AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
APTITUDE : Guérison d'autrui
LOCALISATION : J'ai une maison au Golden District
JE SUIS : Asclepios de la mythologie grecque.
ÉCRITS : 327
PUF : Coolangel533
avatar
Oren Miyamoto
MessageSujet: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Lun 30 Mar - 15:34

Le Golden district était un endroit où la richesse s'étalait partout. Dans une ville, quoi de mieux pour afficher son opulence que d'enfermer la nature même dans un seul endroit? Les plantes n'avaient plus le même charme que celui qu'elles avaient eut sous le soleil d'été, mais les couleurs automnales peignaient un paysage d'or et de sang qui convenait au nom du quartier.

Ces temps-ci, les choses allaient mieux pour Oren. Il sortait plus souvent de chez lui, il avait décroché un emploi et il apprenait lentement à connaître les habitants de la ville. Il avait tout ce qu'il pouvait vouloir et ce jour-là, il s'était rendu au jardin botanique. Il aimait la paix que les lieux lui inspiraient et il semblait reprendre de la vigueur à chaque jour qui passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Je suis une leurre fiable. Weird, isn't it?
LOCALISATION : Ici. Puis là, des fois.
JE SUIS : Un spectre à visage
JE VIENS : De Bretagne, en France
ÉCRITS : 197
PUF : Kayn | IfreannMutsou Féminin Age : 23

Info Supp
Relations:
avatar
Astrydd Tahana
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Lun 30 Mar - 18:55


Le jardin botanique était probablement le seul endroit visitable par tout individu n’appartenant pas obligatoirement au quartier dans lequel il se situait. De ce qu’avait pu voir Astrydd, le reste de Golden District était en effet réservé à ses habitants, des gens pour la plupart fortunés. Au milieu de tout ce beau monde, la petite mécanicienne se sentait un peu mal à l’aise ; elle croisait des femmes vêtues de jolie robe et de chapeau à la taille démesurée, des hommes portant un costume parfait et une petite sacoche qu’Astrydd imaginait sans mal remplie de belles liasses de billets. Un gamin l’avait même dévisagée en passant à côté d’elle, l’air de se demander ce qu’une nana comme elle pouvait bien foutre ici. Et c’était une très bonne question : pourquoi une petite de l’Hansel District venait-elle se mêler aux grands du Golden District ?

En fait, elle avait simplement envie de découvrir, même si c’était la première et la dernière fois qu’elle se rendait ici. Elle avait toujours entendu dire du bien du jardin botanique et elle avait donc envie de voir par elle-même, de vérifier les propos des autres. Et effectivement, elle n’avait pas été déçue : l’endroit était grandiose et malgré l’automne, la flore conservait des couleurs variées et chaleureuses. Au moins, le spectre avait fait le chemin pour quelque chose. Marchant d’un pas lent et veillant à se serrer sur le côté pour ne pas gêner les éventuelles personnes qui voudraient la doubler, elle prenait son temps pour observer les variétés de plantes et d’arbres qui s’offraient à elle.

Elle s’arrêta bientôt devant un spécimen bien étrange mais qu’elle trouvait très joli. Visiblement, elle n’était pas la seule à s’être intéressée à ce dernier puisqu’un homme se trouvait déjà là, juste devant le petit panneau informatif planté dans la terre. Astrydd se pencha discrètement pour tenter de voir ce qu’il y avait d’écrit dessus.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Guérison d'autrui
LOCALISATION : J'ai une maison au Golden District
JE SUIS : Asclepios de la mythologie grecque.
ÉCRITS : 327
PUF : Coolangel533
avatar
Oren Miyamoto
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Lun 30 Mar - 20:01

La plante devant laquelle il s'était arrêté ne l'intéressait pas tant que ça, mais il cherchait à passer le temps et à en apprendre un peu plus par la même occasion. Il se recula alors, prêt à passer à une autre attraction lorsqu'il remarqua une jeune femme qui semblait détonner à peu près autant que lui dans le décor habité de gens richement vêtus. Les vêtements de l'asiatique, bien que propres et attrayants, ne venaient pas nécessairement d'une boutique de riche et le jeune homme n'avait en rien l'air d'un snob. Son argent, il en avait hérité et il n'accordait pas la moindre importance à l'image sociale que ses accoutrements pouvaient changer. Il s'écarta du panneau en une petite révérence, s'excusant à la femme de s'être trouvé sur son chemin:

- Pardon, je ne voulais pas vous bloquer la vue.

