AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chasing Tails

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant
AuteurMessage
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Jeu 29 Sep - 1:12

« HA HAH !! OOooh, that's GOTTA hurt ! »


Voyez, il y avait toute une différence entre le doppelgänger du Renard, et le vrai. Le doppelgänger avait son apparence, certes, mais son agilité était saccadée, comme les rouages mal-huilés d'une machine. Ceci était en raison à cause de son poids - de toute sa masse qu'il devait déplacer à chaque mouvement, puisque ce n'était pas un nouveau corps qu'il prenait, c'était le sien, qui se modifiait, qui s'étirait, qui prenait de l'espace et qui se tordait et se retordait dans toutes ses fibres pour tisser et recréer une copie parfaite de la formidable créature. Mais voilà, la formidable créature n'était PAS physique - pas entièrement. Le renard à neuf queues était un esprit et c'était sa magie, la seule chose que Gunthaer était incapable de répliquer, qui huilait ses mouvements, le rendait fluide dans ses bonds et léger dans les airs, mais lourd, oh si lourd sur le sol. Là où l'usurpation ne lui laissait qu'une seule queue préhensile, le vrai avait les neuf, qui se mouvaient de leur propre gré comme si elles possédaient leur propre vouloir. Et en ce moment elles semblaient tous partager le même : réduire Katherine à néant.

Et puis quoi qu'il fut ignoré, ou qu'on ne lui répondit pas ! Dans la débandade, entre l'écho des mâchoires qui retentissaient dans toute l'église, aux griffes, à Katherine qui détalait et à son souffle rauque qui se mêlait au capharnaüm de sons, Gun y trouvait son pied comme jamais, retrouvant dans ce va et vient de vagues de poussière et de débris le même sentiment que dans ce parking sous-terrain, à jouer le criard d'une file de voitures. Il rit, de bon cœur - non pas de ces rires mégalomaniaques comme on voit tous les vilains des films le faire, mais plutôt découlant de la sincérité dans sa bonne humeur : après une journée à jouer les ombres de Roy et de ne pas avoir de réponses à ses questions, ce dénouement lui permettait de tout se relâcher.

Katherine était aux prises avec les énormes mâchoires de la créature, une main dans ses gencives, la contre-pression de chacun lui faisant s'écorcher les doigts - et une odeur de sang se joint à ce cocktail sec de poussière et d'humidité. Gun gazouilla presque, régalé, enviant comme jamais la position de Katherine à lutter contre la manifestation cauchemardesque de son maître.

Plutôt que de se lever de son autel cependant, il reprit son téléphone en main, se trahit de la lumière de l'écran qui l'éclaira une seconde, et tourna l'appareil sur la scène, poussant un petit soupir rêveur en immortalisant le combat sous forme de vidéos. Pour la prise de vue, on repassera, mais il n'avait pas envie d'en manquer une seule miette.

And we are live Ha ha hah ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Jeu 29 Sep - 2:23

    « HA HAH !! OOooh, that's GOTTA hurt ! »


    Dans une presque symbiose, partageant des sentiments ironiquement contradictoires, le renard et Bloody Mary se retournèrent vers Gun, les sourcils froncés, mettant presque une pause à leur brutale échange. Dans un soudain élan, le kitsune exerça plus de force, plus tension, tournant sèchement sa nuque et sa tête sur les côtés, cherchant à déstabiliser les prises de la Reine rouge, ses mains ne glissant pas sur ses gencives, mais se plantant, volontairement, sur ses prémolaires. Il écarquilla momentanément les yeux, se reculant sur une postérieure en tentant d'éviter le soudain revers de la jeune femme qui étira un bras et une main, fournie de griffes taillées en scalpel ,en direction de son visage. Les lames se plantèrent sous son orbite, arrachant un geignement au quadrupède qui eut de réflexe de renfermer complètement et solidement ses mâchoires sur l'autre main à l'intérieure de sa gueule, secouant, une nouvelle fois, la légende comme une véritable poupée de chiffon. Ses neufs queues ondulèrent derrière lui, s'agitant, fouettant, alors que de ses membres thoraciques, il chercha à se débarrasser du parasite, celle-ci extirpant sa paume, de ses mâchoires, ignorante face à ses blessures et à leurs séquelles, électrisée par un odieux bloodlust. De cette main ensanglantée, désarticulée, elle chercha à percer un œil du géant quadrupède, qui écarta sa tête au bon moment avant de décocher un violet coup de tempe, de museau, à son adversaire, lui subtilisant l’entièreté de son souffle au craquement de ses côtes.

    Roy l'envoya pâtre du bout des coussinets, la faisant lamentablement retomber, sur ses genoux, sur le plancher, se pliant à son bon vouloir, devant lui. Katherine était secouée de tremblements, de douleur, mais tout autant, sinon plus, de rage, cherchant ses repères en passant, à plusieurs reprises, ses mains et ses doigts sur son visage crispé dans la haine. Le kitsune expira profondément par ses narines, se détournant de sa proie en secouant la tête et de son carpe, chercha à calmer les picotements de sa blessure sous son œil. Temps mort, jusqu'à ce qu'une opportuniste, avide d'un plus de plus et de toujours plus d'écarlate à son tableau, ne se relève pitoyablement pour finalement se voir brusquement arrêter dans sa foulée. L'Illusion d'une chaîne s'était découpée à sa cheville, la coinçant sur place, au sol, avec ses envies, ses principes, ses pulsions, sous le sourire cauchemardesque qui se découpait sur le faciès du renard gigantesque. Clignant lentement des paupières, il avait pivoté sur ses pattes avant, offrant son dos et sa vulnérabilité à la Reine rouge, qui ne pouvait que l'admirer sans pouvoir l'effleurer des doigts et des ongles. On crut l'entendre grincer des dents alors que sa cage thoracique se soulevait par saccades, ses cris de colère s'étouffant dans sa gorge et entre ses mâchoires serrées.

    - Now, maybe, this little foreplay helped you remember something, hm ?

    Fit le canidé, décochant, ce qui ressemblait, à une oeillade, à son adversaire. Le kitsune se dirigea ensuite, un peu plus vers son familier, ses queues se balançant au rythme étrangement et dérangement calme de ses foulées. À chaque pas, les traits du Maître du Black Market semblèrent ressortir au travers de la bête, comme si ses instincts avaient été ravalés et qu'elle retrouvait, quelque chose, d'un peu plus humain. Roy ralentit sa cadence à quelques centimètres de son incube, baissant sa large tête en sa direction, tâtant d'une croc, le coin de son téléphone.

    - And do I really need to eat that damn cellphone too ~?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Jeu 29 Sep - 3:08

Son regain d'énergie le rendait réceptif à vraisemblablement tout ce qui se passait dans l'Église. Ainsi lorsque l'attention du Renard se dirigea vers lui, Gun échappa un pépiement, excité, accueillant l'énorme figure à occuper tout l'espace de son champ de vision en se coulant vers autel.

À quelques centimètres de lui, il put ressentir la chaleur de son air le percuter, soulever quelques mèches en rafale de ses cheveux, faisant ramper l'engourdissement de ses doigts jusqu'à son avant-bras, puis à ses épaules, ramollissant sa prise sur son téléphone qu'il manqua d'échapper. En le toisant de haut, le renard abaissa la tête et l'inclina sur le côté, passant un croc près de ses mains en menaçant de refermer toute la charge de ses mâchoires sur l'écran.

And do I really need to eat that damn cellphone too ~?

En réponse Gun rit de bon cœur, et resserra sa prise sur l'appareil, l'écartant de la bouche de l'énorme prédateur.

Ha hah! Lay off, handsome, let me have some fun ~

Il le changea de main, profitant de la proximité du Renard pour couler ses doigts sous son menton et lui octroyer une grattouille vigoureuse, couvrant son regard d'un air enjôleur.

Don't think of it like I'm filming you, big boy. Think of it like I'm broadcasting your poor ex-associate's humiliation. ♥

Cette-dernière se débattait au plancher, aux prises avec l'illusion d'une chaîne à sa cheville qui la retenait dans ses mouvements. Gun détourna ses yeux du Renard un instant, histoire de contempler la scène à sa juste valeur. Il entendait même jusqu'aux claquements amplifiés des maillons qui s'entrechoquaient ensemble, en se tendant.


Dernière édition par Le doppelganger le Lun 12 Déc - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Ven 30 Sep - 1:27


    Le rire sincère de Gun lui fit dresser ses larges et longues oreilles sur le dessus de sa tête, élargissant, lui-même, le plus possible, les traits du sourire qui se peignait sur sa figure de prédateur. Le cellulaire se vit dérober de ses crocs, loin de sa gueule et Roy eut de réflexe de détendre sa prise afin d'épargner à l'objet une vilaine égratignure. Il fut prit au jeu, gloussant d'un petit rire en reculant sa tête dans son encolure, suivant docilement, les moindres faits et gestes de son familier. Celui-ci fit presque mine de jouer des coudes et des épaules pour éviter de se voir confisquer son téléphone d'une vilaine et si simple bouchée.

    - Ha hah! Lay off, handsome, let me have some fun ~

    - Mhm... All by yourself ~ ♥

    Le kitsune suivit de ses rétines phosphorescentes l'habile jonglerie de Gunthaer, passant son cellulaire d'une main à l'autre, se libérant une main qu'il fit plonger sous le menton de la créature. Si d'abord un tremblement la saisit, la poussant à la répugnance et à la fuite, les délicieuses caresses surent se faire davantage plus convaincantes. Les larges oreilles du Renard à neufs queues se ramollir, tombant maladroitement sur le côté de sa tête alors qu'il redressa celle-ci, la penchant ensuite encore plus tout contre son incube, l'enveloppant littéralement dans le creux de son encolure.

    - Don't think of it like I'm filming you, big boy. Think of it like I'm broadcasting your poor ex-associate's humiliation. ♥

    - Y'might wanna take a good look at those pictures or videos, though ~

    Au plancher, à quelques mètres d'eux, Katherine en finit d'en débattre, basculant sa tête vers l'arrière pour chasser sa chevelure rousse, dévoilant, sur son visage, un large et sinistre sourire. Si elle s'était retrouvée à quatre pattes, s'écorchant les genoux sur le carrelage accidenté et coupant, elle ne tarda pas à se relever, s'avançant au point d'en tendre, à l'horizontal, sa chaîne ainsi que sa jambe qui se vit relevée dans les airs.

    - Get a fucking room, you guys !! --Disgusting !!

