AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ABANDONNÉ] Castlebar (event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
APTITUDE : Usurper l'apparence d'autrui
LOCALISATION : Se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1760
PUF : Louaseau Age : 23
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Castlebar (event)   Mar 12 Avr - 18:07

Arelan s'était mis en position de défense, répondant aussitôt à ses réflexes de combat - qui n'échappèrent pas à l’œil expert de l'usurpateur.

You're the one saying that.
--I'll have you know I have PLENTY of bite !!!
Dur de ne pas perdre la face et d'exploser de rire en jouant un rôle pareil, aussi sa rage prit une sorte d'air de défi, crispant un sourire farouche à ses lèvres gercées.

Son partenaire rappela leur quadrupède, qui revint vers eux en clopinant, et elle canalisa le reste de sa colère par un ronflement des narines, chassant la vapeur de sa tasse une seconde avant d'en prendre une autre gorgée - la crème reposant au-dessus ayant passée de tiède à givrée. Une évolution agréable dans la gorge, mais pas sur les lèvres.

But you do seem to have some "bite" when alcool takes over, huh ?
Vive d'esprit:
I thought this was coffee ~
Watch out though.

Elle baissa les yeux vers la serpillière de poils qui se colla à ses jambes, l'écartant d'une poussée de sa botte.
Officer Mutt's on the watch, remember ? You miight not want him to bust you for agression.

Please! elle se moqua, expiant son air d'un trait. I'm sure I can buy his silence easily ~
Ce pauvre Fritz ne pouvait pas être au-dessus des pots-de-vin! Elle eut un petit rire, buvant une nouvelle gorgée tout en tournant les yeux, distraitement, vers la vitrine glacée du Castlebar - arrêtant son attention dans sa scène colorée et chaude sur la silhouette des deux importuns qu'ils avaient croisés il y avait deçà quelques secondes, confortablement installés à LEUR place, attablés à LEUR comptoir.
---!!!
S'épargnant un spittake prématuré, elle se força à déglutir, une main sur la poitrine, fronçant ses sourcils sur une expression dure et accusant le duo des yeux.
I caNNOT BELIEVE--
Elle se tourna, désignant d'un bras ouvert l'étendue de la scène, cherchant la validation de son camarade:
--Are you seeing this !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Castlebar (event)   Sam 16 Avr - 19:44

Il ignora son caprice, la laissant s'exciter et s'agiter dans son coin. C'est à peine s'il se fendit d'un demi-sourire narquois et d'un soupir aux relents de sarcasme.
But you do seem to have some "bite" when alcool takes over, huh ?
I thought this was coffee ~
Yeah, was si elle continuait de remuer ainsi, elle allait finir par le foutre par terre, son café, pensa-t-il en jetant un bref regard à son verre, ni vide ni brisé, étonnement.
Watch out though. Officer Mutt's on the watch, remember ? You miight not want him to bust you for agression. plaisant-a-il pour détendre la situation après leur petit accrochage.
Please! I'm sure I can buy his silence easily ~
Corruption de fonctionnaire ? lança-t-il dans le vide d'un ton badin avant qu'ils ne recommencent à s'ignorer l'un l'autre. Il prit une large bouffée de nicotine et elle une gorgée de café alcoolisé qu'ils savourèrent chacun en silence ; pour autant que l'on puisse qualifier de silence le bruit d'une mégapole insomniaque et bourdonnante, quoique ce soit effectivement pour les citadins devenu la définition du silence. Pourtant, tout dans l'air glacé indiquait la vie. Le bruissement lointain des pneus de voiture sur l'asphalte, un klaxon lointain et exceptionnel à cette heure, auquel répondu presque immédiatement le miaulement strident d'une sirène courant dans la nuit, les rires et conversations des fêtards naviguant pas toujours droit. Avec un peu d'imagination on eut cru entendre la musique du Winterfest dont le coup d'envoi avait été envoyé une heure après le coucher du soleil. Une seule ville et pour un peu, une seule respiration à l'unisson.

Evidemment, elle ne pouvait pas rester si longtemps silencieuse.