Pour lui, peu lui importait qu'elle fut habillée différemment ou que ses cheveux rebiquent en tout sens, elle était venue et il ne voulait pas gâcher sa journée. Il l'observa d'un regard discret et bref avant de laisser son regard errer sur la multitude de végétation qui composait le jardin. Il y en avait bien trop pour tout voir d'un seul coup et c'était une diversité qui l'enchantait. Avec les problèmes environnementaux auxquels devait encore et toujours faire face la planète, il lui faisait du bien de voir autant de nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Je suis une leurre fiable. Weird, isn't it?
LOCALISATION : Ici. Puis là, des fois.
JE SUIS : Un spectre à visage
JE VIENS : De Bretagne, en France
ÉCRITS : 197
PUF : Kayn | IfreannMutsou Féminin Age : 23

Info Supp
Relations:
avatar
Astrydd Tahana
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Mar 31 Mar - 18:18


L’homme qui se tenait devant le panneau remarqua bien assez vite qu’Astrydd voulait y lire les indications. Elle n’était pas très à l’aise avec les inconnus, c’est pourquoi elle apprécia grandement son initiative – celle de se décaler sans qu’elle n’ait besoin de lui demander.

- Pardon, je ne voulais pas vous bloquer la vue.

Délaissant brièvement les explications données par le panneau alors qu’elle venait seulement de commencer à les lire, Astrydd glissa son regard sur le jeune homme. Elle esquissa un sourire en coin. Un sourire qui, en soi, pouvait constituer une réponse.

- C’est pas grave.

Elle eut envie de rajouter que ce n’était pas comme si les indications données ici allaient lui être d’une extrême aide, mais sa légendaire manie d’en dire le moins possible l’en empêcha. C’est pourquoi elle se concentra rapidement de nouveau sur le panneau pour en finir sa lecture. Effectivement, celui-ci ne lui apportera rien de très important. Le nom de la plante en question, d’où elle venait, comment elle se nourrissait et toutes ces indications uniquement intéressantes pour les passionnés de botanique ou de culture générale. Astrydd recula de quelques pas et elle put remarquer que l’homme n’avait toujours pas bougé de là : il avait simplement tourné la tête pour observer distraitement les alentours. Oh... Peut-être l’avait-elle dérangé dans sa lecture et qu’il attendait de pouvoir la reprendre ?

- Excusez-moi, fit-elle en désignant brièvement le panneau d’un coup de menton en sa direction, je pensais que vous aviez fini de lire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Guérison d'autrui
LOCALISATION : J'ai une maison au Golden District
JE SUIS : Asclepios de la mythologie grecque.
ÉCRITS : 327
PUF : Coolangel533
avatar
Oren Miyamoto
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Mar 31 Mar - 18:45

La jeune femme sembla apprécier l'attention et s'excusa bien vite à son tour, surprenant le jeune homme qui s'était égaré dans les méandres de son propre esprit. Il se tourna vers l'étrangère, lui offrant un timide sourire avant de la corriger sans méchanceté:

- Oh non, ne vous en faites pas, je ne fais qu'explorer les lieux.

Il ne voulait pas lui révéler qu'il habitait le quartier, il craignait qu'elle ne voit sa politesse comme une moquerie si elle l'apprenait. Incertain de la conduite à adopter face à l'inconnue, il s'éloigna un peu pour lui laisser de l'espace. Non loin, quelques enfants s'amusaient à courir partout et à prendre la pose devant certaines créations végétales pour passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Je suis une leurre fiable. Weird, isn't it?
LOCALISATION : Ici. Puis là, des fois.
JE SUIS : Un spectre à visage
JE VIENS : De Bretagne, en France
ÉCRITS : 197
PUF : Kayn | IfreannMutsou Féminin Age : 23

Info Supp
Relations:
avatar
Astrydd Tahana
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Mar 31 Mar - 19:20


