AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I don't have a number

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JE SUIS : Le marchand de sable
ÉCRITS : 215
Age : 20
Edwin Falkenback
MessageSujet: I don't have a number    Sam 13 Fév - 20:30

Le jeune homme sortit du miroir d’Aphrodite, complètement exaspéré par sa journée. Il en avait marre. Depuis quelques temps, il travaillait énormément dans le but d’amasser un petit fond d’argent qui lui permettrait de vivre un peu mieux que son régime un peu douteux dans son minuscule appartement. Après tout, étant debout toute la journée, et tout la nuit, Edwin mangeait jusqu’à 4 ou 5 repas par jours, et donc, il avait des dépenses additionnelles sur son budget.

Le jeune homme s’accota sur le bord d’un bâtiment, soupirant un peu. Il avait envie de passer un moment à faire quelque chose de différent pour une fois, de ne pas simplement retourner dans son tout petit appartement, être tout seul, lire des livres, ne pas pouvoir dormir. Il considéra l’idée de sortir, aller au bar, rencontrer des gens, se détendre un peu. Faire du social quoi.

C’est cette pensée qui lui rappelait un échange de parole qu’il avait fait avec un certain blond, ce certain blond et lui ayant parlé d’une soirée lorsqu’Edwin serait…prêt.

La rougeur gagna le visage du marchand de sable simplement à la pensée de l’homme en question et à la considération de réellement prendre le téléphone, composer le numéro, et l’inviter à sortir.

Edwin mit sa main dans son manteau, fouillant un peu jusqu’à trouver une poche qui contenait un petit calepin qu’il sortit. Il l’ouvrit machinalement, regardant les chiffres qui indiquaient combien de temps encore il ne pourrait pas dormir, puis feuilleta le calepin jusqu’à la dernière page ou était marqué deux numéros. Le premier, il ne l’avait revu qu’une seule fois, quand il avait eu sa job au miroir. Le deuxième, Roy, avait aussi été revu une seule fois, quand il s’était pointé à sa table de poker pour jouer avec une certaine sirène.

Un petit sourire éclaira le visage du jeune homme en pensant au second blond, et il se mit machinalement en marche vers une machine téléphonique comme, après tout, Edwin…n’avait pas de téléphone.

Le jeune homme entra dans une cabine, puis sorti assez de monnaie pour pouvoir avoir une conversation décente si nécessaire. Il regarda ensuite la machine un bon moment, ses battements cardiaques augmentant graduellement, avant de prendre la décision de réellement appeler et de payer, sans oublier de composer le numéro. Le jeune homme se mit ensuite en mode attente, son cœur battant à toute allure, espérant que Roy allait décrocher, mais en même temps ayant un peu peur qu’il le fasse.

Au moment même où la tonalité disparut, signalant que l’autre avait répondu, Edwin prit une grande respiration, tout rouge de son côté, et s’exprima rapidement d'une voix nerveuse.

-hey it’s Edwin

Il figea, espérant que Roy se rappellerait du petit Sandy, et espérant qu’il ne le dérangerait pas…et qu’il avait fait le bon numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1681
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: I don't have a number    Lun 22 Fév - 0:59

