AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome to the FreakShow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Mer 9 Mar - 16:15

I've been set free when the group dismantled.
Il ne bougea pas, ne cilla pas. Une vraie statue de pierre.
It's still normal to stay away from any kind of attachement to that shitty life. Don't you agree?
Ça, ce n'était pas son problème. Il n'avait qu'une chose à comprendre ici. Comment elle avait pu leur échapper si longtemps. Ainsi que ses liens avec le marché noir. Rien d'autre.
And don't go askin' me why they stopped. I know nothing, I was just some low class worker.
Et pourtant, elle lui en donnait l'idée. Elle lui présentait la plaie en lui demandant de ne pas y planter les ongles. Un maigre rictus lui tira les lèvres, lui plissa brièvement le nez.

You're lying.
Il releva le menton, se mettant plus à l'aise puisqu'il semblait qu'il resterait encore ici un moment – encore heureux qu'il ait prit sa journée – ne lâchant pas sa proie des yeux, calme et assuré.
You really expect me to believe that a group able to attack BadStories directly would most simply set their precious loot free because they're having a few technical difficulties ?
Il plissa les paupières, amusé.
A child wouldn't believe it.

Un bordel était une entreprise comme une autre. Un "groupe", une meute ainsi dissoute ne pouvait répondre qu'à quelques cas de figure :
    - La dissolution du groupe par l'action d'un autre, plus fort, auquel cas soit l'on distribuait les biens, vivants monétaires et territoriaux, entre les vainqueurs
    - La dissolution là encore suite à l'attaque d'un autre groupe. On tuait toutes les putes, une par une, méthodiquement, et l'on en exposait les cadavres en avertissement aux adversaires, pour montrer le sort qu'il leur était réservé.
En toute franchise, il était assez peu partisan de la seconde méthode, en cas de nécessité ou de vengeance. Trop de pertes. Quitte à tuer, il tuait celles qui ne se soumettaient pas assez vite et totalement à leur nouveau maître ou qui avaient été très proches de leur ancien.
    - enfin, dans le cas où le groupe se dissolvait par nécessité, on revendait les travailleuses, surtout lorsqu'elles pouvaient valoir leur poids en or ! On ne les libérait pas !
Les seuls à s'en sortir éventuellement étaient les chefs. Et encore.

Come on. We've been good with you. We fed you. We haven't hurt you. You asked us for Bluestrike and here you go. The only thing we're asking you now is to pay us back those favors.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Une voix envoûtante et un charisme persuasif
LOCALISATION : With your boyfriend ♥
JE SUIS : Siren - Folklore Maritime
JE VIENS : D'Arezzo, de Toscane en Italie
ÉCRITS : 1430
PUF : Emii-M / Shadow-Mimi Féminin Age : 22

Info Supp
Relations:
avatar
Alexa O'Neil
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Mer 9 Mar - 18:26


  • - You're lying.

    À elle de céder, quitte à lui offrir réellement des informations pouvant lui êtres utiles. Car au fond, oui, elle le savait pourquoi ils avaient cessés leurs activitées. Cependant, autant jouer sur les mots. Pourquoi il avaient stoppé à la base? C'était partiellement de sa faute, pourquoi ils n'avaient repris le marché par la suite? Ça elle l'ignorait.

    - I'm not.

    - You really expect me to believe that a group able to attack BadStories directly would most simply set their precious loot free because they're having a few technical difficulties ?

    A few? Elle pouffa de rire, discrètement, baissant les yeux l'espace d'une seconde pour ne pas lui laisser le loisir de voir l'éclat d'amusement - ou de folie?? - qui prit ses yeux. Elle leur avait causé bien plus que quelques problème. Il lui manquait définitivement plusieurs pièces au puzzle.

    - Come on. We've been good with you. We fed you. We haven't hurt you. You asked us for Bluestrike and here you go. The only thing we're asking you now is to pay us back those favors.

    - Yeah yeah, stop it will you, y'can't expect me to be greatfull, you kidnapped me in the first place.

