qui s'exposait devant lui. Devant lui, mais sans lui. Le renard ferma les paupières, profitant et acceptant ce sentiment de soulagement, d'effacement et de détachement qui le fit se détendre au complet, tout son poids retombant sur une seule de ses jambes alors qu'il émit un soupir chargé. Une simple et unique impression de libération. Il n'oserait jamais s'imaginé quel en serait le véritable sentiment. Roy se vit toutefois extirper de ses songes et de ses sombres rêves au mouvement étonnamment flexible et rapide de la créature qui osa jouer avec le Minotaure comme s'il s'agissait d'une véritable poupée de chiffon. Le kitsune aurait volontiers reprit sa place dans les gradins, replongeant dans un certain souvenir qui eut, tout de même, le mérite de lui arracher un petit rire qui sonna caverneux à sa gorge sèche et incendiaire.

    Puis, ses yeux s'arrondirent face à la masse de l'immense Renard qui se souleva sur ses quatre pattes, dans un bond, sa taille semblant le maintenir permanent dans les airs. Roy fut le premier à subitement se jeter, recroqueviller, sur le sol, sur ses pieds, s'entourant la tête des mains et des bras. Le saut de la créature absorba l’entièreté de l'air présent dans l'usine avant d'être brutalement projetée dans toutes les directions possibles, propulsant les derniers témoins sur la terre sèche et secouant les ampoules du plafond qui cliquetèrent ensembles, s’entrechoquant, faiblissant. Et si on croyait que cette démonstration de puissance et de taille en avait même avaler les moindres sons, le cri déchirant de Henry perça l'obscurité, ramenant la lumière qui se projeta sur son corps en sang, en sueur et son épaule, son bras réduits à un état méconnaissable.

    Ni une, ni deux, Roy avait reprit le pas vers l'arène, s'y traînant presque, rampant presque, sur ses pieds précipités, glissant sur le sol, son corps repoussé par le contre coup de la descente brutale de la bête. Une main sur la bouche, il toussota, crachant ensuite sur le côté, un peu de salive et de sang, ravalant sa respiration sifflante. Il essuya sa paume sur son pantalon, s'approchant de la large tête du Kitsune pour la lui repousser brutalement à deux mains, l'obligeant à s'arrêter et à se reculer. Pour finalement la lui reprendre, l'encerclant entre ses bras dans un étau, pressant la pulpe de ses doigts dans sa fourrure, effleurant la base d'une oreille, jusqu'à sa pointe, dans une brève étreinte, ses prunelles azurées baissées vers son oeil sombre. En regagnant la carcasse du Taureau, le renard se laissa tomber à genoux au-dessus de lui, dévisageant la lame qu'il avait entre les mains, abandonnant l'idée ridicule en refermant le couteau et le laissant choir sur le côté. Sa tête et le haut de son corps plongés hors du ring, Henry eut de peine et misère à daigner seulement redresser sa tête, si ce n'est qu'un simple soubresaut qui parcourut son corps dans sa vaine tentative. Un rire cynique s'échappa des lèvres de Roy à cette vue.

    - Now.

    Le renard se redressa sur une jambe, s'appuyant sèchement dans la face du Minotaure pour s'aider davantage et enfin poser sa semelle sur son poitrail, se dressant au-dessus de lui. Les ampoules n'avaient pas fini de tanguer, dévoilant tantôt, aux yeux globuleux et mordorés d'Henry, le visage de Roy qui était figé, de façon terrifiante, dans l'amusement et la malice. Il n'en n'avait certainement pas terminé avec lui.

    - I think, you and I, have some things to talk about, no ~?

    Et le vide ouvrit ses bras au Minotaure, les contours de l'arène se voyant rongés, avalés et plongés dans un cratère sans fond et le plafond n'en finit plus de s'évader, s'échapper, montant toujours plus haut, soutenant cette Illusion en se déguisant sous un ciel, sans lune, avec seulement quelques étoiles. Et seuls les participants encore dans le cercle de combat était sain et sauf d'une potentielle chute mortelle.

    - ... ...G-go fuck yourself!...

    - Mhm, not a problem anymore, what else ♥ ?

    Les traits de son perfide sourire n'en finissaient plus de s'élargir alors qu'il tâcha d'échanger un regard complice avec Gunthaer, haussant les épaules en vain, feignant l'innocence.

    - I know you're here     'cause of the siren--

    Et le Minotaure regagna aussitôt son attention et son intérêt. Cela n'empêcha toutefois pas au renard de s'en moquer, tapant des mains en applaudissement avant de pointer Henry de l'index, lui décochant un clin d'oeil taquin.

    - Things are getting better ! I'm proud of you !

    - ...you should go talk to your precious associate,... for this kind of stuff--....

    Roy plissa les paupières, l'information ne faisant qu'un tour dans son esprit. Ses ennemis étaient certainement plus nombreux que ses associés et bien qu'elle n'était souvent que de passage, que sa soit pour échanger la chaleur de ses draps en échange de quelques précieuses informations, il n'y avait inévitablement très peu de doute sur la personne. Lentement, nonchalant, le Maître du Black Market s'était relevé, s'échappant de tout autre questionnement aux quelques gouttes de sang qui s'échappèrent de ses narines. Il les essuya du revers de la manche, enjambant Henry, d'un large pas, comme une vulgaire déchet, ses pouvoirs jurant sur son enveloppe humaine affaiblit par tout ce chaos.

    - ...Better destroy these informations.

    Le kitsune émit un petit soupir, feignant le découragement. Il se massa la nuque d'une main, la penchant ensuite vers l'arrière, posant une main à sa gorge, incapable de dissimuler toutes les démarcations violettes et bleutés qui teintaient maintenant sa chair. Il pivota sur un pied, jetant un regard absent d'abord, puis malicieux vers Gun.

    - --what do you think ~ ♥ ♥ ?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Mar 23 Aoû - 1:32

En ôtant sa patte du sol, on put voir les poils collés entre ses vastes coussinets s'alourdir, détrempant dans le sang. Suivant son atterrissage, le Renard eut un geste, les muscles de son encolure se tendirent en dessous de ses poils en l'étirant d'un coup sec, desserrant ses mâchoires pour happer une véritable bouffée d'air - vite interrompu par Roy qui venait lui maîtriser la tête à deux bras, cherchant à le déséquilibrer en l'immobilisant d'abord, en l'envoyant vers l'arrière ensuite.

Gun claqua son énorme langue dans sa gueule mais consentit à écarter tout l'espace de sa tête, ses longues vibrisses rebondissant dans le mouvement. Il pila nerveusement contre la terre, renversant l'air derrière lui d'un côté comme de l'autre à l'aide de puissants mouvements de sa seule queue active. Le reste se recourbaient mollement à la hauteur de ses jarrets, ou s'éparpillaient au sol dans la poussière qu'il avait chassée.

