AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Come in threes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Come in threes   Mar 1 Mar - 1:15

    Avec ses multiples étages, ses façades complètement givrées, donnant une vue complète et agréable sur tout l'ensemble du Quartier Culturel, le Laboratoire d'Alchimie n'avait rien à en envier à ses voisins. Il se dressait hautement et fièrement et de l'extérieur donnait cette impression aveugle de confiance et d'un modèle idéal à suivre. Ironique, sachant qu'au plus profond de son cœur, il n'y avait véritablement rien d'angélique, d'éthique ou de rationnel, ce qui d'ailleurs était, également, le cas de ses deux prochains visiteurs. Grimpant les premières marches avec prestance, emballé et feignant l'intérêt, sifflotant, Roy ne tarda pas à se hisser sur les dernières deux à deux, s'arrêtant sur l'avant dernière marche avant le début du pallier qui menait à l'entrée. Il arqua le dos et la nuque, étirant les bras et ramenant ses deux paumes devant son visage, cadrant entre ses index et ses pouces—formant ainsi un carré—l'image de la bâtisse, du mieux qu'il pouvait, imitant une caméra. Le renard eut un petit rire en cessant son manège pour se retourner sur un pied, hausser vainement une épaule et froncer les sourcils sur des airs de condescendance, dardant d'yeux moqueurs sur Gunthaer à sa suite.

    - Look like something the cat brought in ~

    Fit Roy en désignant et d'un mouvement de la tête et de la main, le bâtiment. D'un bond, le kitsune se hissa sur le pallier et posa la main sur la large poignée d'une des portes vitrées d'entrée, l'ouvrant à la volée, la retenant pour son complice, mais également pour porter une attention particulière à une conversation qui se donnait entre deux employés en pause, fumant leurs cigarettes à quelques mètres d'eux.

    - ...Semble-t-il qu'il y a eu des nouvelles rénovations.

    - À cause des Sorciers de la dernière fois ?

    Roy élargit son sourire, envoyant discrètement une oeillade aux deux collègues qui s'intéressèrent peu à eux—sachant que le laboratoire n'était nullement fermé aux visiteurs—et il fit le premier pas dans le hall du Laboratoire. Nonchalant, Roy se dirigea vers le comptoir de la réception, échangeant quelques belles paroles couplées à quelques papiers Illusoires, prenant soin de s'accouder au comptoir et de s'y pencher, croisant ses chevilles et se balançant sur un pied pour dissimuler l'angle possible d'une caméra ou deux. Ni une ni deux, il parvint, avec l'appui d'un charisme en plus, à obtenir deux badges de stagiaires qui leur donneraient ainsi accès à quelques unes des installations. Le Maître du Black Market hocha la tête sur son plus beau sourire, se dissimulant aisément dans sa comédie et se fit tendre la main par un chercheur qui passa derrière le comptoir de réception. Instinctivement et machinalement, Roy se redressa, reprenant prestance et contenance et lui tendit la sienne, échangeant ainsi bien plus qu'une intime poignée de main. Et après s'être saluer et séparer, le kitsune pivota sur ses talons, relevant simplement ses prunelles azurées vers l'incube, échangeant un regard de connivence. Il releva la tête et le menton sur un air de suffisance, passa le cordon d'une des passes de sécurité autour du cou de Gun, le rapprochant ainsi insidieusement, un peu plus près de lui.

    - Better get ready ♥

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Come in threes   Ven 4 Mar - 0:26

— « ...Semble-t-il qu'il y a eu des nouvelles rénovations.
In earshot, Gun s'arrêta dans son mouvement pour tendre l'oreille vers deux employés, qui s'échangeaient quelques mots en plus de la fumée de leur cigarette.

À cause des Sorciers de la dernière fois ?
Apparemment, l'un d'eux est rentré à l'Agence avec un Chien de l'Enfer !
Moi j'ai entendu dire qu'ils avaient des mitraillettes...
Oui, aussi !
On s'exprimait avec de grands mouvements. Roy avait déjà passé la porte.
Ça s'est passé très tôt, le matin. Normalement y'a presque personne, et les gens viennent juste poser des questions. Inutile de déployer la milice pour ça quoi...

Putain, c'est fou...
Ouais...
Gun s'était approché - à juste distance, suffisamment loin pour passer inaperçu, mais suffisamment près pour porter un peu plus d'attention à ce qui se disait.

Et tu ne connais pas la meilleure--
Comment ça s'est finit?
Justement ! Apparemment, un employé de l'Agence s'est interposé et est allé faire ami-ami avec les Sorciers. Il les aurait convaincu de baisser leurs armes, et semble-t-il...

Semble-t-il qu'ils travaillent pour eux, maintenant.

Et le premier manqua de s'étouffer dans sa fumée, les yeux ronds comme des soucoupes.
QU- une quinte de toux, il tapait son poing sur son torse - RRHAA !?
Pareil. Je n'en croyais pas mes oreilles.
'ourhquoi l'Agence engage des terroristes !?
J'ai l'air de savoir? Ils doivent prendre au sérieux leur vœu de réhabiliter les Monstres, ou quelque chose. Un petit rire. Nous, nous avons bien gardé Chess !

La porte d'entrée en verre se referma derrière Gun, qui avait dénoté quelques informations dans un coin de sa tête.

Deux sorciers (terroristes) avaient attaqué l'Agence (avec un chien de l'enfer) et avaient été engagés par la suite. Apparemment cela avait engendré de nouvelles rénovations, probablement dans l'infrastructure de leur gratte-ciel.

Il n'était pas fou de déduire qu'ils avaient accrus la sécurité, que ce soit ici ou ailleurs, en vue d'éviter que ce genre d'incident ne se reproduise. Rester prudent.

Des informations bien nettes qu'il garda dans un coin de son esprit, contrastant avec l'insouciance rebondie de son camarade à l'intérieur par un flegme un peu plus calme, un peu plus statique, en glissant ses mains dans ses poches et en prenant une posture un peu plus lâche, désinvolte.

Après avoir flirté avec le secrétaire à l'accueil, Roy revint d'un pas enjoué vers lui pour lui passer une passe (de sécurité) au cou, terminant le mouvement en le rapprochant à lui, et ils se regardèrent dans les yeux, partageant ce petit éclat de connivence qu'ils simulaient si bien.

Better get ready ♥
Au plus posé des deux de plisser ses paupières.