    Lui lança t-elle, acerbe et roulant des yeux dans tout son ennuis. S'il ne l'avaient pas martyrisée, il l'avaient tout de même dépouillée de nombreuses écaille, marquant ainsi ses jambes de nombreuses petites marques. Puis doucement, Alexa s'était réajustée sur son banc, faisant claquer doucement ses liens, se penchant bientôt vers l'avant pour river d'yeux froids sur Arelan.

    - Bastardo, do your fucken' homeworks. I'm no liar. There is no need to set anyone free. Ever heard of this obscure concept of rebellion?? Cuz I do.

    Elle fit sur un ton calme et sérieux, haussant ses sourcils, amusée qu'il n'ai pas semblé y avoir pensé, lui qui semblait planifier tout ses coups bien à l'avance. Fallait-il croire qu'il n'était pas aussi irréprochable qu'il tentait de le montrer.

    - Freedom is something you can take.

_________________

Everything you say can and will be held against you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Jeu 17 Mar - 12:48

Elle perdait son calme. Elle ne se tenait plus qu'à peine. Son regard qu'elle baissait s'allumait de lueurs inquiétantes, ne faisant que montrer le monstre qu'elle était.
Yeah yeah, stop it will you, y'can't expect me to be greatfull, you kidnapped me in the first place.
Si seulement. Il avait l'étrange impression que BadStories avait plus de scrupules à perdre l'argent qu'ils avaient dépensé pour l'acheter qu'ils ne l'auraient été si elle avait été "kidnappée" en lui apprenant sa place.

Bastardo, do your fucken' homeworks. I'm no liar. There is no need to set anyone free. Ever heard of this obscure concept of rebellion?? Cuz I do.
Il soutint calmement son regard bien que son masque semblait se craqueler.
Freedom is something you can take.

Son masque vola en éclat. Il dévoila ses dents sur un rictus tordu accompagné d'un bref éclat de rire qu'il ravala immédiatement, gardant dans l'oeil un amusement désabusé, souriant presque. Était-ce une menace ?
So, you're no liar but you've told me that you've "been set free" as, in fact, you destroyed their group from the inside and then ray away. ... Hm !
Elle s'enfonçait de plus en plus profondément dans les problèmes. Il griffonna rapidement les deux versions sur son papier.
I wonder how many times you've lied already.
Il feuilleta son dossier, remuant à peine l'air stagnant de leur salle, de leur minuscule univers.
That will make a lot of information to rework from the very beginning. As well as a lot of wated time and efforts.

Think about it.
As we're talking, our workers are looking for informations about you. They answer the exact same questions we ask you. We're only questionning you to give you a chance to save yourself. Look.

Il sortit de la toute fin de son dossier un formulaire. Il avait retrouvé son calme professionnel, placide, rendu cependant plus affable par son rire.
Here's the paper saying you've helped us. The paper that will force them to leave you alone. I could even ask for your freedom with it. Give it a look.

Il fit glisser le papier devant elle, la laissant le prendre, le lire, pleurer dessus si elle le voulait.

All I need, is your cooperation.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Une voix envoûtante et un charisme persuasif
LOCALISATION : With your boyfriend ♥
JE SUIS : Siren - Folklore Maritime
JE VIENS : D'Arezzo, de Toscane en Italie
ÉCRITS : 1430
PUF : Emii-M / Shadow-Mimi Féminin Age : 22

Info Supp
Relations:
avatar
Alexa O'Neil
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Lun 21 Mar - 19:36


  • - So, you're no liar but you've told me that you've "been set free" as, in fact, you destroyed their group from the inside and then ray away. ... Hm !

    - What makes you think I did it. I'm not the only caged bird they had. Y'really think that one poor lady can destroy a group like that? Don't flatter me.

    Fit Alexa sur l'ombre d'un haussement d'épaule, lorgnant simplement vers son geôlier d'une regard neutre et lassé. Elle ne nierait plus son rôle dans sa propre libération, mais hors de question de devoir porter tout le blâme, il ne manquait plus qu'il la charge de tout les torts et qu'elle ne puisse jamais plus voir la lumière du jour!

    - I wonder how many times you've lied already. That will make a lot of information to rework from the very beginning. As well as a lot of wasted time and efforts.

    - I wouldn't call it lies. Just be more clear and I will too. Ask the good questions for the good answers. Fair enough.