Il lui jeta un regard en coin alors qu'elle s'étranglait bruyamment sur sa gorgée, qui pourtant ne devait plus être si chaude.
I caNNOT BELIEVE--
Il se tourna un peu mieux vers elle, un sourire moqueur déjà au coin de la lèvre. Et bien, qu'était-ce cette fois-ci ? Il n'avait rien dit. Peut-être avait-il soupiré avec un peu trop de superbe pour la demoiselle.
Are you seeing this !? glapit-elle en montrant de son bras tendus, dont il suivit le prolongement des yeux, un certain duo. Assis à certaines places.

Parfaitement ce qu'il avait besoin en cette soirée. Vraiment.

Il ronfla des narines, bien plus calme cependant que la jeune asiatique qui encore une fois s'énervait et jappait comme un roquet, voir même plus qu'un roquet, car le véritable quadrupède ne faisait que la renifler de loin sans comprendre la cause de ce nouvel énervement. Qui va à la chasse perd sa place, disait la ritournelle enfantine. Il souffla sa dernière bouffée de nicotine en s'étirant une épaule.

What, you didn't wrote our names onto the seats before we left ? Bon sang, on n'peux pas t'faire confiance à toi, hm ? Allez viens, on est resté à se les geler assez longtemps j'pense et on va plus avoir de sièges si on reste dehors plus longtemps. Plus, cold doesn't seem to cool you off. l'invita-t-il en se redirigeant déjà vers la porte, répétant l'invitation pour le chien, qu'il raccourcit seulement en un sifflement bref auquel il répondit sans se faire prier. Visiblement, lui aussi désirait retourner au chaud.

Dès qu'il eurent franchit la porte du pub, il regardait autour de lui à la recherche de places où les asseoir, puisque maintenant ils se retrouvaient SSF (sans sièges fixes).
DUNCAN! l’interpella une voix à travers la salle depuis les banquettes de vieux cuirs à l'extrémité du pub, contre une fenêtre dont le bas était de vitrail. Tournant la tête, il vit un jeune homme d'une trentaine d'années tout au plus à dont le visage ovale, aux traits affables, était durci par une balafre à la mâchoire, héritée selon les versions d'un combat singulier contre un taliban, un soldat américain, ou d'une rixe dans un bar. Parfois même c'était plusieurs à la fois. Il fit un signe à la jeune femme et se dirigea vers David Crawford, un ancien mercenaire vaguement élevé à Boston, racheté comme d'autres par l'entreprise lorsqu'Interpol avait commencé à le serrer de trop près.
D'solé j'savais pas qu't'étais accompagné. Miss. fit-il remarquer en saluant la jeune femme d'un mouvement de tête, semblant interroger son collègue si le terrain était libre.
Bah, whatever. 'went out to smoke for a sec. When we got back, the seats were taken.
Ah, happens. C'mon you two, take a seat ! … ou vous préférez p'tet que j'vous laisse tranquille ~ ?
Ce fut au New Yorkais de tirer une moue fatiguée, sentant la moquerie dans le ton de son camarade, qui était aussi son voisin de bureau, et qui mieux que personne savait les rumeurs circulant sur lui au sein de l'entreprise, le décrivant comme frigide, impuissant ou autre. Tout ça parce qu'on ne l'entendait pas haleter comme un chien sur les mollets des stagiaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence d'autrui
LOCALISATION : Se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1760
PUF : Louaseau Age : 23
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Castlebar (event)   Dim 24 Avr - 16:52

Son camarade sembla partager son avis, si ce n'est qu'en glissant un ou deux commentaires qui firent grincer audiblement les dents de la Koréenne dans sa bouche. Avec ses "on n'peux pas t'faire confiance à toi" et "plus cold doesn't seem to cool you off" désobligeants, Kim ajusta son air accusateur vers MacDuncan, ravalant ses injures et suivant le pas (avec le chien) - quoiqu'en buvant bruyamment de son irish-coffee, sur le qui-vive.

Si en entrant l'air et l'ambiance vinrent tout deux réchauffer son cœur de glace, Gun ne perdit pas son temps à scanner les lieux à la recherche d'une autre place où s'asseoir, jouant le rôle jusqu'au détail près en centrant son attention sur les deux importuns assit à LEUR place. Elle savait qu'il s'agissait de LEUR place, puisqu'il y avait encore la marque de sa main mouillée sur le comptoir, et la glace fondant sous son tabouret, où elle était assise, prior à cette invasion. Elle bouillait sur-place : on aurait presque pu imaginer de la vapeur lui échapper par les oreilles.