Someone's excited. ♥
Il sortit une main de ses poches, pour la glisser à la joue de l'autre et frotter la sienne à l'opposé, dans un geste se voulant affectif. Après quoi il le relâcha et fit mine de regarder ailleurs, autour, cherchant à repérer qui jouerait les mentors avec eux - eux insignifiants petits stagiaires qui venaient apparemment de sortir tout juste d'une maîtrise en mytho, en (al)chimie organique et en histoire de l'Incarnation, prévus pour une visite guidée de l'aire des laboratoires alchimiques avec un certain mr --

mr. ..?

...Who're we waiting for, again ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Come in threes   Lun 7 Mar - 0:18

    - Someone's excited. ♥

    Au renard de froncer les sourcils sur des faux airs vexés, peaufinant le mensonge d'un rictus qui s'afficha sur les traits de son visage. Instinctivement, il recula les épaules et la tête, sans relâcher le cordon de la passe de sécurité qu'il retenait entre son pouce et son index.

    - What ? You're not ?

    Puis, Roy haussa un sourcil, le rire au bout des lèvres. Il se tourna sur un pied, puis profita de leur proximité pour dissimuler sa moquerie davantage tout en suivant docilement la caresse de Gunthaer à l'une de ses joues. Le kitsune fit mine de s'indigner ensuite, échangeant complicité puis malice avec son complice tout en renvoyant ses paumes vers le plafond.

    - Even on our first ? ...C'mon ~ !

    Il lui renvoya un coup de la paume à l'épaule, le bousculant amicalement pour finalement recentrer son attention sur leur entourage actuel, dévisageant un autre angle que celui de Gun. Pour le moment, en temps que stagiaires, tout deux passaient aisément inaperçu, se faufilant à travers la masse de travailleurs dont certains osèrent même les saluer après avoir jeter un œil à leur nouvelle insigne. Roy leur répondit d'un sourire, tout en replaçant machinalement le col de sa chemise. Peu importe ce qu'il advenait, d'autres options s'offraient, s'offriraient à eux si quelque chose tournait mal, tous deux possédant plus d'un tour de chapeau.

    - ...Who're we waiting for, again ?

    Le renard dodelina de la tête, puis cligna lentement des paupières, dardant ses deux iris azurs sur son démon.

    - A kind of vegetable if I recall right.

    Il fronça les sourcils avant de hausser vainement et exagérément des épaules, un large sourire cuspide aux lèvres.

    - ...Lefève is a vegetable, no ?

    Fit Roy, pinçant sa langue sur le français qui franchit sa bouche.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Come in threes   Lun 7 Mar - 0:55

A kind of vegetable if I recall right.
Hmm, something like a tomato ?

Mr.Tomato, pour vous servir. Et la pensée suffit à faire tirer un sourire au plus détendu du tandem, qui porta sa main près de ses lèvres en échappant le son d'un petit rire, qu'il rattrappa en silence.

...Lefève is a vegetable, no ?
Gun lui porta un regard, avant de plonger sa main dans sa poche pour en sortir son téléphone.
Hang on, let me google that.

L e f i v e |

Hmm, nope. Apparently it's some kinda obscure Soccer Club (il fit défiler l'écran, haussant haut ses sourcils sur une expression de désabusement) or a bunch ov' uhh, faux five stars restaurants?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Come in threes   Lun 7 Mar - 18:09

Le professeur Lefèvre releva le regard en voyant la petite ampoule rouge de son téléphone s'allumer, reflétée dans le tableau devant lui. Il retourna à son bureau sur lequel s'éparpillait de nombreux rapports des différents services et pressa une des touches de l'appareil pour entendre une voix nasillarde :
Votre rendey-vous, Professor Lefèvr'. Ils vous attends à l’écueil.
Merci.

Ces nouveaux stagiaires ne seraient pas de refus, depuis que le jeune Syrien avait disparu. C'était un véritable gâchis. Jusqu'à ce que cette Homo pisces luscinia était arrivée, il s'était montré un excellent collaborateur, acharné à montrer qu'il pouvait travailler aussi bien voir mieux que les autres. Et pfuit, du jour au lendemain, plus rien. Au moins, cela avait prouvé l'étendue des pouvoirs de la sirène, même sans véritable contact direct, ce qui allait rendre les études de plus en plus difficiles. Ils allaient finir par devoir prévoir des enquêtes sur leurs scientifiques et rechercher uniquement les androphiles... ou même les asexuels. Oui, les asexuels seriant plus sûrs encore. Avait-on déjà étudié les effets des sirènes sur des êtres non-gynophiles ? Ou même non humain ?

Ah, oui. Son rendez-vous. Il attrapa rapidement sa blouse blanche sur son dossier de chaise pour l'effet et la passa sur ses épaules étroites par dessus son blaser. traversa rapidement les couloirs pour arriver dans le hall d'entrée, traversé à se moment par une classe de primaire. Les visiteurs n'était pas tant nombreux aujourd'hui, la saison du grand tourisme n'avait pas reprit et la plupart d'entre eux ne seraient pas tant intéressée par un musée se réclamant de la science, même si celle si étudiait l'alchimie, la cryptozoologie et botanique ou cherchait à mettre de la raison dans la "magie". Ses yeux noisettes cherchèrent des yeux ce qui pourrait bien ressembler à deux nouveaux stagiaires. Ce duo de deux blonds pourrait en être, malgré leur air de fauteurs de trouble de la classe. Il fronça le nez malgré lui. Les "génies alternatifs incompris" n'était pas trop son truc.

Il s'avança néanmoins vers eux d'un bon pas.
Vous êtes les nouveaux stagiaires ?
Il vit les deux badges et regarda rapidement la montre à son poignet.
Ça va, vous n'êtes pas en retard. Il leur tendit immédiatement la main avec un sourire professionnel. Professeur Lefèvre, heureux de vous voir.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Come in threes   Lun 7 Mar - 21:33

Vous êtes les nouveaux stagiaires ?

L'Allemand cligna ses paupières, sortit de ses rêveries pour faire face à leur interlocuteur. De taille moyenne, le visage vieilli par le stress ainsi que les cheveux en vague poussés vers l'arrière, découvrant les lignes de son front profondément creusé par une personnalité sans doute incrédule, et soucieuse, ce mister Tomato promettait.

