AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
APTITUDE : Sur-résistant, la vitesse de son système immunitaire est démultipliée
LOCALISATION : Prison de Sweetdreams
JE SUIS : lycanthrope.
JE VIENS : de Transilvanie, en Roumanie
ÉCRITS : 215
PUF : Moonster Masculin
Info Supp
Relations:
avatar
Cornell Lupesco
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   Lun 2 Mai - 11:41

L'enfant sanglota en silence pendant de longues minutes encore, luttant pour étouffer ses couinements et retrouver son calme, sa fourrure s'agitant sur ses épaules à chacun de ses spasmes. Il aurait juste voulu se rouler dans un coin de sa cage et y attendre sa mère, comme quand il était petit et que plus grand et plus fort que lui l'avait insulté une fois de trop. Il s'était caché dans les toilettes, roulé en boule contre la cuvette, tandis que des mains cruelles frappaient contre la porte et se tendait pour se saisir de sa queue. Puis les coups s'étaient espacés, les insultes comme des aboiements aussi et il était resté là, à sangloter comme un bébé. Les professeurs avaient tenté de le faire sortir, puis avaient appelé son père qui une fois que le jeune avait ouvert la porte l'avait soulevé dans ses bras et était reparti sans un mot, sans un au revoir ni une insulte pour le personnel enseignant. Ensemble, ils étaient partis dans le parc, osant à peine défier du regard les humains autour d'eux, avaient acheté quelques chouchous et les avaient mangés en silence sous le couvert d'un bosquet. Son père avait ensuite tenté de le faire sourire avec quelques unes de ses pires blagues, même si Cornell ne comprenait pas toujours son humour, puis ils étaient rentrés chez eux, où les bras de sa mère et ses caresses l'avaient encore apaisé.

Mais aujourd'hui, personne ne viendrait le chercher. Il n'y aurait peut-être plus jamais de chouchous ni de promenade dans le parc, car il les avait trahi. Sauf si… il baissa les yeux sur le dessin de sa sœur et glappit de stupeur.
Non non non NON!
Il faillit repartir dans une nouvelle crise de larmes, s'étranglant dans ses insultes et ses malédictions contre lui même. Dans son stress, il ne s'était pas rendu compte que ses griffes s'étaient activées toutes seules et outre un coin du dessin qui n'était plus déjà qu'un souvenir, une longue déchirure traversait la feuille dans les trois quarts de sa largeur.
P'TAIN MAIS QUEL CON. ILS AVAIENT RAISON. ILS ONT RAISON. PUTAIN. MERDE. PULLICA. FIU DE CAETA
Il aurait aimé se déchirer lui. C'eut été peut-être encore le moins pénible pour tout le monde.

_________________
FICHE | ASK | RP
#666633
ask.fm/Wlfman
PRISON DE Sweetdreams

Et une update, une ! Ben voilà, ça y est. Je suis dans la [excréments] et bien. On applaudit l'artiste s'il vous plait. Au moins, ils m'ont laissé internet. C't'un peu [idiot] d'ailleurs, mais j'vais pas m'plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   Mar 3 Mai - 17:04

Il fut mit en état d'alerte presque immédiatement.

Non non non NON!
Et tourna sa tête, les paupière révulsées sur deux yeux écarquillés en stoppant son regard sur la déchirure dans le dessin.
AAAAAAAAAAAAAH
Un mur d'émotions explosives le frappa et lui et Cornell tout en même temps, spiralant dans un état de panique et s'affolant déjà, le souffle court et les sanglots au bord des lèvres.
P'TAIN MAIS QUEL CON.
ATTA P'TÊTRE QUE
ILS AVAIENT RAISON. ILS ONT RAISON. PUTAIN. MERDE. PULLICA. FIU DE CAETA
P'TÊTRE QUE- J'AI QUELQUE CHOSE POUR ÇA et Kaos se dépêcha à reprendre son sac en main, plongeant ses mains et farfouillant avec hâte dans tout ses effets qui se bousculèrent dans. Il se griffa le dos de la main sur les dents d'un petit rouleau de ruban adhésif, avant de s'empresser de l'attraper et l'en sortir, les doigts déjà collés au bout pour en couper une longueur.