Finalement, l’éternelle jeune femme s’était fourvoyée. Le jeune homme n’était pas resté parce qu’il voulait lire le panneau, mais parce qu’il était simplement perdu dans sa contemplation du lieu... Ou dans ses pensées ; à vrai dire Astrydd l’ignorait et ce n’était pas vraiment ses affaires. Elle laissa donc l’individu là où elle l’avait rencontré, s’éloignant pour continuer sa petite visite improvisée. En approchant d’un groupe de jeunes adolescents pour observer ce devant quoi ils posaient, elle ne se doutait pas qu’elle ferait face à quelques problèmes de... Valeurs. A peine eut-elle le temps de se pencher sur le spécimen que le groupe s’intéressa immédiatement à elle. Elle n’eut pas besoin de tourner la tête pour sentir leurs regards dardés sur elle, ce qui la poussa à passer rapidement à un autre spécimen, pour s’éloigner de ces jeunes gens qui ne lui voulaient – a priori – rien de bon.

Alors qu’elle s’apprêtait à continuer sa route, tournant les talons dans une direction quelconque, un jeune homme se détacha du groupe pour faire le tour et barrer discrètement – pensait-il – la route d’Astrydd. Elle le repéra bien vite à travers la foule pas si nombreuse, vêtu d’un uniforme noir et blanc et approchant à grands pas face à elle. Par réflexe, la demoiselle resserra la lanière de son sac. Vu sa tenue, il ne venait visiblement pas dans l’intention de lui voler quoi que ce soit ; à en juger son attitude et ce qu’il portait, les possessions d’Astrydd devaient être des babioles à ses yeux.

L’impact arriva plus tard qu’elle ne l’aurait cru : elle sentit son épaule partir en arrière tandis qu’une silhouette noire et blanche couverte d’une tignasse blonde la frôlait, côtes contre côtes. Le jeune homme prit son air le plus outré tandis qu’il se retournait pour faire face à une Asty qui s’armait déjà d’un visage des plus impassibles possible.

- Eh ! commença-t-il d’une voix agaçante. PEUT-ETRE serait-ce trop vous demander de faire attention à où vous marchez ! Vous avez bien failli salir mon uniforme !

Evidemment, la complainte attira plusieurs paires d’yeux.

- Mille excuses mon cher, répondit le spectre en manquant de lui faire une révérence, par pure provocation.
- Excuses acceptées, rétorqua le blond avec un sourire niais. La prochaine fois, veillez à ne pas vous mettre au beau milieu de mon chemin. Des gens comme vous n’ont pas à envahir l’espace de personnes comme nous.
- Pardon ?

Le visage d’Astrydd restait étrangement passif, mais le ton de sa voix était devenu plus sec, ce qui avait eu l’effet de mettre le blondinet sur ses gardes. Il n’avait assurément pas choisi la bonne personne pour se défouler ; le spectre était loin de se laisser prendre pour un bouc émissaire. Le groupe, alerté par le visage soudainement crispé de leur ami, se manifesta derrière ce dernier. Parmi eux, une jeune femme avec une tête qui revenait encore moins à l’éternelle jeune femme.

- Ce qu’il veut dire, c’est que vous n’avez rien à faire ici. Oust, allez ! Retournez chez vous.

Si Astrydd resta un instant silencieuse devant ces propos aberrants, elle ne le demeura pas pour autant : elle esquissa un simple sourire avant de se mettre à rire nerveusement.

- C’est ainsi que s’occupent les fils et les filles de papa dans votre coin, fit-elle après avoir retrouvé son calme, conservant son étrange sourire. Trouver les intrus et les expulser. Je pensais que cette mentalité appartenait à un temps passé.
- Ce n’est pas une mentalité, rétorqua la demoiselle irritée. Les gens comme vous, ça n’a pas à traîner ici.

L’altercation avait fatalement attiré du monde ; et même si celui-ci se tenait à l’écart, Astrydd avait bien compris qu’elle faisait l’objet – avec ces jeunes – de leur nouvelle attraction.


_________________


Dernière édition par Astrydd Tahana le Mer 1 Avr - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Guérison d'autrui
LOCALISATION : J'ai une maison au Golden District
JE SUIS : Asclepios de la mythologie grecque.
ÉCRITS : 327
PUF : Coolangel533
avatar
Oren Miyamoto
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Mer 1 Avr - 19:20

Si la jeune femme s'était éloignée, les problèmes, eux, étaient restés et s'étaient même rapprochés. Une bande de jeunes riches avait décidé de s'en prendre à la seule personne qui ne semblait pas résider au Golden District. Soucieux du bien-être de la demoiselle, Oren se fraya un chemin dans la masse qui s'était amassée pour observer le spectacle. Les choses ne semblaient pas se passer très bien pour l'étrangère et l'asiatique se sentit obligé d'intervenir. Il s’avança, brisant le cercle de la foule sans la moindre préoccupation pour le reste des gens. Il fixa son regard émeraude dans celui de l'adolescente qui toisait toujours l'inconnue, puis lui dit:

- Le jardin botanique est ouvert à tous. Un tel manque de respect est digne de racailles de la plus basse espèce, n'avez vous donc pas une once de dignité?