Les follicules blancs de sa moustache au-dessus au dessus des lèvres se mouvèrent sur ses mots, comme il baissait ses yeux sur la montre à son poignet.
Ça va, vous n'êtes pas en retard.
Gun baissa ses yeux sur l'heure marquée au coin de l'écran de son téléphone.

Tomato était Français, et avec le souci du détail. Son constat du temps accompli, il leur tendit la main dans un geste sans équivoque, professionnel, et surtout à l'aise dans son rôle de supérieur.
Professeur Lefèvre, heureux de vous voir.

Pardon, Professeur Tomato.

Gun en prit bonne note, répondant à son initiative en l'imitant. Ses doigts tendineux se refermèrent sur une poigne qui se voulait solide, et il serra la main de l'homme en penchant cordialement le dos.

Langley.
Il lâcha la main pour désigner son comparse, à côté.
This is Trevor--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Come in threes   Lun 7 Mar - 22:38

    Échangeant d'abord un regard avec son complice, ses prunelles azurées suivirent ensuite ses mouvements alors qu'il s'empara de son téléphone portable dans l'une de ses poches sous les faux airs incrédules de Roy qui porta une main à sa bouche, retenant son rire, mais incapable de dissimuler son large sourire.

    - Hang on, let me google that.

    - Sure. Take your time.

    Le nargua Roy avant de taper de l'index sur l'écran lumineux, tournant ensuite un simple regard de biais vers Gun.

    - That's how you spell it ? Really ?

    - Hmm, nope. Apparently it's some kinda obscure Soccer Club or a bunch ov' uhh, faux five stars restaurants?

    Il regarda d'un œil nonchalant la liste des résultats qui se fit défiler à l'écran, puis se contenta de remuer une épaule, haussant bien haut les sourcils avant de finalement rouler des yeux.

    - Well--?
    - Vous êtes les nouveaux stagiaires ?

    Roy releva simplement la tête en direction du nouvel invité, celui-ci s'intéressant déjà à leurs deux nouvelles passes de sécurité, gracieuseté de la réception. Aucun doute sur son identité, a en juger par son style vestimentaire, son ton professionnel, la prestance et le sérieux qu'il tâchait de se donner, rien de moins que leur nouveau chaperon.

    - Ça va, vous n'êtes pas en retard.

    Le kitsune s'étira sur le bout d'un pied, penchant la nuque au-dessus du téléphone que Gunthaer retenait encore, dévisageant d'un œil franchement peu intéressé et peu soucieux l'heure qui y était indiquée. Lassé, il renvoya sèchement ses épaules vers l'avant, défripant sa chemise suite à ces mouvements incessants, raffinant également son sourire.

    - Like we would miss it for anything ~

    - Professeur Lefèvre, heureux de vous voir.

    Le Maître du Black Market s'esquiva subtilement d'un pas de côté, laissant le loisir à son complice de poursuivre leur mascarade.

    - Langley. This is T--

    --roy ! I'm Troy. Our pleasure.

    Coupa Roy tout en inclinant doucereusement la nuque dans un geste se voulant cordial et professionnel. Il lança une brève oeillade à Gunthaer en se reculant ensuite sur un pied, ouvrant les bras pour désigner l'ensemble du bâtiment, les yeux pétillants d'un émerveillement atrocement réel, le renard se complaisant étrangement, et plus que lui-même ne l'aurait cru, dans cette usurpation.

    - I'm quite surprised... This is—C'est ouvert à tous ?

    Se rattrapa-t-il dans un accent fraîchement américain, tordant sa langue dans le creux d'une de ses joues tout en plissant les paupières. Il s'esquiva ensuite de deux trois enfants du primaire qui passèrent en trombe derrière lui, en arquant le dos et les bras pour finalement poser une paume à sa taille, un large sourire amusée aux lèvres alors que docilement, il suivit de ses iris azurs la petite troupe.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     


Dernière édition par Roy McClane le Lun 7 Mar - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Come in threes   Lun 7 Mar - 22:49

--roy ! I'm Troy.

Forcément.

Our pleasure.
Troy prit sa place sur la scène en se distançant de quelques pas, ouvrant grand ses bras en renforçant le contraste avec Langley, qui semblait plutôt immobile, détendu et le patient des deux.

Le soleil de ce début d'après-midi printanier frappa l'iris de ses yeux, plus bleus que nature, avant de devoir se décaler de quelques autres pas lorsque de minuscules visiteurs manquèrent de le happer dans un stampede miniature. Gun eut un sourire, mais le genre de sourire strict, tendu et forcé qu'un adulte avait face à une meute de garnements.

I'm quite surprised... This is—C'est ouvert à tous ?
Il leva légèrement sa main pour ajouter, sait-on jamais:
Also, are you comfortable with English ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Come in threes   Mar 8 Mar - 16:00

Il regarda tour à tour les deux jeunes hommes se présenter, cherchant à retenir leurs noms pour la journée au moins. « Troy » en revanche l’interpella. Pourquoi se précipiter ainsi au devant de son compagnon et répéter son nom, comme pour s'en convaincre l'un l'autre ? Il se prit à douter. Était-ce de la concurrence ? De l'espionnage professionnel en vue de voler les travaux de leur laboratoire, actuellement l'un des meilleurs et des plus perfectionnés ? Ou bien des journalistes ? Ces rats étaient prêts à tout pour un « scoop », un article choc. La dernière fois, ils avait tous failli avoir de gros ennuis à cause d'une affaire de dissection que la presse avait voulu décrire comme « immorale ». Comme si la science était « morale ». Léonard da Vinci lui-même n'avait-il pas exhumé des cadavres illégalement pour les disséquer ? Heureusement, BadStories avait réussi à étouffer l'affaire et à colmater les fuites, sans que personne ne sache trop comment. Sûrement de façon pas très « morale » non plus mais dans cette ville comme partout ailleurs, la moralité disparaissait vite au profit du bénéfice commun. Il fallait s'y adapter, comme à tout – la vie n'était-elle pas qu'adaptation ? Les plus jeunes avaient parfois du mal à le concevoir.

Quand à ces deux jeunes, il se promit des les garder dans les niveaux à moindre sécurité en attendant d'enquêter mieux sur eux. Dans ce climat de paranoïa générale que l'arrivée du printemps n'égayait pas, l'excès de prudence n'existait plus. Abundans cautela non nocet 

I'm quite surprised... This is—C'est ouvert à tous ?
Also, are you comfortable with English ?