    Question régime de qualité douteuse, il n'y avait pas que les plus malheureux et les moins fortunés qui s'y prêtaient, même un renard avide et avare pourrait se retrouver à faire les coins de rues pour se dénicher un semblant de repas à se mettre rapidement sous la dent. Roy était de loin un fin gastronome, ne sachant apprécier les virtuoses d'un bon repas—levant même le nez sur des rillettes de phoenix ou des cockatrices sur bâtons—, préférant plutôt ce qui pouvait se manger dans le creux de la paume, rapidement, prestement et sans le gêner dans ses déplacements. Les seuls moments qu'il pouvait passer dans sa cuisine était pour siroter, plutôt engloutir, un café—ses comptoirs s'avérant seulement utile pour la confection d'un autre type de plat. Et bien que le Maître du Black Market s'avérait plutôt doué dans l'assaisonnement de certaines situations—sachant pimenter et réchauffer adéquatement une soirée—il ne possédait aucuns véritables talents pour la cuisine—et ni d'intérêt quelconque d'ailleurs pour ce type de cuisine. Pour toutes ses raisons, Roy s'était retrouvé à arpenter les rues et ruelles avec un Gyro, garnis d'une épaisse couche de viande de veau, entre les mains, dévisageant d'un œil critique la façade du Miroir d'Aphrodite. Relevant seulement ses prunelles azurées moqueuses en sa direction, il fit mine de la juger, prenant une nouvelle bouchée de son sandwich grecque, s'engageant sur la chaussée en jetant deux trois regards hagards et ignorant les maigres klaxons qui pouvaient retentir à son égard. Certes, malgré son talent et son intérêt peu marqué pour la nourriture, il demeurait qu'il savait avoir bon goût, n'hésitant pas à choisir le Miroir comme lieu de soirée en cet hiver glaciale après être tomber sur des ingrédients de choix entre un démon, une sirène et un Marchand de sable. Roy élargit les traits de son sourire, les néons violet du Miroir se réverbérant sur sa silhouette et sur le cuir son manteau, allant jusqu'à camoufler l'anis de ses rétines, mais omettant la malice qui brillait dans le plus profond de ses iris.

    D'un petit rebond, il se hissa sur le trottoir, s'approchant des portes en même temps qu'une silhouette connue s'en éloigna. Roy inclina la tête du côté opposé, évitant le regard du personnage familier, jetant simplement un coup d'oeil par-dessus son épaule pour le voir se diriger vers une cabine téléphonique. Le kitsune prit une nouvelle bouchée de son Gyro, se figeant dans l'élan de saisir l'une des poignées des deux larges portes d'entrées sous la vibration de son cellulaire. Il fronça les sourcils, incrédule d'abord, avant d'avoir les épaules secouées d'un petit rire inaudible. Machinalement, Roy lança le restant de son sandwich grecque dans une poubelle et de l'autre main—le troquant pour un morceau de gomme à mâcher—, se saisit de son téléphone dans l'autre de ses poches de jeans, penchant la nuque pour dévisager le numéro qui s'affichait. Instinctivement, sa paume nouvellement libérée se posa sur sa bouche, pouffant d'un rire se voulant discret et il pivota sur un pied pour tourner le dos à Edwin qui l'appelait de la cabine tout près. D'un trait du pouce, Roy déverrouilla l'appareil, tapant successivement le code qui bloquait l'accès afin de répondre à l'appel lancé et ainsi de porter le téléphone à son oreille.

    - Hello ?

    Il arqua son dos dans l'élan, bloquant une partie de son visage en hissant le coude, s'autorisant une oeillade discrète au Marchand de sable qui menaçait de croquer dans le cordon téléphonique tant sa nervosité était palpable.

    - Hey it’s Edwin

    Le kitsune plissa les paupières, posant sa main libre sur sa hanche, renvoyant tout son poids sur une seule jambe.

    - Sandy ~! What a particular number you have...

    Il fit un demi-tour sur lui-même, retenant un petit rire, marchant discrètement vers la cabine téléphonique où se trouvait son interlocuteur.

    - Let's just hope you choose the right one tho ~ ...Need help sleeping ♥ ?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
JE SUIS : Le marchand de sable
ÉCRITS : 215
Age : 20
Edwin Falkenback
MessageSujet: Re: I don't have a number    Jeu 26 Mai - 18:44

Le jeune homme attendit avec impatience d’entendre la voix de Roy de l’autre côté du téléphone, priant pour que celui si le reconnaisse malgré sa voix nerveuse.

- Sandy ~! What a particular number you have...

Les joues du marchand de sables rougirent un peu plus lorsqu’il réalisa que Roy pouvait très probablement réaliser qu’Edwin n’appelait pas de chez lui. Est-ce que les cabines avaient un numéro précis? Il n’y avait pas pensé.

Le jeune homme, n’aillant bien sur aucune idée qu’il était observé par son interlocuteur, mit nerveusement une main dans ses poches.

