AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Libre] Sans les cailloux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: [Libre] Sans les cailloux   Mar 15 Sep - 15:16

La fillette jetait des regards paniqués autour d'elle en se mordillant l'ongle du pouce, l'autre main ramenée à sa gorge. Elle ... elle avait du se tromper. Surement. peut-être s'était-elle trompée de ligne de train. Ou peut-être était-elle au bon endroit et ne reconnaissait pas cette ville qui lui restait encore inconnue. Toujours est-il qu'elle était perdue, et bien perdue. Pas de petits cailloux pour elle, elle n'avait aucune idée d'où elle pouvait être. Elle se ratatina avec un gémissement étouffé, sentant sa respiration devenir plus laborieuse, étranglée par des premières larmes qui ne coulaient pas encore mais qui avaient écarquillés ses grands yeux bleus-verts et rougit son nez. La ville était si grande, son père allait-il la retrouver ? Oh, comme il serait furieux ! Lui qui l'avait ramené ici, avec lui, et elle qui se perdait. Pourtant, elle voulait juste ... juste ne pas être seule à la maison.

Un genou la bouscula, elle s'écarta et alla vite se cacher en s'asseyant sur un banc, incapable de penser clairement, cherchant à se calmer, ou du moins à ne plus étouffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉCRITS : 141
avatar
Acelin Ross
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Mar 15 Sep - 15:58

Il était sorti faire des courses. Il lui fallait bien manger contrairement à son colocataire qui se suffisait de ses conquêtes. Un manteau d'un gris sombre, un foulard aux teintes bleutées et noires autour du cou et ses longs cheveux attachés tombant dans son dos lui donnaient un air d'élégance et de propreté. Ainsi au dehors, la fraîcheur transformait son souffle en vapeur. Il avait marché un bon moment, se dirigeant lentement mais surement vers son logement temporaire, attiré par les devantures de boutiques, puis avait cherché à prendre une pause. Avisant un banc, il se dirigea vers celui-ci, remarquant d'abord une petite silhouette se découpant sur celui-ci, puis remarquant sa détresse.

L'homme détendit ses épaules et approcha la petite d'un air calme. Son regard doré se posa sur elle, puis il lui demanda d'une voix douce:

- Hey petite, est-ce que ça va aller?

Peut-être ne trouvait-elle plus ses parents? Peut-être était-elle une incarnation à la croissance plus lente? Peut-être cherchait-elle quelqu'un? Il ne connaissait pas les raisons de sa présence au centre-ville, ainsi perchée seule sur un banc, mais ne comptait certainement pas la laisser à elle-même alors qu'elle semblait si stressée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Mar 15 Sep - 17:22

Perdue, elle était perdue. Son jeune esprit patinait, cherchant à reprendre prise sur le fait qu'elle retrouverait bientôt son chemin, soit vers son père, soit vers leur foyer -qu'elle n'aurait jamais du quitter sans la protection paternelle !- et cherchait surtout à ne pas tomber dans l'abîme de résonnements tels que : elle était perdue, les villes pouvaient être pleines de personnes très dangereuses et très méchantes, son père le lui avait dit. Non, elle ne retrouverait jamais la maison. Elle était assez bête pour se perde, elle serait assez bête pour rester perdue ! Son père la chercherait, avec colère puis avec panique. Jamais il ne la retrouverait. Elle était seule et -
Hey petite, est-ce que ça va aller ?
La blondinette releva brusquement la tête pour voir un ... un homme ? Pas son père en tout cas. Ses traits étaient plus effilés, ses yeux dorés, ses cheveux longs, quasiment aussi longs que les siens, proportionnellement, l'air soucieux. Elle se força à sourire et à hocher la tête avec un "hm-hm" qui se voulait convaincu, mais qui surtout prenait fonction de ne pas la faire parler pour ne pas pleurer, malgré son visage cramoisi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉCRITS : 141
avatar
Acelin Ross
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Mar 15 Sep - 17:39

La petite se contenta d'hocher la tête, son visage démentant ses presque propos. Pour se faire plus petit, le grand homme plia un genou pour le mettre au sol, à la manière d'un chevalier. Il tenta alors de se montrer plus clair:

- Tu es certaine que ça va aller? Je n'ai pas l'impression que tu sois accompagnée et dans une aussi grande ville, il peut s'avérer dangereux de se promener seule. Sais-tu où se trouvent tes parents?