DUNCAN!
Ses pupilles se contractèrent dans ses yeux et elle tourna vivement la tête, se rangeant un peu automatiquement vers l'homme qu'on venait d'interpeller - craignant le perdre à un autre. Un peu rangé contre le Phantom, l'usurpateur leva ses yeux pour croiser le regard du troisième importun.

D'solé j'savais pas qu't'étais accompagné. Miss.
Disons qu'il n'était pas déplaisant à l'oeil.
Hey, elle fit en toute politesse, quoiqu'à contre-cœur, puisqu'il était évident dans ses pieds tournés vers la Table Originale Tm et son regard y dardant nerveusement qu'elle avait les priorités ailleurs.
Bah, whatever. 'went out to smoke for a sec. When we got back, the seats were taken.
Pas d' "on s'en fout" qui tienne! elle débita au Phantom avec le visage dur, rappelant la férocité d'un chaton déplu, et sans plus.
Superbement ignorée:
Ah, happens. C'mon you two, take a seat !
… ou vous préférez p'tet que j'vous laisse tranquille ~ ?


Et à la réalisation que cet autre homme parlait français, Kim eut un sursaut et sa main sauta à sa propre bouche, lui empêchant d'en rajouter. Mais on put la voir tourner la tête vers la table, froncer les sourcils, plisser une narine et tiquer de la langue (par accident, transparaissant au travers de son déguisement), et renoncer, soit en acceptant l'invitation.

Let's take it. elle grommela. I don't think the two dumbasses are gonna move their fat ass anytime soon.

Et juste pour briser un peu la glace, elle réajusta son manteau sur ses épaules, redressa légèrement le dos et tourna son attention sur ce potentiel allié.
Vous êtes collègues alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Castlebar (event)   Jeu 28 Avr - 21:08

Arelan ne se fit pas tant prier pour prendre place sur la banquette, certes ferme mais confortable, asseyant -littéralement- sa décision. Quel âge avait-il pour se battre pour des places ? Cinq ans ? Ils étaient dans un pub, pas dans une garderie. Du gardiennage, il en faisait suffisamment, tout du long de la journée. Et il ne parlait pas là de sa chère petite.

Let's take it. I don't think the two dumbasses are gonna move their fat ass anytime soon.

Voilà qui était déjà plus raisonnable. Il lui jeta un coup d’œil en coin à la jeune femme qui s'assit, s'assurant qu'elle avait assez de place sur son siège.

Vous êtes collègues alors ?
C'était donc si visible ?
Qu'est ce qui vous fait dire ça ? gloussa Crawford en réponse.
Hey, what'd'you think. What can you find in an irish pub but irish cops, huh ?
And irish citizen and non irish citizen, qui ont eut des problèmes visiblement ?
répondit-il immédiatement en retournant son attention vers l'asiatique, la désignant d'un coup du menton C'qui t'es arrivé ?

Arelan ne nota pas le coup, pas plus que le soudain tutoiement, se souvenant ô combien Crawford avait du mal à tutoyer toute personne qui ne se présentait pas avec fermeté comme son supérieur. Un bon gars bien dressé pourtant que David Crawford, sorti jeune d'une école militaire pour choisir un chemin qui à première vue ne coulait pas de source. Il lui avait toujours semblé fêlé de toute façon, et d'eux deux, le chien le plus fou n'était pas toujours le new-yorkais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence d'autrui
LOCALISATION : Se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1760
PUF : Louaseau Age : 23
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Castlebar (event)   Ven 29 Avr - 18:13

Ils s'assirent à cette table éclairée par les couleurs d'un vitrail - celle qu'il avait immédiatement remarquée en entrant ici pour la première fois. Tout compte fait, malgré la rigidité du cuir de leur banquette, cet emplacement lui semblait meilleur que le précédent, si ce n'était de leur emplacement isolé au fond, loin des regards.

Le collègue de MacDuncan était sociable:
Qu'est ce qui vous fait dire ça ?
Hey, what'd'you think, intervint justement MacDuncan. What can you find in an irish pub but irish cops, huh ?
Kim accorda à Arelan son point en lui tendant la main, comme pour appuyer ce qu'il disait, sans se rendre immédiatement compte qu'elle dévoilait quelques mauvaises intentions par sa désaffectation au terme de "policier".