Il offrit un sourire navré aux adolescents, comme s'il avait été un professeur bien déçu de ses pathétiques étudiants, puis poursuivit, un éclat dans le regard laissant entendre qu'il ne se laisserait pas marcher sure les pieds.
Il les observa, non pas avec mépris, mais avec une tristesse bien plus insultante que n'auraient pu l'être le mépris. Il les voyait pour ce qu'ils étaient: Des enfants de riches élevés dans l'intolérance et le dédain des différences. Dans une ville comme Sweetdreams, ils allaient être les premiers à finir dévorés par les incarnations s'ils n'y prenaient pas garde. Il n'y avait rien à faire contre de tels imbéciles. Mieux valait les faire reculer et régler le problème cependant. Il ne détourna pas les yeux pour voir ce que ferait la femme par peur que le groupe ne s'en prenne à eux deux, mais ne montra aux jeunes qu'un air las et quelque peu décontracté. Il ne comptait pas en venir aux coups, mais s'il le fallait, il saurait maîtriser un adversaire sans trop lui faire mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Je suis une leurre fiable. Weird, isn't it?
LOCALISATION : Ici. Puis là, des fois.
JE SUIS : Un spectre à visage
JE VIENS : De Bretagne, en France
ÉCRITS : 197
PUF : Kayn | IfreannMutsou Féminin Age : 23

Info Supp
Relations:
avatar
Astrydd Tahana
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Mer 1 Avr - 19:39


Le jardin botanique était tout à coup devenu sans intérêt pour ceux étaient originellement venus le visiter : un spectacle improvisé avait attiré leur regard, là, au milieu du chemin. Une scène digne d’une pièce de théâtre jouée par quatre adolescents et une jeune femme qui semblait tout à fait différente d’eux. Astrydd, restée silencieuse depuis les derniers propos de la fille qui lui faisait face, jouait à qui tiendrait le plus longtemps à se regarder dans le blanc des yeux. Le spectre ne comptait certainement pas sur les spectateurs pour faire cesser tout cela ; après tout, pourquoi s’en mêleraient-ils si cela les divertissait ? Pourtant, telle une lueur au beau milieu de la nuit, quelqu’un se fraya un passage pour rejoindre le petit groupe au centre. Asty reconnut sans mal l’homme à qui elle s’était adressée quelques minutes plutôt. Tiens, elle ne s’attendait pas à le revoir, lui.

- Le jardin botanique est ouvert à tous. Un tel manque de respect est digne de racailles de la plus basse espèce, n'avez vous donc pas une once de dignité ?

La comparaison ne sembla pas plaire aux jeunes adolescents qui se regardèrent tour à tour, mais contrairement à avant, ils ne rétorquèrent rien. L’homme était-il connu dans la ville pour que ses mots fassent autant d’effets ? Ou était-il simplement plus imposant qu’elle... Il y avait probablement un peu de ça aussi, oui. Le regard d’Astrydd se porta alors sur son visage. Il arborait un sourire navré, presque triste. C’était sûrement son expression qui les avait déroutés. Certains spectateurs, lassés de l’altercation, reprirent leur marche comme si de rien n’était. Bientôt, le cercle qui s’était formé autour du groupe se distilla. Il n’y avait plus rien à voir. Les jeunes eux-mêmes optèrent pour lever le drapeau blanc : ils tournèrent les talons sans rien ajouter de plus. Ils s’en prendraient probablement à quelqu’un d’autre un peu plus tard, lorsqu’il n’y aurait personne pour leur faire une leçon de morale.