    Le Reine rouge battit vaguement des bras, rattrapant son équilibre, alors que ses mots firent à peine vriller les oreilles de l'effroyable Renard géant. Elle se relâcha, relâchant la tension dans sa jambe et dans sa toute nouvelle chaîne, retrouvant son calme dérangeant et placide, tout comme elle eut la certitude de retrouver un semblant de contrôle. L'ombre d'un sourire se glissa sous les lèvres peintes de Katherine qui croisa ses bras sous sa poitrine, ses griffes miroitant sous le faible éclairage de l'église et ses talons claquant sur son sol.

    And then, perhaps, you could ask the story of this plan to your pitiful incubus ~

    Un grondement monta depuis le diaphragme du kitsune, se faufilant jusqu'à sa gorge et traversant sa dentition aiguisée alors qu'il était toujours lové tout contre son familier. Les vibrations de sa menace en secouèrent peut-être même le corps de Gun, rampant et grimpant le long de chacune de ses vertèbres avant que l'énorme créature ne le contourne agilement et gracieusement, l'effleurant sur son passage. Les neufs queues du Renard cherchèrent toutes à s'agripper, se couler et s'enrouler autour du corps du démon, certaines se faufilant sous son cou, à sa nuque, à son dos, sous ses bras, entre ses jambes. Roy ne lui décocha qu'un regard de biais, ses babines tremblantes sous son sourd grognement, le museau plissé et les crocs dévoilés. Il avait la tête tendue en direction de Katherine, qui le souffle court, attendait un quelconque dénouement en sa faveur.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     


Dernière édition par Roy McClane le Dim 2 Oct - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Sam 1 Oct - 1:13

Pitoyable était vrai : après que le large Renard ne l'ait contourné, c'est à dire après que toute son encolure ne vienne l'envelopper dans un véritable manteau de fourrure, au chaud sous son air, le Renard assomma son familier d'un véritable tremblement de terre : l'épicentre était un grondement, si puissant que les vibrations montèrent comme un éclair sur l'entièreté de son rachis, secouant le démon si fort que sa voix trébucha hors de sa bouche, forcé ensuite à cet état d'apaisement instantané qui lui fit papillonner les cils et interrompre son train de pensée.

Il chercha à lever la tête, lourde comme du plomb, mais elle ne fit que se verser de l'autre côté. Il chercha à lever la main, comme dans le geste vain de retenir son air qui s'écoulait inconsciemment hors de sa bouche - rien n'y fit.

C'est lorsque le Renard Roy - le Roynard - décida de rejoindre Bloody Mary dans son cercle, en contournant l'autel comme de rien, qu'il voulut rappeler à l'Incube l'ampleur de sa présence : Gun, qui se remettait à peine des trémousses du grondement précédent, manqua de tomber à la renverse lorsque le Roynard fit serpenter chacune de ses longues queues contre son corps. L'une se faufila dessous sa joue, parcourra sa gorge, (il gronda de délice) une autre se faufila sous ses bras comme pour le soulever, l'une trouva sa taille et releva sa chemise à carreaux et son t-shirt en dessous, ses poils soyeux trouvant la chaleur de sa peau, et une autre encore lui serpenta entre les jambes - toutes s'acharnant sur l'incube dont les bouffées de chaleur l'auraient cuit vivant, à l'intérieur de cette prison de fourrure.

Le ruban de queues alla à sa dérobée après peu, folâtres dans l'air, mais elles avaient réussies l'effet escompté: l'incube, dont les jambes étaient rendues molles vacilla en bas de son siège. Heureusement la pointe d'une queue s'articula de justesse, le rattrapant et matelassant sa chute, tandis qu'une autre s'était recourbée pour insidieusement lui dérober le téléphone de la main. Gun ne le remarqua même pas.

Gun n'y vit que du feu.

La tête lourde, le corps encore secoué de tremblotements, il répondit à cette approche sans n'être capable de retenir le faible gazouillis qui lui tomba des lèvres:

R-... ROoooyy ~♥ ♥ ♥ ...

Le ventre lui chauffait et il semblait que son petit point de chaleur, qui avait déjà grandi, prenait de plus en plus d'espace. Sa bonne humeur explosive avait été comme lavée par de la soumission, tout de suite plus calme, absent, baignant ou plutôt marinant dans ses fantasmes.


Dernière édition par Le doppelganger le Lun 3 Oct - 5:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 3 Oct - 0:13

    Sous le poids qui s'abattit sur une ou deux de ses neufs queues qui battaient l'air, l'épousant comme un mince et admirable ruban, Roy eut une discrète œillade vers Gunthaer, la lourdeur de tout son corps enveloppé sous chacun des poils de sa luxueuse fourrure. Son effroyable perfide sourire qui cherchait à transparaître sur cet autre faciès sembla s'étirer davantage, dévoilant, un peu plus, les prémolaires et les molaires de la bête. Il sentit les quelques tremblements qui saisirent son Diable, le secouant dans ce cocon de chaleur et de douceur, un contraste ironique avec leur victime qui s'agitait, rageuse, sous sa chaîne, cherchant à en détruire les maillons, couvertes de son sang, de la tête aux pieds. Le grondement de l'effroyable créature magique se troqua pour un petit rire, refermant à demi ses paupières sur ses rétines phosphorescentes, en remettant la tension de son regard, suivant celle de toute son encolure, son corps, ses muscles se tordant sous sa pelisse, vers Katherine.

    - I see, your words do really have weight ~

    Ses muqueuses tremblèrent sur un côté de sa gueule alors qu'il pencha la tête, moqueur devant la Reine rouge qui se figea, momentanément, avant de s'agiter. Elle échappa un cri de frustration, inspirant brutalement, entre ses dents serrées, cherchant ensuite à se projeter, les tendons, les phalanges et les griffes tendues en direction du Renard à neufs queues qui cilla à peine d'un poils.

    - You disgusting monster, I fucking dare you--!

    La soudaine brusquerie de Katherine créa à peine une malheureuse brise, comme si son existence n'était pas suffisamment déjà ignoré, et, certainement, bientôt complètement effacé. Une des oreilles du kitsune tiqua, se tordant sur elle-même avant qu'il n'exécute un pas en direction de sa proie, le dos parfaitement parallèle au plancher, ses griffes tiquant sur la moindre aspérité et ses queues, certaines balayant au ras le sol, d'autres frivoles, flottantes dans l'air alors que l'une s'enroula autour de Gun, se glissant sous ses bras, et une autre sur son cellulaire.

    - Couldn't agree more to that.

    À chaque foulée, il se rapprocha un peu plus de Bloody Mary et sa prise se relâcha sur son familier, laissant son dos—son chandail refoulant sous les vertèbres de sa queue de renard—ainsi que son téléphone rencontrer la froideur de la céramique abîmée. Roy tendit toujours un peu plus sa tête vers sa victime, serrant vigoureusement les dents ensemble. Il eut néanmoins un nouveau rire, un peu plus sardonique, voir cynique et une vapeur se mit à s'échapper de sa gueule, montant vers le sommet de l'Église.

    - But, dare me to what ?

    Et encore, il se rapprocha, lent dans son rythme, prenant soin que chacun de ses coussinets n'épouse parfaitement le carrelage, sans n'émettre aucun bruit, malgré son imposante posture et sa masse. La fumée qui s'échappa de ses mâchoires grimpa sur son visage, l'enveloppant alors que son échine s'hérissa, ses queues se dressèrent, se gonflant de rage, restant, toutefois, horizontales face au sol du clocher. Roy eut un soudain rebond, expirant par les narines de son large museau et dans tout cet élan, dégagea son nouveau visage, ou plutôt ce qu'il en restait. Des lanières de sa chair s'écoulèrent, roulant sur le squelette de son crâne maintenant dégarnis de fourrure, de peau, de muscles, de tendons, seulement quelques filets de sang et deux sinistres orbites luminescents qui se figèrent sur la silhouette de Katherine. Il avait penché la tête, s'arrêtant à quelques centimètres de la sienne.

    - I'm just gonna help you show us, your real face ♥ ♥

    Et si Kath chercha à l’affronter du regard, se hissant sur la pointe de ses longues jambes, elle déchanta bien vite lorsque la même vapeur qui avait recouvert le kitsune commença à s'échapper du plancher, débutant sa source au sang qui avait coulé, de ses vêtements, qui en était tachés, et de sa propre peau, qui en était souillée jusqu'à l'os.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     


Dernière édition par Roy McClane le Lun 3 Oct - 2:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 3 Oct - 1:27

Dans leur angle-mort respectif à tous les deux, Roy avait déposé son familier contre le sol avant de l'y délaisser d'un rapide coup de queue. Le vent frisquet dégagea les mèches de la face de l'incube, qui sourcilla, ressentant la froideur et l'humidité du plancher s'imprimer contre sa joue. Il entrouvrit un œil, le referma, sentant l'engourdissement qui avait succédé ses frissons de plaisir lentement se dissiper, et lentement lui redonner la capacité de ses sens. Une poussière lui chatouilla la narine, qu'il chassa aussitôt en expirant du nez, se hissant sur les mains et une cuisse, en chien de fusil.

Soudain les sons qui s'étaient déformés dans son oreille devinrent nets, et ses paupières se révulsèrent sur d'yeux écarquillés lorsqu'une goutte (il la jugea brûlante) de liquide non-identifié lui sauta à la face.

Brusquement il écarta la tête, se propulsant vers l'arrière d'une poussée du pied, pour vite poser le pied et se lever sur ses jambes d'un bond et sa vision se troubla devant la vue du visage du Renard, le début de son os nasal visible dessous son fascia qui tombait en lambeaux, se flétrissant de chaque côté de son faciès comme les pétales d'une fleur qui se fanait. Au centre de cette fleur en chair, deux orbes luminescentes éclairaient les aspérités d'un crâne décharné et éclaboussé de sang, plus particulièrement l'émail de ses crocs, qui, dépouillés de gencives, pouvaient se voir des racines jusqu'à l'os.

I'm just gonna help you show us, your real face ♥ ♥

La voix de Roy vibra derrière sa grotesque apparition, et l'attention de Gun s'arrêta presque aussitôt sur la prisonnière, qui se débattait dans la chaîne qui la retenait au sol, avant de pâlir comme un fantôme en voyant le liquide (?), responsable de l'état de la face du Renard, monter à la base métallique de sa chaîne - elle cliqueta lorsqu'elle recula le pied - et lentement, serpenter au travers des gouttes de sang qui l'avaient tachées.