ÇA SE RÉPARE MEC-- ÇA SE RÉPARE !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Sur-résistant, la vitesse de son système immunitaire est démultipliée
LOCALISATION : Prison de Sweetdreams
JE SUIS : lycanthrope.
JE VIENS : de Transilvanie, en Roumanie
ÉCRITS : 215
PUF : Moonster Masculin
Info Supp
Relations:
avatar
Cornell Lupesco
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   Mer 4 Mai - 16:52

Les cris de Kaos finirent enfin par atteindre le cerveau du jeune lycanthrope qui tendit sa main tremblante vers lui à travers les barreaux, semblant vouloir à tout prix éloigner le précieux dessin de l'épave qu'il était avant d'y faire plus de dégats, dans sa panique.

J'vai-ais fi-inir p-par t-t'a-attirer des pr-r-roblèm-mes. bégaya-t-il en se souvenant que leur agitation allait finir par attirer des gardiens. La crainte d'une nouvelle punition, d'un allongement de peine, ou de la confiscation du dessin, l'écrasa contre le béton de sa cellule.J'su-u-is u-une-euh me-erd' d'sol-lé…

_________________
FICHE | ASK | RP
#666633
ask.fm/Wlfman
PRISON DE Sweetdreams

Et une update, une ! Ben voilà, ça y est. Je suis dans la [excréments] et bien. On applaudit l'artiste s'il vous plait. Au moins, ils m'ont laissé internet. C't'un peu [idiot] d'ailleurs, mais j'vais pas m'plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   Mer 4 Mai - 20:58

Au concierge de prendre le dessin le retourner sur ses cuisses, tirer sur le ruban dans un crissement qui lui vrilla les oreilles et posa à plat une bande adhésive au dos de la feuille pour recoller les deux morceaux ensembles. Et Cornell bredouilla des excuses nourries de culpabilité qui firent se plisser les paupières de Kaos.

— « J'su-u-is u-une-euh me-erd' d'sol-lé…

Mec retire ces paroles tout de suite! il le corrigea presque aussitôt, le dardant de deux yeux pétillants, à l'air dur (ou endurci). »

— « Tu n'es certainement pas une merde, tu entends ? Ce genre de négativité c'est pas pour toi. T'as le droit de pleurer et de te sentir triste, et de crier et de rager, et de frapper un mur - tout c'que tu veux je m'en FICHE, mais t'as pas le droit de dire que t'es une merde. »

Il se radoucit, lui passant le dessin au travers des barreaux, recollé, une bande adhésive reluisant derrière - peut-être pour symboliser le processus de reconstruction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Sur-résistant, la vitesse de son système immunitaire est démultipliée
LOCALISATION : Prison de Sweetdreams
JE SUIS : lycanthrope.
JE VIENS : de Transilvanie, en Roumanie
ÉCRITS : 215
PUF : Moonster Masculin
Info Supp
Relations:
avatar
Cornell Lupesco
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   Jeu 12 Mai - 15:30

Le jeune opina du chef et s'excusa de nouveau à voix basse en se rasseyant lentement, couinant plus sourdement alors qu'il cherchait à apaiser sa respiration. La tête lui tournait presque de cette étrange journée. Il n'était pas seul. Les temps à venir seraient rudes, mais pas désespérés. Pour Tatiana au moins, il comptait. Sa mère ne le reniait pas complètement, ce qui le mettait sans dessus dessous – elle l'avait chassé comme son père, non ? – Et ce demi inconnu, ici, était prêt à prendre des risques pour le lui transmettre, et pour lui donner l'illusion que lui, Cornell le délinquant, le traître à son sang, celui qui avait mordu les mains qui le nourrissaient, pouvait avoir de la valeur. La tête basse, Cornell regardait Kaos de biais, les oreilles légèrement ourlées, réparer son bien et le lui tendre entre les barreaux. Une impulsion électrique traversa sa caudale qui frémit à peine. Il tendit la main et saisit délicatement le dessin entre ses phalanges poilue pour ne pas l'abîmer de ses griffes, gargouillant des remerciements avant de se retourner, cachant jalousement la feuille de papier sous son oreiller.