- Let's just hope you choose the right one tho ~ ...Need help sleeping ♥ ?
-Euhm.. well

Le marchand de sable resta un court instant prit au dépourvut.

-You know I’m never able to sleep…and please don’t ask about the number…

Répondit-il finalement très simplement d’une voix nerveuse, ne mordant pas du tout à l’hameçon de Roy, peut être quelque peu par innocence, mais aussi par gêne.

Il eut un petit rire timide et s’éclaircit la voix.

-I’m calling about euh that…, le marchand de sable marmonna peu fort, Date…we where talking about last time.

Il se dandina quelque peu nerveusement dans la cabine, se sentant plutôt coincé comme il était particulièrement nerveux.

-Are you free tonight? Osa finalement demander le marchand de sable d’une voix timide.

Le jeune homme sorti rapidement sa montre de poche, qu’il regarda avant de la déposer aussi vite. Il était encore une heure correcte pour inviter quelqu’un, surtout quelqu’un comme Roy qui semblait vivre plus la nuit que le jour bien qu’il ait besoin de dormir.

Edwin secoua un peu son manteau, toujours nerveux, expulsant une quantité respectable de sable de ses vêtements, toujours inconscient du fait que le blond était à proximité, bien trop occupé par sa nervosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1681
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: I don't have a number    Jeu 16 Juin - 1:46

    - Euhm.. well

    L'hésitation et le malaise qui se traduisait dans la voix du Marchand de Sable ne faisait que nourrir la malice et la moquerie du renard qui se pavanait presque en poursuivant de se diriger vers la cabine d'où il l'appelait.

    - You know I’m never able to sleep…and please don’t ask about the number…

    - You sure you tried everything ~?

    Qu'il s'agisse de sa naïveté ou de sa gêne, toutes deux parvenaient à l'en sauver, mais également à le faire couler davantage dans les filets du kitsune qui élargit les traits de son sourire, un léger et simple éclat de rire franchissant ses lèvres.

    - I’m calling about euh, that… Date…we were talking about last time.

    Roy eut un petit rire, observant d'un œil discret la danse de malaise qu'Edwin effectuait dans son cabinet téléphonique. Il se recula sur le côté, se camouflant dans la pauvre végétation qui pourrait servir de décoration quelconque au Miroir d'Aphrodite.

    - What ? I'm sure you can talk louder than that... ♥

    - Are you free tonight?

    Le kitsune se couvrit la bouche d'une main, se couvrant de son hilarité afin de ne pas être immédiatement dévoilé. Et malgré qu'il se faisait un malin plaisir de se divertir aux dépends du pauvre jeune homme, il devait admettre qu'il admirait, un tant soi peu, ses quelques élans de courage. Roy le vit nerveusement jeter un œil sur sa montre de poche, jouant dans ses poches de façon fébrile, attendant une réponse, presque à bout de souffle. Le renard eut un pas de côté, évitant le sable qui se faufila jusqu'à ses semelles, témoignant de la gêne de son propriétaire qui cherchait, semble-t-il, à chasser son malaise en secouant maladroitement son manteau.

    Habilement, le maître du Black Market rattrapa son cellulaire dans une main, refermant l'appel subitement, sans réponse, si ce n'était de son rire sardonique. Un fin et mince sourire narquois sur les lèvres, il apparut devant la cabine, bloquant, cependant, brusquement sa porte en y appuyant les paumes de chaque côté, faisant voler les langues de cuirs de son manteau, se postant avec prestance devant la porte. Momentanément, sa rétine reluit de sa couleur anis, ternis, toutefois, par la saleté qui était incrustée dans le plastique de la porte battante. Nonchalant, le rire encore au bout des lèvres, le renard se laissa retomber sur le cadre de métal, une paume sur le haut et l'autre traversant en largueur la porte du cabinet téléphonique. Il haussa un sourcil, dardant ses prunelles azurées malicieuses sur le pauvre malheureux qui s'y retrouvait coincé.