Gun plissa les paupières, peinant à y voir dans l'obscurité, mais les lumignons et les yeux du Renard stabilisèrent les photons qu'il captait : ce n'était pas un liquide qui montait - c'était le sang qui s'était mis à chauffer, à crépiter et en montant, à suivre la trace jusqu'à sa source. Gun baissa les yeux sur ses pieds : une flaque de sang où les deux s'étaient battus juste avant.

Il releva le nez, le souffle court.

Le souffle court, et le pied incertain.

Mais malgré ce souffle court, et ce pied incertain, il tenta un pas. Puis un deuxième - sa semelle se tacha du sang, et la chaleur de l'illusion le prit à la plante, et sous les orteils, lui faisant grincer des dents. À son troisième pas, il semblait plus assuré, contournant les deux créatures afin de trouver un vantage point qui lui permettrait d'assister aux premières loges à la suite.

Il manifesta sa présence en poussant un petit sifflement d'admiration, qui fut projeté dans le précipice du plafond, le son joint aux assourdissants crépitements et à la montée des filets de vapeur depuis la gueule du renard et des flaques de sang sur Katherine.

Christ almighty...

Il eut un déclic-- échappant son sourire, Gun baissa aussitôt la tête et se tapota soudain les poches, sa chemise, ses jeans, brûlant d'envie d'immortaliser la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Jeu 6 Oct - 0:24

    Progressivement, la vapeur monta, serpentant le long des maillons de la chaîne qui s'était enroulée à l'une des chevilles de Katherine, voyageant comme un tison au bout de la mèche d'une bombe, prête à éclater. Par instinct, par réflexe, elle eut un mouvement de recul, tassant ses hanches brusquement d'un côté, éloignant ainsi la chaîne le plus loin possible d'elle et si elle tentait de garder cet éternel air farouche, son visage ne tarda pas à pâlir, incertaine, mais pas complètement vaincue. Elle recula son bassin, puis ses épaules, et enfin sa tête, cherchant une vaine fuite à cette Illusion contre laquelle elle essayait de lutter. Mais de lutter, ne signifiait de la rendre davantage plus réelle, sa peur nourrissant cette cruelle vérité qui ne tarda pas à lui lacérer la peau, la perçant d'une brûlure soudaine et sèche. Une odeur caractéristique de chair brûlée monta déjà, alors que le sang projeté sur ses pantalons se transforma en cette agressante substance, une famille proche de l'acide, à en juger par les dégâts. Katherine se tortilla, la panique se creusant sur les traits de son visage, alors que le Kitsune, de son côté, inclinant doucereusement la tête, ses mâchoires squelettique claquant d'un bruit distinctif, sans tendons ni muscles pour les retenir ensemble.

    Avec la vapeur, la douleur, la Reine rouge battit l'air d'une main, puis de l'autre, chercha à se débarrasser du sang qui la couvrait, comprenant rapidement les dessous du Mirage. Peine perdu, le compte à rebours était lancé et une fois enflammée, une bombe ne pouvait qu'exploser, répandre ses dégâts, avant de daigner se calmer. La gueule du Renard à neufs queue s'ouvrit, reflétant une atrocement admiration, alors que sa tête se dressa sur un port altier, se voulant tout autant moqueur envers sa proie qui se mit à danser plus rapidement sur ses pieds, sautillant à reculons. D'un mouvement fluide de la queue, puis d'une autre, il balaya le plancher, s'heurtant au cellulaire de Gun oublié, l'envoyant pâtre à ses pieds. Roy lui décocha une oeillade, de biais, agitant habilement et gracieusement, deux ou trois de ses neufs queues devant le visage de son familier avant de se pencher un peu plus vers Bloody Mary dont les cris de torture commencèrent à percer au travers des nuages de fumée qui montèrent de ses vêtements, de son corps et de sa peau. Elle se couvrit les mains du visage et la bête magique se tordit davantage pour se rapprocher d'elle, arquant les pattes et baissant la tête en sa direction, la dodelinant un peu de gauche à droite, un petit rire discret lui échappant avant qu'il ne fasse claquer ses dents sur les os de sa mandibule. Si les cris de souffrance de Kath se firent étrangement plaisant aux oreilles absentes du Renard, tordant son cou pour capter le moindre des sons, il ne tarda pas cependant à s'arrêter et caler son crâne dans son encolure, soulevant ses poils, lorsque la voix de sa victime se vit troquée pour un rire sinistre et déchirant. Un rire d'arythmie si aiguë, dans d'atroces sons dissonants, que les vitraux de l'Église aurait pu facilement éclater. Katherine se dressa sur le bout de ses orteils, tremblante sous sa torture physique et mentale, luttant contre les pulsions de l'ensemble de ses nocicepteurs, de ses nerfs à vifs, et tassa ses mains de son visage pour figer, son crâne, dégarnis, sa peau s'écoulant en plusieurs lanières de son visage, comme de l'eau glissant sur de la roche, vers celui du Kitsune. Sans cheveux, ses orbites brillant de leur éclat écarlate, menacèrent et provoquèrent la créature géante, son tortionnaire, arrêtant, ce qui lui restait de visage, à quelques centimètres du sien.

    HAHAHAhaha-- ! You don't see it at all !! You and I are the same !! You're taking so much pleasure in this, for absolutely nothing ~ !

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Jeu 6 Oct - 2:34

Gun fut vite ramené à l'ordre lorsque le fantôme de trois queues lui passèrent sous le nez, comme pour attirer son attention à ce qu'elles avaient glissées à ses pieds. Il cilla avant de vite se pencher pour ramasser son téléphone, sourd aux protestations montantes de leur invitée. Les cris de Katherine déchiraient le silence, et leurs échos se répondaient par d'autres cris qui se déchaînaient dans l'espace vide, en se ricochant sur les murs comme des balles folles mais toujours Gun lui refusait une oreille à prêter. Comme si la soudaine ré-obtention de son téléphone avait suffi pour calmer les palpitations, suivant une trop forte poignée de main (de queues?), il l'avait rallumé, délestant les ombres à sa face et éclairant ce sourire placide en prenant la scène en vidéo. Dans cet angle, cependant, il avait les yeux fichés sur l'écran, plutôt que sur ce qui se passait, et c'est en prenant une seconde pour regarder l'image que lui renvoyait son téléphone qu'il comprit que quelque chose clochait :

Le téléphone ne voyait pas le Formidable Roynard comme lui elle et l'autre, en ce moment - ou du moins, il ne le voyait pas exactement de la même façon : dans le téléphone, dans le tout petit rectangle qui tentait d'immortaliser la scène, Roy n'avait plus la même présence, réduit à cette image floue d'un renard, ou plutôt du contour d'un renard ? Il était encore immense, oui, marchait encore du haut de ses deux mètres, mais il ressemblait à ce fantôme, ombrageux, mais aussi éclairé d'accents clairs qui s'étendaient en filets de fumée lumineuse - et sa tête et ses oreilles semblaient intouchées par sa démonstration de sang rendu acide.

Gun sourcilla, interdit devant la relecture de cette apparition - ce n'est pas la seule chose qui se troubla dans l'écran de son téléphone. En fait, là où il fut sensé voir le fasciés de Katherine se dissoudre et faire rougeoyer la couleur dessous sa chair,
HAHAHAhaha-- ! You don't see it at all !!
son téléphone lui renvoya plutôt l'image d'une humanoïde aux yeux démoniaques, injectés de sang, comme deux petits points rouges perçant l'obscurité. Les deux petits points rouges se miroitaient dans les éclats de vitre, comme des protubérances qui poussaient au travers de sa peau - ici, depuis la racine de son cou, près de la jugulaire, là, depuis la clavicule, ce gros morceau taillé comme la lame d'un rasoir, et des plus petits parsemaient ses bras et ses jambes - et à sa cheville, aucune chaîne, aucun maillon.

Gun écarta le téléphone derechef - et l'aspect méconnaissable de Bloody Mary se fit aussitôt remarquer dans les puissants relents de pourriture - merci Roy, qui s'était penché sur la minutie de son illusion... - et sur ses avant-bras, la peau léchée par l'acide crépitait encore et s'effilochait en morceaux,  lambeaux  par  lambeaux.

C'était ça, sa face cachée ?

Il n'eut pas le temps de penser plus, la voix se distordit de sa bouche, dont une partie s'affaissait d'un côté, comme dégoulinant sur ses os, et l'autre, se tendait et se taillait dans un tout aussi grotesque sourire, ses dents maintenant toutes aussi pointues que l'étaient les griffes à ses mains:

You're taking so much pleasure in this, for absolutely nothing ~ !

-- « Yikes, sa propre spontanéité le surprit, retenant l'éclat d'un rire en expirant plutôt par le nez. Gun désigna Katherine d'un vague mouvement du doigt.

« Um, you have a little... -- »

Et fit mine de pencher un peu la tête devant, plisser un peu les yeux, et mimer un peu des lèvres en décrivant du doigt et en distance toute la zone qui faisait crépiter bien audiblement la femme enchaînée.

Gun baissa les yeux sur son téléphone, le levant devant ses yeux et l'écartant, voyant les deux scènes se superposer comme dans un petit jeu de 7 erreurs. Il réitéra le geste deux fois, puis arrêta la capture vidéo, roula les épaules, jeta un regard derrière lui le temps d'un coup d’œil vers la porte et rangea son téléphone dans sa poche.

Dommage! Vu l'image trouble de sa capture, il valait peut-être mieux d'assister personnellement au spectacle.


Dernière édition par Le doppelganger le Lun 12 Déc - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Jeu 6 Oct - 22:08

    -- « Yikes

    Le crâne du Renard se retourna langoureusement vers l'incube, les brûlures d'acide s'étendant jusqu'à son cou, étirant de nouvelles lanières de chair qui dévoilèrent les tendons en-dessous, sa trachée, son œsophage ainsi que ses cordes vocales qui vibrèrent sous l'effet de son grondement, pour ensuite se taire et faire place à un rire. Docilement, il suivit les gestes circulaires de son Diable, des deux points phosphorescents anis, dans le plus profond de ses orbites, éclairant, momentanément le visage de l'incube.