And irish citizen and non irish citizen, qui ont eut des problèmes visiblement ?
Et lorsque son attention se tourna vers lui- vers elle plutôt, elle se raidit dans sa place, et son cœur battit plus vite, par excitation, prenant un plaisir coupable dans cette danse masquée.
C'qui t'es arrivé ?
Et en tant que Kim, il retourna sa veste.

C'qui m'est arrivé? On se PÊLE dehors et alors qu'on est sortis prendre l'air UNE seconde, deux elle haussa le ton ORDURES ont prit not' place bien au chaud !

Elle se hérissa (on crut presque voir ses cheveux épineux en faire de même) tapant son verre et sa paume contre la table, le choc faisant tinter les couverts :

'FAUT PAS S'GÊNER !
Et si sa voix fit écho et que quelques têtes se tournèrent vers elle, Kim ne mit pas longtemps à feindre cette hyperthermie, les joues rouges et roses par le froid et, ainsi qu'un simulacre d'embarras, et d'alcool dans le sang, mais la lueur dans le regard suffisamment étincelante pour rester ferme. Embarrassée oui, mais ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Castlebar (event)   Ven 29 Avr - 18:38

Arelan s'enfonça dans sa banquette, plus agacé par le comportement de l'asiatique qu’oppressé par l'embarras comme elle l'était. Elle était avec lui certes, mais elle était venue seule, et il ne lui avait pas donné l'adresse. Il lui faudrait cependant l'expliquer plus tard, ce qu'il comprit immédiatement en croisant le regard assassin du mercenaire. Quelle idée aussi de faire boire une asiatique, ces gars-là tiennent rarement bien l'alcool.

Une des deux "ordures" finit par se sentir visée, probablement grâce aux yeux charbonneux braqués sur lui et se releva pour répondre dignement à ces accusations, coupé par un flic qui voulu apaiser la situation avant qu'elle ne dégénère.
The fuck is happening -
Yo duncan hold your bitch, will ya ?


Visiblement, le flic n'avait pas suffit, faisant même froncer Arelan de répugnance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence d'autrui
LOCALISATION : Se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1760
PUF : Louaseau Age : 23
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Castlebar (event)   Ven 29 Avr - 19:07

À la seconde où son regard croisa celle d'une des victimes, Gun sut que c'était dans la poche.

Il y eut une tentative de cessez-le-feu, un flic s'interposant entre les deux, se levant de sa table:

The fuck is happening -
Mais sa victime mordit à l'hameçon.
Yo duncan hold your bitch, will ya ?

Et Gun se laissa complètement défaillir. Il but cul-sec le reste de son café-whiskey, s'essuya de la largeur de son avant-bras et se hissa sur ses jambes d'un bond, enjambant la banquette d'un autre (il se heurta contre une autre table dans sa course) en se ruant vers le comptoir.

SAY THAT TO MY FACE, ASSHOLE !
Et son pas quoiqu'un peu titubant était faute d'une chorégraphie apprise par-cœur, serrant sa main en poing, ancrant fermement son pied au sol et avant même de lancer son uppercut (puisque les jambes de Kim étaient d'évidence plus courtes que les jambes de ces "agents de l'ordre"), se saisit de son manteau par le dos pour le faire basculer de son tabouret, et il lui enfonça sèchement le genou dans la colonne - avec une force insoupçonnée, les signes de l'entraînement de son corps se dissimulant à merveille en dessous de ses vêtements baveux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Castlebar (event)   Lun 2 Mai - 17:15

Paul Moore regarda avec horreur la tigresse se jeter en avant, comprenant que la situation n'allait que dégénérer à présent. Plusieurs hommes tentèrent de s'interposer, trop tard pour empêcher les deux excités de se jeter l'un sur l'autre en hurlant, mais assez vite pour que deux officiers de police agrippent fermement le chandail de Kim, cherchant immédiatement à la bloquer. L'homme était déjà tombé à terre, grognant de douleur, cherchant à se relever tandis que son camarade se jetait sur elle par pure solidarité sur la jeune femme. Ou peut-être aussi par l'excitation causée par les cris énervés qui fusaient déjà de part et d'autre du bar. Comme si la façon dont son ami s'était fait jeté à terre ne lui avait pas servi de leçon. Pas plus que la présence de deux agents de police qui allaient lui tomber sur le poil vite fait.