    - And you ? ...Can I broke you free for the night ~ ♥?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
JE SUIS : Le marchand de sable
ÉCRITS : 215
Age : 20
Edwin Falkenback
MessageSujet: Re: I don't have a number    Jeu 23 Juin - 0:59

Le marchand de sable prit quelques respirations rapides, attendant une réponse qui ne semblait pourtant pas venir. Il se demanda si l’homme l’écoutait encore, ou s’il n’avait pas été compris comme il ne parlait pas particulièrement fort. Ou peut-être Roy n’était-il simplement pas intéressé? L’appel se conclut brusquement, sans donner quelque indice au marchand de sable de la raison de cette coupure alors qu’il n’avait toujours pas eu de réponse. Alors qu’il soupirait de découragement, il entendit un rire accompagnant la coupure du téléphone, et pas n’importe quel rire. Il resta figé un instant, comprenant assez rapidement qui devait se trouver derrière lui.

Il remit machinalement le téléphone à sa place, gêné de c’être fait prendre à appeler dans sa cabine téléphonique.

- And you ? ...Can I broke you free for the night ~ ♥?

Le jeune homme se tourna rapidement pour faire face à l’homme, un sourire se dévoilant sur son visage lorsqu’il comprit que celui-ci était intéressé par cette ‘’date’’ qu’il avait proposé. Il en profita pour rapidement jeter un regard à Roy, profitant de ce moment pour rafraichir sa mémoire quant à l’apparence de l’attirant blond qu’il n’avait pas vu depuis longtemps.

La phrase de l’homme fit quelques tours dans son esprit avant que le jeune homme ait le courage de répondre, toujours aussi rouge que lorsqu’il tenait le téléphone.
Le jeune homme passa une main sur sa nuque pour chasser sa nervosité.

-I would like that.

Il sourit au blond tout en restant d’une teinte bien rosée. Le jeune homme eu un petit rire nerveux.

-You will have to move if you want to go somewhere else tho…

Edwin mit nerveusement ses mains dans ses poches, souriant beaucoup, bien heureux de voir celui sur qui il avait un crush depuis un bon moment, celui qui lui avait prouvé qu’Edwin n’était très probablement pas simplement hétéro et avait causé un tas de questions chez le jeune homme.
Le marchand de sable était quelque peu anxieux lorsqu’il envisageait les tournures que pouvaient prendre la soirée, mais il avait réfléchit longuement avant d’appeler Roy, et considérait que celui-ci saurait respecter ses limites si jamais Edwin n’était totalement pas à l’aise. Le jeune homme était tout de même, bien sûr, très enthousiaste à finalement passer une soirée avec le blond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1681
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: I don't have a number    Jeu 23 Juin - 23:02

    Maladroit dans son malaise, Edwin tâcha de repositionner le téléphone sur son socle, baissant presque la tête de façon honteuse, tel un enfant prit la main dans le sac. Malheureusement pour lui, l'afficheur du cellulaire de Roy l'avait déjà trahis et il n'avait pas certainement pas fini d'en payer les frais de quelques moqueries amicales. Avec son prisonnier qui se retourna subitement dans sa direction, le kitsune se laissa paresseusement tomber sur le côté de sa cabine, relevant le menton et étirant le cou, mettant autant en valeur la structure osseuse de son visage que lui-même admirait sa pauvre victime. Il passa subtilement sa langue sur ses lèvres, ricanant tout bas, au regard curieux qu'Edwin posa sur lui, se rinçant visiblement l'oeil.

    Par ennui, le Maître du Black Market se mit à pianoter du bout des doigts la structure de la cabine, s'amusant à analyser son Marchand de Sable complètement en transe. Celui-ci sembla avoir un sursaut, comme si l'information revenait progressivement à son esprit et sa nervosité ne tarda pas à refaire surface, alimentant chaque pores de son visage d'une couleur rouge. Si Edwin chercha à éloigner sa timidité en se massant la nuque, Roy inclina légèrement la tête, l'observant sous un nouvel angle, se mordillant les lèvres.

    - I would like that.