    « Um, you have a little... -- »

    - Sure. She doesn't know how to swallow, and neither how to spit. Really. She does suck ~

    Il fit mine de ravaler sa salive, sa malice tâchant de transparaître jusque dans la moindre aspérités de l'os de son crâne, de ses mâchoires et de ses orbites luminescents, ignorant, lui-même, Katherine qui cherchait à attirer son attention dans sa lutte contre ses Mirages. Dans sa rage, elle demeurait ignorante des engourdissements qui parcourraient l'ensemble de ses membres, confuse jusque dans les tremblements de douleur qui cherchèrent à la secouer toute entière. Fièrement et hautainement, la Reine rouge demeurait dressée devant le Renard à neufs queues, osant ramener son visage vers le sien en plantant ses scalpels sous son menton. La créature magique eut un soubresaut instinctif, cherchant a happer la main qui le retenait, mais consentit à rencontrer le visage de son adversaire, étirant son cou en une ligne droite, avançant simplement sa tête vers elle.

    - You done ?

    Il inclina machinalement la tête sur le côté, faisant craquer la moindre de ses articulations. Sans huile, sans muscles, sans tendons, ses os se frappait dans un atroce et sinistre rythme à chacun de ses gestes. En guise de répondre, Bloody Mary avait resserrée ses jointures à sa prise, faisant à peine ciller le Kitsune dont quelques gouttes de sang chutèrent vers le plancher, s'évaporant à son contact, fidèle à son spectacle brûlant. Il éloigna les mâchoires, ouvrant la gueule pour étirer une langue fourchue qui effleura le crâne dégarnie de sa proie, celle-ci ayant le réflexe d'écarter brusquement la tête. Dans une dernière foulée, la silhouette du quadrupède géant se modifia, se transforma, dans une aisance déconcertante en s'allongeant en de puissants anneaux, son fasciés s'étendant sur un nez plus affilée et sa fourrure chutant pour des écailles éclatantes. La dites solide prise de Katherine lui échappa des doigts face à la nouvelle bête géante dont le visage se recouvrit de muscle, de chair, d'écailles et de deux yeux globuleux azurs. Le gigantesque python se redressa, en se tortillant surplace, devant sa proie qui eut à peine un dernier mouvement de recul.

    - ...'Cause, for a moment, I thought that you were losing your head ~

    Ayant étiré subitement les mâchoires dans un semblant de sourire perfide et ramené tout le reste de son corps dans une forme singulière en S, le prédateur fondit brutalement sur sa proie, explosant de hargne. Une hargne si puissamment accumulée, qu'il en fut incapable de conserver son déguisement, lui redonnant, également, à Katherine, toute la structure de son visage, l'acidité et ses brûlures se stoppant pour redevenir ce liquide écarlate. Avant l'impact, la silhouette du reptile ainsi que ses écailles s’évanouirent sèchement pour reprendre les couleurs dorés d'une luxueuse pelisse. Les mâchoires du Kitsune s'était refermées à demi sur l'épaule de Bloody Mary. Il se recula, reprenant sa prise, une fois, deux fois, visant à déchiqueter tout sur son passage, mâchonnant près de la tête de sa proie, perçant d'un bout à l'autre, sa gorge. Elle tenta de se libérer avant que de larges et puissantes antérieures ne se pose sur elle et ne la cloue au sol. Et un brutal craquement fit planer le doute quant à la condition du dos de la jeune femme. Les neufs queues du Renard battirent avec allégresse, folâtres dans l'air, hérissées sur toute leur longueur alors qu'il resserra ses canines sur son emprise. À l'autre bout, la pitoyable Bloody Mary, le visage figée dans une arrogante détermination, alors que les traits de son visage la trahirent en se tordant et se plissant sous son martyr. Si son teint était déjà blême et livide, dans cet immonde reflet d'elle-même, elle le devint davantage alors que des litres de sa vie recouvrait la céramique du clocher. D'un mouvement de l'encolure vers l'arrière, Roy sectionna une partie du bras de Katherine, le laissant pendre, mollement au reste de son corps, avant de finalement replonger et arracher, d'un large et puissant coup de tête, sa tête de son corps, la relâchant ensuite d'un coup de langue, dégoûté de seulement l'avaler toute crue.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     


Dernière édition par Roy McClane le Ven 7 Oct - 0:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Jeu 6 Oct - 23:06

La tête vrilla en l'air, et dans ses yeux toute une ruée d'images se mirent à défiler furieusement - le clocher soudain rempli à craquer de spectateurs flous assis en rangée et assistant au spectacle, les tracés de lumière du contour du Renard fumeux et la présence de son bras droit à gauche, qui sait - et les murs et ses fioritures et les vitraux avalent son champ de vision, frappée par un kaléidoscope de lumière et de couleurs qui l'aveuglent.

La tête tombe, frappe le sol - marbre la céramique d'une flaque de sang rouge et vif, l'écho s'entend encore.

Sans air, sans cligner, la tête roule, sur une courte distance, heurte sa tempe à quelque chose qui se prolonge en hauteur bien au dessus d'elle.

Sa vision lui échappe, les spectateurs sont rendus flous, la scène est rendue floue, il n'y a plus que des silhouettes et

elle res sent à peine une semelle se poser sur ses cheveux, écarter ses mèches qui tombent dans sa face, sur son nez et

la semelle s'appuie sur elle, sous-pèse sa force, prend son élan É
CRASE——


Dernière édition par Le doppelganger le Jeu 3 Nov - 3:13, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 10 Oct - 23:18

    Un soubresaut la secoua brusquement et intensément, de la pointe des orteils, traversant ensuite ses mollets, ses phalanges, la pulpe de ses doigts, avant de subitement se concentrer, en un point, sur sa cage thoracique, qui se souleva d'une profonde inspiration au même moment que les palpations paniquées de son cœur reprirent. La sensation d'être réveillée d'un sommeil profond, un peu trop profond, la secoua toute entière de tremblements, alors que son corps se releva de lui-même. Son dos s'était arqué, se redressant du sol, ses bras s'étaient tendus de chaque côté de son corps, ses épaules se détachèrent ensuite, puis sa tête, qu'elle redressa sèchement bien droite. Secouée de spasme, Kath chercha à se recroqueviller sur elle-même, ramenant ses jambes vers elle, portant ses mains à sa chevelure rousse, les yeux complètement ronds et les pupilles avalées par ses iris écarlates. Sa respiration reprit, arythmique, par saccades alors que deux ou trois larmes ne purent s'empêcher de rouler sur ses joues tout comme un mince de filet sanguinolent, de ses narines, sur son visage. Jusqu'au plus profond d'elle-même, Bloody Mary ressentit les fourmillements qui parcoururent l'ensemble de son circuit nerveux, redonnant vie à l'ensemble de ses sens qui avaient été engourdis par son sinistre et macabre traitement et devant elle, rien de moins qu'un majestueux et effroyable Kitsune qui se pavanait, un sourire perfide s'étirant sur ses muqueuses, pas peu fier.

    - What's the matter Katherine ~? Look like you've seen a ghost ♥

    Tremblante, paniquée, la jeune femme chercha à s'envelopper dans ses bras, cherchant, de quelques regards hagards, une nouvelle menace ou peut-être une explication quelconque à l'expérience qu'elle venait de vivre. Malgré sa détresse évidente, cela ne l'empêcha de demeurer indomptable et invaincue, déterminée à trainer, encore, Gun, dans cette marre de sang avec elle. Katherine chercha à confronter son regard, les mâchoires serrées de rage.

    You knew it ! You were there when I spoke about it, you were aware of all of this ! It's just... Impossible... STOP ACTING LIKE YOU DIDN'T KNOW !

    Les oreilles du Renard à neufs queues se plaquèrent sur sa nuque, au même moment qu'il clôt les paupières, effectuant, lentement, un demi pivot sur lui-même, croisant ses antérieurs.

    - Well...

    Un petit rire lui échappa. Puis, son équine s'hérissa, ses canines se dévoilèrent dans un nouveau grondement et la lourdeur de ses pas imprima presque l'empreinte de ses coussinets dans le plancher accidenté de l'Église. Derrière cette menace, se dressait un sourire, et en arrêtant sa démarche face à face avec son familier, agitant ses neufs queues tout autour de lui, sa tête parallèle avec l'ensemble de sa colonne vertébral, il le dévisagea sur un air de suffisance.

    - Do I need to perform all this act again to make you talk, perhaps ~ ♥ ♥ ?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Mar 11 Oct - 0:17

Sa semelle frappa le plancher, fit un écho - aurait fait un écho, puisque l'écho fut avalé par l'illusion, puisque l'illusion lui faisait croire à de la résistance sous son pied, puisqu'il devait croire à l'existence d'une tête décapitée en-dessous.

Mais il fit fi de cette résistance, car en s'y opposant, en forçant dans sa jambe pour aplatir et écraser la tête, lui même fut pris de fourmillements au extrémités des pieds et des doigts - jusqu'à ce que l'illusion ne s'évanouisse réellement pour de bon. De retour au clocher, vide, Gun vacilla vers l'avant et manqua de tomber à l'appui de son pied qu'il ne sentait plus. Il fronça les sourcils, redressa le dos et rassembla sa posture, les oreilles bourdonnant encore après avoir plongé dans un bassin de sens en perdition, trempé jusqu'à l'os de frissons de dégoût, de malaise et de plaisir en même temps.

Roy, le responsable :

What's the matter Katherine ~? Look like you've seen a ghost ♥

Son cœur battait encore vite, et un élan de rage rabroua tout ces frissons. Après avoir cillé, Gun distingua la forme de Katherine, par-terre, plus particulièrement la tête qu'elle avait encore sur les épaules. Un œil averti aurait pu voir les traits de son visage se tendre, juste assez pour creuser le dessous de ses paupières plissées, et tendre ses commissures en serrant ses mâchoires ensemble.

Vivante...

Elle confronta son regard au sien, celui de Katherine rouge et reluisant. Gun n'avait plus que les siens, noirs, comme si son esprit l'avait quitté, et que le corps qui se tenait debout n'était plus qu'une froide carapace.

You knew it ! Elle l'accusa.

You were there when I spoke about it, you were aware of all of this ! It's just... Impossible... STOP ACTING LIKE YOU DIDN'T KNOW !

...Il était pourtant certain de l'avoir tuée.

...?

Et pourtant elle était là, à vociférer, comme si ses mots étaient capables de le toucher. Non, la seule chose qui l'importait, était de suffisamment distraire Roy pour lui faire oublier la raison derrière ce petit tête à tête.

Well...