A l'autre bout du pub, Duncan, lui, n'avait pas bougé d'un poil. A peine avait-il poussé un râle exaspéré à la situation, renversant son visage vers le plafond, entendant donc le début de combat plus qu'il n'y prêtait attention. Ces cris autour de lui ... le pub s'était comme transformé en chenil où chacun jappa agressivement sur les attaquants. Comme si cela allait arranger les choses d'une quelconque façon. La soirée avait pourtant si bien commencée. Et voilà Crawford partit prêter main forte aux gardiens de l'ordre, s'envolant presque de la banquette, courant vers le groupe.

Te bouge pas surtout, connard ! l'invectiva un quadragénaire - ou un trentenaire mal vieilli par l'alcool.
Me semble que t'as pas beaucoup bougé non plus.
C'est de ta faute, c'est toi qu'a amené cette pute ici.
T'vas t'calmer tout'd-

L'irlandais fut arrêté dans sa phrase par un crachas qui l'atteignit presque à la lèvre. Son agacement se transforma en rage. Sa rage en haine.


Il y avait de cela moins de deux ans, on l'avait craint. Une ville entière tremblait de respect à son nom. Il possédait son propre hôtel où l'on le saluait d'un "Good evening sir" poli et soumis ou en rampant presque contre les murs pour éviter de le déranger, de croiser son regard. Chacun travaillant à cet endroit savait qu'avant le client même, le véritable roi, l'unique souverain, c'était lui, et lui seul. Lui qui avait droit de vie et de mort. Lui qui sauvait et condamnait. Lorsqu'il entrait dans un bar comme celui-ci, c'était des visites sans fin, des saluts encore, des invectives rieuses mais respectueuse. Tout pour ne jamais l'énerver. Tout pour rester dans ses bonnes grâces. Ses ennemies, la police même le respectaient ainsi. Tous ceux qui avaient jamais entendu son nom savaient qu'il valait mieux rester dans ses bonnes grâces.
Et maintenant ? Et maintenant on lui donnait des ordres. On lui crachait à la face. On l'insultait en se sachant impuni. La haine déforma sa bouche dans un atroce rictus, révélant ses dents alors qu'un grondement roulait dans sa gorge. Il n'en pouvait plus. Il fallait qu'ils sachent que ses crocs n'étaient pas émoussés. Il fallait que tous, ce soir, sachent à nouveau qui était le maître.

Déchaîné, il jeta son poing dans le nez de l'apprenti lama qui se retrouva couché sur la table voisine. Arelan n'eut pas le temps d'en faire beaucoup plus que l'on se jetait sur lui. Un glapissement désespéré se perdit sous les aboiements enflammés de la foule alors que Paul et Bridget essayaient de ramasser sans se faire frapper tout objet pouvant servir d'arme trop dangereuse ou trop coûteuse, telles que les bouteilles, les couteaux, faciles à ramasser. Glenn les entrevit plus qu'il n'entendit l'ordre de Paul et se glissa derrière eux, seulement pour être prit à partie par un client qui lui mugit quelque chose qu'il ne comprit avant de lui décocher un crochet du droit. Dans les reliefs des boiseries, deux pixies effrayées se serrèrent l'une contre l'autre, s'enfonçant autant qu'elles le pouvaient dans la cavité tandis que devant leurs yeux, le pub tranquille se transformait en fosse aux lions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence d'autrui
LOCALISATION : Se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1760
PUF : Louaseau Age : 23
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Castlebar (event)   Mar 3 Mai - 16:35

Comment une situation pareille pouvait possiblement dégénérer ?

Il ne s'agissait que d'une petite dispute entre deux individus ciblés - l'hostilité n'étant pas dirigée vers les autres clients.

Mais évidemment, de vieux policiers en manque d'action tournaient toujours les situations à leur avantage, trigger-happy et happily on-the-go pour mettre leur nez où il ne fallait pas.