    - Think about it. As we're talking, our workers are looking for informations about you. They answer the exact same questions we ask you. We're only questionning you to give you a chance to save yourself. Look. Here's the paper saying you've helped us. The paper that will force them to leave you alone. I could even ask for your freedom with it. Give it a look.

    Il mena la feuille devant elle, qu'elle puisse à son tours lire les petits caractères de ses propres yeux, s'assurer de la véracité de ses dires. Et si la femme avait tenté d'assimiler les mots imprimés devant elle, rien ne sembla réellement faire son chemin, car son esprit avait déjà repris sa vitesse effrénée et ses idées se bousculaient déjà.

    - All I need, is your cooperation.

    - As if someone like you would do that.

    Souffla simplement la jeune femme, relevant ses iris clairs de la feuille, les posant plutôt sur l'homme devant, plissant ses paupières comme ses traits se tirèrent cette fois sur de l'incompréhension mêlée d'un soupçon de découragement, pour ne pas dire qu'elle craquait. Car au fond, comme Alexa se devait de puiser dans toutes ses forces restantes pour ne pas fondre en larmes derrière son faux faciès de femme forte. On lui avait tout enlevé, sa maison, son entourage, ses biens, ses connaissances, son droit de parole, tout. Elle avait perdu le fils des jours, on lui avait ravit la lumière du jour et maintenant, lui osait lui demander de lui faire confiance, de tenter le coup et tout bavasser dans l'espoir de retrouver sa liberté.

    Mais Alexa n'était pas dupe. Jamais elle ne serait libre comme elle l'avait été. Ils la garderait en laisse, sous surveillance, comme tout les autres monstres qui peuplaient les rues de SweetDreams et comme tout les autres noms inscrits dans les registres de la BadStories. Cette soit-disante liberté ne lui en semblait pas réellement une, d'autant plus que rien ne lui assurait que son geôlier disait vrai, rien ne lui prouvait ses bonnes intentions si ça n'était que les presque bonnes intentions qu'il lui avait déjà fait preuve.

    - You're telling me I should just trust you and sell all the people I know.

    Ses sourcils se froncèrent légèrement comme ses yeux soutint de plus belle le regard vert de l'homme.

    - Because I've got no trust for your kind.

_________________

Everything you say can and will be held against you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Mer 6 Avr - 18:21

As if someone like you would do that.
It doesn't rely on me but on you, and only on you, Alexa. dit-il calmement en levant ses paumes vers le plafond avant de se pencher en avant pour utiliser un exemple plus percutant, si la fatigue qu'il lisait dans ses traits ne lui permettait plus de comprendre la situation. Think about it : if we find something you knew but haven't told us, or worst, have lied about ; you are screwed. Badly. I'll be unable to save you from some of my superiors, or from those scientists. They wouldn't have any reasons to hold themselves back anymore. The only information you'd be able to give us then would be the one we'd get out of vivisections. You do not want that. Nor do I … It really depends on you. Please.

You're telling me I should just trust you and sell all the people I know.
Il écouta avec attention ce nouvel argument. La question n'était plus tant la protection. Son groupe était probablement décomposé, et BadStories avait l'argent et la force de faire chanter – soprani – des organisations politiques. La protection n'était plus une question. Non, la question était maintenant celle de la morale. L'affectivité. La loyauté.
On passait enfin aux choses sérieuses.

Il comprenait le questionnement, pourtant. Lui même craignait encore aujourd'hui une question à propos de l'Irish Mob. Mais contrairement à elle, l'Irish Mob l'avait recueilli. De Madpup à MadDog, ils l'avaient élevé en leur sein. Ils lui avaient donné un toit, l'avaient nourri et entraîné. Ils lui avaient donné un but et une fonction dans ce bas monde. Il devait les oublier. Il appartenait à BadStories maintenant. C'étaient à eux de le définir. Même fonction, seulement un autre territoire, et un autre maître tenant sa laisse et donnant les ordres. En un an, il aurait dû oublier.
Because I have no trust for your kind
But of course you do trust them Son ton marquait ô combien cela lui semblait absurde.