Il tourna la tête vers Roy, le Roynard plus tôt, qui fit immédiatement ressentir sa présence en s'avançant d'un pas, la longueur de ses avant-mains lui permettant d'avaler la distance qui le séparait de Gun. Son rire le fit sourire, nerveux, mais le volume de sa fourrure qui se hérissa, le mouvement de ses neuf queues qui s'agitèrent derrière lui et la soudain prise de cadence en sa direction lui fit aussitôt reculer un pied et tourner ses yeux rendus vides sur lui, la surface de ses sclères reflétant l'éclat qui émanait de ceux du Renard.

Et juste ainsi il fut acculé par un Renard haut de deux mètres, la tête surmontée au sommet d'une encolure de fourrure, comme une tour de poils et de chaleur, dont le souffle - chaque inspiration - semblait lui faire échapper tout le sien.

Gun déglutit, tout de suite raide à l'idée d'avoir été découvert, clignant des paupières et imitant la suffisance de Roy en tâchant de prendre une posture plus relâchée.

Do I need to perform all this act again to make you talk, perhaps ~ ♥ ♥ ?

Le Diable lui renvoya son sourire, en penchant sa tête, tâchant de retrouver ses yeux d'emprunt en brouillant ses sclères à leur état d'origine.

You'd really do that ? Even rip my head off ?? ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Mar 11 Oct - 1:17

    Le sourire qui lui fut rendu, rajoutant de l'éclat à l'émaille de la dentition aiguisée du Kitsune, qui inclinant, langoureusement la tête, pour détailler son Diable sous un nouvel angle. À son nouveau pas, ses épaules roulèrent sous son épaisse fourrure, traduisant sa cadence comme celle d'un prédateur sur la traque d'une nouvelle proie.

    - You'd really do that ? Even rip my head off ?? ♥

    La gigantesque créature referma à demi ses paupières sur ses rétines phosphorescentes anis, esquissant un nouveau pas, s'arrêtant subitement dans sa foulée, pour plutôt, rapprocher son démon à lui. En effet, le sentiment de Gun, d'être acculé, se saisit d'un sens encore plus concret lorsque les murs de l'Église se mirent à trembler pour subitement se rapprocher. L'un d'eux, se heurta violemment au dos de l'incube, sous l'oeil attentif de Roy qui passa, subtilement, sa langue sur l'ensemble de ses incisives.

    - Mhrrmm...

    Puis, il baissa un peu plus sa tête, plantant et imprimant la froideur et l'humidité de sa truffe dans le cou du démon, comme il avait prit, déjà, malin plaisir à le faire, positionnant ensuite, un peu plus, son encolure de profil. Quelques unes de ses neufs, folâtres, s'agitèrent derrière lui, trahissant son état d'esprit alors que d'autres étaient demeurées hérissées, comme si deux parties étaient en plein conflit. Néanmoins, une telle mentalité, pour un animal qui s'avérait peut-être indomptable, avait de quoi prouver son imprévisibilité. Roy échappa une profonde inspiration par ses narines, envoyant pâtres les mèches platines de Gun de travers sur sa tête pour finalement, échapper un grognement qui chercha à s'incruster sous les pores de la peau de sa proie, dans ses muscles, et jusque dans l'ensemble de sa moelle osseuse. Il redressa sa large et puissante tête, soulevant les babines alors que la pointe de quelques unes de ses dents chercha à se tatouer sur la chair du cou de son familier, lui chassant la tête, l'obligeant à la pencher sur le côté, d'un mouvement sèche du museau.

    - Unfortunately, for you, I have a selective choice of words, right ~?

    Ses oreilles se dressèrent plus hautes sur son crâne et il tourna un œil vers la direction où se trouvait Katherine, celle-ci, rampante, tâchait de s'esquiver par sa seule et unique porte de sortie. Cette sortie, se vit, cependant, rapidement, refermée, la replongeant dans la noirceur de ses vains espoirs à la grandeur du Mirage qui la surplombait. Elle était vidée de ses forces, paniquée dans l'idée, autant de vaincre et d'obtenir l'absolution d'une telle créature que d'obtenir un appui quelconque de son démon de compagnie. Le Kitsune sembla un peu plus se désintéresser de son Diable, coulant sa truffe jusque au sommet de sa tête, frôlant de la pointe de sa canine son oreille, au passage, puis, s'empara lui-même d'une caresse en frottant sa joue sur l'ensemble du corps de Gunthaer. Finalement, la bête magique s'était prestement retournée, dardant ses yeux de rapaces et son éternel sourire moqueur sur la malheureuse Bloody Mary.

    - Awwwh, come on ! Don't leave so soon ~

    Elle serra les poings tout comme les mâchoires, leur renvoyant un regard de biais, par-dessus son épaule. Kath demeurait farouche, malgré la pauvre allure de son visage, de ses cheveux entremêlées et de ses vêtements entaillés et souillés par le sang.

    That's not exactly what's coming to my mind when both of you are ignoring me !

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Mar 11 Oct - 2:14

On lui fonça dans le dos, Gun échappa son air d'un seul coup, eut le réflexe de reculer le pied - son talon cogna dans le pied du mur, soudain beaucoup plus près qu'il ne l'avait cru. Il cligna des paupières, leva les yeux; la face du renard envahit sa bulle personnelle; son gros museau lui força à incliner la tête sur le côté; il put ressentir la lourdeur du souffle du renard lui brûler le cou, et la nuque, et le piquer des vibrisses à ses babines, relevant quelques mèches de ses cheveux.

hhUFF--

Une main dans la joue du Renard, pour le retenir, l'autre contre son poitrail, pour le repousser, Gun n'eut aucune force pour empêcher à Roy de le presser un peu plus contre le mur, lui arrachant le gargouillement d'un gémissement, avant de l'asséner d'une vague de décibels en ronronnant à deux centimètres de sa face. Les violentes trémousses assommèrent Gun une, deux secondes, peut-être trois, plutôt dix, réduit à cligner des paupières, à la lisière de l'inconscience, à bout de souffle, un pied dans le rêve et la chair de poule au dos.

Unfortunately, for you, I have a selective choice of words, right ~?

Gun se sentit presque vibrer - la pointe d'une canine frôla son oreille, lui fit geindre son air, marquant d'une hyperémie tout le sillon qu'elle traça dans sa peau, vaso-dilatant les capillaires juste en dessous. Il fronça les sourcils, déglutit, ses bras tendus d'un bord comme de l'autre comme s'il cherchait à l'empêcher de l'aplatir complètement sur le mur, s'autorisant un - court - diamètre de liberté.

WH-what's that gotta do with anything... ? Il rétorqua, la gorge sèche, le sourire faible, comme sa répartie:
You're just parroting again -- what, you out of ressources ? ~

La fourrure tout autour de lui coussina le son que firent les portes de la nef en se claquant, arrachant à Katherine son seul échappatoire.

Il put lui porter un regard lorsque le Renard, après avoir frotté sa joue sur toute la hauteur de son corps, consentit à retirer ses dents, et sa truffe glacée de ses vêtements, braquant son attention sur la proie qui avait cherché à s'enfuir.

Awwwh, come on ! Sa voix tonitruait dans la cathédrale, et Gun avait du mal à calmer ses émois. Son regard darda le Maître des Illusions, appréhendant la suite de son programme. Don't leave so soon ~

Gun referma instinctivement ses doigts, sur une grosse touffe de poils du poitrail de la bête, basculant vers l'avant et dans sa fourrure lorsque la précédente tension d'avoir été plaqué contre le mur s'allégea. Katherine n'avait plus rien de sa prestance habituelle, leur faisant dos, les cheveux en bataille, détrempée de sang en voie de sécher, et les yeux encore rougis par les larmes - comme quoi ses émois l'avait saisie encore plus que ceux de Gun.

That's not exactly what's coming to my mind when both of you are ignoring me !

L'air chevrotant, un sursaut dans les épaules agita le Démon. Puis un sourire éclaira son visage - de dérision, d'abandon.

It's no use Red... You can't leave...

Une autre secousse le prit, plus forte, et le bras qui ballottait sur le côté de son corps se leva à la hauteur de l'autre, attrapant une généreuse poignée de la fourrure du Renard-Roy, y agrippant ses ongles en tirant avec les bras pour simplement arriver à tenir debout.

...No one can. ♥ ♥ ♥

Il enfouit son visage dans le poitrail foisonnant, inclinant la tête pour y frotter sa joue avec langueur, cherchant dans cette masse de poils les effluves de tout son parfum. C'était le même, c'était le même, c'était le même. Sa main dut agripper une nouvelle touffe de poils, plus haute, fermement entre les doigts, juste pour l'aider à se relever, sans quoi il aurait chuté à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Mer 12 Oct - 1:04

    Aux doigts qui se nouèrent, pour une première fois, aux poils de son poitrail, le Renard n'eut que peu de sensation ou d'intérêt, reprenant déjà sa traque en se dirigeant, de nouveau, vers Katherine. Celle-ci tâcha de calmer les secousses de sa cage thoracique, le corps encore tremblant et le regard éternellement brûlant d'ardeur, tout en s'éloignant toujours, un peu plus faible, et toujours un peu plus encore. Elle fronça les sourcils au sourire que lui rendit son accusé, se retournant légèrement de profil, sur une main, le visage figé dans la neutralité, mais trahit par la détresse qui palpitait dans ses pupilles.

    - It's no use Red... You can't leave...


    Le Kitsune fit mine de baisser ses iris azurs vers la silhouette de Gun, pendu à la pelisse majestueuse de son poitrail. Il eut de réflexe de relever une antérieure et de rentrer sa tête dans ses épaules, s'ébrouant, faiblement, l'encolure et les épaules à la secousse de son démon qui le secoua.

    - ...No one can. ♥ ♥ ♥

    La bête tira la langue dans une grimace de menace, troquant son grondement pour un plus léger bourdonnement au visage qui se cala dans son poitrail, effleurant, allégrement et avec minutie, chaque follicules. Roy eut un petit rire, dodelinant de la tête en reculant vaguement l'arrière-train, arquant ses postérieures au plancher. Blasé, il avait cependant relevé le regard vers Bloody Mary qui eut elle-même, un léger rire cynique face à un tel tableau. Elle inspira profondément entre ses dents serrées, renvoyant sa tête vers l'arrière, pliant sa nuque et tendant une paume vers le plafond avant de finalement darder l'impétuosité de ses iris écarlates sur Gunthaer.

    You're the one to talk, asshole, there's a difference between can and want.