Il voulut s'en aller, prenant déjà un pas de recul de la scène pour la dégager à Roy, que ce-dernier profita qu'il se soit penché pour le rattraper au museau et le tracter vers lui, le Renard forcé à blottir tout son museau au corps du Maître qui lui octroya quelques récompenses sous forme de caresses, ses babines (Gun sentit les ongles racler au travers de ses épais follicules), sous son œil (la main de Roy disparut dans la densité des poils de sa joue) jusqu'à son oreille (elle tiqua et fouetta l'air d'un geste nerveux), le contact l'encourageant à se soumettre à un état docile qui lui fit rouler son gargouillis en caverneuses séries de gros et gras ronrons.

Si gras qu'ils en faisaient frétiller l'air, la bête dilatant distinctement les narines de sa truffe en échappant son souffle chaud, sur ce qui semblait être un long soupir de satisfaction.

Huuumpfff...

Sa queue cessa de battre en l'air, alla se courber au sol avec toutes les autres, et le Renard frotta ses babines puis, en inclinant la tête, l'extrémité de sa membrane muqueuse sur l'épaule de Roy, visant à y répandre son musc. Il s'écarta d'un rebond de la tête. Un coup le hissa sur les pattes, et on put distinguer les bas octaves que faisait sa voix rauque à chaque inspiration, aspirant toute l'air de la zone, et le sifflement qui les faisait louvoyer à chaque expiration, qui elles, la remplissait.

Now.
Roy voulait s'entretenir avec Henry.

Derrière lui, l'ombre de son Alter-Ego fumait à juste distance, sa tête perchée haute planant bien au-dessus de la scène. Le bourdonnement de son diaphragme tonitruait autour d'eux comme annonciatrice d'un orage. Un orage qui allait éclater à nouveau - Henry considérant sa chance d'avoir conservé son autre bras, si ce n'était de ses doigts qui se retrouvaient mutilés.

I think, you and I, have some things to talk about, no ~?

Les illusions n'affectèrent pas le Renard, au dessus, qui fixait la scène sans ciller, ses yeux noirs ne reflétant aucune lumière.
... ...G-go fuck yourself!...
Mhm, not a problem anymore, what else ♥ ?

À ces mots, Roy pencha sa tête histoire d'échanger un regard complice avec la Bête, qui répondit en étirant très lentement ses babines vers le haut, crispant les commissures de ses lèvres sur ce qui semblait être un sourire carnassier, difforme, qui révéla l'émail de ses canines acérées.

I know you're here     'cause of the siren--
La conclusion d'Henry plut à Roy. Roy lui octroya une récompense, sous forme d’applaudissements insincères et d'une connivence simulée:
Things are getting better ! I'm proud of you !

Le Minotaure faiblissait, peinait à sortir les mots de sa bouche:
...you should go talk to your precious associate,... for this kind of stuff--....

Il s'envenimait. Roy n'avait que faire de son état. Si ce n'est d'une coulée de sang qui lui échappa du nez, signe que son effort magique avait dépassé le seuil de sa tolérance physique, il fit preuve d'indolence, enjambant le Minotaure sans ne plus lui porter de regard, préférant plutôt le porter sur son Alter-ego qui, répondant à l'intérêt, dressa aussitôt ses deux oreilles triangulaires au sommet de sa tête.

...Better destroy these informations.
La voix de Roy grésillait, à mi-chemin entre la voix d'un humain et le mauvais présage d'une formidable apparition, qui n'attendait plus qu'un faux pas avant de se manifester en entier. Gun pencha sa tête de l'autre côté, ses mottes de fourrure brinquebalant au geste en se frottant audiblement les unes contre les autres.

--what do you think ~ ♥ ♥ ?

Le souffle de la bête faiblissait - Gun se doutant qu'il ne pourrait tenir cette forme trop longtemps avant de s'épuiser. Cette deuxième transformation avait beau s'être avérée plus aisée que la toute première fois qu'il lui avait usurpée sa forme, elle n'en restait pas moins une trop lourde charge pour ce dont il avait l'habitude de soulever. Ses pattes étaient raides, et peinaient à tenir debout. Mais il tint bon, ravala ses douleurs musculaires, par obéissance - parce-qu'un familier se devait d'obéir.

De la même voix qui menaçait de percer au travers de celle de Roy, son Alter Ego lui répondit, grondant de délice :

Sounds   like   an   order   to   me.   ♥

Mais écraser le buffle sous sa masse ou lui arracher les boyaux entre les griffes lui semblait une tâche trop facile, et surtout trop rapide pour le satisfaire. Il voulait impressionner Roy ; voulait lui montrer qu'il n'était pas qu'un usurpateur qui se cachait lâchement derrière les caractéristiques d'autrui.

Le Renard secoua sa large encolure, tout le tremblement dans sa fourrure parcourra son garrot jusqu'au dos, même aux poils un peu souillés de sang à son ventre - le Renard parut se dissiper, mais au lieu de s'en arracher comme d'un costume, il reprit la transformation à l'envers : d'abord il rapetissa, retrouvant les dimensions de l'Amarok et rendant à la zone son air, perdant tout ses rubans de queues au profit d'une seule ; puis l'Amarok allongea son dos, se roussit son poil et retrouva les traits humanoïdes au travers de sa tenue de Lycanthrope adolescent, jointures dans la terre ; puis ce fut sa queue de loup qui fouetta l'air en retrouvant sa fourche, son dos qui s'assouplit et se brûla de rouge, se dépouilla de sa fourrure, dénudant un Démon à quatre pattes dans le rond du ring.

Gun étira ses doigts, fit claquer ses phalanges en les raidissant et toute son échine trembla dans l'étirement, après quoi il se redressa avec lenteur, parcourant sa main dans le sable en refermant sa poigne sur le couteau-fétiche que Roy avait délaissé aux côtés de leur victime.

Sa main fit tourner une poignée, et les trois morceaux claquèrent d'un moulinet, la lame pivotant d'un tour en pointant devant, la surface obscurcie par une motte de sable mouillée de sang. Gun essuya la lame avec le bras, à défaut de ne plus porter de vêtements. Il s'avança derrière Roy, feutrant ses pas, frottant sa tête à son épaule. Sa queue se recourba derrière lui, serpentant en fermant sa marche qui le mena devant le buffle.

Il posa son pied sur son torse, et courba le dos, plantant la lame dans la chair de sa poitrine. Mais au lieu de se planter et de ravager les chairs à la recherche de l'aorte, ou de son cœur, ou d'une artère, Gun tira vivement le bras sur le côté, découpant un arc dans un pectoral du Minotaure.