I do understand your point of view. Or, at least, I hope I do. I saw how you took care of those two youth. They had nowhere to go and you offered them a shelter even though you barely knew anything about them. It does really show what sort of kindness you're able of despite that mask you keep wearing around. You're not a mean person. Just a foolish child. You want to remain loyal to them. Your ''friends''. Your ''allies''.
Son ton devenait acide, agacé de l'aveuglement qu'elle montrait, montrant toute son inquiétude pour elle et son avenir, cherchant à la raisonner. Il exhala un lourd soupir.

You poor, stupid child.

Son visage changea du tout au tout, se plissant soudainement de rage alors que sa main vint frapper violemment la table, l'ébranlant.
LOOK AROUND YOU. WHERE ARE THOSE FRIENDS OF YOURS. rugit-il. Il s'était à demi relevé sur sa chaise, resta ainsi dressé, cherchant cependant à se contenir, avec quelques difficultés.
Not here. You've once been some use to them. But you're not anymore and they. Left. You. They left you to die. They do not care anymore. You're nothing to them. Or maybe a traitor, that cooperated with us. You're already dead and buried to them. Really, what good friends ! I'm impressed.

Il se passa la main sur la bouche, se massant la mâchoire en détournant le regard, s'offrant lui même un répit, laissant ses paroles couler dans l'esprit de la jeune femme, d'autant qu'il l'espérait.

In fact, do you know where we got you?
Il braqua ses iris translucide sur elle, levant brièvement ses sourcils, la prenant à témoin contre elle.
About to be sold on the international market. You'd have ended either as an exotic pet. Or maybe as a sexual slave, right back "home", huh ? Or maybe even both ! Sold by those "allies" you're so desesperate to protect to a life worse than you ever had. Oh, if it can put your mind at rest, they were asking for a very high price ! A price we paid to save you. Don't worry if you despise us that much, I think you stole the bonus of most of our coworker for a few years. And for what ?
For bloody nothin'. To have the pleasure to see your pounting face everyday. To get insulted by you every now and then. To see you, at the top of your fucking pride, refuse even the food we offer you.

Il marqua une pause, la transperçant de son regard brûlant. Il se radoucit et pencha la tête, avec incompréhension.
This is just desesperating for us to see you deliberately harm yourself with your own stupidity. Really saddening ...

Il se rassit dans sa chaise, s'exprimant sur le ton de l'apaisement.
Come on. You're already done outside. Just help us and yourself already.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Une voix envoûtante et un charisme persuasif
LOCALISATION : With your boyfriend ♥
JE SUIS : Siren - Folklore Maritime
JE VIENS : D'Arezzo, de Toscane en Italie
ÉCRITS : 1430
PUF : Emii-M / Shadow-Mimi Féminin Age : 22

Info Supp
Relations:
avatar
Alexa O'Neil
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Jeu 14 Avr - 0:17




  • - I do understand your point of view. Or, at least, I hope I do. I saw how you took care of those two youth. They had nowhere to go and you offered them a shelter even though you barely knew anything about them. It does really show what sort of kindness you're able of despite that mask you keep wearing around. You're not a mean person. Just a foolish child. You want to remain loyal to them. Your ''friends''. Your ''allies''.

    Patiente, Alexa l'avait écouté, sans un mot mais bien attentive à chacun des siens, ne sachant plus trop quoi penser, qu'en dire, qu'en faire, l'information lui nouant l'estomac tout comme sa ténacité commençait à faiblir de plus en plus, subissant chacun des assauts psychologique du Phantom. Comme elle aurait souhaité pouvoir se résigner et simplement fondre en larme sur la table d'interrogatoire.

    - You poor, stupid child.

    Sa gorge se noua, il avait raison, elle n'était qu'une idiote après tout.

    - LOOK AROUND YOU. WHERE ARE THOSE FRIENDS OF YOURS.

    À la sirène de sursauter au drastique changement de comportement d'Arelan, lui donnant envie de se caler dans son siège pour y disparaitre.

    - Not here. You've once been some use to them. But you're not anymore and they. Left. You. They left you to die. They do not care anymore. You're nothing to them. Or maybe a traitor, that cooperated with us. You're already dead and buried to them. Really, what good friends ! I'm impressed.
    - Stop it! Éclata Alexa, bougeant brusquement, faisant ainsi claquer ses liens ensembles. They don't even know where I am!!