    Les poils se glissèrent d'eux-mêmes entre les doigts de l'incube, serpentant comme les vignes d'une plante grimpante et envahissante, se glissant dans l'allure Illusoire de ses fameux êtres de la forêt, lui permettant de raffermir sa prise ou encore de le soutenir dans celle-ci. La fourrure du Renard à neufs queues rampa tout autant sur son visage, en véritable parasite, le faisant prisonnier contre son sternum alors qu'il posa une de ses imposantes pattes sur le dos de Katherine, lui arracha brutalement un souffle couvert d'une giclé de sang et de salive.

    - Oh, you guys should tell me if I'm disturbing you ?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Mer 12 Oct - 2:01

You're the one to talk, asshole, there's a difference between can and want.

No amount of wanting will ever make you capable of doing something impossiblUh-- Il eut à peine le temps de tourner l’œil vers les poils soyeux à sa joue, que ceux-ci ondoyèrent contre lui, et se hérissèrent - plus que se hérisser, les follicules se tendirent et se tressèrent comme des lianes --AHhmff--!
serpentant dans sa face, dans son cou, à la racine de celui-ci, plongeant sous son collet, grouillant dans son t-shirt et et obstruant sa tête avant de brusquement le tracter et l'immobiliser contre le poitrail de la bête.

« mnn! »

Un son sourd retentit au travers de la fourrure, et Gun sortit les griffes en prévision de déchiqueter au travers des muscles pileux, mais lorsque les lianes de poils se mirent à monter sur ses bras, il renonça. Une bouffée de chaleur le prit en tentant de reculer le pied, de se débattre, et il renonça.

Voyez, une bouffée de chaleur vient de la chaleur qui se dégage de la face, après un soulagement, ou après un émoi trop percutant. Normalement la bouffée de chaleur se perdait dans l'air - ici, dans sa prison de touffes de fourrure, la chaleur s'emmagasinait en un seul point culminant. Le pic de chaleur détendit ses muscles et le fit se parfaire de sa situation: au lieu de protestations sourdes, et étouffées, on entendit plutôt un ronron constant bourdonner depuis sa gorge sèche au travers de sa prison de poils, vagabonde et intrusive.

Il n'eut pas assez de présence d'esprit pour entendre Katherine se faire clouer au sol, gracieuseté du Renard qui venait de lui aplatir une patte dans le dos.

Oh, you guys should tell me if I'm disturbing you ?
Gun frotta amoureusement sa joue à son enchevêtrement de captifs, acceptant la suite de son châtiment.

Mmffffyeh, Red! You alrehdy had yeh turn. ♥ ♥ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Dim 16 Oct - 22:14

    - Mmffffyeh, Red! You alrehdy had yeh turn. ♥ ♥ ♥

    Sous les coussinets de la bête majestueuse, Katherine chercha à s'en écarter, se dressant sur les coudes et les genoux, mais la brutalité la saisit, une nouvelle fois, de plein fouet. Sous son visage qui rencontra brutalement les dernières tuiles du plancher, celles-ci se mirent à se fissurer devant un tel impact. Bloody Mary serra les mâchoires, grinçant des dents dans sa malheureuse position, incapable, ne serais-ce de ramper pour s'échapper de cette immense antérieure qui la clouait, non seulement au sol, mais qui déchirait les derniers fibres de tissus à son dos. Néanmoins, malgré sa situation, elle ne perdait rien de sa fougue ni de sa répartie, agissant en véritable coquerelle, bornée et entêtée à avoir le dernier mot, faute de ne pouvoir mourir si facilement.

    - Since I've already got my turn, why aren't you talking then ?

    Elle chercha à percer le regard du Renard à neufs queues, en tournant légèrement sa tête, lui jetant la sauvagerie de son regard, par-dessus son épaule.

    - Why aren't you telling your Master, what he wants to know !

    Le Kitsune sentit les maigres derniers fil de sa patience éclater et son grondement prit de l'envergure. Les puits de lumière qui parvenaient à se s'infiltrer dans le clocher se virent progressivement éteints, alors que l'ombre de la créature magique prenait de l'expansion, s'étendant du plancher, sur tous les murs, s'étirant jusqu'au plafond. Dévoilant sa dentition sous ses muqueuses, il en aspira toute la chaleur qui se dégageait de leur environnement, les plongeant, tous les trois dans le sien, dans ce monde d'Illusions. De la brume s'échappa tout autant de la gueule du Renard que des lèvres de Kath et le givre s’immisça sur chaque tuiles, chaque brique. Langoureusement, Roy ouvrit les mâchoires, échappant délicatement son souffle, cette brise glaciale qui en glaça les pieds et les chevilles de la Reine rouge. Prisonnier des lianes de poils de son poitrail, Gun était réduit à ressentir les différents degré chaleur, engloutit, progressivement, par tout le corps du Renard à neufs queues, se faufilant partout sur son corps pour gagner sa gueule et s'éteindre. Le froid prenait son point culminant à ses poumons, sa gorge et ainsi les quelques brûlures de froid n'épargneraientt certainement pas son Diable, qui ironiquement, en brûlait, peut-être, d'envie.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Dim 16 Oct - 23:29

Since I've already got my turn, why aren't you talking then ?


Please.

This guy doesn't KNOW what he wants
~

Il ne la voyait même plus. Autour de lui, la forêt foisonnante de fourrure l'engloutissait dans le poitrail du Renard, un peu comme s'il cherchait à fusionner leurs deux corps, et à ne faire plus qu'un avec lui.

Gun renonça à cette fatidique, renonçant à respirer librement, renonçant à son amplitude de mouvement, renonçant au joug des caresses et des chatouilles qui étaient devenues comme des morsures, la tension des cordes de poils lui rappelant la force des morsures de chanvre qui l'amusaient auprès d'autres joueurs. Tout un courant de souvenirs découla derrière ses paupières, des visages, des sourires, des voix, des textures de peau différentes, des touchers, certains plus brusques que d'autres, et des esclaffées. Le courant dévala vers des souvenirs plus profond, comme s'il cherchait inconsciemment à faire immerger ceux que cherchait à lui susciter Katherine.

Mais avant qu'il ne puisse mettre le pied dessus, le courant se figea dans la glace - Gun sentit soudain son dos se raidir au contrecoup du véritable brouillard de givre qui s'était levé. S'il s'étouffait déjà dans l'humidité et la chaleur de son cocon de fourrure, le soudain changement de température asséna une véritable claque à ses senseurs - plus vive encore, à cause de sa nature hyper-thermique naturelle. Le froid lui fit écraser le sol et chercher à solidifier sa posture, mais il renvoya aussi une puissante secousse sur toute la longueur de son rachis, qui dut prolonger sa queue histoire de canaliser le choc. La queue fouetta l'air après la décharge, Gun échappa le sien sur un lourd soupir, le t-shirt collé à son dos par des sueurs froides, comme des piquants gelés sur sa peau.

On l'entendit étouffer un râle, ou plutôt, on entendit sa voix se tordre au travers de la fourrure, à mi-voix et puissant, comme les piquants gelés rongeaient sa peau de plaques d'engelures.

Épuisé par l'intensité des illusions, on ne l'entendit plus autant ensuite. Même son ronron d'assentiment s'était affaibli dans sa gorge, se mettant volontairement en stase, canalisant ses forces et endormant sa méfiance histoire de pouvoir profiter de toutes ces délectables illusions.

À ne pas se méprendre, toutefois. Derrière ce sourire béat, encore crispé de douleur, il était encore bien en éveil. Juste patient.


Dernière édition par Le doppelganger le Mar 13 Déc - 4:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 17 Oct - 0:34

    À la queue fourchue du Diable qui fouetta soudainement l'air glacée, Roy écarta légèrement sa tête, baissant un œil plus ou moins attentif vers son familier, se rendant et sommeillant, pour le moment, à sa prison. La grimace de menace qui s'était affichée sur son visage de prédateur se troqua pour le plus habituel de ses sourires, comme si les instincts sauvage de la bête luttait avec la part d'humanité qui y habitait. Ainsi, les muqueuses du Renard à neufs queues s'étirèrent sur un sourire narquois, dévoilant ses canines aiguisées en levant le nez et le regard vers le plafond.

    - Mhrrmmm ~ Too bad he got freezed out, right ?

    Il se pencha davantage vers Bloody Mary, exerçant de son poids contre elle. Katherine eut de réflexe de lever les mains et les bras, essayant de se rouler sur le dos pour tâcher d'éloigner toute cette lourde masse qui s'abattait sur elle. Elle sentit son souffle lui échapper avant que le Renard ne daigne rouler des épaules et renvoyer la charge de sa prise derrière lui.

    Now...


    Quelques unes de ses queues, au nombre de trois ou quatre s'agitèrent, s'abattant vers l'avant, encerclant ses pattes et insidieusement son incube—lui évitant une retombée face à ses mouvements— temporairement hors service, lové dans ses soyeuses lianes à son poitrail. Au-dessus de ses queues dressées devant lui, le Kitsune se pencha vers Katherine, expirant tout son air par les narines de sa truffe et lui exposant ses canines et ses incisives derrière la nuque.

    - Do I need to make you spill your guts to obtain something from you ♥ ?

    Bloody Mary resserra ses jointures ensemble, serrant les poings alors que le givre grimpait le long de ses jambes.

    - I'm no longer implicated with the fucking sushi.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 17 Oct - 1:44

Do I need to make you spill your guts to obtain something from you ♥ ?

I'm no longer implicated with the fucking sushi.

-- Sushi !!

On l'entendit tousser, et rire, ou plutôt un mélange entre les deux, ses épaules tressautant dans la tension de ses liens de restriction. Sa voix retentit plus clairement que les dernières fois - peut-être à cause du pas de recul qu'il avait pris, pour tourner sa tête vers le Winter Wonderland qui s'ouvrait dans tout cet espace vide.

Cette toile, qui attendait d'être peinte.

Il reconnut la sensation étrange qu'apportait l'insensibilité du Monde des Rêves (ou plutôt l'hypersensibilité?), et avec, le courant de ses souvenirs figé dans la glace se fracassa d'images plus ardentes qu'il partageait avec Roy, à sa première rencontre avec son alter-ego. Les souvenirs coulèrent derrière ses yeux et un autre frisson le prit, de malaise cette fois, tandis que les engelures à son trapèze et à son omoplate s'alourdirent sur lui comme pour tenter de le maintenir docile. Docile au froid, qui, mit en opposition avec sa peau bouillante, lui lacérait la peau comme des lames de rasoir.

