AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rescue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
APTITUDE : My irresistible bedroom eyes
LOCALISATION : Somewhere cozy
JE SUIS : Obviously quite good looking
JE VIENS : Denmark
ÉCRITS : 135
PUF : Lasheslie Féminin Age : 22
Katja Eriksen
MessageSujet: Rescue   Lun 21 Déc - 10:55


FEAT. ARKIMÈDES
11 FÉVRIER 2026

Personnages utilisés : Thaddeus & Floriane

Ils avaient atterrit deux journées auparavant dans un centre urbain voisin, en provenance de l'Europe. La journée suivante ─ ou nuit, plutôt ─, ils s'étaient infiltrés dans les limites de la ville, devant esquiver autant les patrouilles que les rues passantes. Le duo n'avait aucune connaissance de la ville, si ce n'est que le savoir de sa réputation, et l'expérience d'avoir voyagé dans multiples cités du même genre. Sweetdreams n'était ni plus belle ni plus enchanteresse qu'une autre. Et, considérant la raison de leur visite, la ville se situait déjà bassement dans leur estime.

D'un mouvement de poignet, Thaddeus cala la cigarette entre ses lèvres, faisant rougeoyer son bout d’une inspiration. Au coin de la ruelle, Floriane faisait le guet, observant les passants d'un air acéré, sous ses cheveux tombants. Glissant la main sous son veston, le plus grand en sorti un talisman, lequel mêlait ossements peint de charbon, poils drus et enchevêtrement de dents et griffes. Il apporta l’artefact à ses lèvres pour y murmurer quelques mots, puis en approcha l’embout de sa cigarette, où le tabac grésillait toujours. Une étincelle se transmit à la fourrure sèche.

Quelques instants plus tard, les flammes commençaient à lécher le talisman et une odeur de chaire brûlée s’élevait dans l’air. Avec lenteur, Thaddeus alla poser l’objet dans le coin le plus sombre, où l’obscurité semblait presque avaler le feu. Un moment passa. Puis, un souffle fétide se leva, à quelques centimètres de son visage. Devant lui, à quelques pieds suspendus dans les airs, deux pierres rougeoyaient dans l’obscurité. La Bête commençait à prendre forme, s’assemblant par des filets de fumée. Sans attendre que le Hellhound eut pris plus de consistance, Thaddeus tourna les talons.

Le duo apparût dans la lueur du jour, joignant pour un bref moment les allées-venues de la population courante. Enfin, pour le court laps de temps avant que la Bête ne s’engouffre derrière eux, causant aussitôt un mouvement de panique sur son trajet. Heureusement pour les habitants, les deux sorciers n’avaient aucune intention de rester dans la rue bien longtemps. Ils passèrent devant quelques immeubles, puis s’arrêtèrent devant la tour la plus imposante de l’île : l’Agence Badstories. Figés devant les grandes portes vitrées, les siblings échangèrent un regard, le même éclat de détermination les traversant tout deux. L’instant d’après, la Bête se faufila entre eux, sa charge féroce forçant les portes à s’ouvrir à grand éclat.

Thaddeus et Floriane s’enfoncèrent sur son passage, d’apparence indifférents à l’odeur fétide qui s’échappait du démon. Une telle créature venait avec ses conséquences, et le parfum en était bien la moindre. Cependant, vu les avantages, le jeu en valait la chandelle. Qu’importe la marque que cela venait prendre sur son conjurateur, de contrôler une telle abomination. Ou l’énergie déployée par Floriane pour les maintenir tous deux dans son aura de protection. La vie de Junes était en jeu, et ils n’allaient certainement pas entrer en négociation les mains vides.

Devant eux, le chaos régnait déjà. La foule de visiteurs s’égosillait tout en cherchant la sortie la plus proche, tandis que quelques employés assez compétents pour ne pas paniquer interpellaient probablement leurs supérieurs par microphone. Thaddeus jeta un coup d’œil en coin à son sibling, attentif, mais il y avait longtemps que Floriane n’avait plus ressenti la moindre émotion face à ce genre de grabuge. N’empêche, ce désordre généraliser ne les mènerait nulle part. Rappelant mentalement la Bête vers lui, Thaddeus sorti un pistolet de ses flancs et tira une rapide succession de balles. Aussitôt, tous les regards convergèrent vers lui.

« Who here knows WHERE IS JUNO LEWIS? » Rugit-il.