    Elle fit, cherchant à innocenter ses connaissances, après tout, ils ne l'auraient pas simplement laissée pour morte, ils étaient bien plus soudés que ça.

    - In fact, do you know where we got you?

    Ce dont elle se souvenait, c'était les yeux mordorés d'Henry, le Minotaure de l'épée de Damoclès. Mais la raison de sa présence ici? Si elle lui était réellement due? Alexa l'ignorait, et ignorait aussi si elle souhaitait réellement savoir, son coeur s'étant serré à la simple idée de devoir écouter le récit de l'homme. Elle ne voulait plus questionner, elle ne voulait plus savoir.

    - About to be sold on the international market. You'd have ended either as an exotic pet. Or maybe as a sexual slave, right back "home", huh ? Or maybe even both ! Sold by those "allies" you're so desesperate to protect to a life worse than you ever had. Oh, if it can put your mind at rest, they were asking for a very high price ! A price we paid to save you. Don't worry if you despise us that much, I think you stole the bonus of most of our coworker for a few years. And for what ? For bloody nothin'. To have the pleasure to see your pounting face everyday. To get insulted by you every now and then. To see you, at the top of your fucking pride, refuse even the food we offer you.

    Étonnamment, la majeure partie du monologue de son geôlier fut presque ignorée, fixant simplement sur un unique point, un point qui eut l'effet d'un couteau en pleins dos, et déjà, l'inquiétude la prit au ventre.

    - This is just desesperating for us to see you deliberately harm yourself with your own stupidity. Really saddening ...

    Mais trop tard, la sirène s'était déjà muée dans son mutisme, se perdant une fois de plus dans sa tête et ses pensées qui se bousculaient. Donc, elle n'avait pas été simplement suivie? Ont l'avait vendue?

    - Come on. You're already done outside. Just help us and yourself already.
    - ...

    Figée, Alexa ne pu suivre réellement le train de pensés du Phantom, ne pouvant que s'arrêter à la question qui lui brulait les lèvres.

    - ... Who?

    C'était tout ce qu'elle voulait savoir, avait osé la vendre, qui l'avait jeté ainsi dans la gueule du loup, et si quelques noms lui virent en tête, il lui était nécéssaire d'obtenir une réponse afin d'en avoir le coeur net.

_________________

Everything you say can and will be held against you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Mer 27 Avr - 10:47

Il l'observa derrière son masque se murer dans ses dernières défenses. D'un comportement agressif et fier, le menton levé révélant sa gorge, elle était passé à une attitude entièrement défensive, les poings serrés, l'air prostré, le regard creux et fixe. Il entendait d'ici sa respiration stressée soulevant ses épaules frêles.

... Who? réussit-elle enfin à énoncer, lui arrachant un soupir à fendre le cœur, plaignant la pauvre petite qui courait directement à sa perte par son égocentrisme.
Come on. la consola-t-il d'une voix où se dissimulait le reproche
What's the point of asking since you seem so eager to stay here ? demanda-t-il en haussant les épaules alors que son cerveau moulinait pour trouver au plus vite quelles informations lui transmettre, lui refuser ou transformer si elle insistait.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Une voix envoûtante et un charisme persuasif
LOCALISATION : With your boyfriend ♥
JE SUIS : Siren - Folklore Maritime
JE VIENS : D'Arezzo, de Toscane en Italie
ÉCRITS : 1430
PUF : Emii-M / Shadow-Mimi Féminin Age : 22

Info Supp
Relations:
avatar
Alexa O'Neil
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Jeu 28 Avr - 17:53



  • - What's the point of asking since you seem so eager to stay here ?

    L'éclat de ses yeux s'était ternit presque instantanément alors qu'il lui refusa l'identité du traitre qui l'avait vendue - si c'était le cas du moins - son esprit tournant et tournant à lui en donner le haut le haut le coeur, cherchant inlassablement à mettre les morceaux en place, à comprendre d'elle même si Arelan ne comptait lui dire de lui même. À moins qu'il ne s'agisse que du bluff? Qu'il l'aient simplement trouvé? Suivie, puis capturée à la sortie des appartements de Roy - qui ainsi, risquaient peut-être de mettre ce dernier en danger, qui sait? Enfin, sur une faible inspiration, Alexa poursuivit:

    - To know if it's worth it to get out of here...?