    Et la sincérité dans le sourire d'Edwin avait le don d'enflammer davantage l'espièglerie du renard. Roy baissa la tête, ne relevant que seulement ses prunelles azurées vers son prisonnier qui eut un rire nerveux, pimentant, une fois de plus, ses pensées et ses idées malicieuses.

    - You will have to move if you want to go somewhere else tho…

    - Mhm...

    Roy redressa la tête et le dos, la tension dans ses bras et dans ses mains se relâchant, levant les yeux vers le ciel en faisant mine de réfléchir sincèrement à la question. Emprisonner son Marchand de sable dans un environnement si clôt ne lui rapportait que l'image d'un sablier, et également le fait qu'il avait jadis évoquer désirer un aquarium avec une certaine sirène à l'intérieur. Le renard eut un petit rire, clignant lentement des paupières pour croiser de nouveau le chaleureux sourire d'Edwin qui chercha à se couvrir, se recroqueviller, enfouissant ses mains dans ses poches. Il arqua un sourcil, pinçant le bout de sa langue entre ses dents en dodelinant de la tête, témoignant presque qu'il avait encore une de ses folles idées. Enfin, Roy releva la tête, haussant bien haut les sourcils, en dévisageant sa victime de ses iris azurs malicieux.

    - How can I show you something new-- exactly ?

    Il glissa ses doigts dans la mince ouverture entre les deux volets qui formait la porte de la cabine téléphonique, ouvrant à la volée l'une d'elle pour se couler à l'intérieur, sans considération pour l'intimité personnelle de son occupant.

    - You should have learn everything, right now, since you can't sleep, no ~?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
JE SUIS : Le marchand de sable
ÉCRITS : 215
Age : 20
Edwin Falkenback
MessageSujet: Re: I don't have a number    Dim 10 Juil - 13:07

L’homme blond sembla prendre un moment pour penser, permettant à Edwin de bien analyser le langage corporel de l’homme qu’il apprenait lentement à connaitre. Perdu dans ses pensées, Roy eu un petit rire qui signala à Edwin qu’il avait quelque chose en tête, puis reposa son regard sur le jeune marchand de sable.

- How can I show you something new-- exactly ?

Edwin pencha doucement la tête, un petit air de questionnement remplaçant son habituel air plus timide. Pendant ce temps, Roy se glissa promptement dans la cabine, volant le peu de place qu’il y avait de libre pour le marchand de sable et ravivant instantanément les couleurs dans le visage de celui-ci.

- You should have learn everything, right now, since you can't sleep, no ~?

Un petit rire nerveux s’échappa du marchand de sable au visage pourpre.

-You know it’s not the case haha…I’ve been working multiple shifts and I’m stile quite young…

Un sourire nerveux s’installa sur le visage de marchand de sable.
-And I used to be able to sleep.

Le marchand dut faire un effort pour énoncer clairement la suite, sachant qu’il risquait de s’enfoncer dans un jeu de Roy.

-And I’m sure you have a lot of stuff to show me that I don’t know….Plus you know the town better than I do.

Il sourit au blond, essayant de reprendre un peu de constance bien que celui-ci était plutôt proche de lui. Il se redressa un peu, considérant l’espace qu’il lui restait, et s’assura le plus discrètement possible que du sable ne risquait pas de couler sur son compagnon. Il ne fit pas de mouvement vers Roy, était tout de même bien trop timide pour se rapprocher de celui qui était déjà bien proche de lui, même si c’était pour tenter de sortir de la cabine. Il pouvait simplement suivre le jeu de Roy, ça serait gênant, mais intéressant, et le marchand de sable ne trouvait pas nécessairement déplaisant la sensation de son cœur qui battait à toute vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1681
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: I don't have a number    Mer 20 Juil - 0:29