_________________
› Fiche
› Parcours
Go ahead, go way low, where I can do no harm
Go ahead, go way low, in my honey lovin' arms
Go ahead, go way low, where I can do no wrong
Got you 'round my finger like a lonely lover's charm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasheslie.deviantart.com
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1757
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Rescue   Mer 23 Déc - 20:49

    7h23 AM - 11 février 2026


Rapports de témoins ayant aperçu un Chien de l'Enfer dans les environs du quartier de l'immeuble de l'Agence Bad Stories.

Rapports de témoins ayant aperçus deux, à priori jeunes individus pénétrant la place. Les jeunes individus seraient hostiles, rapports de témoins parlant de leur dangerosité due à la brusquerie de leur entrée, de la pestilentielle odeur qui les suit et de leur présence d'armes à feu -non-identifiées pour l'instant.

Rapport d'employés sommant à tous leurs supérieurs de rejoindre les Phantoms afin de contrôler la crise ; les visiteurs font un vacarme et se bousculent dans tout les sens pour sortir des lieux ; on ne sait pas ce qu'ils veulent encore.

Quatre échos de coup de feux font se figer tout le monde, et tout le monde se tait. Le silence retombe, et on entend, depuis les hauts parleurs près du plafond, les accents étouffés d'un saxophone ainsi que des notes de xylophones jouer une musique de détente dans le hall d'entrée.

La musique est aussitôt enterrée par les responsables criant leurs exigences:

« Who here knows WHERE IS JUNO LEWIS? »

Personne ne répond, sans doute parce-que personne ne comprend le nom qui est vociféré des lèvres de cette féroce créature dresseuse de démons, mais personne ne répond surtout parce-qu'ils sont paralysés par la terreur : tout le monde peut rentrer dans l'immeuble de l'Agence, puisque l'Agence est ouverte à tout le monde, alors personne ne comprend d'où vient une telle démonstration de hargne.

Bien entendu avec sa notoriété, l'Agence collectionne ses ennemis, et peut-être qu'une situation comme celle-ci n'est peut-être pas aussi tirée par les cheveux que précédemment pensé, mais tout le monde pourrait être d'accord sur une chose, qu'il s'agissait d'une

perte   de   temps   monumentale...

Se détacha du lot de personnes immobiles une personne moins immobile, bien entendue, et surtout moins bien habillée que l'étaient toutes ces autres.

De la taille d'un enfant de dix, ou de onze ans, un peu avant sa poussée de croissance, les pieds rentrés dans des chausses en cuir mal-ajustés et revêtant sur ses épaules un veston aux manches trop grandes dissimulant ses bras trop courts, le Docteur Arkimèdes s'avança vers les deux trouble-fêtes avec les cernes aux yeux d'une nuit sans repos auprès d'un patient névrosé.

La distance entre lui et la paire (ou le trio, vu le chien?) était distinctement marquée sur le plancher par un triangle de la lumière de l'aube qui passait par les portes d'entrées grandes ouvertes. La lumière teignait le pénombre du reste du hall de violet-rosé, diffus, et les visiteurs s'étaient agglutinés vers les murs comme dans l'espoir naïf que s'éloigner de la lumière où se trouvaient les responsables les protégerait de leur courroux.

À ce fut à leur "héros" de répondre:
Vous avez rendez-vous? (avec la voix d'un enfant de dix, ou de onze ans.)

Le coin de ses lèvres se plissa avec mépris, et ses narines se dilatèrent, un peu comme s'il avait à faire à deux patients capricieux plutôt que deux terroristes hostiles, et agités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : My irresistible bedroom eyes
LOCALISATION : Somewhere cozy
JE SUIS : Obviously quite good looking
JE VIENS : Denmark
ÉCRITS : 135
PUF : Lasheslie Féminin Age : 22
Katja Eriksen
MessageSujet: Re: Rescue   Mar 29 Déc - 18:06

Personnages utilisés : Thaddeus & Floriane

Une voix se détacha de la masse, mais, malheureusement, elle n'apporta nullement la réponse tant espérée. Emplie de dédain, les mots avaient été prononcés lentement, comme si son auteur était à des miles de toute cette urgence. Croyant que, peut-être, un tel détachement était dû à une grande importance dans la compagnie, les jumeaux portèrent leur attention sur celui qui avait osé prendre la parole, mais refusé de leur répondre. Toutefois, ils découvrirent bien vite qu'il n'y avait rien de particulier à l'individu, si ce n'était de sa taille grotesquement enfantine. Le voyant se détacher de la foule (qui s'éparpillait bien volontier sur son passage), Thaddeus chercha à l'analyser, à percer son identité. Mais, si l'individu était Incarnation ou simple humain, le Sorcier n'arriva pas à le déterminer. Les présences surnaturelles étaient bien trop agglutinées en ce lieu pour qu'il arrive à focaliser ses sens sur ce petit être. Répondant au regard soutenu de son sibling, il haussa des épaules, n'arrivant pas à lui donner une réponse adéquate.