Il ne lui voulait aucun mal, au contraire, mais s'inquiétait surtout de la laisser à elle-même. Dans le pire des cas, elle l'enverrait balader, mais s'il pouvait faire quelque chose pour elle, il se porterait volontaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Mar 15 Sep - 17:53

Elle eut un petit serrement lorsqu'il mit un genou en terre puis elle s'ouvrit un peu, l'écoutant avec attention, après tout, il ne semblait pas lui vouloir trop de mal. A son grand malheur, il continua de parler en français, ce qu'elle ne maîtrisait pas encore très bien. Cependant, elle comprit le sens général de sa phrase : elle était seule, sans parents, et il s'en inquiétait. Et elle donc ! Mais sa phrase était une question, qui demandait réponse.
Ah, euh. Je commença laborieusement Abigail, cherchant surtout à mettre le moins d'accent et de sanglots possible dans ses mots J'ai pris le, le mauvais train je crois. Father w ... works ? au plus grand bâtiment de la ville.
Elle regarda autour d'elle, comme si un véhicule menant droit à son père allait apparaître rien qu'en l'évoquant.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉCRITS : 141
avatar
Acelin Ross
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Mar 15 Sep - 19:23

Heureusement pour lui, l'enfant ne prit pas peur et sembla relativement le comprendre. Son français ne lui semblait pas si maîtrisé, mais il la comprenait aussi. En comprenant qu'elle était perdue et en comprenant qu'elle cherchait son père qui travaillait pour la BadStories, l'homme se détendit. Il savait comment s'y rendre pour y avoir donné ses mues régulièrement pour ses doses de bluestrike.

La petite devait vraiment s'inquiéter, un parent qui travaillait pour la BadStories devait avoir des ennemis parmi les citoyens bien que la société ait le désir d'aider les incarnations à s'adapter. Il la regarda de ses yeux mordorés et changea de langue pour rendre les choses plus faciles à la petite. Il avait après tout voyagé longuement dans sa vie et savait s'adapter au langage des autres.

- If you mean the BadStories building, I know how to get there. I can show you which train to take if you'll allow me.

Toujours un genou au sol, il inclina poliment la tête, comme s'il était à son service. Un Taxi aurait malheureusement coûté trop cher pour les mener à bon port et il ne cherchait pas à l'effrayer, du coup, il n'osait pas risquer de se retrouver seul avec elle non plus. Pris d'une idée, il releva la tête et demanda:

- Do you know your father's phone number? I can let you borrow my cell phone if you want maybe he can come and get you?

Il détourna les yeux, puis s'explqua, tentant de faire preuve de bonne foi:

- I mean...I am a stranger too...My name is Acelin by the way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Ven 18 Sep - 13:36

If you mean the BadStories building,
DIEU MERCI DE L'ANGLAIS. Pour un peu, elle en aurait pleuré de soulagement, surtout que ses mots trouvaient effectivement résonance dans sa jeune tête qu'elle hocha brièvement, confirmant les propos de l'étrange homme.
I know how to get there. I can show you which train to take if you'll allow me.
Elle eut elle aussi une preste courbette, le remerciant de se déranger pour elle. Encore toute confuse, elle le regardait avec attention et méfiance des ses grands yeux humides alors qu'il parlait, ses épaules étroites encore agitées par sa respiration altérée, cherchant à comprendre pourquoi il semblait vouloir l'aider. Surtout que vu comment il était chargé, il devait être bien occupé.

Do you know your father's phone number? I can let you borrow my cell phone if you want maybe he can come and get you?
Ses yeux prirent l'expression de la plus franche et de la plus idiote hébétude, de véritables yeux de merlan frit. Elle ne comprenait toujours pas comment utiliser ces objets démoniaques, et la dernière fois que celui de son père avait émit un son devant elle, elle n'avait rien pu faire d'autre que de le fixer avec surprise. Alors de là à en utiliser un ou à se rappeler du ''numéro'' de son père, il y avait un monde. Elle ne connaissait pas même le nom de son père. Pour elle, il était Père, voilà tout. Tout comme Dieu n'avait pas véritable de nom mais seulement, selon ce qu'on lui avait apprit, un titre, son père n'en avait pas pour elle.

I mean...I am a stranger too...My name is Acelin by the way.
Elle pinça les lèvres, soudain bien plus réticente à le suivre maintenant qu'il lui avait bien rappelé qu'il était un étranger, et ce même si elle connaissait son nom (il en avait un, lui). Nom qu'elle oublierait fort vite, elle ne se faisait pas d'illusions là dessus. Elle estima néanmoins plus poli de se préssenter à son tour, ouvrant et tendant sa main blanche vers l'homme.
Mine is Abigail. Abigail Arya Siofra MacDuncan.