Il garda son sourire placide d'intellectuel stoïc.
I guess I'll hav' tou. Hand yes. A part of ze laboratoire is open to ze public as a museum to educate ze population abaout aour work hand also abaout zi, hem, ozer part of ze population. After all, ze more zey learn abaout zem, ze less scared of zem zey wouill bi. Butt come. I'll chow you where you ouill work.

Il les invita alors d'un geste du bras à le suivre alors qu'il rebroussait chemin vers les entrailles du laboratoire.
Where did you studi, actually ? demanda-t-il par dessus son épaule, lançant ses premières sondes. Une université signifiait qu'il pourrait éventuellement contacter un collègue à leur sujet, ou vérifier la réputation de leur cours. Peut-être. S'il avait le temps. Il avait tellement de travail avec ce Simia submersi brachius.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Come in threes   Mar 8 Mar - 22:27

    - Also, are you comfortable with English ?

    Jouant le jeu, plongeant dans un semblant de compétition, Roy fronça les sourcils et dévisagea d'un simple regard de biais son complice tout en tendant l'une de ses paumes vers le haut, feignant l'interrogation. Un anglais qui ne parlait pas français et qui venait effectuer un stage dans une ville française ? Il afficha un fin sourire narquois, se permettant de juger le choix de stratégie de son démon, remontant dans ses propres souvenirs d'usurpation. Roy s'attendait au pire, mais il ne s'était jamais attendu à ce qui suivit.

    - I guess I'll hav' tou. Hand yes. A part of ze laboratoire is open to ze public as a museum to educate ze population abaout aour work hand also abaout zi, hem, ozer part of ze population. After all, ze more zey learn abaout zem, ze less scared of zem zey wouill bi. Butt come. I'll chow you where you ouill work.

    Le kitsune plissa les paupières, arquant un sourcil, cherchant à se concentrer sur chacun des mots qui étaient atrocement écorchés par leur soi-disant chaperon. À côté de ça, la voix de sa sirène favorite sonnait presque mélodieuse. Roy passa subtilement le bout de sa langue sur ses lèvres, profitant que le professeur leur tourna le dos, se faisant avaler par les laboratoires, rebroussant chemin, pour abattre sa paume sur sa bouche, haussant bien haut ses sourcils sur un rire aisément retenu. Du coin de l'oeil, il se permit d'échanger un regard complice avec Gunthaer, alors qu'il remontait sa paume sur son visage, presque atteint de découragement et d'exaspération, mais au plus profond de lui-même, il s'en divertissait. Habilement et avec classe, le Maître du Black Market emboita le pas à Lefèvre, écoutant avec une attention et un intérêt palpable comme il fit mine de s'intéresser au reste du bâtiment, dardant ses iris azurs sur le moindre détails de sa structure.

    - Where did you studi, actually ?

    Roy arrondit les yeux sous la question, puis relança le professeur sur celle-ci en le regardant sous un nouvel angle.

    - Oh. Haven't you read our papers yet, Sir ?

    Puis, il afficha un maigre courtois sourire, sachant prendre ses aises dans son rôle tandis qu'il tendit une main en direction de Lefèvre, pour excuser sa possible impolitesse.

    - We're actually kind of neighbours.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Come in threes   Mer 9 Mar - 16:45

Langley fit mine de se curer l'oreille du petit doigt, les yeux ronds et les sourcils haut levés sur une expression ahurie. Il renchérit à la courtoisie de son "camarade de classe", sinon un peu sec:

Also, please do not speak English ever again...!
Tant pis s'il avait à suivre son français, s'il pouvait au moins leur épargner sa syntaxe pourrie par son accent !

En réalité, il l'observait. Ses manies, sa façon de construire ses phrases, sa personnalité. Dans un signe de politesse, il avait choisi d'obéir au stagiaire qui lui avait demandé s'il était confortable avec l'anglais. Il l'était ! Et peut-être un peu trop. Gun testait les limites de sa patience pour pouvoir (figurativement) esquisser un portrait du Professeur,     quand viendrait le temps de l'usurper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Come in threes   Jeu 17 Mar - 13:28

Le cryptobiologique tiqua à l'impudence du plus épais, le foudroyant de ses yeux bleus grisés. Il n'eut pas le temps de répondre que le plus mal fagoté des deux renchérit avec une insolence pire encore. Il pila net, virant sur ses talons, ses yeux clairs lançant des éclairs.
Il en avait vu des stagiaires ! Des excités pépiant leur enthousiasme et demandant dès la fin des présentation où ils allaient officier, des nerveux pâles se répandant en remerciements en attendant des consignes précises, et des calmes placides à l'esprit cartésien qui attendaient qu'on les attelle à leur ouvrage ; mais jamais il ne se souvenait d'un tel irrespect.

Messieurs une telle attitude n'est pas et ne sera pas tolérée ici, surtout de la part de néophytes en stage. C'est tout bonnement inacceptable.
Un petit homme rondouillard aux sourcils broussailleux et dont la calvitie agrandissait encore le front bombé s'approcha d'eux mais resta à distance respectueuse de son collègue.
A partir de maintenant, je vous prierai d'avoir plus de considération envers vos aînés et surtout, surtout, pour la chance que vous avez d'avoir pu obtenir un stage ici; stage dont je peux, l'un comme l'autre, vous renvoyer, moi ou mes collègues, si vous portez atteinte à l'excellence de nos laboratoires.

Par Aristote, puissent les écoles américaines et leurs damnées méthodes pseudo-éducatives être maudites ! Les élèves étaient incapables du moindre respect envers leurs aînés. Il se retourna pour s'apercevoir de la présence du Professeur Hermann, mythologue diplômé et reconnu de son état, lunettes autour du cou.
Oui.
Aherm, bonjour. Je préférais ne pas vous déranger dans votre, discussion.

Il jeta un bref regard aux deux jeunes hommes qui fit remuer les touffes hirsutes qui lui servaient de sourcils, révélant brièvement l'éclat vif et spirituel de ses petits yeux noisette avant d'ignorer complètement les deux impertinents.
Mgngn. J'aurais voulu vous parler au sujet de, hm, ce spécime demm equus neptuni. Je pense avoir besoin de votre équipe pour préciser, mh, certains points des textes originaux ainsi que, eumh, des différentes observations, n'est-ce-pas.
Evidemment. Je m'occupe de ces deux-là et je suis à vous.