    Lâcha la sirène dans un souffle, relevant ses iris vers Arelan, bien loin de dégager la même présence ardente et imposante, se teintant plutôt d'un ton maussade, brisé, complètement détruite par la simple idée qu'on ait pu se débarrasser d'elle ainsi, peu importe qu'elle fut vendue à haut prix ou bien en solde, ils s'étaient simplement contenté de la faire disparaitre. Dire qu'Alexa eut cru avoir finalement trouvé quelque imbéciles - impossible de les nommer autrement - dont la présence se voyait agréable, bien malgré les nombreuse piques et prises de becs. L'idée que l'un d'entre eux ai pu lui planter le couteau dans le dos ne pouvait aider son courage déjà à la dérive.

    - Who.

    Tenta de nouveau Alexa, son ton se voyant sec, éreinté par sa peur vis à vis la réponse,crispant chaque muscle de son corps, cherchant à garder pieds malgré tout, malgré sa fatigue, malgré son désespoir. Comme au final, elle se mit à croire qu'elle aurait préféré ne pas savoir, ainsi, si sa vie se terminait ici, son esprit ne pourrait donc se torturer inutilement sur cette bribe d'information incomplète. Hélas il était déjà trop tard, autant aller jusqu'au bout.

_________________

Everything you say can and will be held against you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Jeu 28 Avr - 18:04

Il fronça les sourcils avec l'air typique d'un fonctionnaire pas loin de céder. Les muses de la tromperie et de la manipulation venait de l'illuminer. Arelan leva les yeux au ciel et soupira comme s'il exhalait un long trait fumant entre ses lèvres abîmées, ce qu'il n'aurait pas refusé tout de suite, avant de lui jeter un regard de demi reproche, mal à l'aise. Il débrancha le recorder et garda encore un peu le silence, ses pupilles dardées sur son visage émacié, semblant lui demander si elle méritait sa bonté, si elle l'en paierait de retour, s'il était idiot de se laisser faire ainsi ... Enfin, il desserra les mâchoires et sa voix rocailleuse résonna dans la pièce.

For christ sake, why do you ask. The answer's already written on your skin. He's why you're here. Il détourna les yeux, affectant la pitié, la gêne, presque la culpabilité. Pimps often mark their cattle afterall ...

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Une voix envoûtante et un charisme persuasif
LOCALISATION : With your boyfriend ♥
JE SUIS : Siren - Folklore Maritime
JE VIENS : D'Arezzo, de Toscane en Italie
ÉCRITS : 1430
PUF : Emii-M / Shadow-Mimi Féminin Age : 22

Info Supp
Relations:
avatar
Alexa O'Neil
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Ven 29 Avr - 0:29


  • Attendant sa réponse, sondée sous ses yeux verts, Alexa n'eut de cesse de se tortiller sur la chaise, ne trouvant à l'instant plus de position suffisamment confortable afin d'écouter cette révélation. Le tout, tout en mâchouillant de ses molaires l'intérieur de sa joue, pinçant sa lèvre entre ses dents, témoignant bien clairement l'angoisse qui l'Avait soudainement prise.

    - For christ sake, why do you ask. The answer's already written on your skin. He's why you're here.

    Et ça y était, ses craintes se voyaient donc fondées, et bien qu'Alexa songea une fraction de seconde qu'il pouvait s'agir de bluff, elle chassa pourtant bien vite l'idée, quel choix avait-elle après tout? Ici, enfermée, comment pourrait-elle croire autre chose, comment ne pas boire simplement les informations qu'on lui donnait? ses mains se mouvèrent, tendant les liens qui les retenaient, l'empêchant ainsi de passer une main sur son visage comme elle aurait souhaité le faire, cherchant à remettre ses idées en place sous cette horrible révélation. Après avoir doucement secoué la tête, froncé légèrement ses sourcils et fermé ardemment ses paupières, Alexa se résigna à dévoiler à nouveau ses iris aciers à son géôlier, tendant l'oreille pour la suite.

    - Pimps often mark their cattle afterall ...
    - That's not a brand! He wasn't my pimp, he never was.