Au dessus, au visage du Démon, il n'y avait plus d'accroché les arrêtes d'un sourire carnassier et tendu, mais plutôt les traits radoucis d'un air paisible, qui se ridait occasionnellement au moindre geste brusque.

Henry n'eut pas le droit à une vanne, ou à une blague, ou à un jeu de mot, ou à un tord-lettres, ou à de l'ironie, mais aux notes dolce que sifflaient le familier, crispant ses mâchoires à chaque à-coups de la lame lorsqu'elle se heurtait à la rigidité du cuir de sa peau.

« Hhnf--... »

« HHRG--.. »

Sa chair de buffle le protégeait des coups externes, oui, mais la lame plongée sous sa peau l'avait rendu vulnérable à ses talents, et la douleur fantôme à ce qui lui restait de son bras l'avait complètement cloué au sol, baignant dans les endorphines, son corps se soulevant d'un soubresaut à chaque geste trop sec.

Bientôt sa poitrine se gorgea de sang, décrivant la moitié d'un pentacle, découpé à même sa chair, Gun véhiculant sa lame au travers de sa chair dans la même passion qu'un artiste peintre éprit d'inspiration véhiculait son pinceau sur sa toile.


Dernière édition par Le doppelganger le Mar 29 Nov - 19:45, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Ven 26 Aoû - 1:35

    D'un œil partagé entre le dégoût et le désintérêt, Roy s'était vu confronté à l'admirable figure de son Alter-Ego, se tenant devant lui, se retrouvant en mesure de pouvoir observer et détailler chacune de ses facettes. Momentanément, l'effet de son sourire disparu, les traits de son visage se crispant plutôt dans des airs de suffisance, détournant la brillance anis de son regard de la silhouette du Renard qui semblait courir toujours un peu plus après son souffle. Un sentiment d'apaisement le traversa de nouveau, l'électrisant tout entier, retrouvant, prestement, la tenue de son perfide sourire tout en aplatissant une de ses paumes tâchées de sang et de terre sur son visage, se couvrant les yeux. Il était d'une ironie, que devant une telle faiblesse, que d'admirer la pénalité de cette effroyable créature à neuf queues, ne fasse palpiter et paniquer son cœur, enflammant tout son circuit veineux d'une vague d'adrénaline. Roy en eut presque un petit rire, se couvrant la bouche tout en se retournant de nouveau vers son incube, haussant bien haut les sourcils en croisant l'obscurité de ses yeux.

    - Sounds   like   an   order   to   me.   ♥

    La voix s'éleva sans que les muqueuses de la bête ne bougent, sans faire vibrer l'air, ni les tympans de leurs oreilles, sinon par la force de son ronron de délice, s'heurtant à leur esprit et à leurs pensées et détonnant, toutefois, avec sa taille gigantesque et monstre. Une stature qui ne tarda pas à diminuer des suites de la tentative de bourrasque de la bête alors qu'elle secoua son imposante musculature, remuant sa fourrure immaculée pour céder sa place à ce loup noir et ténébreux qui arracha un rictus des lèvres du Maître du Black Market. Choisissant d'imiter et de suivre la cadence de son familier, Roy fit mine de replacer chaque plis de sa chemise, étirant son collet, retroussant ses manches et époussetant avec flegme chacune de ses épaules. Il se retourna sur un talon, feignant d'admirer s'il avait une quelconque marque, mais une raideur dans sa nuque lui rappela que sa douleur était située ailleurs et surtout bien réelle. Une réalité qui avait toujours de quoi lui redonner l'allure de son sourire et redorer sa prestance, son charisme et sa contenance. Posant une paume, à sa gorge, il y effleura la pulpe de ses doigts, ressentant tous les reliefs et la chaleur de ses nouvelles ecchymoses qui s’étendirent jusque sous l'os de sa mâchoire. Roy chercha à délier les possibles nœuds dans son cou, remuant celui-ci de gauche à droite, fermant doucereusement les paupières en faisant glisser ses doigts vers le haut, les posant sur son menton et échappant un faible soupir d'aise. Il rouvrit à demi ses yeux azurs à la caresse que Gunthaer s'octroya en se frottant vigoureusement à son épaule, ayant retrouvé ses traits de démon, et lui-même chercha à incliner sa tête vers la sienne pour un réconfort quelconque.

    S'époussetant les mains ensembles, le kitsune dansa sur une jambe, se retournant vers la nouvelle scène, portant un œil effacé et désintéressé sur le traitement que subissait Henry. Il prit plutôt le plus minutieux des soins pour replacer ses cheveux hirsutes, passant à tour ses doigts dans ceux-ci, sans se soucier du reste. D'un regard circulaire, Roy dévisagea l'antre de l'Épée de Damoclès. Des tables renversés avec ses cartes éparpillées au sol. Des lumières tremblantes. Et des déchets oubliés. Les derniers spectateurs, les derniers participants, avaient prit la fuite, mais les plus curieux et les plus couards restaient tapissés dans l'ombre, prêt à bondir sur quiconque au moindre signe de faiblesse évident. Roy élargit les traits de son sourire, passant sa manche sous son nez en dardant d'yeux amusés vers ses prétendus rapaces, ses charognards, dans les derniers filaments de poussière qui semblaient daigner, enfin, retomber. Ennuyé, le renard passa rapidement et subtilement sa langue sur ses lèvres, prenant le pas en direction d'Henry et de Gun, posant ses mains à sa taille pour simplement se pencher à hauteur, presque derrière l'épaule de son incube, le jaugeant autant que son propre travail.

    - Too bad for the leather.

    Fit le kitsune, laconique, remuant vainement les épaules pour ensuite daigner se redresser. Il darda ses prunelles azurées moqueuses sur le Minotaure, ses pauvres fibres musculaires se voyant secouées de spasmes, notamment dans ses deux bras et jusqu'au bout de ses doigts.

    - Not like I could have had a good price for yours ~

    Les yeux rageurs et globuleux du buffle se posèrent sur lui, trop faible pour parler, trop orgueilleux pour abandonner complètement. Roy fronça les sourcils, feignant de chercher à comprendre le soudain déferlement de haine d'Henry pour ensuite simplement tourner ses paumes vers le plafond, complètement blasé.

    - ...You're missing something ♥ ?