Ses sourcils frémirent, contrarié d'être repoussé ainsi. Et l'amour de la science dans tout ça ? Ne comprenait-il pas l'importance potentielle de cette découverte ? N'était-il pas, comme lui, aussi excité qu'un bambin au matin de Noël ?
Mgngn. Bien sûr. Entendu. Bonne journée, Professeur.
Vous de même, mon cher.


Il repartit de son pas alanguit - vers les toilettes les plus proches - en ignorant les deux jeunes hommes puisqu'ils semblaient en disgrâce et néanmoins lui volaient son collaborateur.

Allons, venez. les rappela d'ailleurs le Pr.Lefèvre en s'enfonçant encore dans les couloirs. Il passèrent alors devant une enfilade de laboratoires dans lesquels les responsables et vigiles pouvaient voir, grâce à des vitres de PVC, les laborantins penchés sur des microscopes, des écrans, des tas de paperasse. Ils durent presque s'écraser au passage d'un homme vêtu de noir des pieds à la tête qui leur jeta un regard en biais au passage.

Pour votre premier jour, expliqua le professeur alors qu'ils traversaient une zone visiblement de repos, et visiblement désertée, aux murs de verre laissant entrer la lumière par un plafond de plastique s'ouvrant au dessus d'une minuscule façon de jardinet moderne rectangulaire où un Quercus robur bourgeonnait, vous travaillerez avec l'un de mes élèves, Valentin Harris. L'équipe dans laquelle il, et donc vous, officierez, s'occupe actuellement de recherches sur les zombies. Vous aurez tout le temps de le questionner, j'en suis sûr, mais ne soyez pas pour autant des fardeaux. Considérez ceci comme une période d'essai.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Come in threes   Jeu 17 Mar - 22:49

    Son complice renchérit sur les commentaires désobligeants, un peu moins courtois cependant, ce qui, néanmoins, tâcha d'arracher un sourire perfide au visage de Roy, qui porta une main à sa bouche, cherchant à s'en cacher. Il eut presque un sursaut au regard qui leur fut jeter, relevant simplement ses prunelles azurées vers le professeur qui semblait rassembler ses pensées et ses idées, prêt à imploser, mais s'obligea au calme. Suffisant pour élargir le sourire du kitsune, qui baissa les yeux un instant, dansant presque sur un pied dans sa nonchalance et n'écoutant que très peu du dialogue de morale de leur soi-disant superviseur.

    Face au silence, Roy offrit un hochement de la tête, machinale, à Lefèvre, tendant une main dans sa direction dans de piètres excuses. Et pendant que le chaperon se plongeait dans une autre conversation avec un collègue, le renard ne l'écouta que d'une oreille, échangeant un coup d'oeil complice avec Gunthaer, fronçant les sourcils sur quelques grimaces d'incompréhension, dodelinant de la tête. Il parvint toutefois à saisir l'essentiel, les dires du docteur confirmant, quelque peu, la pauvre information qu'il était parvenu à soutirer sur cet endroit.

    - Allons, venez.

    Le renard eut un fin et mince sourire narquois, portant sa main à la nuque de Gun, y pressant délicatement et amicalement ses doigts, l'invitant et l'encouragement à poursuivre, tout en le contournant. Il l'invita également à prendre le pas en penchant la tête d'un côté, dardant d'yeux malicieux de biais sur lui. Roy croisa brièvement le regard ardent qui fut lancé en leur direction, ayant seulement l'occasion de détailler la silhouette vêtue de noir d'un coup d'oeil rapide par-dessus son épaule. Lefèvre les rappela à l'ordre et le kitsune reporta sur lui son ennui et son désintérêt dissimulés derrière sa façade de dynamisme.

    - Pour votre premier jour,

    À défaut d'écouter ce que le professeur avait à leur dire, sur un faux stage, un faux travail, sous de faux noms, mais de vrai visage, Roy se concentra sur les détails du décor. Le changement d'éclairage l'obligea cependant à plisser des paupières, portant un bras à son front, dissimulant sa rétine, tout en songeant qu'il était temps de passer à une autre étape. Il fit claquer son talon sur le plancher, s'arrêtant subitement, aux côtés de Lefèvre, souhaitant initier un arrêt. Roy releva la tête, analysant d'un regard circulaire les vitrines et leur contenu derrière, accueillant le silence d'un sifflement amèrement admiratif.

    - Interesting...

    Quel menteur. Il passa le bout de sa langue sur ses lèvres, les mordillant ensuite, puis pivota sur un pied tout en croisant les bras. Le kitsune haussa vainement des épaules, clignant lentement des paupières, détaché de la situation. Enfin, il renvoya ses paumes vers le plafond, inclinant doucereusement la tête d'un côté, laissant tomber son masque.

    - But working it with you will be just fine ~ ♥

    Et ses iris azurs voyagèrent de Lefèvre à Gun, suivit par un claquement de doigt qui se réverbéra en écho dans le silence et l'absence. Le parfait lieu de crime, il dirait.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Come in threes   Ven 18 Mar - 18:43

Il sentit l'un de ses stagiaires s'arrêter, et ne pas repartir, le forçant lui aussi à s'arrêter après quelques pas pour ne pas le perdre dans les couloirs. Décidément, ces stagiaires étaient pires que des élèves de primaires, à qui il fallait tenir la main en permanence.
Que - ?

Le stagiaire n'avait aucune raison de s'arrêter. Il ne refaisait pas ses lacets, il n'observait pas le jardinet, il ne regardait pas son téléphone. Il le regardait lui. Avec une expression changée.
Interesting...
Ses yeux s'agrandirent. Il avait eu raison de les craindre, tout les deux.
But working it with you will be just fine ~ ♥
Et ils n'auraient aucun témoin. Pas même une caméra ici.

Que faites vous ? ARRÊTEZ IMMÉDIATEMENT.

Il lui fallait crier, attirer du monde, un phantom, quelq

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Come in threes   Lun 21 Mar - 14:19





remplissage:
 

Et le claquement de doigts fit s'oublier complètement le fauve qui se rua sur leur proie commune, profitant qu'elle lui fasse dos pour le frapper en plein
    Il répandrait ses tripes!!
sous l'oreille, d'un jab sec et calculé, retenu même, sans quoi il lui aurait complètement traversé la peau. Un coup, avec la précision d'un maître acupuncteur, et il se tint derrière pour le réceptionner dans ses bras, le pauvre bougre tombant à la renverse, inconscient.