Elle avait de beaux noms dont elle était particulièrement fière, et qui était sa seule façon d'affirmer sa parenté avec son père. Elle détourna le regard vers la foule et recommença à mordiller son ongle – l'index gauche cette fois.
Maybe you could just … show me the way ? I-if it doens't disturb you, of course. I mean, you seem very busy.
Étranger et étrange certes, mais apparemment pas méchant, franc et sa seule aide pour le moment.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉCRITS : 141
avatar
Acelin Ross
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Ven 18 Sep - 20:34

Il s'était adapté à la petite et elle semblait mieux le comprendre de cette manière. Elle semblait se calmer, ce qui réveillait de nouveau sa méfiance. C'était une bonne chose, il se serait encore plus inquiété pour elle si elle ne s'était pas méfiée de sa présence. À un âge aussi jeune, la prudence ne pouvait que la servir. Malgré sa méfiance, elle lui offrit elle aussi son nom, un nom plutôt long que le dragon dut retentir avec un certain effort. Voyant son malaise, Acelin releva les yeux vers elle et lui répondit:

- It does not disturb me in the least.

Il se redressa, puis ouvrit son sac, faisant mine d'en inspecter le contenu avant d'ajouter:

- Nothing in there will go bad, so I've got time.

Il offrit un sourire à la petite et avisa l'entrée de la station la plus près, faisant signe à l'enfant de le suivre, demandant:

- Do you have money to take another train?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Ven 25 Sep - 17:44

Elle sourit faiblement à Acelin, soulagée de sentir ses problèmes se dénouer. Elle renifla, se frotta un peu la joue pour se rassurer ... et ouvrit de grands yeux lorsqu'Acelin se releva
(Thaaat is a big one !)
Do you have money to take another train?
Huummm...

Abigail sauta à son tour sur ses pieds, de taille bien moindre qu'Acelin, réarrangea les plis gris de sa jupe descendant jusqu'à ses genoux, montrant en dessous des collants de laine pourpre et des bottines noires et trottina à la suite d'Acelin, de peur de le perdre dans cette foule impolie. Elle plongea la main dans sa poche et fouilla jusqu'à saisir un rectangle de papier lui permettant d'écumer les transports pour la journée.
Will that do ?

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉCRITS : 141
avatar
Acelin Ross
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Ven 25 Sep - 23:32

L'enfant sembla reprendre une certaine contenance, se frottant les yeux et se relevant à son tour, minuscule en comparaison de la grande échasse qui lui avait offert son aide. Elle replaça sa jupe puis se rapprocha pour lui montrer un petit bout de papier qui lui servait de laisser-passer pour la journée. Avisant le papier, un léger sourire se peignit sur le visage de l'incarnation.

- Yes, that will do fine.

L'homme millénaire à la jeune apparence reporta son attention sur ce qui l'entourait afin de repérer la station la plus proche. Il jeta ensuite un regard à l'enfant et lui fit signe de le suivre. Il savait où il allait et se donnait l'importante tâche de mener la petite princesse à bon port. Près de la gare, il remarqua un panneau et s'en approcha pour montrer à la petite la ligne qu'ils allaient prendre.

- There, that's the line we have to take to reach the BadStories building, see?

Il replaça son sac de courses dans sa deuxième main et leva le regard vers les petites affiches qui mentionnaient les points de départ de leur transport. Il prit son temps pour se rendre au panneau qui les intéressaient, puis perdit de son sourire.

- Looks like the next one is in twenty minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Mar 13 Oct - 17:33

Elle suivit Acelin de près, plus inquiète de rester seule et perdue que de se placer à la merci d'un inconnu. C'est qu'il lui avait fait peur, ce grand nigaud, tout de même. Elle chercha à calmer sa respiration encore saccadée en jetant des regards autour d'elle pour se rappeler du chemin qu'ils empruntaient. Autour d'eux, les gens se pressaient par vagues, bien que plus calmes que tout à l'heure, c'était à peine s'ils hésitaient à la bousculer, à la frôler. Elle vit une femme fixer avec intérêt a longue silhouette d'Acelin, peut-être intriguée par son interminable chevelure de nacre elle aussi. Puis ils passèrent sans s'arrêter devant plusieurs grandes affiches pour des expositions, des films, des spectacles divers.


Hm ?