    Un rire inaudible secoua ses épaules, le renard portant une main à sa bouche, battant du pied dans la terre sèche, le Mirage d'un gouffre tout autour de l'arène se poursuivant malgré les efforts dépassés qu'il exerçait sur son physique humain. Et progressivement, la rage, le dédain, le dégoût, mais également la terreur s'installèrent sur le visage, jusqu'au plus profond des iris mordorés du Mintoraure, devant la réalisation soudaine que plus aucuns signaux de douleur ne traversaient l'ensemble de son corps. Chaque terminaisons nerveuses de son circuit, chaque nocicepteurs semblaient coupées, sectionnées, atteintes par une simple et vigoureuse Illusion qui obligea Roy à se laisser retomber sur le sol, se réceptionnant habilement d'une main, croisant les jambes, dissimulant sa chute et sa faiblesse, un odieux sourire dressé sur ses lèvres. À défaut d'avoir des spectateurs, Henry devenait le spectateur de sa propre impuissance, de son martyr, qui dans la panique, sembla lui arracher l'ombre d'un étonnant sourire.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Sam 27 Aoû - 1:58

Minutieusement penché sur sa tâche, il ne prêta aucune attention aux mots de Roy derrière, ni aux Illusions qu'il infligea dans la tête de leur victime. Il put en voir les conséquences, cependant, puisque les crispations dans les bras du Bovidé se ramollissaient, et les délicieux petits soubresauts qu'il lui arrachait à chaque écorchure de la lame perdaient de leur spontanéité ; c'était un peu comme si on avait rendu le corps tout entier d'Henry complètement imperméable à la douleur. Il se raidissait à vue d’œil.

Gun tira son bras ; le couteau se heurta au musculo-squelette de ses côtes, retroussant le fascia sous le cuir de sa peau ; il rentra une épaule, on entendit la lame se cogner contre le début de l'apparition de son manubrium - là où il acheva le dernier zig à son zag de l'étoile renversée qu'il gravait à même sa chair tendineuse. Entre-temps, la fatigue avait tiré Roy au sol, assit, cherchant à contrôler sa chute pour la rendre naturelle aux yeux des autres, quelques pauvres spectateurs s'étant terrés dans les ombres après la folie qui s'était déchaînée au milieu du ring.

Perché au-dessus de son oeuvre, un coup de couteau permit à Gun de terminer sa pointe, et un coup de hanches permit à sa queue de se recourber dessous le menton de Roy, cherchant à écarter cette vilaine marque d'étranglement par un mouvement familier, qui alla se ranger contre sa peau encore chaude en se lovant dans les empreintes bleuies à sa gorge. Gun sortit son couteau des chairs inertes, immobilisées par leur absence sensorielle, sortit le dos et se hissa sur ses jambes, croisant une seconde le sourire qui vint à poindre aux lèvres de sa victime.

Ha hah aw, Ol' Bessie likes what it's seein' ? ♥

Il n'eut aucune réserve à s'épanouir sous les yeux du Minotaure, venant à pencher son dos, posant une main au centre de la véritable mare de sang qu'était son poitrail tandis qu'il se permit de glisser l'autre le long de sa gorge, remontant sa mâchoire et pressant à sa joue, se régalant de cette intimité après s'être acharné sur lui. Il eut un ronron, fermant à demi ses paupières, offrant au Minotaure cette feinte insouciance qui fit prendre à ses mots des tons légers et doux.

« Demonis Corpus, Invocare. »

Et détourna ses beaux yeux du buffle, en tournant sa tête pour jeter un regard par-dessus son épaule, visant à interpeller le renard et ses châteaux de sable. Il profita de son indolence pour lui piquer le bout du doigt de la pointe - veillant à lui voler une goutte de sang, qu'il alla (sa queue se redressât derrière lui) planter (et s'abattit dans la plaie comme le dard d'un scorpion) dans son oeuvre en vue de derniers préparatifs.

Il balaya la toute petite plaie sur le doigt d'un tour de queue, sans ne quitter les yeux du Maître, le pauvre ayant vu de meilleurs jours.

Now say my name.


Dernière édition par Le doppelganger le Dim 28 Aoû - 22:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Dim 28 Aoû - 0:12

    Penchant la tête et les épaules, Roy échappa un lourd soupir, lui tirant ensuite une grimace alors que son propre souffle lui brûla la trachée et par réflexe, il avait subitement redressé le dos. Le tintement de la lame du balisong lui fit faiblement tourner la tête en direction de son Diable et le renard accueillit, certainement, sans réserve, la queue fourchue qui serpenta à son cou, cherchant à s'y frotter la joue, fermant ses paupières lourdes sur ses iris d'un vert brillant, bourdonnant tout bas.

    - Ha hah aw, Ol' Bessie likes what it's seein' ? ♥

    Docile, lassé et éreinté, le kitsune posa son autre paume en appuie au sol, alors qu'il se laissait progressivement retomber sur le côté, rouvrant lentement les yeux sur la silhouette de Gun qui s'embellissait, dans des mouvements salaces, au-dessus de la carcasse du Buffle. Le Maître du Black Market se donna l'élan nécessaire pour reprendre son tonus, posant ses deux mains derrières son dos, tendant les bras, étirant paresseusement une jambe comme lui-même se permettait de dévisager Gunthaer d'un œil avare.

    - « Demonis Corpus, Invocare. »


    Roy fronça les sourcils dans l'incompréhension, reculant sa tête dans ses épaules. Au regard que lui décocha l'incube, il releva une main dans les airs, accentuant son incertitude et son amusement qui lui secoua la poitrine d'un rire inaudible. Il eut un faible sursaut à la piqûre au bout de son doigt, puis un frisson qui lui arracha la chair de poule, lui faisant également sèchement tourner la tête, pinçant sa lèvre inférieure de sa canine.

    - What ?

    Arquant un sourcil, il jaugea d'un œil attentif la suite des agissements de Gun, sa queue tâchant de chasser la minuscule plaie de son doigt, mais Roy la balaya d'un vif mouvement du revers de sa main. Si ce n'était de sa vision qui se dédoubla, qui se brouillait, des sons qui s'étouffaient et du tournis qui installa son équilibre dans un état précaire, le renard aurait volontiers fait d'un peu plus d'acte de présence. Instinctivement, ses doigts se camouflèrent dans ses mèches blondes hirsutes, se déguisant en soutient pour sa tête alors que son corps se penchait, tanguait vers l'avant.

    - Now say my name.

    Il fronça les sourcils, plissant le nez dans une grimace, gloussant tout bas avant qu'il ne parvienne à relever ses yeux azurs, dans lesquelles ses pupilles se contractaient et dilataient, trahissant sa faiblesse, vers son familier.

    - Hahaha-- w-why...-- how should I say your name anyway ~?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     


Dernière édition par Roy McClane le Mar 30 Aoû - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Dim 28 Aoû - 1:12

Roy n'en menait pas large. Il peinait à se tenir sur ses jambes, même, à essayer de tenir son dos droit alors qu'il s'était assit au sol.

Il avait beau ne rien avoir comprit de ses intentions...
Hahaha-- w-why...

...La curiosité le prit quand même, malgré l'état instable de ses pupilles dans ses yeux.
-- how should I say your name anyway ~?