« Vous avez rendez-vous? » Fit le petit être, toujours de sa voix nasillarde.

Floriane aurait pu s'esclaffer d'un telle approche selon les règles. S'ille n'avait pas été si concentré/e à récupérer sa soeur. Thaddeus se contenta de garder son visage neutre, ne reconnaissant même pas qu'il eut parlé. En l'occurence, la réplique ne fit donc que tomber dans les oreilles de deux sourds, augmentant au mieux leur irritation. Jugeant que l'enfant-adulte ne pouvait rien pour eux, Thaddeus jeta un coup d'oeil à son pistolet. Floriane, quant à ille, préféra se diriger là où ils avaient une meilleure chance de trouver réponse: au secrétariat. Tandis qu'ille se dirigeait vers l'endroit, bénéficiant d'un trajet clair maintenant que les civils avaient dégagés le passage, Thaddeus déchargea son fusil en deux coups rapidement lancés en direction d'Arkimèdes.

L'instant suivant, il avait rejoint le trajet de Floriane, ne dégnant même pas de jeter un regard derrière lui. Une telle négligence ne lui était pas habituelle, mais les circonstances ne l'étaient pas non plus. Juno était la seule chose à son esprit. Si l'enfant-adulte était humain, il était probablement mort; s'il était Incarnation, il aurait probablement trouvé un moyen de se sauver. Ou non. La santé d'un individu s'étant vendu à la Badstories lui importait peu. Et, si le petit être avait la stupidité de contre-attaquer, alors le Hellhound se ferait une joie de l'accueillir. Son sort étant donc réglé, Thaddeus joignit les côtés de Floriane, ses mains remplissant machinalement son pistolet pour une prochaine vague.

« You, fit Floriane, désignant le secrétaire le plus proche. Where do they keep the prisoners ? »

_________________
› Fiche
› Parcours
Go ahead, go way low, where I can do no harm
Go ahead, go way low, in my honey lovin' arms
Go ahead, go way low, where I can do no wrong
Got you 'round my finger like a lonely lover's charm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasheslie.deviantart.com
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1757
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Rescue   Jeu 31 Déc - 18:49

[BONNE ANNÉE! have some violence.]

Bien qu'il s'était attendu à une telle action réactive, Arkimèdes ne put évidemment rien faire pour s'écarter du chemin.

Deux balles sifflèrent et traversèrent la chair de son torse, une près du cœur, et l'autre dans l'épaule (à un quelque degré de différence, le coup n'ayant pas été miré).

On le vit tomber sèchement au sol, sur le dos, une chaleur lourde débordant des trous de sa carcasse souillant son veston un bien trop large. Après quoi le silence retomba, et les visiteurs glacés d'effroi n'eurent aucun réconfort lorsque les accents de la musique de détente dans le hall tintèrent dans leurs oreilles. Au contraire ils se mirent à crier, et à se ruer dans tous les sens, suivant les murs afin de se tirer de cet enfer.

Mais on ne tuait pas une Incarnation aussi facilement.

Lentement Arkimèdes se tira du sol, seule chose lente dans toute cette agitation, son petit corps fragile sortant de ses souliers trop grands deux pieds et une paire de cinq orteils allongés, désarticulés et recourbés sur les dernières phalanges.

Et tandis qu'il tentait de s'accroupir afin de bien fléchir ses genoux, et les rejoindre d'un superbe bond à l'accueil, au comptoir où se tenait un pauvre secrétaire qui tremblotait derrière ses papiers et son ordinateur, une interférence mentale dans le désordre le fit se raidir, surtout en constatant qu'elle se ruait vers la scène.

On entendit le cliquetis de griffes digitigrades et d'un collier de fer brinquebaler en se rassemblant, puis une forme s'arracha du sol depuis la foule pour se saisir de la gorge du chien de l'enfer entre ses mâchoires.

Loup et chien allèrent bouler contre le plancher reluisant du hall, le couvrant d'une touffe de poils arrachés, de salive et de liquide suppurant et noir, nauséabond, qui suintait des pores du Démon.
Le loup se redressa sur pattes d'un coup de croupe, abattit ses mâchoires sur le chien grouillant au dessous et rondit l'encolure, tentant tant bien que mal de le supplier au sol.

ARKU SORS DE--
Mais il n'y avait plus "D'Arku" que son ombre portée par les rayons de l'aube qui le poussèrent jusqu'au comptoir, vers lequel [Florianne] s'était dirigé/e.