Après cette démonstration de force, une vague de plénitude lui passa dessus. Elle effaça les derniers signes d'humanité dans les yeux de l'usurpateur, qui perdit ses airs de désabusement d'élève modèle pour darder son complice d'un regard de reproche.

.......I know you're excited, but this was way too early. I barely got enough information out of him.

Il se savait capable d'improviser et de bien jouer son rôle, mais il avait échappé quelques détails qui pourraient peut-être mettre la puce à l'oreille à n'importe quel proche de ce professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Come in threes   Lun 21 Mar - 22:08

    Que faites vous ? ARRÊTEZ IMMÉDIATEMENT.

    Évidemment, le pauvre n'eut pas l'occasion de répliquer un seul mot de plus, ni d'agir en conséquence, n'ayant aucune chance face à la brusquerie du fauve qui fondit habilement vers lui. La victime fut rapidement plongée dans l'inconscience et Roy s'écarta de profil, de plusieurs pas de reculons, dévisageant de part et d'autre le long corridor et le moindre angle possible de l'air de repos, cherchant à savoir si leur silence avait arraché de la curiosité chez certains. En sentant l'accusation et la désapprobation soudainement se poser sur lui, le renard retourna simplement ses iris azurs vers Gun, haussant un sourcil, incrédule.

    - .......I know you're excited, but this was way too early. I barely got enough information out of him.

    Roy renvoya sèchement ses paumes vers le plafond, faussement indigné, haussant, néanmoins, vainement des épaules, plongé, ancré dans sa nonchalance. Il fronça les sourcils, dévisageant Gun d'yeux condescendants, sans chasser le sourire moqueur qui pendait à ses lèvres.

    - And spit on such an opportunity ? Really ?

    Il passa le bout de sa langue sur sa lèvre supérieure, les mordillant ensuite, feignant un désintérêt et un détachement en lançant quelques regards hagards. Il mima une certaine déception, couronnant le tout d'un soupir, roulant ensuite des yeux pour remettre ses prunelles azurées pétillantes de malice sur son Diable.

    - Never thought you'll ever be picky ~

    Puis, à la volée, Roy désigna d'une main le professeur, de la même manière que l'on désigne une vieille chaussette qui avait perdue l'ensemble de sa valeur.

    - Anyway, we don't need him for long.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Come in threes   Mar 22 Mar - 0:07

And spit on such an opportunity ? Really ? Never thought you'll ever be picky ~

On entendit quelques froissements se superposer. Suivi d'un soupir.
Says the guy who didn't even make an effort into his costume. Of course we'd look suspicious.
Il enfilait les vêtements du Professeur - chemise, par-dessus professionnel (un sarrau blanc sur les épaules) une paire de pantalons propre en allant même jusqu'à lui voler ses chaussettes.

Anyway, we don't need him for long.
Hm.
Gun enterra le pauvre homme sous ses anciens vêtements - sobres mais chic, choisis avec précaution pour concorder au look qu'il avait donné à son rôle de collégien en route vers son premier stage.

L'usurpateur réajusta le col de sa chemise, puis le sarrau sur ses épaules, avant de passer une main dans ses cheveux rendus blancs, et tracer du pouce sa moustache, qui se tira sur un malin petit sourire.

Je tiens ma position. Où est-ce que tu comptes te débarrasser du corps, exactement ?

En se tournant dans ses nouveaux souliers, l'insigne sur la porte de la salle de bain lui fit de l’œil, et il arqua un sourcil, quelques idées germant dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Come in threes   Mar 22 Mar - 20:15

    - Says the guy who didn't even make an effort into his costume. Of course we'd look suspicious.

    Roy eut un gloussement, s'étouffant presque dans son propre rire, arrondissant ses pupilles qui se contractèrent en une fente verticale tandis qu'il porta une main à sa bouche, cherchant a couvrir ses quelques esclaffés amèrement sincère.

    - Haha ! W-what ! I dare you asshole ♥ !

    Certes il était rouillé, ses années d'usurpation se retrouvant à traîner derrière lui comme un véritable fardeau, mais sa ne l'empêchait certainement pas d'être en mesure de tromper l'oeil, à sa manière.

    - But of course, Langley, is much more better. Anyway, we don't need him for long.

    - Hm.

    Le kitsune détailla avec attention l'usurpateur qui échangeait autant de vêtement que de chair avec le professeur Lefèvre. Aucun détails n'y manquaient et tous les deux pouvaient se permettre de se vanter, qu'actuellement, leur mission suicide se déroulait sans accroche. À croire que ce laboratoire ne faisait que tirer des coups de feu en l'air, en guise de menace, pour éviter de s'attirer quelques intrus. Ironiquement, un certain renard se savait connaisseur dans ce genre de domaine. Terminant son déguisement en délimitant sa nouvelle moustache, Roy répondit au sourire de Gun, amusé et le dévisageant de la tête aux pieds, une main sur sa hanche.

    - Je tiens ma position.

    Et le Maître du Black Market roula des yeux, tendant ensuite, prestement, une paume en direction du corps inerte qui gisait encore au sol.

    - Yeah, yeah. Hush.

    - Où est-ce que tu comptes te débarrasser du corps, exactement ?

    Il empoigna le poignet de leur victime, le tirant brusquement en sa direction en même temps qu'il fléchit un genoux, penchant et étirant une épaule vers le corps pour passer la moitié de son poids derrière lui, le reste se retrouvant devant. En se redressant d'un bond, réajustant son nouveau paquet, Roy suivit de ses iris azurs le regard de son Diable, élargissant les traits de son sourire moqueur en se dirigeant déjà vers la porte des toilettes. Il pivota sur un pied, esquivant quelques pas de reculons, narguant Gunthaer d'un regard de biais.

    - Great minds think alike ~ ?

    Le renard dût cependant s'arrêter dans son élan, ses pieds le menant simplement à la limite du corridor. Il s'étira, se tendant sur le bout d'un pied, de ses orteils, son dos frôlant le coin anguleux du mur et releva ses iris azurs vers une caméra fixe.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Come in threes   Mar 22 Mar - 21:17

Roy comprit le message, se chargeant de soulever et de transporter l'élément indésirable sur son dos

Great minds think alike ~ ?
Attends.