Gun lui décocha un air ravageur, recourbant sa queue en S derrière lui.

I swear, il gloussa, refermant son couteau d'un clap, you can't even do that right ~


Dernière édition par Le doppelganger le Dim 28 Aoû - 1:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Dim 28 Aoû - 1:28

    - I swear, you can't even do that right ~

    Il expira bruyamment tout son air, toussotant inévitablement ensuite alors que son large et mince sourire perfide persistait sur ses lèvres.

    - Gimme a break will ya.

    Roy fit mine de chasser la remarque d'un battement de paume dans l'air avant de feindre de s'étirer le dos et les épaules, s'agitant de gauche à droite sur la terre sèche de l'arène, se réajustant dans sa position, incapable de se relever sur ses jambes.

    - I know right from wrong, at least.

    Du bout des ongles, il racla le fond de sa tête, coulant ensuite sa main derrière sa nuque, arquant le dos tâchant de faire taire sa fatigue qui transpirait sur son visage, tout en portant un regard aguicheur vers son complice.

    - ...Wrong is the fun one ~ ♥

    Vanné, il remua une épaule, portant un œil ennuyé sur le Minotaure qui était demeuré au sol, cloué dans sa torture mentale.

    - Which name am I supposed to say in the end ?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     


Dernière édition par Roy McClane le Dim 28 Aoû - 2:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Dim 28 Aoû - 2:02

I know right from wrong, at least. L'air de connivence, même en s'affaissant de fatigue, lui redonna un peu de son superbe. ...Wrong is the fun one ~ ♥
Tsk. ~

Which name am I supposed to say in the end ?
Any name you like to yell in bed, as long as what you say resonates with a picture of me.


Il suivit le trajet visuel de son Maître, s'arrêtant sur Henry, cloué au sol, baignant dans la plénitude de son absence sensorielle. L'air de Gun se radoucit, et sa voix basse glissa dans l'air comme un murmure.

By the way, I'd recommend giving Bessie its ability to feel-- at least until the Grand Finale.



Now I ask again,    Roy McClane.


Il accrocha son regard, pesant le sien pour se faire entendre. Il voulait l'impressionner, et il avait besoin de sa coopération.




Say  my  name. ♥




Dernière édition par Le doppelganger le Dim 28 Aoû - 22:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Dim 28 Aoû - 2:23


    - Any name you like to yell in bed, as long as what you say resonates with a picture of me.

    Le kitsune eut un petit rire, lui faisant cligner les paupières sur deux temps, flegmatique.

    - How hard could it be ~ ♥

    Lassé, il avait appuyé un coude contre sa cuisse repliée, enfonçant sa joue dans le creux de sa main, sans pour autant ruiner complètement le charisme et la condescendance qui s'esquissait sur son visage.

    - By the way, I'd recommend giving Bessie its ability to feel-- at least until the Grand Finale.

    - Whaa--at... You're no Fun.

    - Now I ask again, Roy McClane.

    - Mhm ?

    Il avait tourné d'yeux paresseux vers son incube, la dureté de son regard le saisissant un peu plus, dilatant subitement ses pupilles dans un nouvel intérêt et une curiosité malsaine.

    - Say my name. ♥


    Dans un petit rire, Roy s'asticota une nouvelle fois au sol.

    - Whatever.

    Et remuant les épaules, tendant les mains vers le plafond, il accepta, en quelque sorte, de concéder à la demande de son familier, sur un ton moqueur et racoleur.



    Gun ♥

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Dim 28 Aoû - 22:29





Un clin d’œil et Gun avait disparu.


Un autre,

et on put voir la gravure dans la poitrine du Minotaure rougeoyer. Une lueur se tamisait au travers.

Après rougeoiement, elle se réchauffa : de toutes ses parois, une chaleur volatile se mit à monter dans l'air.

La peau suait à grosses gouttes, Henry eut un geste en vain dans le bassin, dans le jarret, cherchant à se rasseoir, à se hisser sur un bras (son bourreau s'était volatilisé et l'avait libéré) mais l'appui sur lequel il cherchait à se hisser n'était plus. N'en restait que des lambeaux de chair sanguinolents, qui se répandaient en auréole autour du centre de l'impact.


Après réchauffement, la gravure s'embrasa : la chaleur tourbillonna sur-elle même et c'est une véritable colonne de feu qui se déchaîna de ses tripes découpées ; Henry eut un violent soubresaut ; sa bouche s'ouvrit sur un mugissement strident qui déchira l'air ; l'air l'étouffait d'un fumet de cuisson qui envahit ses narines ; fumet qui échappait à même de sa chair, crépitante,

le noircissant,
se flétrissant.




La montée de flammes libéra le corps accroupi d'un humanoïde bipède, dont le poids s'abattit d'un seul coup sur la poitrine du Minotaure qui vagissait comme un nourrisson, se débattant comme un Diable en mugissant et en râlant au travers de l'écran de fumée qui se dissipait.

Les mugissements devenaient rauques.

Au-dessus, de gros nuages de vapeur s'échappaient de la chair encore ardente de Gun. Il se remit de sa chute avec lenteur malgré les trémoussements de son promontoire encore fumant.


Les mugissements s'asséchaient,       manquaient d'air.


En se hissant sur ses jambes, Gun abattit la plante de son pied entre les pectoraux du Minotaure et poussa le poids de son pied au creux, veillant à imprimer la marque de chacun de ses orteils au travers de la chair rendue tendre de son adversaire.




Silence -
sauf les crépitements en dessous de lui.



Après un soupir, Gun ouvrit grand ses bras au public qui avait mis les voiles, avant de pencher sa tête, et décocher un regard au-dessus de son épaule au Maître du Black Market, soit celui à qui il avait dédié toute cette prestation.

Le cœur palpitant, les yeux rendus noirs, le dos reconstruit par cette renaissance dans les flammes de sa Forge d'origine, son excitation se devinait par les mouvements folâtres de sa queue derrière lui, pas peu fier de son coup, qui lui vaudrait sans doute une, ou deux, ou trois friandises. Roy ne le récompensait que lorsqu'il s'en donnait l'effort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 29 Aoû - 0:11

    À la disparition de Gun, le kitsune avait légèrement sourcillé, reculant sa tête dans ses épaules et clignant lentement des paupières. Il aplatit son carpe sur son front, tassant et repoussant les sueurs qui roulaient sur les pores de sa peau, autant par l'effort, par la fatigue que par toute cette chaleur qui se dégageait sous les ampoules et les néons qui couvraient tout le plafond de l'Épée de Damoclès. Cette pesante chaleur ne tarda cependant à se faire maître de toute cette ambiance, s'embrasant avec prestance et hargne, se dressant en une puissante colonne de feu, tourbillonnant sur elle-même en véritable ouragan. Ce large déplacement d'air sembla, d'ailleurs, sortir Roy de sa transe. Sous sa peau, ses veines palpitèrent tout autant que son cœur, déversant quantité d'adrénaline et de noradrénaline dans tout son circuit artérielle, contractant ses pupilles en mince fente verticale au plus profond ses iris azurs. Par réflexe, il s'était vivement reculé sur le bout des pieds, se traînant d'un élan des mains, pour retomber maladroitement sur ses fesses, légèrement plus loin. Une vue encore plus admirable sous cet angle et cette distance.

