AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Marché Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ÉCRITS : 69
avatar
Staff
MessageSujet: Le Marché Noir   Dim 8 Nov - 0:46

    THE BLACK MARKET


    Afin d'éclaircir certains détails à propos de cet univers, voilà un petit concept.

    Sachez que tout le monde peut exploiter le Marché Noir à sa guise tant que l'on respecte son concept de base qu'est celui qui est présenté ici.

    Ne vous gênez pas pour venir me poser, à Roy McClane (shadow_daaichi), directement des questions ou me proposer des idées par MP ou par Skype. Toutes les questions sont bonnes à poser et toutes les idées peuvent être intéressantes !

    Son lieu

    Étant secret et caché de tous, ce n'est évidemment pas n'importe qui qui peut entrer tout bonnement et tout simplement dans le Marché Noir. En effet, qu'il s'agisse de la porte principale située tout juste sous le pont, creusée à même la terre ou encore une des multiples entrées de tunnel à travers tout Sweetdreams, l'ensemble de ses entrées est camouflées derrière une Illusion que seul le Maître du Marché Noir et les plus fidèles de la communauté peuvent parvenir à briser. Autrement dit, pour pouvoir pénétrer dans l'enceinte de la ville souterraine il vous faut absolument un intermédiaire, qui peut être difficile à convaincre et également difficile à dénicher.

    Le circuit de tunnel est immense et traverse la ville dans son entièreté. Effectivement, il y un tunnel qui mène à chaque recoin de Sweetdreams, seulement faut-il être en mesure de les trouver et d'être ensuite en mesure d'en détruire le loquet. Nullement bien entretenu, ceux-ci sentent l'humidité à plein nez et sont parfois peu ou pas éclairé par de vieilles ampoules qui longent les murs avec leurs filages. L'été il n'y pas de climatisation, mais un vent de fraîcheur est facilement perceptible par la profondeur du tunnel. L'hiver, par contre, il n'y a pas de chauffage et il peut être pénible de les traverser au complet. La longueur des tunnels est peu définies, mais plus celui-ci est éloignée de la ville souterraine plus celui-ci sera étendu. Il n'est pas rare de tomber sur quelques sans-abris, humains ou incarnations, qui ont trouvés refuge dans ces tunnels, mais qui n'osent pas se mêler à la vie communautaire du Marché Noir ou tout bonnement parce qu'ils en ont été chassés.

    Arrivé dans cette nouvelle ville souterraine, vous avez encore accès à votre réseau de cellulaire ou même à un réseau internet, un réseau électrique la traverse complètement, éclairant ainsi, chaque rues et avenues pavées, de par ses millions d'ampoules suspendues et de couleurs différentes. Rien n'est limité dans le Marché Noir. Par la présence de plusieurs machineries, la température de la petite ville ressemble beaucoup à celle de l'extérieur, bien qu'elle s'entoure d'un certain isolant lui permettant ainsi de perdre ou encore de gagner quelques degrés selon les saisons. Dans tout le Marché Noir, il y a différents bâtiments, que se soit un restaurant, un bar, notamment le Hell's Gate, ou encore différents appartements—dont les façades sont bien garnis d'un lit de mousse humide, mais demeurent néanmoins habitables. L'architecture de la ville souterraine est moins avancée que celle que l'on retrouve à la surface puisqu'on a recyclé les immeubles que l'on y trouvaient jadis. Il y également une vieille traque de chemin de fer ainsi qu'un train et quelques wagons inutilisés qui peuvent servir temporairement d'abris pour les plus dévergondés et les fêtards.

    Sa marchandise

    Évidemment, comme tout bon marché clandestin, il est possible de trouver toute la marchandise usuelle dans le Marché Noir de Sweetdreams. Qu'il s'agisse du trafic d'armes en tout genre (armes blanches et à feu variées), de drogues légères ou dures, mais surtout de plus en plus différentes, larges et imaginatives les unes que les autres ou encore son bordel de filles de joies—qui a d'ailleurs son propre bâtiment, un vieux Motel réutilisé, bien que les prostituées préfèrent arpenter les rues et avenues de la ville souterraine. Cependant, il y a certaines choses qui font du Marché Noir de Sweetdreams, un marché des plus particuliers : son trafic d'ingrédients d'incarnations ou encore d'incarnations même (en plus de celui d'humains).