--...

You, fit Floriane, désignant le secrétaire le plus proche.
ME !????
Where do they keep the prisoners ?

Sa réponse fut le vacarme que fit l'épais veston en fendant l'air, et l'impact de toute la masse, multipliée par la chute, que fit la puce en atterrissant distinctement au sommet du comptoir, son sang lui échappant par les aisselles gorgeant ses couleurs ternes de rouge bien vif.

À quel nom dois-je remplir votre requête ?
L'enfant redressa lentement son dos, ignorant derechef le son des grondements et des claquements de mâchoires du duel au centre du hall. Ses yeux s'étaient figés dans ceux de l'individu qu'il trouvait le plus raisonnable des deux, probablement par son indolence.

Bien sûr ce genre de question suscitait une réflexion, et la réflexion lui fit lire en eux avec aisance - surtout Thaddeus, le plus agité des deux.
Tha...ddeus... Lewis... Flo... riane... Lewis?

Une autre information fit visiblement raidir son dos, ses épaules et même ses jambes, se statufiant sur son promontoire et jetant, malgré lui, un coup d’œil prolongé d'une seconde de trop vers le loup blanc qui s'était retrouvé sur le dos, se débattant dans la masse sirupeuse qu'était ce chien de l'enfer.

Wendigo.

Les orteils d'Arkimèdes s'écartèrent, rendant saillants ses tendons supplémentaires sous la chair de ses jambes, grouillant derrière ses pantalons. Peut-être qu'il pourrait économiser suffisamment de temps avant l'arrivée des Phantoms - bien qu'il lui en coûte sa vie.


Dernière édition par Gun Jeager le Sam 2 Jan - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : My irresistible bedroom eyes
LOCALISATION : Somewhere cozy
JE SUIS : Obviously quite good looking
JE VIENS : Denmark
ÉCRITS : 135
PUF : Lasheslie Féminin Age : 22
Katja Eriksen
MessageSujet: Re: Rescue   Ven 1 Jan - 21:28

Personnages utilisés : Thaddeus & Floriane

Un silence suivit les deux détonations, puis des cris lui succédèrent. Ni les uns ni les autres n'eurent d'effet sur le duo de Sorciers, dont la progression ne pouvait être arrêtée par quelque chose d'aussi futile qu'une panique générale. Malheureusement, ce chaos signifiait également qu'ils leur devenaient difficile d'obtenir des réponses, du moins de la bouche des employés terrorisés. Surtout que, avant qu'aucun des jumeaux ne puissent tirer les vers du nez d’un d’entre eux, un nouvel individu s'ajouta à la scène. L’animal était doté d'une présence assez impressionnante pour renverser la balance, déboulant dans un tapage métallique et se propulsant avec force pour aller percuter le Hellhound. Une vague encore plus nauséabonde qu’à l’habitude les frappa, comme le loup blanc arrachait la chaire du démon. Naturellement, Thaddeus tourna la tête pour observer le nouveau pion qui était entré en jeu et qui menaçait désormais leur défenseur. À la vue de l’éclair blanc, un souvenir le frappa aussitôt. Dur d’oublier une telle présence. Surtout pas après une telle trahison.

« What a surprise… » Murmura-t-il pour lui-même.

Et alors qu’il observait le combat, se questionnant sur la pertinence d’une intervention, Floriane se plongeait plutôt vers la récolte d’informations. Pourtant, en dépit de ses manières bien moins agressives de son frère, sa question ne trouva pas de réponses immédiates, outre un bégaiement général comme le secrétaire tentait d’aligner ses mots (et que ses collègues se terraient de plus belle). Au moment où ille cru enfin obtenir une réponse, Arkimèdes fit sa seconde apparition de la soirée, se propulsant au-dessus de la foule pour atterrir à la réception, attirant l’attention de Thaddeus à nouveau vers lui. Il était Incarnation, donc. Un traitre à sa race. Prenant son boulot tellement au sérieux que des blessures ne pouvaient l'empêcher de s'y livrer. D'une brève pensée, Thaddeus espéra qu'il n'était pas une de ces Incarnations insensible à la douleur et que, plutôt, ses blessures au torse le fassent souffrir. Peut-être même que cette démonstration inutile de force ─ ce bond prodigieux ─ avait empiré son état. Pour son allégeance, il ne méritait rien de moins.