    Et quelle vue. Dans cette tempête s'était dressé une figure humanoïde, que, malgré, toutes ses colonnes de vapeur et de fumé, Roy put aisément deviner. Il battit néanmoins l'air autour de son visage d'une main, fronçant les sourcils tandis que son sourire n'en finissait plus de s'étendre, sa perfidie cherchant à se tatouer sur son visage. Sous le Diable, qui ouvrit les bras, patient devant quelques acclamations, le Minotaure gisait dans un silence qui se balançait entre la vie et la mort, ignoré par le Maître du Black Market. Devant les larges et rapides déplacement de la queue fourchue, qui se mouvait, allègre, de son complice, Roy eut un petit rire.

    - ... Roast~ed !

    Puis, plissa le nez dans une grimace avant d'agiter sa main, une nouvelle fois, devant ses yeux.

    - That smell tho... huuff.

    Paresseusement, le renard avait retombé sur ses coudes, tendant les épaules et étirant les jambes, s'étendant sur ce nid de sang, de sueur et de terre sèche dans toute sa splendeur, se prélassant comme un roi sur son lamentable trône.

    - Well, well...

    Il redressa le menton, tournant la tête sur le côté, détournant le regard dans un flegme.

    - Could we say...

    Pour finalement darder ses prunelles azurées dans celles noires charbon de Gunthaer, lui renvoyant toute sa malice et son amusement.

    - Now you're      hot ~ ♥ ♥ ?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 29 Aoû - 1:18

La Diable tendit son cou à la voix de son Maître, qui s'ébahissait devant les restes de son spectacle (justement il chassait la puissante odeur qui se dégageait du corps).

Gun recourba plutôt sa queue avec lenteur, félin, et creusa son dos en veillant à faire ressortir et à mettre en valeur tous les nœuds de son grand-dorsal. Il avait été reconstruit à 100%, n'avait plus la moindre égratignure de sa rencontre infortunée avec le plancher, avec les cornes, ou avec la massue.

Pendant ce temps Roy se faisait un plaisir fou de baigner dans le sang de son ennemi tandis que son Diable descendait du monticule de chair d'un petit bond, se réceptionnant sans mal au sol, les grains et les débris mouillés de sang se collant au dessous de son pied. Il s'étira. Roy tenta un compliment - dans la mesure du possible où un homme ayant frôlé l'asphyxie arrivait à complimenter autrui :

Could we say... Now you're      hot ~ ♥ ♥ ?

Gun inclina légèrement la tête sur le côté, portant le pouce sur le tranchant de sa langue, les yeux tournés vers on ne sait plus quel fantasme. Il lui décocha un sourire de connivence.

Sa queue termina sa courbe avec son petit rire, Gun portant l'attention ailleurs.

Shame I can't say the same for you. You're a mess - moreso than usual.

Il haussa les épaules après quoi.

Ahh, at least you look pleased.

Puis, il contourna les restes pour aller mettre le pied ailleurs, allant plutôt le poser sur le torse de Roy, trouvant un certain confort à le surplomber ainsi et à le toiser sous cet angle.

I take it you enjoyed my little bonfire? ♥

Il s'assura toutefois de garder le pied léger, se doutant qu'après une telle retombée Roy apprécierait le libre espace.


Dernière édition par Le doppelganger le Mar 13 Sep - 19:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 29 Aoû - 1:49



    Ses iris azurs, voilés de fatigue, suivirent, néanmoins, docilement le plus subtil des mouvements de la queue fourchue de Gunthaer qui acheva de se recourber.

    - Shame I can't say the same for you. You're a mess - moreso than usual.

    À Roy d'avoir un petit rire, inclinant doucereusement la tête vers l'avant, courbant la nuque pour accueillir la remarque presque comme un compliment.

    - Ahh, at least you look pleased.

    - Mrhm... I do ~?

    Vanné, il avait ensuite tâché de renvoyer sa tête vers l'arrière, s'arrêtant toutefois dans l'élan de son geste en plissant les paupières sous le pincement de sa peau endolorie par les ecchymoses. Il avait plutôt céder sa prise de ses coudes, se laissant retomber, définitivement, sur le dos, donnant l'occasion à son démon de venir appuyer la plante de son pied sur son torse. Nonchalant, Roy passa un bras derrière sa nuque, prenant ses aises, plutôt que de tenter de se défendre ou des gesticuler sous le poids plume qu'exerçait Gun sur sa cage thoracique.

    - I take it you enjoyed my little bonfire? ♥

    Dans sa position, le kitsune chercha tout de même à s'embellir, étirant ses bras au-dessus de sa tête et calant ses épaules dans la marre de débris souillés dans laquelle il baignait. Il décrivit un demi-cercle avec ses bras, feignant presque de faire un ange sanguinolent, fermant les poings, baillant et fripant le bas de sa chemise qui se releva sur ses abdominaux. Frottant sa tempe sur la terre encore sèche, il redressa faiblement le menton, échappant un soupir de béatitude tout en mettant en valeur l'ossature de sa mâchoire et rouvrant un œil ennuyé pour dévisager mesquinement son démon.

    - Humpfff... --I've seen better for a warm up ♥ ♥

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 29 Aoû - 2:08

Ha hah, you don't know how to lie ~

Il appuya un peu plus sur son pied contre son torse, l'enfonçant dans l'ange de sang qu'il avait tracé au sol, ses mâchoires se serrant ensemble dans un élan de frustration. Elle se dissipa aussitôt toutefois, comme si on venait de souffler sur la flamme d'une bougie. Il fallait dire que son énervement avait été purgé avec tout le sang qui avait été versé pendant le spectacle - et il se sentait plus calme malgré sa position de pouvoir, l'absence de vêtements.

Son sourire se mesura, perdant sa malice au profit d'une calme insouciance.
Have you learned what you wanted to.

Il était capable de le voir plut, ravi, soulagé, un peu stupide bon, mais pouvait-on vraiment le blâmer avec tout l'air qui lui avait manqué à la tête ! Il ne semblait plus aussi tendu, ou préoccupé, ou soucieux, et Gun le préférait ainsi. Loin de ses soucis.