Il ignora le poids des engelures, il ignora leur morsure. Et bientôt il ignora la tension dans ses liens et même l'existence de ses cordes, écartant sa joue de la fourrure tout en se faisant accueillir par une bourrasque d'air frais. Les cordes de fourrure, maintenant vaporeuses, n'étaient rien de plus qu'une illusion sensorielle, de laquelle il se détourna - mais on ne se détourne pas des lois d'un monde sans en payer le prix, et un engourdissement dans la joue, dans les doigts et dans les jambes se mit à remonter ses nerfs, placé sur son corps là où les plus gros nœuds s'étaient attachés sur lui.

Trois queues lui retenaient de s'avancer vers la captive, mais Gun en fit fi, prenant son deuxième pas imaginaire pour s'écarter de l'emprise du Renard. Un haut le cœur le pris, sa vision se brouilla et il tituba sur le côté, incertain de ressentir ou non le poids de son pied au sol, mais vu le sourire à ses lèvres gercées de froid et le coup de langue qu'il passa dessus, il n'avait pas fini d'en démordre.

You can spill mine if you'd like ♥ ♥



Dernière édition par Le doppelganger le Mar 13 Déc - 4:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Lun 17 Oct - 23:13

    Tout comme l'aura imposante et écrasante du Kitsune, son ombre s'empara des lieux, engloutissant la moindre étincelle de lumière qui daignait encore percer au travers de cet univers qui les emporta tous les trois. Les éclats de givre, rampant sur tous les murs, couvrant la moindre surface du plancher, brillèrent, malgré tout, dans cette malsaine obscurité et leur brillance accentua davantage les rétines anis du Renard à neufs qui flottèrent, perçant au travers de ce voile d'Illusions, dans son univers, où il devenait visiblement, un véritable Maître. La fourrure à ses pattes perdit de son ballant, figée dans la glace qui y rampait, sa froideur se voyant également témoignée par le petit nuage de vapeur frisquet qui flottait tout juste au-dessus du plancher. Une vapeur qui se mélangeait à leur souffle, traduisant la chaleur qui échappait aux deux invités de ce monde, alors que celui de Roy semblait se liquéfier à ses muqueuses tel de l'azote liquide, son crachat demeurant tout aussi polaire. Au moindre mouvements de tous et chacun, on entendit le craquement du gel qui s'était coulé à leurs pieds, sur leurs vêtements, gagnant les pores de leur peau. Sous ses coussinets, Kath gesticula, émiettant faiblement la glace à ses jambes alors qu'elle se mit à claquer des mâchoires, les lèvres bleuies, convaincue dans ce mensonge. Le Kitsune étira ses phalanges, les pliant, insistant sur sa prise en enfonçant un peu plus la longueur de ses griffes dans le dos de sa proie qui se figea sur place, échappant une maigre plainte tant dans la douleur que dans le refroidissement qui débutait quelques engelures sur les parties les plus vulnérables de son corps.

    De son enveloppe de lianes glacées, Gun réussit à s'extirper et le Renard écarta son large encolure pour le dévisager. Il en repoussa les trois queues qui s'était dressées devant, les contournant dans la plus grande facilité qu'il se devait, considérant le malaise qui s'en suivit après avoir osé lutter contre les Illusions qui s'étaient implanter chez lui. Roy élargit les traits de son sourire, plissant le museau et pencha légèrement la tête, dévisageant son familier d'un nouvel angle, l'interrogeant du regard. Il l'imita lorsqu'il se pourlécha les lèvres, un faible rire s'échappa de sa gorge en fusion, échappant quelques gouttes de ce liquide brûlant sur le sol.

    - You can spill mine if you'd like ♥ ♥

    Le Kitsune roula des épaules, s'ébrouant brièvement et subitement, un pilier de glace, silhouette de son antérieure sur Katherine, se détacha de celle-ci, dans un craquement brusque et sèche, prenant la place de cette véritable patte, s'assurant de son emprise sur elle, alors qu'il prit le pas pour s'éloigner. Il redressa la tête alors que ses neufs queues se mirent à onduler allégrement, une flamme naissant sur la pointe de chacune d'elles, éclairant le ternissement de sa fourrure sous cet environnement de gel et de noirceur.

    - Spill your guts ?

    Un rictus amusé se dessina sur les lèvres du prédateur qui rentra la tête dans les épaules, en chasse, étirant, agilement et langoureusement une patte à la suite de l'autre, se rapprochant de son incube. Il le repoussa une fois, deux fois, de la truffe, l'encerclant de toute son imposante taille et de toute la longueur de ses queues qui éclairent le visage de Gun, frétillantes devant lui.

    - Sure ♥

    Ses mâchoires s'ouvrirent dans un grondement silencieux, des filets de salive s'étirant sur toute la pointe de ses canines. Il referma sa gueule autour du torse de son démon, l'effleurant à peine, relevant seulement un œil rieur vers lui.

    - And why not start from this point, mhrrm ~ ♥ ♥...

    Et si sa truffe replia les fibres de son chandail, ses incisives et sa canine, effleurèrent son ventre et sa cicatrice à son abdomen au mouvement de tête du Renard à neufs queues qui s'éloigna, se reculant, les muscles du cou et du dos tendus.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Mar 18 Oct - 0:36

Un pied dans le rêve, un pied dans la réalité, Gun continuait de nier l'emprise qu'avait l'illusion sur tout ses senseurs. Ils défaillaient : entre la cryogénisation des lieux et la brusque chute de température, le vent autour qui soulevait et éparpillait ses mèches (alors qu'en réalité, ses cheveux n'avaient aucun mouvement), entre la tension maintenant fantôme des lianes de fourrure givrée qui cherchaient encore à le ramener de force tout contre le poitrail du Renard, Gun avait l'impression qu'un pas, un simple pas de côté, devenait une tâche aussi ardue que de se déraciner du sol. Plus il tirait sur les ramifications, et elles étaient tenaces, plus il se sentait nauséeux, comme si le simple effort de lever le pied on his own accord puisait d'un effort surhumain.

Le Renard lui refusa son initiative. C'est Katherine qui fut mise on ice, under ice, lorsqu'un stalagmite de glace s'abattit dans son dos à la place de l'antérieur du Renard fire and ice, qui se détacha de sa première distraction pour aller divertir la seconde. À nouveau il se ficha devant-lui, Gun fit volte-face - sa vision encore brouillée fit grésiller l'image de l'espace de son Winter Wonderland partout autour - et devant lui la formidable créature l'éclaira de neuf flammes bleues, une sur chaque queue, avant de le forcer à se reculer d'un - Gun tituba vers l'arrière - deux - il manqua de tomber sur les fesses - trois - il fronça les sourcils, recula le pied et entoura le museau de la bête d'une clé du bras, confrontant directement le regard de la bête du sien, trahissant son calme en fouettant de sa queue pour freiner l'avancée de l'animal sur le plancher de glace.

Son pied se leva et frappa - il lui crut entendre l'écho des tuilages du clocher, mais aussi le toc! sec que fit la glace sous son pied - d'ailleurs, il niait tellement son emprise qu'il n'y avait même pas l'image de son reflet dessus. Mais il y avait celui du Renard, lui renvoyant en double le fasciès terrifiant de la bête, qui lui fit presque perdre pied à nouveau, affrontant tout ce qui faisait la force de Roy. Sa tête bascula sur le côté, il perdit dix secondes de conscience.

Sure ♥

Sa voix, comme une tempête de neige qui lui glaça les os de la tête aux pieds. Gun s'y opposa - physiquement, il secoua la tête d'un geste ferme, serrant fermement ses dents sur un sourire cuspide et provocateur.
Ha hah hah!! ♥

Ses dents grincèrent - sa clé de bras n'était pas suffisante, et la bête ouvrit si facilement sa gueule qu'il laissa ses bras mous retomber de chaque côté de ses babines lorsqu'il l'encadra entre ses crocs. Gun eut un geste de recul mais plus par réflexe que par peur, retenant un gémissement aux dents qui se pressèrent sur son tronc.

And why not start from this point, mhrrm ~ ♥ ♥...
Roy poussa sa truffe gelée sous son chandail, rencontrant la chaleur de son ventre derrière.
N-
Gun comprit trop tard.

Les larges canines touchèrent la peau ciselée de sa cicatrice, lui arrachant des lèvres une plainte frissonnante qui lui fit bondir les mains à la gueule de la bête et courber le dos, cognant son front contre les gencives du Renard.

NO--

Une plainte rageuse pépia de sa bouche, aîgüe. Et derrière lui, à la prolongation de son rachis, sa queue s'était hérissée de piques squameux, mais plutôt que de les diriger vers le Renard, il se fouetta la cuisse. Le coup avait claqué. «--SHUT UP »

On put le voir se flageller, rondir les épaules et étreindre le Renard par la tête non pas pour l'écarter, mais pour s'y agripper, pour le saisir, perdant le contrôle sur ses griffes qui disloquèrent ses doigts d'un seul coup et se recourbèrent dans le creux de sa chair. Gun ouvrit la bouche sur une autre plainte, stoppant sa queue dans son élan, un sursaut du ventre fit forcer les dents du Renard sur sa peau et il referma les siennes dans un élan de désespoir, en plein dans la babine retroussée du Renard, s'excusant tout de suite ensuite en la couvrant de petits baisers à la sauvette.

Il avait parfaitement conscience de n'être rien d'autre que son petit bonhomme en pain d'épice, mais il refusait de lui attribuer tout de suite sa victoire - l'une de ses mains, toute griffes dehors, trébucha de son point d'accroche, changeant de prise sur la membrane muqueuse d'un côté, ne se réservant pas pour la poinçonner au travers ; il profita de son bras étendu pour s'étirer un peu, le cou, le dos, la queue qui retrouvait sa forme initiale, poussant maladroitement la tête du Kitsune à s'abaisser, cherchant à l'intéresser à un autre point où aller se curer les dents.

hhHAH-- 'f you're gonna be like that, get  LOW !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 27

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Mar 18 Oct - 21:53

    Ses longues et larges oreilles s'était dressées, tiquant ensuite à la mélodie qui s'échappa des lèvres de l'incube. Roy eut un petit rire, rajoutant quelques notes à cette agréable chanson, sachant, progressivement, se complaire dans ce genre de rapprochements, sous cette forme, cet alter-ego qui le rebutait tant. Malgré une attitude un peu plus animale et une allure un peu plus bestiale, sa personnalité demeurait, si ce n'était lorsqu'elle n'était pas complètement engloutie par les instincts sauvage d'une créature si gigantesque et si indomptable.