« À quel nom dois-je remplir votre requête ? »

Le sang souillait sa tenue, et pourtant, il s’obstinait à garder son air de bureaucrate. Thaddeus eut un pouffement moqueur, mais d’où perçait la douleur – c’était ça, leur chance de peut-être revoir Juno vivante ? Ce ridicule enfant aux ressorts à la place de jambe, à la tenue trop grande et à la rigidité encore pire que celle d’un libraire ? L’idée lui donnait autant l’envie de rire, pleurer et faire exploser l’endroit. Puis, l’enfant accompli un acte qui retint un peu son attention – il mentionna leurs noms. Sans aisance aucune, mais il les mentionna tout de même. Sur le coup toutefois, ni lui ni son sibling ne soupçonna la lecture d’esprit, songeant plutôt que leurs noms devaient avoir été indiqués dans le dossier et qu’Arkimèdes avait dû y avoir accès d’une quelconque façon.

« Juno Lewis, s’interposa Thaddeus. That’s the only name you should focus on.
─ Now, where are the prisoners ? » Répéta Floriane, posant son regard calme – mais empli de dédain – sur l’enfant.

_________________
› Fiche
› Parcours
Go ahead, go way low, where I can do no harm
Go ahead, go way low, in my honey lovin' arms
Go ahead, go way low, where I can do no wrong
Got you 'round my finger like a lonely lover's charm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasheslie.deviantart.com
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1757
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Rescue   Sam 2 Jan - 16:48

Une sorte de bruit-blanc mental suivi sa lecture (celle-ci un peu lente, d'ailleurs, puisque le prix d'une apparence humaine était d'inhiber l'intensité de ses pouvoirs), la panique de ceux qui se dépêchaient à sortir engloutissant le mindscape d'une trace opaque, nettement plus opaques qu'étaient les pensées des deux sorciers et même du loup.

Mais c'est justement à cause de cette panique opaque qu'il put se concentrer avec plus d'aisance sur ces trois têtes, visiblement plongées dans leur élément.

Thaddeus avait tourné la sienne à l'irruption de Kaos, et l'avait reconnu, confirmant les doutes et les impressions du Criquet. Qui disait l'avoir reconnu disait le reconnaître, qui disait reconnaître disait connaître, et qui disait connaître, disait contact - et pas avec n'importe qui. Et un contact avec un tel individu disait problèmes, et voilà bien un problème auquel Arkimèdes n'avait pas encore trouvé de solution.

Son sang se glaça et sa peau blêmit à la probabilité immédiate qu'un certain "tu-sais-qui" ne soit là à regarder la scène.

Une autre impression, vague, comme tout le reste, lui fit cependant penser que puisque les siblings Lewis cherchaient leur sœur (aussi une Lewis), cette opération s'étaient faite sans la nécessité d'un coup de main. En d'autres mots, les siblings Lewis cherchaient leur sœur, et il n'y avait   pas   un concerné de plus.

Il figea ses yeux à la pupille fixe sur l'un comme l'autre terroriste, sans défaut dans sa posture. Le sang coulait et la douleur criait dans son corps, mais c'était bien peu de douleur comparé au choc mental qu'ils pouvaient délivrer à Kaos (d'ailleurs toujours aux prises avec son antithèse démoniaque aux yeux injectés de sang).

On entendit le son rauque d'un grondement étouffé par un couinement, Kaos se faisant traîner sur quelques mètres par son adversaire qui l'avait saisi par une patte.

Arku constatait qu'il était incapable de lire à l'intérieur du chien démon - par conséquent, qu'il était soit contrôlé par quelqu'un et qu'il avait été invoqué. Prévenir Kaos serait trop risqué cela dit.

Juno Lewis. s'interposa Thaddeus, dont les pensées sursautaient avec tellement d'instabilité qu'Arku se surprit à considérer l'idée de l'adopter comme patient.
That’s the only name you should focus on.
Et son revers:
Je ne parlais pas à toi.

Florianne était un meilleur choix, car le fait de suivre la vague les rendait étrangement réceptif/ve à ses mots. Au plus pire, Thaddeus le tirerait une troisième fois.

Now, where are the prisoners ?
Mais à la Prison, naturellement.

On entendit cette fois le claquement de la mâchoire du chien de l'enfer s'heurtant violemment contre le plancher, suivi d'un grondement plus rauque encore et d'une toux venant du loup, qui léchait ses blessures vite-fait, prêt à charger encore. Mais plus il croisait l'émail avec cet être fétide, plus il se rendait compte que ses mouvements étaient irréfléchis et acharnés.

Pourquoi un tel acharnement ? Cherchait-il à protéger quelqu'un ??

Vous croyez réellement que l'Agence enferme ses criminels dans une tour en verre, susceptible aux explosions ?