    Fit la sirène, cherchant tout de même à protéger un brin la réputation de Roy, malgré tout. Il lui avait demandé de lui dire toute la vérité, et voilà, elle le faisait maintenant - bien malgré sa voix qui souhaitait se casser sous son choc émotionnel -.

_________________

Everything you say can and will be held against you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Ven 29 Avr - 16:53

What is he then ? glapit l'irlandais, ouvrant ses poings paumes vers le ciel dans l’inquiétude que cette information donnée en trop ne lui retombe dessus plus tard.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Une voix envoûtante et un charisme persuasif
LOCALISATION : With your boyfriend ♥
JE SUIS : Siren - Folklore Maritime
JE VIENS : D'Arezzo, de Toscane en Italie
ÉCRITS : 1430
PUF : Emii-M / Shadow-Mimi Féminin Age : 22

Info Supp
Relations:
avatar
Alexa O'Neil
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Ven 29 Avr - 23:09


  • - What is he then ?

    Ce qu'il était? Malgré la révélation troublante qu'Arelan lui avait offert, même après appris ainsi que son comparse l'eut vendu à l'agence, Alexa ne pu pour autant de résigner à le vendre à son tours, préférant rester muette quand à sa position vis à vis le BlackMarket, vis à vis son influence ou sur quelconque information pouvant mettre en péril la communauté sous-terraine. L'idéal lui semblait plutôt jouer la carte de la sureté, utilisant le même mensonge que plus tôt, quitte à piler un peu plus sur son orgueil déjà en ruine.

    - Some kind of past lover.

    Lui souffla Alexa, ne perdant sa mine abattue mais daignant tout de même river ses yeux gris dans ceux de l'homme, cherchant à garder sa contenance malgré la situation, à ne pas se fissurer plus qu'elle ne l'était déjà devant cet odieuse personne.

_________________

Everything you say can and will be held against you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Lun 2 Mai - 11:51

Il eut un sourire en coin, un sourire de pitié lorsque leurs yeux se croisèrent. Elle était épuisée, mais voulait toujours se battre. Il y avait dans son œil le lointain luisant d'une braise presque morte qu'un coup de talon écrase, mais qu'un souffle de vent ravive.
Not so past, huh… ?
Il garda le contact visuel avec elle, paternel.
Come on, Alexa … you're already done outside. What do you have left ? You know how to get out of here safe, sound, and free. And quickly. Why do you put yourself in such pain?

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Une voix envoûtante et un charisme persuasif
LOCALISATION : With your boyfriend ♥
JE SUIS : Siren - Folklore Maritime
JE VIENS : D'Arezzo, de Toscane en Italie
ÉCRITS : 1430
PUF : Emii-M / Shadow-Mimi Féminin Age : 22

Info Supp
Relations:
avatar
Alexa O'Neil
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Mar 3 Mai - 0:52


  • - Not so past, huh… ?

    À elle de plisser légèrement les yeux, esquissant toujours son air décomposé, se contentant de simplement lui répondre dans la plus grande franchise, et surtout, dans la plus grande logique.

    - Well, if he sold me, that's pretty much past.

    Et si Arelan lui avait esquissé un regard aux traits étonnement protecteurs, paternels, mais Alexa elle ne sembla pas souhaiter s'y plier, fronçant ses sourcils et retroussant légèrement ses lèvres, s'animant un peu comme un poisson qui usait de ses dernières forces pour se débattre encore vigoureusement.

    - Come on, Alexa … you're already done outside. What do you have left ? You know how to get out of here safe, sound, and free. And quickly. Why do you put yourself in such pain?
    - I PUT MYSELF IN PAIN?!??

    La jeune femme, comme muée d'un ressort s'était projetée vers l'avant, claquant tout ses liens contre elle même, forcée de retomber assise sur son siège,hérissée par une telle idée, après tout, si ça n'était de l'Agence, rien de tout ça n'aurait eu lieu en ce moment, elle serait probablement assise à un bar trop élégant à siroter un cocktail trop cher, pas prise tel une échappée de l'asile dans l'une des chambres nacrées d'un laboratoire.