    - NO--

    Ses oreilles se plaquèrent à sa nuque aux changements de tonalité, plissant les paupières avant de les écarquiller à la queue piquante qui se dressa dans les airs, prête à s'abattre. Un grondement subtil, profond, s'échappa de la gueule du Kitsune, échappant par saccade son haleine humide et chaude sur Gunthaer, fouettant les fibres de sa chemise et réchauffant sa peau tout juste en-dessous. Ses vibrisses se tournèrent vers l'avant alors qu'il retroussa davantage les babines, les poils de son encolure se gonflant avant que finalement le coup ne parte. Il eut un sursaut, écartant une antérieure vers l'extérieur, avant de réaliser que l'attaque avait été dirigé contre Gun, lui-même. Il fronça les sourcils, perplexe.

    «--SHUT UP »

    Mais n'eut le temps de réagir que son familier s’agrippa à sa tête dans une étreinte, cherchant plutôt à le rapprocher qu'à l'écarter. Roy eut un geste de résistance, quelques unes de ses queues s'arrêtant dans leur mouvement d'ondulation pour raser le plancher dans un mouvement presque nerveux face à une telle anticipation. Le Renard à neufs queues échappa subitement un couinement aux griffes qui se disloquèrent pour se barrer dans sa chair, alors que ses crocs se virent forcer à percer la peau de son démon. Par instinct, par réflexe, les mâchoires de la bête magique s'était refermées sur leur prise, dosant leur force pour ne pas complètement déchiqueter et décapiter en deux le Diable. Il eut un soubresaut, écartant la tête, grondant, tandis que les dents de son complice lui pincèrent les gencives, cherchant ensuite à s'excuser de quelques baisers à la volée.

    Aux griffes qui s'échappèrent dans leur emprise, Roy en profita pour étirer les mâchoires, libérant Gunthaer, sa dentition ressortant de sa peau en mince filet ensanglanté, comme un couteau que l'on retire du beurre. Il passa rapidement un coup de langue sur ses muqueuses, ses dents et sur sa gencive, cherchant à éloigner sa tête tout comme le reste de son corps, mais une nouvelle attaque le fit presque bondir sur des membres thoraciques. Les griffes poinçonnèrent au travers de sa muqueuse, lui arrachant une nouvelle plainte et une secousse du cou, qui fit frissonner tout son dos, cherchant tout de suite à s'en libérer. Il plissa le museau, le front, ses pupilles avalées par la rétine anis de ses yeux de prédateur, plus luminescents que jamais alors qu'on le força à s'abaisser plus bas. Roy s'hérissa tout entier, une tension s'installa dans l'ensemble de son squelette, de ses muscles et de ses tendons.

    - hhHAH-- 'f you're gonna be like that, get  LOW !!

    - Huuummmpffff... Don't tell me it's already time to pay down ~ ♥

    Un malicieux sourire s'était étiré sur les traits de son visage comme il avait incliné la tête, offrant son profil à Gunthaer en allant frottant sa gencive à ses cuisses, en descendant, étendant, également, de son musc.

    - But If I get this low--!

    Puis, retourna sa veste en portant, violemment, son front entre les bras de son familier, cherchant à lui couper, momentanément le souffle. Il enchaina, un second coup de tête, puis un coup de museau, tâchant de le repousser et enfin de le faire chuter. Dans sa brusquerie, il en échappa quelques gouttes de son sang, sa muqueuse percée tremblante de douleur, sans pour autant atténuer la mesquinerie et la moquerie de son sourire. Dans toute sa prestance et son charisme, le Kitsune se dressa ensuite au-dessus de Gun, son rire percuter par son grognement, non comme une bataille entre l'instinct et une part d'humanité, mais comme une symbiose et une soudaine harmonie. Ni une ni deux, il n'attendit pas que sa victime ne daigne reprendre son souffle ou prenne conscience de ce qui venait de se produire, que le Renard géant se jeta, tout croc dehors contre lui. Il pressa une patte, puis une autre, alternant ensuite, à son torse, dans une retenue pour ne pas complètement ruiner, du premier coup, son nouveau jouet.

    - Shouldn't I get rewarded with a massage ~?

    Sa voix était d'une arythmie déconcertante avec sa violence, comme si Roy n'en n'était pas l'acteur, mais bien un spectateur. Ses griffes déchirèrent avec aisance les vêtements de Gun, les réduisant en lambeaux et d'un geste des pattes, il le repoussa plus loin, le rapprochant ensuite, jouant avec lui comme une véritable poupée. Ses neufs queues ondulèrent en harmonie derrière lui, témoignant de son amusement et de son plaisir. Puis, ouvrant la gueule, il n'hésita pas à poinçonner au travers de différentes parties du corps de l'incube, le percutant en rafale. Une épaule. Une cuisse. Un mollet. Son trapèze à son dos, après l'avoir retourné, roulé et catastrophé sur le ventre. Impuissante, Katherine n'était que spectatrice à ce spectacle, ne pouvant qu'admirer un effroyable, puissant et gigantesque carnivore qui prenait malsain plaisir à dévorer sa proie vivante. L'idée que ce châtiment serait le sien ensuite, lui traversa l'esprit. Celui-ci, beaucoup trop embrumé pour se permettre de réfléchir correctement, grelottante dans le froid hivernal et infernal de ce monde du rêve.

    Ayant pivoté sur une de ses pattes avant, une des queues du Kitsune s'enroula autour de la cheville de Gun, le soulevant dans les airs alors que deux autres se resserrèrent à ses bras, s'assurant de sa nouvelle prison de fourrure. Il alla presser sa truffe humide et froide à sa joue et à son cou, cherchant à le provoquer avant d'afficher un large sourire, profitant de sa nouvelle blessure pour l'étirer davantage.

    - So why not just stand pretty while I'm finishing this ~?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Chasing Tails   Mer 19 Oct - 0:14

Dans la catastrophe, le Renard s'était retrouvé à aller contre son intention de départ, se retrouvant à mordre Gun plus fort qu'il ne l'avait mesuré. Il voulut tout de suite écarter ses mâchoires, mais un filet de sang suivit la marque de son crime.

Pourtant ni l'un ni l'autre ne semblaient réellement affectés par la tournure de la situation:

Huuummmpffff... Don't tell me it's already time to pay down ~ ♥
HNF-- Nothin's free!
But If I get this low--!

Gun arrondit ses yeux. La direction du vent suivit le large mouvement que fit la tête du Renard en se reculant, rentrant le menton et en prenant son souffle, avant d'être claqué par un prodigieux coup de tête qui lui bloqua la respiration: il l'échappa toute entière après avoir rencontré le sol.

Il envoya un rapide coup de coude dans la glace pour amortir son choc, rouvrit les yeux - le Renard était au-dessus de lui maintenant, sa fourrure scintillait dans le givre et l'or, et tout au creux de son diaphragme bouillait un grondement mêlé à un rire, qui fit vibrer l'air autour. Gun lui rendit sa suffisance, se levant déjà à moitié, renvoyant son poids dans ses jambes pour pouvoir se hisser sur la glace- NON, ce sont des TUILES - qu'une patte le cloua au sol à nouveau. Son dos cogne la glace, le coup l'a sonné, mais il est encore conscient - assez pour pouvoir se défendre. Les bras levés en croix, il rentre le ventre et serre les abdominaux dans l'espoir de supporter la pluie de coups. Roy est imperturbable :

Shouldn't I get rewarded with a massage ~?
Le ton de sa voix chantait en opposition complète avec la violence dont il faisait preuve. On entendit la respiration de Gun s'étrangler dans sa bouche, et il dut déglutir bruyamment pour parvenir à répondre.
YOU-- get NOTHING !!

Il manque de forces- réduit à ce fétu de paille sur lequel le Renard prend plaisir à se faire les dents et à déballer de ses vêtements. La peau lui tord et se tire, chaque morsure enflamme un point de chaleur en lui. Il ne sait même plus où donner de la tête, le sang bouille, se refroidit et s'assèche une fois l'après-choc sur glace ; il est sur le ventre maintenant, et bien qu'il s'agisse d'une position qu'il est sensé reconnaître, il arque le dos, les dents se plantent dedans, il racle les tuiles sous ses griffes, elles crissent dans le désespoir, et sa voix lui échappe en écho, en violentes percées.

Il court après son souffle maintenant, sa vision se trouble, il n'y a plus deux Renards, il y'en a quatre maintenant, et quatre Renards le surplombent en hauteur, et en dessous en diversion de la queue qui s'enroule autour de sa cheville. Il est arraché du sol, suspendu dans les airs, à l'envers, à juste distance de tout leurs sourires carnassiers.

Le sang lui monte à la tête, il l'entend battre dans ses tempes, battre dans le bout de ses doigts. Il cligne des paupières, déboussolé, ne sachant même plus distinguer le vrai de ses reflets, ne se rend même pas compte des deux autres queues qui viennent lui attacher et lui immobiliser les bras.

Il perd conscience, la tête lui est lourde comme du plomb, il est encore éveillé, le front fiévreux, le nez sec, au point de saigner, et les fourmillements dans ses membres se sont tellement enracinés qu'il a l'impression d'être ankylosé de partout. Il n'a pas la force de se défendre contre la truffe humide qui se presse contre lui, sa lourde tête retombant sur le côté pour s'y frotter vigoureusement, quitte à être pris de chair de poule, la chaleur à son bas ventre lui devenant absolument insupportable.

Entre les brumes de l'inconscience, Roy lui décoche un sourire provocateur, mais le seul détail sur lequel il arrive à se concentrer est la marque au travers de ses muqueuses. Il constate qu'elle ne saigne plus autant.

So why not just stand pretty while I'm finishing this ~?

Ses morsures lui brûlent partout, et dans un paysage pareil, le vent qui frappe directement contre sa peau lui renvoie un malaise qui lui fait presque rouler les yeux en dedans. Mais lentement un éclat d’insubordination trouve son chemin dans la tempête, et on voit ses commissures s'étirer, pour rendre à Roy son sourire, avant de lui cracher dessus.

Le crachat, plus de sang que de salive, le percute en dessous de l’œil, sur sa joue, et Gun embellit son sourire d'un plissement des paupières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chasing Tails   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasing Tails

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant

 Sujets similaires

-
» Aion 2.5, des détails ce mardi 4 janvier ?
» Si Tails était jouable...
» Anniversaire de Tails Dreamer [28 Juillet - 13:09]
» Joyeux Anniversaire Tails !!
» Les Phrases Cultes de Tails Dreamer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: La ville de Sweetdreams - RPG :: Le Marché Noir :: |-L'Épée de Damoclès-