Le dédain était partagé. Mais celui d'Arku s'étendait des humains aux incarnations, et à tout ce qui était susceptible de lui faire perdre son temps - les deux sorciers, à priori.

Ou alors vous êtes venus vous rendre.
Son expression n'avait pas changée, mais son centre d'attention s'était lentement écarté de Florianne pour suivre de l’œil l'éclair blanc qui avait repoussé son adversaire, pour tacler d'un coup d'épaule le plus agité des deux sorciers, testant sa théorie.
« rrrRRHAAAH, hff ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : My irresistible bedroom eyes
LOCALISATION : Somewhere cozy
JE SUIS : Obviously quite good looking
JE VIENS : Denmark
ÉCRITS : 135
PUF : Lasheslie Féminin Age : 22
Katja Eriksen
MessageSujet: Re: Rescue   Sam 2 Jan - 23:26

Personnages utilisés : Thaddeus & Floriane

« Je ne parlais pas à toi.
─ Now, where are the prisoners ?
─ Mais à la Prison, naturellement. »

Thaddeus renifla d'un rire sec à l'échange: l'enfant s'était maintenant mis à lui faire de l'attitude. S'efforçant de garder tout son calme, comme si son air blême et les tressaillements dans son regard ne pouvaient pas le trahir. Thaddeus n'avait pas besoin de la confirmation de Floriane, plus sensible à l'état de ceux les entourant, pour savoir Arkimèdes plus instable qu'il ne voulait bien l'admettre. L'échange dans leur dos, d'où provenait grognements et couinements, n'y était probablement pas étranger. Floriane aurait probablement partagé son inconfort, s'ille n'avait pas été si dénué/e de sentiments à l'égard de leur protecteur démoniaque. Que le Hellhound survive ou échoue n'avait que peu d'importance, comme il avait déjà rempli sa fonction: terroriser la foule et fournir une distraction pour la garde. Bien que les jumeaux fussent anxieux à de nombreux sujets, l'issue de ce combat n'en faisait pas parti. Au contraire d'Arkimèdes. Quoique, Floriane commençait à se douter que si l'enfant était agité, ce n'était pas pour sa propre survie, mais bien pour celle du loup blanc. Une note mentale à conserver, comme toute information concernant le renégat pouvait servir.

« Vous croyez réellement que l'Agence enferme ses criminels dans une tour en verre, susceptible aux explosions ?
─ Geeh, Flow, a prison somewhere else, why haven't we thought of that ? »

Arkimèdes avait poursuivi sur le même ton hautain, comme si ce n'était pas lui, l'enfant présent à la scène. Chose que, forcément, Thaddeus ne pouvait supporter, étant le seul à avoir droit au dédain. Son propre ton était ironique, presque posé, mais le tapotement constant de son fusil contre son bras démentait son calme forcé. Évidemment, qu'ils savaient les prisonniers détenus dans une prison. Et soupçonnait celle-ci d'être dans un lieu bien éloigné de la si précieuse Badstories ─ quoique, peut-être plutôt les cachots se trouvaient-ils au sous-terrain, comme la ville semblait posséder un vaste réseau de lieux cachés. Un peu de recherches, et ils auraient pu trouver cette information par eux-mêmes. Mais dans leur cas, le temps leur était crucial, et il n'y avait pas meilleur moyen que de s'informer auprès des principaux joueurs. Et comme on ne pouvait pas vraiment demander la relâche d'une terroriste instable avec un sourire, eh bien... Faire une entrée remarquable devenait un bon moyen d'attirer une attention immédiate.

« Ou alors vous êtes venus vous rendre.
─ Or, maybe, ask for some informations », réitéra Floriane, une pointe d'irritation commençant à percer sa voix.

Levant la main pour éloigner des mèches de son front, ille capta le déplacement dans le regard de leur interlocuteur, qui semblait désormais concentré sur un élément derrière eux. Le subtile changement concordait avec avec la soudaine réduction des grondements, comme l'une des bêtes venaient d'être momentanément écartée. Dans les rapides secondes précédant la venue du vainqueur, l'absence d'augmentation de l'odeur fétide alerta Floriane sur son identité: ce n'était pas le Hellhound qui chargeait vers le groupe. Percevant la tension qui venait tout nouvellement de s'installer chez son sibling, Thaddeus se tourna brièvement vers ille, avant de comprendre que le danger venait de ses arrières. Il n'eut toutefois pas le temps de compléter son mouvement que le loup blanc avait trouvé son chemin jusqu'à lui, cherchant à le renverser d'un coup d'épaule. Un impact qui n'aurait manqué de le jetter contre terre, s'il n'avait pas été protégé par l'un des sorts de Floriane. Plutôt que de le percuter de plein fouet, la bête sembla plutôt glisser sur la peau de Thaddeus, qui n'en fut que légèrement ébranlé.