La prison bourdonnait toujours des centaines d'âmes réveillées par le réveillon, ses rugissements, les pleurs du jeune lycanthrope et la présence intruse de son camarade. Dehors, les vagues frappaient sans fin le rocher, apportant leur bruit de fond, l'humidité qui pénétrait chacun jusqu'aux os, et sur un coup de vent qui entrait brusquement par la fenêtre de la cellule, l'odeur salée qui couplée à celle de la citronnelle rafraîchissait un peu les détenus, les changeait de l'odeur d'urine et de sueur qui hantait trop souvent l'air semi-stagnant de la prison, leur rappelant une époque peut-être plus belle où ils dormaient dans de vrais lits, regardaient le soleil et saluaient leur famille. Peu à peu, chacun retournait à sa demie torpeur, songeant au temps qui les séparaient de leur prochaine visite, ou de leur sortie.

Cornell étouffa un bâillement, soupirant avant de s'étirer. Son esprit était un peu plus clair à présent. Il regardait toujours Kaos, dont la demi-clarté de la lune éclairait les traits. Personne, depuis longtemps, ne lui avait montré un tel respect. Ni une telle empathie. Et ce, sans même le connaître. Il repensa à ses mots. « Être meilleur ». Oui, cela valait peut-être le coup, tant qu'à faire. Cela le sortirait d'ici, au moins. Et être meilleur n'entendait pas être parfait. Il détourna les yeux, se grattant vigoureusement l'encolure avant de se coucher en sphinx, ne se souciant plus qu'on attende de lui un comportement humain. Lui même n'en attendait plus tant de lui. Du moins, pas pour ce soir – soir, matin, où en étaient-ils ?

… merci.

C'était le seul mot qui lui venait clairement à l'esprit pour le moment.

_________________
FICHE | ASK | RP
#666633
ask.fm/Wlfman
PRISON DE Sweetdreams

Et une update, une ! Ben voilà, ça y est. Je suis dans la [excréments] et bien. On applaudit l'artiste s'il vous plait. Au moins, ils m'ont laissé internet. C't'un peu [idiot] d'ailleurs, mais j'vais pas m'plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   Sam 14 Mai - 16:30

… merci.

Il lui leva un sourire, un peu embarrassé d'avoir haussé le ton comme ça, un peu embarrassé de s'être invité à la maison de sa famille, de lui avoir sucré son droit de visite et d'avoir perdu les pédales pendant la visite.

Son coeur battait vite, il eut un haut le coeur et il perdit la sensation au bout de ses doigts, qui se mirent à fourmiller. Sans penser, Kaos plaqua sa main sur sa bouche et écarta la tête, la vision trouble et un oeil masqué par quelques mèches qui échappèrent à son élastique.

Le poids de son acharnement venait de le frapper de plein fouet. On put voir son regard chercher à se recentrer sur le plancher, qui avait bien séché après son premier coup de serpillière, puis remonter les barreaux avant de trouver le visage de son camarade lycanthrope de l'autre côté, couché et confortable.

Aucun mot, juste un geste de la tête, qu'il inclina, et un hoquet dans les épaules, qu'on n'aurait su dire s'il venait d'un rire, de pleurs ou d'une restriction - physique, nouant sa gorge pour se retenir de restituer son repas du réveillon chez les Lupesco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Sur-résistant, la vitesse de son système immunitaire est démultipliée
LOCALISATION : Prison de Sweetdreams
JE SUIS : lycanthrope.
JE VIENS : de Transilvanie, en Roumanie
ÉCRITS : 215
PUF : Moonster Masculin
Info Supp
Relations:
avatar
Cornell Lupesco
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   Mar 17 Mai - 18:52

Ce qui était pratique avec la clarté de la lune, c'est qu'il put discerner très clairement la façon dont Kaos virait au vert devant lui sans qu'il ne s'en soit rendu compte auparavant. Il pencha la tête sans réellement comprendre, les oreilles dressées vers Kaos, écoutant sans respiration chaotique – c'eût put être drôle – presque gémissante. Le regard de détresse qui luisit brusquement vers lui l'électrisa, il se releva d'un ferme coup d'épaule et se rapprocha des barreaux, passant comme il le pouvait la truffe entre eux, reniflant avec inquiétude le malade, les oreilles molles sur la nuque.