Dernière édition par Le doppelganger le Mar 13 Sep - 18:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 29 Aoû - 3:43

    - Ha hah, you don't know how to lie ~

    - You're the one having a swiss cheese memory ~

    À la nouvelle pression sur son torse, Roy s'était tout bonnement un peu plus détendu, confortable dans son chaos et son désordre, possédant ironiquement un contrôle dans cette situation de soumission. Il se trémoussa un peu plus au sol, comme en veille de se laisser tomber dans le sommeil, laissant mollement ses bras pendre au-dessus de sa tête.

    - Have you learned what you wanted to.

    Il mit quelques secondes, quelques minutes, le temps d'éclaircir ses pensées et ses idées pour répondre à la question.

    - Yeah.

    Puis, se tordit le dos, s'étirant une dernière fois avant de puiser dans toute ses forces pour repousser le pied de son familier, qui le retenait encore, en faisant pression de la main sur son mollet. Il prit ensuite de cet élan pour se hisser assis, posant une paume sur la terre, en appui, y enfonçant ses doigts comme il se poussa des pieds pour se relever complètement sur ceux-ci. De l'autre main, Roy chercha tout de même une autre prise, cherchant à s'agripper à Gunthaer, passant d'une prise à sa taille, à son épaule.

    - I guess I've seen red ♥

    Indolent, il se laissa retomber dans les bras de son Diable, l'enveloppant d'ores et déjà d'un des siens, effleurant sa joue contre la sienne puis enfouissant son nez dans son cou, avide d'un peu de proximité, mais tout autant de sa chaleur et de son énergie.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 29 Aoû - 4:24


Une longueur, un peu courte.

Yeah.

Bien. Gun pencha sa tête, permettant à ses yeux de flirter un peu au hasard sur le corps du Maître du Black Market, qui lui était servi sur un plateau d'argent (baignant dans sa sauce, le sang et le sable lui collant à la chemise). Sa nonchalance avait toujours été un trait qui l'attirait, et le voir se prélasser ainsi au sol dans un état aussi lamentable l'empêchait un peu de garder la tête froide.

Heureusement Roy combla à son malheur. Il repoussa son pied (Gun se réceptionna sans mal) courba le dos, s'accroupit à demi, la posture vacillante, avant de tenter de se hisser debout à son tour - seulement pour que son équilibre précaire ne l'envoie s'écrouler dans les bras du Diable.

Gun les ouvrit à la va-vite, Roy chercha un appui maladroit, ses jambes peinant à le garder debout. Il entendait son cœur battre fort, puissamment au travers de sa cage thoracique : autant la créature qu'il cachait derrière menaçait de montrer le bout de sa truffe, autant tout son corps cherchait à se revasculariser après une telle perte d'oxygène.

À défaut de savoir comment réagir (la proximité lui rappela quelques envies difficiles à refouler dans les présentes circonstances) il referma son étreinte à moitié, permettant au Maître de lui entourer les épaules d'un bras, et ainsi céder 50% de son équilibre à Gunthaer et s'appuyer sur lui.

I guess I've seen red ♥
Y-yes, red. Il cligna des paupières par-deux fois, cherchant à se remettre de son petit intermède. W-well you're about to see plenty more ~

Le nez dans son cou lui fit échapper ses pensées, et la proximité permit peut-être à Roy d'être mis à jour des plus envahissantes.

Gun lutta à moitié : autant il retint à ses griffes d'arracher les vêtements du dos de Roy qu'il n'eut aucune réserve à lui envelopper la tête de l'avant-bras et de la main, le resserrant contre lui, engouffrant ses doigts dans ses mèches et lui massant le fond du scalp en bourdonnant de régal. Son autre bras qui l'entourait tomba de sa hauteur près des omoplates jusqu'à ses lombes - retenant toutefois à sa main d'aller empoigner ce qu'il pensait. Il eut un tremblement, et on put entendre le chevrotement d'un souffle lui échapper de la bouche, avant qu'il ne s'éclaircisse les idées à son tour.

Should we get you patched up first ?

C'est qu'ils avaient quelqu'un pour traiter ce genre de séquelle, désormais.

What's the plan.



Dernière édition par Le doppelganger le Mar 13 Sep - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 29 Aoû - 14:05

    Mollement confortable dans les bras de son Démon, Roy chercha à se rapprocher davantage, piétinant lamentablement sur ses pieds Il lui avait légué une partie de la responsabilité de son équilibre précaire, ainsi qu'une bonne partie de son poids, retombant entre les mains de Gunthaer, pour lequel il savait très bien qu'il devait jongler avec ses propres envies. Ironiquement, sa faiblesse du moment était la force d'une formidable et effroyable créature avec qui il cohabitait et la panique de son cœur, qui palpitait dans sa poitrine, n'était qu'une vague d'énergie de plus pour celle-ci. À croire qu'elle essayait de lui le arracher afin de revivre avec davantage de puissance.

    - Y-yes, red.W-well you're about to see plenty more ~

    - Oh really... ?

    Le renard ne concéda certainement à s'échapper de son confort, roulant simplement son nez et effleurant ses lèvres au cou de Gun, descendant ensuite à sa clavicule.

    - Mrrrhm... Now I'm curious ~ ♥

    À l'avant-bras et à la main qui lui enveloppa la tête, il se sentit se détendre encore plus et une légère faiblesse lui fit claquer du genou, claudiquant surplace. Il étira la tête et le cou vers les doigts qui se mirent à lui caresser le fond de sa tête ainsi que ses mèches graisseuses de sang séché et batailleuses. Roy bourdonna d'aise, se lovant toujours plus contre son familier.

    - Should we get you patched up first ?

    - That ? Il avait porté sa main libre à sa gorge, se faufilant dans le faible espace entre lui et Gunthaer. It's only a scratch.

    Et de la pulpe des doigts se mit à gratter, racler cette immense marque violacée et bleutée, comme s'il cherchait à se débarrasser d'un détritus qui lui couvrait et lui collait à la peau.

    - New fashion, perhaps ? You don't like it ~?

    Le renard eut un petit rire, ramené, étonnamment, à l'ordre par son incube.

    - What's the plan.

    - Trick or Threats ? What do you think ♥ ♥ ?

    Il se décala sur un pied, le dos et la nuque courbé, frottant son front sur la clavicule de Gun pour finalement y relever faiblement la tête, mais surtout ses iris azur brillants de leur vive couleur anis vers son visage. De sa main qui lui entoura les épaules, il chercha, de la pulpe des doigts, à caresser et se saisir des mèches platines à sa nuque et de la seconde, parcourut les reliefs de son abdomen, plongeant ensuite à son dos, à la limite de ses lombes.