_________________

Everything you say can and will be held against you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Mer 4 Mai - 15:50

Il dut se reculer dans son siège pour s'éviter un ''tête à tête'' avec la sirène plus violent qu'il ne l'était déjà lorsqu'elle se jeta en avant, agressive, faisant claquer le métal de ses chaînes avec violence et s'ébranler la table. Encore capable de sautiller, la carpette. Il baissa le regard sur ses poignets meurtris par ses constants mouvements. Au moins, sur ce point, on ne pouvait pas l'accuser de l'avoir blessée, ce qu'on lui avait fermement défendu. Pas même le droit de la pincer, de lui saisir le bras. L'administration aurait été assez tordue pour le punir même d'un coup de crâne involontaire. Quel genre de conditions de travail était-ce. Au moins avait-il carte blanche pour les blessures purement psychologiques. Et au moins était-elle entravée de le toucher, lui. Il sentait comme une légère hostilité de sa part.

L'homme ralluma très calmement le recordeur et se racla doucement la gorge avant de répondre, catégorique.
Yes, you put yourself in pain, thanks to your behavior. You know how to get out of here, now, don't you ? We've repeated ourselves enough, offered you plenty of chances, of exit. I cannot help wondering if you're not willing to stay here forever.

C'était la seule explication.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Une voix envoûtante et un charisme persuasif
LOCALISATION : With your boyfriend ♥
JE SUIS : Siren - Folklore Maritime
JE VIENS : D'Arezzo, de Toscane en Italie
ÉCRITS : 1430
PUF : Emii-M / Shadow-Mimi Féminin Age : 22

Info Supp
Relations:
avatar
Alexa O'Neil
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Ven 20 Mai - 2:19


  • Ses bribes de vivacité ne furent rien pour impressionner le phantom, qui l'observa simplement S'égosiller , esquivant même le coup de tête un peu improvisé de la sirène, pour ensuite reprendre parole, dans un calme toujours aussi inébranlable.

    - Yes, No! you put yourself in pain, thanks to your behavior. You know how to get out of here, now, don't you ? We've repeated ourselves enough, offered you plenty of chances, of exit. I cannot help wondering if you're not willing to stay here forever.

    - I've told you more than once, I don't know, I don't know what you're looking for, what you want from me, what I should know!!

    Fit la sirène, sa voix s'éraillant sans pour autant laisser le loisir à son geôlier d'entrevoir de quelconque larmes, c'est donc ainsi qu'Alexa ravala sa faiblesse, s'engorgeant d'orgueil du mieux qu'elle le pouvait encore, cherchant à river ses yeux complètement éreintés sur Arelan, s'il lui disait avoir été clair, Alexa était bien la première à contre dire, ne comprenant toujours que peu sur les raisons pour lesquelles elle se trouvait ici. Dire qu'à la base elle eut cru qu'il ne s'agirait que du traffic d'organe, cependant, ça ne semblait qu'être la pointe de l'iceberg.

    - Don't even know who you're looking for.


_________________

Everything you say can and will be held against you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   Lun 23 Mai - 13:10

Elle se méfiait, la pouffiasse. Il avait espéré – espoir fou – l'amener à paniquer et à se jeter dans le premier piège se présentant, mais bien évidemment, elle savait son affaire, probablement entraînée depuis longtemps par un proxénète et des proches bien renseignés à garder le silence quoiqu'il arrive. Son portable, contre sa cuisse, vibra brièvement. Il ne voulait pas la guider, il voulait voir vers quoi elle le menait, mais il l'avait trop serrée pour cela. Alors, puisqu'il la serrait autant et puisque, quitte à paniquer, elle préférait se figer, autant diriger sa fuite et sa chute, avec plus de doigté cette fois.

Let's say … if you head out, if my superiors agree to it, why not secure your freedom by putting your ennemies in the shade ? That'd be one big annoyance out of your way.

Il ne cessait de lui répéter pourtant. Il ne voulait que son bien. C'était l'unique souhait de BadStories, le bien commun. L'unique ordre officiel. La protection des Incarnations, à tout prix.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Welcome to the FreakShow   

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome to the FreakShow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» (-18) Surrounded by a Freakshow ▲ LAGERTHA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: La ville de Sweetdreams - RPG :: Quartier Culturel :: |-Laboratoire d'Alchimie-