« You sonofa─ » Commença-il, empoignant son fusil pour répliquer.

Il n'eut toutefois pas le temps de terminer sa phrase qu'une salve de coups rapides fut tirée. Floriane venait de dégainer sa mitraillette, chose qui, en son cas, n'augurait rien de bon. Surtout que le canon de son arme était pointé vers le loup blanc, le suivant dans sa course. Sûrement, une ou deux balles ne pouvaient pas arrêter la créature. Mais quelques dizaines, perçant son corps de toute part ? Après un combat éreintant contre un Hellhound noséabond ? Peut-être que le loup réfléchirait à deux fois, avant d'attaquer de nouveau. Il faut dire qu'un tel acte (une attaque envers une autre Incarnation) n'aurait jamais été produit par sa main, mais les circonstances étaient exceptionelles. Juno était en jeu, et ladite Incarnation avait un lourd bagage de trahison. Le maintenant donc en joue, Floriane éleva légèrement la voix pour la première fois, affirmant son irritation face à cette conversation tournant en rond :

« WHERE is your prison, and IS JUNO IN IT ? »,

_________________
› Fiche
› Parcours
Go ahead, go way low, where I can do no harm
Go ahead, go way low, in my honey lovin' arms
Go ahead, go way low, where I can do no wrong
Got you 'round my finger like a lonely lover's charm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasheslie.deviantart.com
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1757
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Rescue   Lun 11 Jan - 23:55

Sa théorie fut complètement renversée sur sa tête lorsque son coup, direct et net, ne fut pas retourné contre lui, mais plutôt n'eut aucun effet (?) sur son adversaire.

Il eut plutôt un effet sur Kaos : l'impression d'avoir glissé sur un corps trop huileux au milieu de sa foulée le déboussola. Au milieu de sa foulée.
« You sonofa─ »

Sans impact pour amortir son coup, il suivit son bond dans une ligne droite continue, et c'est sans stupeur qu'il fut propulsé contre le bureau de l'accueil en se catastrophant sur ses pattes. Un cognement marqua l'impact, et au même moment, le plus agité du duo [Thaddeus] leva son arme, mais avant même de pouvoir teindre d'un nouveau point rouge la fourrure immaculée du loup, une salve de coups les assourdis tous lorsque Florianne leur manifesta le niveau de sa patience.

Arkimèdes se tendit et Kaos tenta par tous les moyens de se dépêtrer de ses pattes et du sol pour se relever, claquant ses dents dans la panique et tirant sa membrane muqueuse dans un sourire de soumission, se braquant vers ille.

Mais ille avait prévu le coup et sa mire était déjà tournée vers lui, faisant s'immobiliser le loup dans son mouvement, la queue levée, les muscles bandés et les yeux écarquillés sur deux pupilles dilatées - le blanc de l’œil visible dans les coins. Ses oreilles s’aplatirent sur son crâne et il eut un soubresaut en se préparant à bondir, ravalant un boule de rage dans le fond de sa gorge, avant de la faire rouler sur un grondement en sourdine.

Arkimèdes se figea à son tour. Son sang s'était glacé à la perspective que cet imbécile de clébard tenterait de jouer les héros. Son sang s'était glacé à la perspective que cet imbécile de clébard songeait à jouer les héros.

WHERE is your prison, and IS JUNO IN IT ?
...Baissez vos armes, contrôlez votre bête et je vous escorterai où se trouve votre sœur. (il releva un bras pour désigner l'ampleur de ses blessures, irrité) Inutile de répandre plus de sang.

Mais Kaos ne l'entendait pas de cette oreille.
NON, il aboya. Je refuse!

Arkimèdes fronça ses sourcils, et malgré son faciès d'enfant, son expérience meurtrie par les années transparaissait au travers.
Ce n'est pas à toi de décider.

Kaos fut secoué d'une vague nerveuse, baissant la tête et faisant claqueter le fer de son collier, avant de se tourner, plus lentement, vers la personne qui le mirait encore. Mais avant d'avoir le temps de se lancer dans un autre bond (il n'aurait qu'à lui arracher l'arme entre ses mâchoires), un poids s'abattit dans son dos et lui coupa le souffle - la puce venant de le clouer au sol après avoir bondi du bureau.

Je vous laisse trois minutes - pour nous tuer tous les deux, vous faire descendre par les Phantoms dehors et rejoindre votre sœur en prison - ou bien cesser le feu, baisser vos armes et me laisser vous escorter jusqu'à Juno.