Un tabouret trembla bruyamment lorsque le camarade du premier se jeta sur elle - pouvant voir l'espace d'un instant l'excitation la prendre en tapant dans ses mains. Un homme derrière et un homme devant, elle accueillit toutefois l'impact à bras ouverts - le souffle coupé par le poing qu'on lui envoya dans la mâchoire.
« --HHGLLF!! »

Évidemment la force du coup fit relâcher sa poigne au wannabe-peace maker derrière, qui protesta, cherchant à bloquer le passage de l'homme d'un barrage du bras et de l'épaule « You will stop this immediately ! » - faisant des pieds et des mains pour savoir qui d'entre les deux sauvages il devait protéger. Kim retomba au sol, platement, sèchement, sur le plancher sali de neige fondue, de miettes de cookie à moitié entamés et des empreintes visibles du chien, mais sa chute l'impressionna à peine : on put la voir replacer sa mâchoire de la main, dans un geste habitué, s'essuyant la bouche de la manche et se précipitant sur ses jambes - tandis que tout autour leur tumulte bouillait.

À l'extrémité du Castlebar il y eut comme un déclic chez MacDuncan, et partout au centre de la zone les employés, Paul et Bridget, se précipitaient aux tables afin d'empoigner tout ce qui leur tombait sous la main et éviter aux plus agités de s'en servir comme objets contondants. Qu'à cela ne tienne, songea le Diable en effleurant sa poche de ses doigts - mais il se ravisa, écartant l'idée de raccourcir les pâtes de sa cas(tle)'role.

Alors à défaut de ne pas avoir la possibilité de se servir de bouteilles, de couverts et de verre, il plongea sur la première table à ses côtés, bifurquant sur la droite - se servant de son peace-maker comme d'un mur de protection, saisissant à la va-vite ce qui était un pitcher de sel, et un pitcher de poivre.

Lui qui se disait que ça manquait de goût...

On ne sut pourquoi mais dans cette mer de fêtards aux grosses voix, et aux mains lestes, un bris de verre les interrompit une seconde, puis un nuage de poivre tomba dans la mêlée, dans les yeux, sur les nez, sur les têtes et dans la bouche de ceux qui les avaient ouvertes en vain.


Dernière édition par Le doppelganger le Sam 9 Juil - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Castlebar (event)   Ven 17 Juin - 15:41

Les hommes vagirent de douleur en sentant le poivre pénétrer leurs gorges et leurs yeux. Mais alors que certains, aveuglés et confus, tentaient de reculer et s'heurtaient les uns les autres, les autres n'étaient que plus enragés par la douleur encore, grondant et cherchant entre leurs larmes à se venger, ne réussissant qu'à happer leur voisin en fuite. On s'étranglait en grondant sans savoir qui on étranglait.

Des mugissements leur répondirent de l'autre côté du bar. Ses larges mains fermement agrippées autour du cou du cafard ayant osé l'insulter, Arelan le mena jusqu'au mur, le frappant contre les boiseries entre deux carreaux, l'y pressant, sentant ses ongles s'enfoncer dans ses poignets dans une tentative vaine de se défendre. Ils bavaient de rage de vivre, ou de tuer. On le tacla, le forçant à lâcher sa proie. Il se rattrapa, reprit vite son équilibre, juste à temps pour parer un direct jeté droit vers son visage avant de frapper le coude du tranchant de sa main, amenant le misérable - un brun au teint basané - à se courber devant lui, cueillant son sternum de deux coups de genou. L'ex-mobster bondit prestement sur le côté au moment même où son adversaire toucha le sol. Le mur derrière lui pouvait être un avantage - aucun adversaire à surveiller de ce côté - mais était surtout un lourd désavantage, lui fermant de nombreuses options de fuites, et bloquant une partie de sa mobilité. Une erreur de débutant que l'on apprenait très vite à éviter. Un autre excité voulut lui bondir dessus pour le ceinturer de ses bras, et se vit éconduit plus vite encore que ses prédécesseurs, rattrapé à l'épaule, jeté au sol, ventre à terre. Duncan trouva d'ailleurs la direction que pointait l'autre assez bonne, et se jeta vers elle, posant son pied lourd sur la tête du vaincu, dont le nez craqua sur le sol sale.

Trois misérables victimes ne serraient pas suffisantes pour que cette ville apprenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Castlebar (event)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ABANDONNÉ] Castlebar (event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» [EVENT JCJ RP OUVERT] : Vendredi 4 décembre. début 21h20
» [Event Horde]L'operation Agonie
» [Projet- Event pré 4.0.3] La vérité sur ...
» [Event Jdr JcJ] L'Attaque du Donjon de Hurlevent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: La ville de Sweetdreams - RPG :: Hansel District :: |-Bars-