Elle se décala, observant avec attention le chaotique tissage coloré des lignes de transports placardé sur le mur où les stations étaient représentées par des points plus ou moins gros selon le nombre de lignes les traversant, comme des nœuds entre les fils ; la gare centrale trônant comme une grosse pelote de laine au cœur du diagramme. Mais déjà, Acelin s'éloignait, suivi précipitamment d'Abigail, qui guettait ses moindres réactions du coin de l’œil. Il avait l'air dépité.
Looks like the next one is in twenty minutes
Elle fronça le nez brièvement et chercha des yeux où s'asseoir en attendant et repéra rapidement deux sièges encore libres l'un à côté de l'autre.
Here ! Look ![/b] interpella-t-elle l'homme en allant s'asseoir, avant de chercher des yeux de quoi se distraire.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉCRITS : 141
avatar
Acelin Ross
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Ven 27 Nov - 18:07

La petite parvint à le suivre, ce qui rassura le dragon millénaire. Heureusement pour eux, un banc était toujours libre et l'enfant le lui indiqua. Un sourire se dessina sur le visage de l'homme à la chevelure de neige et il vint prendre place sur le banc. Son calme apparent et ses habits propres et stylés le faisaient bien paraître, mais ce qu'il y avait de réellement envoûtant, c'était son regard mordoré. On pouvait y lire tout un mystère, toute une sagesse qui ne manquait que rarement d'attirer l'attention.

Voyant que la gamine cherchait quelque chose à faire, il se dit qu'il pourrait peut-être discuter avec celle le temps que leur moyen de transport n'arrive. Il commença par engager la conversation avec elle:

- So, how old are you to be walking on the streets on your own?

Sa question tenait plus de la curiosité que de l'accusation. Il ne cherchait pas à juger son père, mais plutôt à jauger ses réactions. Ce n'était qu'un début, mais il cherchait la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Traque et chasse
LOCALISATION : Quelque part
JE SUIS : irlandais
JE VIENS : de New York City (USA)
ÉCRITS : 345
PUF : Moonster Masculin Age : 18
avatar
Arelan MacDuncan
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Lun 30 Nov - 17:46

Son regard finit par accrocher une affiche bleue claire, la même qu'elle avait vu plus tôt. Montrant de magnifiques motifs imitant le givres et les flocons, elle vantait les attrait d'un "Winterfest", promettant la présence de ... d'artistes surement. Certains noms étranges lui laissaient penser qu'il devait s'agir de groupes modernes. L'affiche promettait aussi de laisser sa chance à chacun, notamment la chance de les rejoindre sur scène. Rien de bien tentant.
So, how old are you to be walking on the streets on your own?
Ses sourcils tiquèrent, ayant perçu une interruption dans sa concentration à laquelle elle répondit d'un "HmHmm" vague avant de réaliser.
Oh ! Excuse me ! I wasn't paying attention ! I'm almost seven ! And it's not as if I was wandering all alone. I was trying to go and meet Father... I just ... got lost...

Mon dieu, elle avait failli se perdre. A tout jamais. Elle n'aurait jamais revu son père peut-être. Elle serait morte et dévorée par les rats dans les jours qui auraient suivi. La simple pensée lui sera à nouveau la gorge. Ses joues la chauffèrent. Elle voulait vraiment voir son père maintenant.

_________________
#99cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉCRITS : 141
avatar
Acelin Ross
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   Sam 27 Fév - 13:46

Un sourire indulgent se dessina sur le visage de l'homme. Elle était si jeune, tentait si bien de se justifier, qu'il ne pouvait pas lui tenir rigueur de sa mésaventure.

- I never said you were wandering.

Dit-il d'une voix douce.

- Besides, you won't be lost for long. I'm sure we'll find your father.

"He must be worried sick" lui intimèrent ses pensées. Il n'en fit cependant pas part à l'enfant. Elle devait déjà s'en faire à ce sujet et il préférait la garder le plus calme possible pour éviter tout malentendu. Il était après tout une incarnation, un homme adulte se promenant en autobus avec l'enfant d'un autre et si moindrement la petite lui causait problème, il en aurait pour longtemps à s'expliquer avec la police.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Libre] Sans les cailloux   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] Sans les cailloux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le tueur Sans-Visage - Le retour
» Une rumeur, un murmure sans nom...
» [FAQ] Posez vos questions sans créer un nouveau sujet ici !
» [ACHAT]Soeurs du crépuscule sans dragon
» question sans reponse sur sirocco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: La ville de Sweetdreams - RPG :: Centre-Ville-