    Qui n'a jamais rêver de posséder une écaille de dragon au-dessus de son lit ? Ou encore une fée embouteillée sur son bureau (à nourrir trois fois par jour avec quelques champignons saupoudrés de magie) ? Le rêve est possible si vous passez dans la partie la plus sombre du Marché Noir. Situé tout au fond, avec l'Épée de Damoclès, vous pouvez tomber sur des stands et des boutiques plus noirs et plus malsains, notamment gardés par l'incarnation d'un vieux serpent, Kaa. Ce genre de trafic n'est toutefois pas apprécié par toute le communauté et se fait donc, généralement, dans le plus grand des secrets et de façon très discrets. Il est possible de trouver plusieurs ingrédients différents ou même des incarnations entières, tout comme il est également possible de passer sa propre commande.

    La seule chose qui n'est absolument pas disponible dans le Marché Noir est le Bluestrike et ce même sous sa forme de rue, le Scrapstrike (aussi nommé « Blueberries » par les gens de la rue). Il en est ainsi afin de ne pas attirer plus de regards qu'il ne le faudrait déjà, notamment les autorités, et encore plus celui des Phantoms de la Société de Badstories. La communauté tolère donc quelques revendeurs de Bluestrike, mais n'accepte aucunes ventes du produit, dans sa ville souterraine, sous peine de fortes représailles.

    Sa communauté

    Elle se compose des gens les plus fidèles du Marché Noir, ceux qui ont participé à sa construction, ceux qui y contribuent encore et, normalement, ceux qui y vivent, la grande majorité du temps. Très solidement soudée, la communauté est respectueuse les uns envers les autres et personne n'est généralement l’ennemi de personne. Cela n'empêche toutefois pas quelques conflits ou quelques insultes gratuites, mais si un membre de la communauté se retrouvait en mauvaise posture, plusieurs ne tarderaient pas à lui venir en aide. Les règles et les valeurs de la surface sont autant utilisées que sous terre, bien qu'adapté à la vie plutôt rock n' roll du Marché Noir. Il n'y a pas à proprement parler de sécurité quelconque qui veille à l'appui de ses règlements, c'est tout simplement toute la communauté qui y travaille de concert. Chaque établissements agit cependant de façon indépendante et donc, le gérant de celui-ci s'autorise souvent tous les droits et appliquent généralement les consignes qu'il entend. Les clients n'ont donc pas souvent le maître mot dans l'ensemble du Marché Noir, bien, qu'ils en font vivre sa communauté. Celle-ci reste d'ailleurs bien plus souvent méfiante à l'égard de toute nouveauté et, pour certains, il peut être difficile de s'y intégrer. En effet, la loi du plus fort s'applique bel et bien dans ce domaine de ventes, paris et échanges illégaux.

    C'est ainsi pourquoi on trouve, à la tête du Marché Noir, celui que l'on nomme son propriétaire. Il s'agit de la seule hiérarchie, à savoir, un chef au-dessus de ses sujets. Actuellement toutefois, ceux-ci ne daigneraient même pas lever le petit doigt pour l'aider dans une mauvaise impasse. Les rebelles pleuvent, surtout sachant que n'importe qui pour prendre la place du propriétaire en respectant la simple consigne qui est de le mettre à mort ou de le forcer à fuir ou s'avouer vaincu. En échange d'une bonne partie des gains de la communauté, le propriétaire se doit de régler l'ensemble des problèmes qui se présentent dans le Marché Noir (matériel ou non), veiller à la bonne entente et surtout s'assurer que le secret demeure (en même temps de faire un peu de publicité et puis, c'est un peu comme tenir une garderie finalement). Il n'y a qu'une seule partie de la ville souterraine dans laquelle on se rit de l'autorité de Roy McClane : L'Épée de Damoclès et ses environs (notamment les boutiques de Kaa). On peut ainsi considérer les membres de cette organisation comme ne faisant pas partit de la communauté puisque celle-ci en elle-même n'en n'apprécie pas les activités. Cependant la grande influence de part les gens qui peuplent cette clique de rebelles, personne ne peut et n'ose, encore, se lever contre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badstories.bbfr.net
 

Le Marché Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [BOUTIQUE] Le marché noir....
» MAJ 2.5.0 - Le marché noir et les emblèmes
» L'Arche du Dragon Noir
» Les dragons du Vol Noir
» Un murmure dans le noir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: Avant de jouer :: Grandes lignes-