Un bluff, qui fut désapprouvé par Kaos sur le sol, mais un bluff dans l'espoir de créer une entente entre deux individus hostiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : My irresistible bedroom eyes
LOCALISATION : Somewhere cozy
JE SUIS : Obviously quite good looking
JE VIENS : Denmark
ÉCRITS : 135
PUF : Lasheslie Féminin Age : 22
Katja Eriksen
MessageSujet: Re: Rescue   Lun 25 Jan - 22:15

Personnages utilisés : Thaddeus & Floriane

Positionné/e à une certaine distance derrière son frère, Floriane possédait la vue idéale pour suivre la trajectoire du loup blanc, le voir glisser contre son adversaire, puis s'échouer violemment contre le bureau du secrétariat. Tout cela en ayant la liberté de sortir sa propre arme, alors que les regards étaient portés sur le trio devant ses yeux, et surprendre la foule d'une salve de coup.

Soudainement, toute l'attention était tournée vers eux. Celle de son frère y comprise, qui eut son moment de surprise habituel à la vue de Floriane devenu/e violent/e, avant qu'il ne ramène son regard vers la bête devant lui. Bête qui, toutefois, n'avait d'yeux que pour le canon qui le tenait en mire.

« WHERE is your prison, and IS JUNO IN IT ?
─ ..Baissez vos armes, contrôlez votre bête et je vous escorterai où se trouve votre sœur. »

L'enfant avait intervenu. Acte bien plus sage que de laisser le loup renégat répondre pour lui, fort probablement par la violence. Il avait également accepté de se plier à leur demande, qui au final n'avait rien de déraisonnable (seules leurs méthodes l'étaient). Floriane ne laissa toutefois aucun soulagement ou contentement percer sur son visage, gardant la froideur méthodique dont ille se paraît en moments de crises.

Bien lui en fusse, car la menace de la Kaos n'était pas si facilement arrêtée par un simple ordre vocal. S'il en plus les avait reconnu comme appartenant aux Wendigos, il leur serait peu aisé de contrôler sa hargne. La poigne de Floriance n'avait ainsi aucunement perdu de sa force sur la crosse de son arme, gardant l'animal en joue, tandis que Thaddeus (ayant eu le temps de réagir depuis) braquait son pistolet sur Arkimèdes.

L'instant suivant, le grondement continu de Kaos, précédant son attaque, s'interrompit brutalement. Les prenant tous à surprise, l'enfant s'était propulsé du bureau pour venir clouer ─ littéralement ─ le bec à son associé. Les jumeaux révisèrent leur jugement hâtif sur l'Incarnation; peut-être y avait-il un certain danger dans sa capacité.

« Je vous laisse trois minutes - pour nous tuer tous les deux, vous faire descendre par les Phantoms dehors et rejoindre votre sœur en prison - ou bien cesser le feu, baisser vos armes et me laisser vous escorter jusqu'à Juno.
─ There, fit Floriane, d'une voix redevenue entièrement calme. That's all we wanted.
─ Wasn't that difficult, now, was it? » Grommela son frère entre ses dents.

Joignant son action à la parole, ille envoya d'un mouvement fluide la mitraillette par-dessus son épaule et leva sa main libre à la hauteur de sa poitrine, dans un signe d'apaisement. Bien plus réticent qu'ille, autant par attributs de son caractère que par sa présence rapprochée de leur ennemi, Thaddeus obtempéra à contre-coeur. Il enfila son fusil à sa ceinture tout en reculant lentement, préférant mettre une distance entre lui et le loup avant qu'il ne soit libéré.

Puis, d'un appel mental (forcément, la Bête ne comprenait pas particulièrement le langage vocal), le sorcier rappela le Hellhound vers lui. Sans le renvoyer, bien sûr. Il n'était pas idiot au point de se priver de toutes défenses. Même affaibli par son combat, la créature était un rempart de protection non-négligeable. Et non-agressif, tant et aussi longtemps que cet Arkimèdes tenait sa part du marché.

_________________
› Fiche
› Parcours
Go ahead, go way low, where I can do no harm
Go ahead, go way low, in my honey lovin' arms
Go ahead, go way low, where I can do no wrong
Got you 'round my finger like a lonely lover's charm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasheslie.deviantart.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rescue   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rescue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Test : Asterix and the great rescue
» "hunter rescue team"
» Test : Air Rescue
» Boss Asterix and the great rescue
» [Test Rétro] Rolo to the Rescue / Megadrive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: La ville de Sweetdreams - RPG :: Quartier Culturel :: |-Agence 'BadStories'-