L'usurpateur arrêta le "stagiaire" en posant sa main sur son épaule avec fermeté, se coulant déjà dans son rôle de "Professeur Lefève".

J'ai besoin de savoir le nom de l'autre homme, ils se connaissent. Sort après lui, présente-toi et laisse-le se présenter ensuite.

Il parut songeur un instant, pinçant son menton entre son pouce et son index, qu'il fit glisser au long.
J'ai aussi besoin de savoir quelles "rénovations" sont si importantes ici. Relance le là-dessus.

Il se tut, mais leva son index pendant qu'il réfléchissait, visant à stopper Roy dans son idée neuve de traverser le corridor avec un corps inconscient sur les épaules. L'usurpateur baissa ses yeux, constatant la présence de la passe de sécurité qu'il n'avait toujours pas retirée. Il le fit, enfilant le cordon au cou de l'inconscient, plutôt.

Hmm, et je commence à croire qu'elles sont pucées. Si quelqu'un demande, disons que Langley est allé prendre un très, très long somme aux toilettes ~

Il caressa la tête de son homologue du bout des doigts, puis le mouvement ramena sa tête au stagiaire qu'il octroya de la même récompense, plus pour lui rappeler ce qui lui avait été promis que par réelle affection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Come in threes   Mer 23 Mar - 23:42

    - Attends.

    L'interpellé se retourna à demi, arquant un sourcil et posant d'yeux interrogatifs sur son complice qui porta une main à son épaule, ferme et sèche. Roy eut un rire inaudible, abaissant ses sourcils comme il abaissa ses iris azurs sur le geste.

    - J'ai besoin de savoir le nom de l'autre homme, ils se connaissent. Sort après lui, présente-toi et laisse-le se présenter ensuite.

    Et le renard fronça des sourcils, reculant sa tête, affichant un large rictus, candide . Il renvoya son regard vers le plafond interminable de l'aire de repos, inclinant la tête sur le côté tout en revenant sur ses pas. Il dodelina de la tête, feignant de rechercher une réponse quelconque sur la structure de la bâtisse.

    - How can he still be in... ?

    - J'ai aussi besoin de savoir quelles "rénovations" sont si importantes ici. Relance le là-dessus.

    Le kitsune remit son regard sur Gun, expirant sèchement son air par ses narines et affichant un fin et mince sourire sardonique, enchaînant le rythme instigué par le mouvement de sa tête, d'un tapement du pied.

    - Yes, sure.

    Il eut un haussement d'épaule, vanné.

    - Sir edible ~

    Avant de retrouver ses airs de suffisance, suivant le regard que Gunthaer porta ensuite à son badge qui pendait encore à son cou. Le kitsune pencha sa nuque, laissant tout l'espace nécessaire à son démon de transférer le dernier morceau qui le rattachait à sa forme habituelle à leur victime.

    - Hmm, et je commence à croire qu'elles sont pucées. Si quelqu'un demande, disons que Langley est allé prendre un très, très long somme aux toilettes ~

    Et l'affirmation ne fit que confirmer des doutes déjà naquis dans l'esprit du Maître du Black Market. Évidemment qu'elles étaient pucées, faute d'être en mesure de les suivre éternellement et continuellement par le biais d'objectifs trop peu discret. Roy fut sortit de ses songes à la main qui se coula à sa tête, le gratifiant d'une caresse effacée, qu'il s'esquiva, laissant l'investigatrice retombée mollement dans le vide. Il reprit déjà le pas vers sa destination, n'accordant qu'une oeillade, par-dessus son épaule, à son partenaire.

    - And don't forget the treat... That's right ?

    Il tapa une dernière fois du pied sur le plancher, achevant son pas en même temps qu'il traversa, sans accroc, dans l'angle mort de la caméra qu'il avait jadis calculé. Du dos, Roy repoussa la porte battante des toilettes—sans considération pour le corps inerte qui manqua de s'y heurter—, s'y enfonçant tout en passant sa langue sur ses lèvres, remuant les sourcils sur son éternel extase, vers Gunthaer, qu'il laissait derrière.

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Come in threes   Lun 11 Avr - 22:43

Il n'était pas idiot. Imprudent et émotionnellement émoussé, oui, mais pas idiot. Il se savait instable et facilement distrait, et la promesse d'une récompense au bout lui permettait d'ajuster ses priorités. Après tout, sans sa récompense, qu'est-ce qui l'empêchait de tourner le dos à Roy et d'aller se vendre aux bureaux de la Bad Stories ?

And don't forget the treat... That's right ?

Sa main tomba dans le vide puisque le bénéficiaire s'en écarta, gardant toutefois la sensation fantôme qu'il poursuivait la caresse. Ses paupières se plissèrent.

That's right.

Il regarda son complice de crime s'éloigner, sortant du cadre de l'aire de repos pour s'engager en ligne droite vers les toilettes, l’œil tourné vers la caméra pour profiter de son angle mort.
Le nouveau Professeur Lefève prit une grande inspiration, portant une main à son poignet vers la montre qui y était attachée, qu'il épousseta d'un geste léger, puis réajusta le sarrau sur ses épaules et les manches à ses poignet, se donnant un air droit, digne, supérieur aux autres - simulant cet éclat d’orgueil dans les commissures de ses lèvres qui ne souriaient pas par plaisir, mais par cordialité.

Il compta mentalement les secondes après la sortie de Roy pour l'imiter ensuite, calquant son pas au pied pressé de Professeur, s'arrêtant tout près de la porte de la salle de bain pour attendre, et de pied ferme, cet autre collègue qui lui déverrouillerait si gentiment la porte vers les nouveaux sujets d'études.

Mais il n'était pas stupide : si Roy se voilait la face en se disant qu'ils n'avaient qu'à improviser pour se tirer d'affaires, Gunthaer se rappelait, et vivement de surcroît, de son altercation avec un Loup Géant versus un Phantom. Mais peut-être cette appréhension était justifiée : peut-être que la peur sourde que quelque chose allait se passer marquait en fait le début d'une nouvelle ère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Come in threes   Lun 25 Avr - 8:06

Le professeur Hermann laissa échapper un long soupir de réconfort en tirant la chasse d'eau. Cette fichue prostate lui gâchait la vie, il ne pouvait même plus uriner en paix. L'opération allait finir par presser. De plus, il avait toutes les raisons de faire confiance à son chirurgien, qui avait très bonne réputation.
Il s'éloigna de l'urinoir vers les lavabos de son pas dandinant, s'interrogeant sur le sens métaphysique de l'absence d'intimité dans les toilettes pour hommes – probablement pour permettre à certains de se vanter. Mais à son âge, on le pouvait bien moins. Surtout avec des problèmes de prostate. Et un peu d'éducation, n'est ce pas. Il passa sa main sous le robinet et laissa l'eau écumante déferler sur ses mains avant de les frotter au savon avec attention. Sa vocation impliquait de manipuler d'importants et précieux volumes que des mains sales pourraient abîmer, même avec des gants.