    - ...Too bad. You'll need a new disguise for this ♥

    Pour finalement simplement presser ses lèvres sous la ligne de sa mâchoire et le libérer de son étreinte, sans oublier de le gratifier d'un tapotement, plus agace qu'amicale, à l'épaule, ses canines brillants dans son sourire cuspide et perfide en s'éloignant de quelques pas.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     


Dernière édition par Roy McClane le Lun 29 Aoû - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1736
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 29 Aoû - 16:12

remplissage:
 
Gun poussa un soupir, dépassé d'abord, puis plus profond, de soulagement, aux doigts qui trouvèrent ses cheveux tandis que d'autres se pressèrent à son ventre - effleurèrent sa cicatrice - avant de lui entourer le dos, menaçant d'aller plus bas.

O-once again, My master, you live in your own fantasy world, with your own made up terms.

Un frisson le prit par surprise lorsque son idiot tenant à peine debout se resserra sur lui, lui poussa la tête de la sienne pour passer ses lèvres dessous sa mâchoire - décidément Roy n'y allait pas de main morte avec lui, aujourd'hui.

— « ...Too bad. Et après un délectable souffle sur la peau de son Diable, il s'écarta sur le côté, ne lui laissant plus que comme contact un tapotement sur son épaule, qui lui fit braquer toute son attention sur son déjeuner, exit stage left.

You'll need a new disguise for this ♥
»

Sans même s'en rendre compte, il marchait à son pas, comme s'il était tiré vers lui par une corde imaginaire. Il résista d'abord - on put nettement voir les muscles jumeaux dans son mollet se tendre et se relâcher, comme il eut un mouvement de recul, avant de fermement poser le pied au sol, marquant l'empreinte de ses orteils, et se détendre, se soumettre, céder, plutôt, au joug de cette corde invisible.

....Shower, wash-up - the works ?


Dernière édition par Le doppelganger le Mar 29 Nov - 20:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1649
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 29 Aoû - 23:20

    S'enfargeant, s'emmêlant, presque dans ses propres pieds, dans ses propres jambes, les croisant de temps à autre dans son équilibre précaire, Roy ne perdit certainement pas sa cadence pour regagner la sortie de l'Épée de Damoclès. Il enjamba l'arène d'un mouvement lasse et ennuyé, battant des bras pour reprendre sa balance, jetant à peine un regard par-dessus son épaule pour s'assurer que son démon le suivait dans son rythme. Nul doute que l'hameçon avait prit.

    - ....Shower, wash-up - the works ?

    Le renard eut une esclaffée qui lui renvoya vaguement la tête vers l'arrière. Son premier réflexe fut de couler ses doigts dans ses mèches hirsutes, séchées, figées et mêlées dans le sang et la boue. D'un demi pivot, Roy s'était ensuite retourné vers Gunthaer, lui adressant un sourire et un regard de connivence, pétillant d'espièglerie, tendant légèrement les mains vers le plafond.

    - Hahaha... Who would mind a little turn up at my burrow anyway ~ ♥ ♥

    ***


    Plutôt que de profiter, une seconde de plus, de l'amabilité des lieux de l'usine que représentait l'Épée de Damoclès, Roy s'en était retourné vers ses appartements. Au fil de leur progression, sa démarche s'était ragaillardit, retrouvant sa prestance, sa contenance et surtout, son agilité. Ainsi, Gun n'avait pas eu à servir de béquille pour le reste du trajet, soulageant quelque peu l’orgueil du renard qui avait grimpé les escaliers du bâtiments d'appartements deux par deux.

    En franchissant la porte d'entré, l'ouvrant sans y mettre les clés, fidèle à ses habitudes, le Maître du Black Market n'avait pas hésité à retirer un à un ses vêtements tout en se dirigeant vers la salle de bain. Envieux d'une douche—acceptant certainement de la partager—, autant pour se nettoyer, que de se débarrasser de cette odeur infecte qui lui collait à la peau et le sang, la boue qui s'étaient infiltrés jusque dans les moindres pores de sa peau. Un premier jet d'eau chaude pour calmer la folie de son cœur, se réchauffer, mais combattre le feu par le feu n'était qu'un combat à égal. Ainsi, pour calmé les instincts qui le faisaient presque trembler sur place, son visage se juxtaposant presque au faciès d'un effroyable renard à neufs queues, la tête baissée, les dents serrées, Roy avait retourné sa chemise, et ainsi le robinet, pour un jet d'eau froide, frissonnant et se crispant sur place. Une solution qui s'avérait, néanmoins, nécessaire et temporaire, pour le moment.

    Pillant dans le désordre de ses tiroirs, il enfila prestement une nouvelle paire de boxer et de bas, se sortant ensuite une nouvelle chemise grise, un débardeur une teinte plus foncée ainsi qu'une paire de pantalon taupe (Kit numéro 1 dans Quotidien dans The Sims 4, lawl). Roy sortit de sa chambre en terminant de boutonner sa chemise et d'en rouler les manches jusqu'à ses coudes. Sans s'arrêter, il avait passer à ses pieds, une paire de chaussure de course et après s'être vaguement assuré d'être toujours bien accompagné, avait franchit le seuil de sa porte.

    Son premier arrêt fut à la fontaine désaffecté, au centre-ville, en quelque sorte, du Marché noir. À la lourdeur de sa démarche, le brasier de son aura instable, Roy n'eut aucunement le besoin de réveiller l'arachnide qui sommeillait au sommet du clocher tout près, celle-ci s'extirpant habilement et agilement des filaments de sa toile pour se balancer sur ceux qui unissaient les ampoules, au-dessus de leur tête.

    - Oooohh, my dear, what happened to you ?

    Avait fait la voix mélodieuse d'Arachnée, une main posée à sa bouche, dramatique, clignant de ses longs cils fournis sur ses yeux luminescents dans l'obscurité de la ville souterraine. Nonchalant, Roy avait enfouis ses mains dans ses poches, étirant le cou pour souligner l'ossature de sa mâchoire et surtout son nouveau collier aux teints de violet de bleu, se dandinant sur ses jambes, statique.

    - Ah. Don't bother. You should see the other guy ♥

    Il fit mine de désigner du menton la route qui menait à l'Épée de Damoclès avant que subitement la malice de ses prunelles azurées ne se trahisse par sa malsaine perfidie, raidissant l'araignée sur place.

    - Now ...Have you seen her ~?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Aujourd'hui à 7:53

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasing Tails

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» Aion 2.5, des détails ce mardi 4 janvier ?
» Si Tails était jouable...
» Anniversaire de Tails Dreamer [28 Juillet - 13:09]
» Joyeux Anniversaire Tails !!
» Les Phrases Cultes de Tails Dreamer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: La ville de Sweetdreams - RPG :: Le Marché Noir :: |-L'Épée de Damoclès-