    Si l'incertitude et une certaine vague de tourment s'était posé sur les traits du Marchand de Sable, ravivant le brasier malsain de la curiosité du renard, assistant pour une rare fois à de nouvelles réactions, le malaise et le gêne ne tardèrent cependant à les en chasser. Tout pour son divertissement et tout pour nuire chez sa pauvre victime qui n'encourageait que l'avarice et l'avidité chez le kitsune. Il élargit les traits perfides de son sourire, passant subtilement sa langue sur le bout de ses dents, penchant la tête vers l'avant en se réajustant sur une jambe dans leur nouvelle proximité, jugeant et gardant cependant une méfiance pour le sable qui pouvait s'écouler chez Edwin. Son teint écarlate et sa parfaite timidité n'était que des victoires de plus pour Roy, qui s'en complaisait, les savourait, redoublant pour pousser les limites de ses limites. Il savait jusqu'où il pouvait aller, mais risquer de se brûler une fois n'était jamais suffisant pour un être accroc à l'adrénaline, aux dangers et à la menace. La nervosité qui se traduit dans le rire sincère du Marchand de Sable lui fit dilater, momentanément, ses pupilles en fente verticale, comme si ces élans de faiblesse ravivait l'éclat de prédation qui le rongeait de l'intérieur. Roy s'en mordilla les lèvres, redressant sèchement le menton d'arrogance, haussant un sourcil, puisant dans le peu de sa patience en attendant les explications de sa pauvre victime.

    - You know it’s not the case haha…

    - Bet you're gonna tell me ~ ♥ ♥

    - I’ve been working multiple shifts and I’m still quite young…

    - And yet full of ressources ~

    Et le rire laissa place à un sincère et chaleureux sourire, contrastant parfaitement avec la sournoiserie et la malice du Maître du Black Market. Roy se laissa délicatement et lentement retomber sur un des murs du cabinet, y apposant son épaule, secouant légèrement sa structure de surprise, certainement pas conçue et prête à encaisser un tel poids. Il posa son autre paume à sa hanche, retroussant la langue de cuir de son manteau.

    - And I used to be able to sleep.

    Le renard haussa bien haut les sourcils, invitant Edwin à poursuivre sur ses quelques explications.

    - And I’m sure you have a lot of stuff to show me that I don’t know….Plus you know the town better than I do.

    Roy eut un petit rire, admirant l'empressement et le courage du Marchand Sable pour enchainer à bon rythme ses paroles afin de laisser le moins de leste possible à son jeu. Néanmoins, la ruse et l'espièglerie du renard ne firent que pétiller davantage dans le plus profond de ses iris azurs et prestement, il se repoussa de son épaule, se redressant et dans l'élan, se rapprocha d'Edwin.

    - Really, can I show you some stuff ~?

    Il inclina la tête sur le côté, pinçant sa lèvre inférieure de sa canine comme il le dévisagea de haut en bas. Roy posa sa main sur la tête du Marchand de Sable, agitant ses mèches de cheveux noires entre ses jointures. Le renard eut un petit rire, penchant la nuque à la hauteur de son complice, s'étirant le dos pour s'éviter de mettre les pieds dans le sable et plaquant son autre paume contre la baie vitrée du fond de la cabine.

    - You're willing to follow a blind lead ♥... ?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
JE SUIS : Le marchand de sable
ÉCRITS : 215
Age : 20
Edwin Falkenback
MessageSujet: Re: I don't have a number    Mar 3 Jan - 12:36

Le marchand de sable observa son compagnon se mouvoir dans la cabine, Roy ne semblait jamais pouvoir rester immobile plus que quelques secondes.

- Really, can I show you some stuff ~?

Le blond sembla trouver l’idée amusante puis se mit à jouer dans les cheveux du marchand de sable, empêchant celui-ci de perdre la couleur qui teintait ses joues depuis quelques minutes. Le jeune homme se laissa faire, appréciant tout de même le jeu des doigts de Roy dans ses cheveux, mais ne prenant pas vraiment le temps de répondre, trouvant la réponse assez évidente.

- You're willing to follow a blind lead ♥... ?

Edwin sourit un peu et prit quelques secondes pour penser, considérant que c’était tout de même Roy qui faisait la proposition, et que Roy pouvait être imprévisible. Pourtant, il ne prit pas trop longtemps avant de se décider, préférant aller pour l’imprévisibilité de Roy, qui pouvait, justement, être très divertissante.

- Well, yeah, I guess…if it’s interesting.