C-ça va, mec ? Hey ? Dude ? Bro ? Mec ? Ça va ? Il releva la tête, jetant des regards perdus au bout de chaque couloir, ne sachant plus s'il devait craindre la venue de gardes ou la souhaiter si Kaos devait être emporté à l'infirmerie. T-tu veux de l'eau ou quelque chose ? Gerbe pas, hein, t'viens d'nettoyer…

_________________
FICHE | ASK | RP
#666633
ask.fm/Wlfman
PRISON DE Sweetdreams

Et une update, une ! Ben voilà, ça y est. Je suis dans la [excréments] et bien. On applaudit l'artiste s'il vous plait. Au moins, ils m'ont laissé internet. C't'un peu [idiot] d'ailleurs, mais j'vais pas m'plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   Mar 31 Mai - 1:57

Kaos coupa Cornell en levant son autre main, l'autre toujours plaquée sur sa bouche, relâchant légèrement la tension. Il allait bien, il irait bien, c'était passager, il prendrait peut-être un peu d'eau ? La pensée le fit sourciller légèrement et relever les yeux vers son comparse, comme pour l'interroger du regard, retournant sa paume et roulant du poignet dans un geste d'incertitude, ne comprenant pas vraiment ce qui impliquait de se faire offrir à boire dans une cellule.

Mais en écartant un peu la main de la bouche, en tournant sept fois la langue dans sa bouche, il émit un pépiement derrière ses lèvres pincées et un timide hochement de la tête.

Oui, il prendrait bien de l'eau ou quelque chose, si ça lui était possible. Il baissa les yeux - tout de suite embarrassé que Cornell ait assisté à une crise pareille, et on put voir ses joues se rosir et se rougir au travers de sa barbe déjà mal-entretenue, comme quoi tous les poils du monde ne suffiraient pas à couvrir sa honte.

Ça allait bien, il irait bien, c'était passager...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Sur-résistant, la vitesse de son système immunitaire est démultipliée
LOCALISATION : Prison de Sweetdreams
JE SUIS : lycanthrope.
JE VIENS : de Transilvanie, en Roumanie
ÉCRITS : 215
PUF : Moonster Masculin
Info Supp
Relations:
avatar
Cornell Lupesco
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   Mar 31 Mai - 11:29

Le jeune détenu se dandinait sur ses antérieures, mal à l'aise, tentant de ne pas céder lui aussi à la panique. L'angoisse de son ami lui tenaillait les côtes. Que devait-il faire ? Le lécher ? Le latter ? Appeler des secours ? Il digérait mal quelque chose ? Était-ce une intoxication alimentaire ? Pourquoi remuait-il sa patte ? Macaréna ? Appel au secours ? Putain, qu'est ce qu'ils – de l'eau. Il lui avait proposé de l'eau, et il lui en réclamait à présent. Cornell opina du chef pour lui montrer qu'il comprenait avant de réaliser sa bêtise. Il lui avait bien dit plus tôt qu'il lui offrirait volontiers à boire, s'il avait ne serait-ce qu'un gobelet. Or, des gobelets étaient-ils miraculeusement apparu dans le moment ? Pas qu'il ne le sache. Question : comment allait-il lui offrir à boire, abruti écervelé qu'il était ?

Tandis qu'il réfléchissait à l'énoncé du problème, son regard passait du lavabo à son camarade. Une idée le frappa sans tarder. Il se redressa sur ses postérieurs, se frotta rapidement les mains sous l'eau pour les rincer, les secoua et forma un récipient avec elles, aussi large et hermétique qu'il le pouvait, retournant prudemment vers Kaos avec l'équivalent de quelques maigres gorgées, ses mains gouttant devant lui.

'tention … prévint-il en passant précautionneusement ses larges paluches entre les barreaux, faisant tout son possible pour perdre un minimum de liquide avant de s'excuser, espérant qu'il puisse laper si besoin – et accepte de le faire dans des pattes poilues. C'est tout ce que j'ai …
Sont-y pas mignons
fit remarquer une voix moqueuse, basse, distante.

_________________
FICHE | ASK | RP
#666633
ask.fm/Wlfman
PRISON DE Sweetdreams

Et une update, une ! Ben voilà, ça y est. Je suis dans la [excréments] et bien. On applaudit l'artiste s'il vous plait. Au moins, ils m'ont laissé internet. C't'un peu [idiot] d'ailleurs, mais j'vais pas m'plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence des autres, du mieux qu'il peut
LOCALISATION : Variée, se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1759
PUF : mlp.kaos
Info Supp
Relations:
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   Mar 31 Mai - 15:43

Au diable ses pattes poilues oui, Kaos piqua du nez sur cette offre de générosité sortie de nul-part, clignant aussitôt en loup pour se donner le plus de facilité à boire dans le bol de mains de son ami, sans broncher lorsqu'un poil ou deux se filtrait dans sa boisson. Sa queue s'agita, raide de nervosité, et il aplatit sinon presque complètement ses oreilles dans leur cran en se faisant le plus aérodynamique possible, le plus mince possible, pour passer son museau entre les fentes de la cellule. Il eut un recul, après de grosses lapées, redressant vivement la tête et se pourléchant les babines d'un coup de langue.