Il jeta par réflexe un œil par dessus son épaule, curieux, en entendant la porte s'ouvrit, au cas où un autre étudiant ne le cherche, ou un Phantom, quoiqu'il eut mille fois préféré la première option. Loin de lui une quelque fermeture d'esprit dû à leur contexte social, mais de ce qu'il avait vu et entendu, la plupart d'entre eux étaient des hommes certes fort sympathiques mais un peu rustres. Il lui arrivait de tenter partager quelques plaisanteries parfois graveleuses avec eux, mais la plupart du temps, ils restaient fermés entre eux, à se raconter des anecdotes de vétéran probablement.

Mais la silhouette n'était que celle d'un des deux stagiaires du Professeur Lefèvre, qui échangeait probablement une dernière plaisanterie avec son collègue – qu'il ne discerna pas – au vu de l'air moqueur qu'il prenait en entrant dans les sanitaires. Il en connaissait un qui devait être très agréable autour d'un café dans une sale de repos, mais une véritable plaie dans un amphithéâtre. Il espéra pour lui qu'il avait quelque ressource cachée en baissant les yeux sur ses mains de nouveau, autrement, il était bon pour se faire vite mettre à la porte, et son collègue avec peut-être même.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1689
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
avatar
Roy McClane
MessageSujet: Re: Come in threes   Jeu 23 Juin - 1:16

    En ouvrant le battant de la porte des toilettes, Roy s'y retourna, faisant face de justesse à la silhouette de cette nouvelle victime qui venait de terminer de se laver les mains. Compte tenu de l'absence des caméras dans un tel environnement, le kitsune n'hésita pas à utiliser un de ses voiles d'Illusion pour couvrir le professeur inerte qu'il avait sur une épaule. Il eut un rictus, tournant ses prunelles azurées moqueuses vers Hermann qui ne fit de cas et poursuivit de se nettoyer les mains. Le renard avança sans encombre dans la pièce, la magie du Mirage couvrant tout doute du boulet qu'il trainait avec lui. Il échangea un regard complice avec Hermann, lui renvoyant le rire de ses yeux au travers de la glace, tout en inclinant légèrement la tête, digne d'un salut presque cordial.

    D'une main, Roy repoussa une des portes des cabinets, y pénétrant en refermant la porte derrière lui et leva finalement légèrement le voile sur le mystère dans cette nouvelle cachette—seuls ses propres pieds, dans le bon angle, pouvaient être vue sous la porte de la cabine. Il eut un soupir, cherchant à déposer Professeur Lefèvre sur le bol de la toilette, plutôt, luttant contre sa masse alourdie et sans tonus. Le renard grinça des mâchoires, aplatissant une de ses paumes sur le côté latérale de la cabine, échappant un lourd soupir. En bataillant un peu plus, il parvint à stabiliser l'ensemble, penchant le dos et tendant les deux mains devant le corps inerte, lui intimant presque une commande de demeurer sur place. Puis, il éclata complètement de rire et tourna la tête vers la porte verrouillée de son cabinet, s'adressant à son seul probable unique spectateur.

    - I swear those bladder problems, right ?!

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Come in threes   Jeu 7 Juil - 11:34

Hermann répondit brièvement au salut du stagiaire, le suivant des yeux avec curiosité. Il ne semblait vraiment pas traumatisé par le blâme du Professeur Lefèvre, bien que celui-ci fasse figure d'autorité au Laboratoire et puisse donc renvoyer quiconque comme un malpropre par la seule force de sa volonté, sans compter qu'il était reconnut pour son irascibilité sèche et cassante, surtout quand un élève avait le malheur de demander plus d'attention que nécessaire. Ils différaient sur ce point de pédagogie, mais Hermann admettait que Lefèvre, avec ses méthodes, n'était pas moins un excellent chercheur et enseignant. Et qu'il y avait moins d'élèves en mythologie littéraire qu'en cryptobiologie, vue comme un secteur plus actif et plus ouverts. Il avait donc moins d'élèves à sa charge, et plus de temps à accorder à chacun.

Après les avoir savonné et rincé pour la troisième fois peut-être – et la dernière fois à l'alcool – le professeur es lettres passa ses mains dans le séchoir qui cracha puissamment un air tiède jusqu'à ce que les mains parcheminées du scientifique soient sèches et aussi stériles que le désert de Gobi. Mais à peine s'était-il éloigné du lavabo que des ahanements se firent entendre de la cabine où le blond avait disparu, si bien que le vieillard remuait de plus en plus ses épais sourcils alors qu'il hésitait à aller lui demander si tout allait bien. Il fit néanmoins comme si de rien n'était lorsque le jeune ressortit.

I swear, those bladder problems, right ?!
Un autre se serait peut-être vexé et aurait envoyé le jeune sur les roses en se récriant d'avoir quoique ce soit à faire avec de tels problèmes de santé. Hermann lui sourit finement, avec une pointe de complicité et de compassion. Il n'y avait donc pas d'âge.
I am no doctor as for, mgnm, those problems, and my colleaguesw could offer you a more, hrml, appropriate help, n'est-ce pas. But I'd, mgn, suggest Berberis, or Nux Vomica. And of course, a proper medic, n'est ce pas !

Il le laissa se laver les mains – ou plutôt, veilla qu'il se lave avec le plus grand soin les mains – profitant de sa proximité maintenant qu'il l'avait plus près pour l'observer avec plus d'attention, les brefs mouvements de ses sourcils le trahissant.
So, hrm, it's your first day here, hm ? In cryptobiology with Professor Lefèvre ? Did he already gave you, mgngnmn, your assignement ? Who did you study with ?

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Come in threes   

Revenir en haut Aller en bas
 

Come in threes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: La ville de Sweetdreams - RPG :: Quartier Culturel :: |-Laboratoire d'Alchimie-