Il sourit au blond qui se tenait devant lui, gardant tout de même ses joues rosées.

- So that means you are not going to tell me where we are going, am I right?

Le marchand de sable conserva son sourire, oui, c’était un peu stressant de suivre un presque inconnu (bien qu’il soit très charismatique et attirant), mais c’était aussi quelque chose qu’Edwin n’avait jamais vraiment fait, et il trouvait la perspective de l’aventure très intéressante. Il espérait que Roy allait pouvoir l’emmener dans un coin de la ville qu’il n’avait jamais vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Serez-vous capable de discerner la réalité, du rêve, du cauchemar ? (Illusion)
LOCALISATION : Surtout pas au Marché Noir ~
JE SUIS : Un Kitsune - Folklore populaire; Mythes Japonais
JE VIENS : De Malibu, California (USA)
ÉCRITS : 1681
PUF : shadow_daaichi Age : 26

Info Supp
Relations:
Roy McClane
MessageSujet: Re: I don't have a number    Mar 3 Jan - 23:47

    Le sourire sincère et hésitant, dans toute cette chancelante timidité, tout comme la cabine de téléphone d'ailleurs, d'Edwin, esquissa un rictus sur le visage du Kitsune qui se prélassait devant lui, tirant sur les fils de sa patience et de son anticipation comme lui se plaisait à remuer ses doigts dans ses mèches noires. Roy haussa un sourcils, réajustant sa paume sur la baie vitrée, d'un élan brusque, souhaitant tirer le marchand de sable hors de ses songes.

    - Well, yeah, I guess…if it’s interesting.

    Edwin fit mine d'élargir son sourire et Roy écarquilla momentanément les paupières, pouffant ensuite d'un rire cynique. Il recula sa tête entre ses épaules, celles-ci se tendant et se crispant vers le haut, baissant le menton, mais dardant d'yeux moqueurs et condescendants sur sa victime favorite.

    - Hahaha ~! Really, you're putting me to the test ?

    - So that means you are not going to tell me where we are going, am I right?

    Le Maître du Black Market réajusta son manteau de cuir d'un large remuement d'épaules, clignant des paupières sur deux temps, se remettant de cet intermède, ayant laissé la scène au marchand de sable, pour finalement reprendre ses habits de bonimenteur. Roy courba le dos et la nuque, posant un pied entre ceux d'Edwin, se rapprochant langoureusement en faisant glissant sa main sur la vitre de la cabine, tout près du côté de la tête de son complice. Il haussa un sourcil, son perfide sourire cherchant visiblement à se tatouer sur ses lèvres, ses iris azurs reluisant d'un éternel éclat d'espièglerie. Edwin sous-estimait peut-être un peu dans quel jeu il venait de miser et de jouer ses cartes, mais Roy ne pouvait que bouillir davantage de curiosité et d'intérêt face à ses démonstrations de courage, surmontant sa gêne et se laissant aspirer dans cet univers inconnu. Rapprochant son visage du sien, il effleura son nez, avant que le Renard n'incline la tête d'un côté, puis de l'autre.

    - Well, it would spoil the surprise, no ~?

    Il releva ses prunelles azurées vers la pulpe de ses doigts qui s'enroulaient dans la tignasse ébène du marchand du sable, battant des cils, une fois, avant de remettre son regard sur le propriétaire. Sa main descendit du sommet de la tête d'Edwin, frôlant de l'index et du pouce la ligne de sa mâchoire, avant de se poser sous son menton, pour le lui relever. Un peu de fierté.

    - Y'got guts, but what else do you have to show me, huh, Sandy. You're up to the task ♥ ?

_________________

    The more you think you see, the easier it will be to fool you ~

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I don't have a number    

Revenir en haut Aller en bas
 

I don't have a number

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» This serial number already exists (another one)
» p.nabaztag.com and correct port number
» Serial number doesn`t work?
» Paint by Number Technique
» Etape 6 : Ubeda (mambo number 5) - Cordoba le masqué (ohé ohé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: La ville de Sweetdreams - RPG :: Le Marché Noir-