...M-merci.
Il ravala un désolé, il craignait qu'on ne le tire par les oreilles, redressant timidement celles-ci en entendant des pas approcher le corridor de détention depuis une autre pièce. Les festivités devaient être terminées à la cafétéria, et les détenus qui avaient bénéficié d'un peu de liberté seraient ramenés à leurs cellules, par vagues.

Kaos cligna encore, posant sa main sur sa poitrine, poussant un soupir en constatant que les effets-secondaires de sa crise d'anxiété allaient en s'atténuant. Il arrivait à sentir ses doigts aux travers des fourmillements et il ne lui semblait plus que sa taille, même moyenne, comparée à la moyenne des hommes humains, ne lui donnait le vertige. Et il ne lui fallait pas oublier l'origine de venue !

Aussitôt il tourna sa face vers le lycanthrope, puis fit mine de détourner la tête, dans un signe d'apaisement, pour prendre sa serpillière par le manche et retourner à son chariot, agrippant la serpillière à son socle, sortant ses guenilles et son désinfectant anti-oxydant en bouteille.

On lui dirait sans doute qu'il a pris de temps, on lui dirait sans doute qu'il aurait une paye plus maigre, mais ça avait valu le coup. Un sourire fit rebondir ses joues, encore rosées de honte, mais définitivement plus chaudes, de gratitude. Il avait passé le réveillon avec Cornell, comme il lui avait promis, et c'est tout ce qui lui importait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Sur-résistant, la vitesse de son système immunitaire est démultipliée
LOCALISATION : Prison de Sweetdreams
JE SUIS : lycanthrope.
JE VIENS : de Transilvanie, en Roumanie
ÉCRITS : 215
PUF : Moonster Masculin
Info Supp
Relations:
avatar
Cornell Lupesco
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   Mar 7 Juin - 15:19

Il resta immobile, agenouillé aussi longtemps que Kaos bût, sans réagir à la langue qui agitait le liquide dans sa paume, le chatouillait, et bavait son reste d'anxiété. Quand il fut sûr que Kaos avait fini de se rafraîchir, il rouvrit ses paumes et les secoua un peu pour les sécher, ne retenant pas un long bâillement, ouvrant une gueule béante.
Ses oreilles se dressèrent sur sa tête lorsqu'il perçut des bruits de pas et des murmures se rapprochant. Ils n'avaient plus de temps. Il retourna vers le fond de sa cage cacher le dessin sous son oreiller, se frottant les mains sous l'eau avant de boire lui-même, se donnant l'air le moins suspect possible alors qu'il se rinçait la bouche, détruisant à regrets les dernières saveurs d'épices sur sa langue – ainsi que les dernières preuves. Le louvard jetait des coups d’œil reconnaissant au concierge, n'osant lui demander à voix haute s'il reviendrait, ni le remercier pour ses paroles, son espoir. Un garde passa devant les barreaux, le regardant de travers. Cornell ne put que retourner s'avachir sur sa paillasse, clignant une dernière fois des yeux avant de les fermer. Ses oreilles se ramollirent sur son crâne. Il sombra dans la somnolence, encore dans l'excitation de la soirée, la tête sur un dessin d'enfant, une odeur acidulée dans les narines.

_________________
FICHE | ASK | RP
#666633
ask.fm/Wlfman
PRISON DE Sweetdreams

Et une update, une ! Ben voilà, ça y est. Je suis dans la [excréments] et bien. On applaudit l'artiste s'il vous plait. Au moins, ils m'ont laissé internet. C't'un peu [idiot] d'ailleurs, mais j'vais pas m'plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINÉ] Sacs à puces derrière les barreaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [Blog] Derrière la scène: La Smiley attitude !!! La suite
» Base Alpha Tango Zoulou du CSNU[Terminé]
» 1er marché aux puces pour GN
» Puces, brocantes : Le rêve des collectionneurs/Chineurs de trouvailles !
» A quand une date de sortie des puces RFID

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: La ville de Sweetdreams - RPG :: La Prison-