- Merci, bredouilla soudainement Astrydd à son pseudo-sauveur, plongeant négligemment ses mains dans les poches de son sweat, la tête baissée mais les yeux légèrement relevés pour voir l’homme.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Guérison d'autrui
LOCALISATION : J'ai une maison au Golden District
JE SUIS : Asclepios de la mythologie grecque.
ÉCRITS : 327
PUF : Coolangel533
avatar
Oren Miyamoto
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Ven 3 Avr - 17:53

Sa tactique sembla fonctionner et les adolescents s'en furent, mécontents de la leçon qu'ils avaient reçu. La foule se dissipa également, laissant les deux jeunes gens seuls. L'asiatique attendit de les voir réellement abandonner avant de tourner son attention vers l'étrangère. Celle-ci le remercia, adoptant une attitude en apparence nonchalante. Il lui offrit un sourire lumineux, puis, se retenant de faire la révérence à la demoiselle, s'expliqua, acceptant les remerciements de celle-ci par la même occasion:

- Je ne pouvais pas rester spectateur, c'aurait été du même niveau que leur ridicules commentaires. J'espère que ces imbéciles n'ont pas trop gâché votre journée.

Sa compassion n'était pas feinte et il observait la jeune femme comme une égale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Je suis une leurre fiable. Weird, isn't it?
LOCALISATION : Ici. Puis là, des fois.
JE SUIS : Un spectre à visage
JE VIENS : De Bretagne, en France
ÉCRITS : 197
PUF : Kayn | IfreannMutsou Féminin Age : 23

Info Supp
Relations:
avatar
Astrydd Tahana
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Lun 6 Avr - 18:40


La première chose qui surprit Astrydd lorsque le jeune homme parla fut, justement, sa façon de le faire. La tournure de ses phrases était particulièrement soignée, ses mots bien choisis. Le spectre ne put s’empêcher que de lever les yeux sur son interlocuteur et de le détailler du regard : il ne paraissait pas tant du coin vu comme ça, mais quelque chose dans ses yeux et dans sa façon de se tenir inspirait tout de même ce genre de respect.

- Tout va bien... Les imbéciles ça prolifère partout, j’commence à en avoir l’habitude.

Elle le gratifia d’un léger sourire blasé, un sourire qui illustrait plutôt bien sa phrase. Eh oui, malheureusement, les idiots étaient peut-être plus nombreux que les bonnes personnes dans ce monde... Quoi qu’elle n’avait pas encore eu trop de problèmes depuis son arrivée ici. En revanche, le nombre d’imbéciles qu’elle avait rencontrés dans sa vie était incalculable tellement il était élevé... Mais ma foi, elle faisait avec. Estimant qu’elle avait fini de converser, Astrydd s’apprêtait à partir mais sa curiosité fut plus forte que le reste. Elle avait envie de savoir si cet homme venait d’ici ou s’il vivait, comme elle, dans un quartier plus ou moins modeste.

- Vous venez souvent ici ?

Elle n’osa pas lui poser directement la question, mais la réponse qui lui serait donnée la mettrait malgré tout sur une piste. C’était déjà amplement suffisant.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Guérison d'autrui
LOCALISATION : J'ai une maison au Golden District
JE SUIS : Asclepios de la mythologie grecque.
ÉCRITS : 327
PUF : Coolangel533
avatar
Oren Miyamoto
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Mar 7 Avr - 16:48

La jeune femme lui assura que des idiots, il y en avait partout. C'était un fait, mais c'était aussi quelque chose de déplorable. Il aurait voulu que dans une ville comme Sweetdreams, le mot d'ordre soit la tolérance, au lieu de quoi, les castes sociales ne faisaient que s'exacerber. Il aurait préféré que les gens n'aient pas à prendre l'habitude d'être insultés ou dégradés par leurs semblables, mais c'était un désir utopique et il devait se satisfaire de ce que ses propres efforts pouvaient apporter à d'autres.

Elle lui demanda alors s'il venait souvent là et il se demanda si elle ne cachait pas une autre question sous celle-là. C'était la première fois qu'il visitait le jardin botanique, mais ce n'était pas parce qu'il venait d'ailleurs. Il avait simplement plus d'intérêts pour les attractions plus accessibles de la ville. Lorsqu'il s'engageait au centre-ville, il n'y avait plus moyen de déterminer d'où il venait ne serait-ce que par son look. Il détestait cette manière de juger les individus d'après l'endroit où ils vivaient. Se refusant à la laisser sur sa question, il répondit:

- C'est la première fois que je visite le jardin botanique, mais ce n'est pas faute d'y avoir accès.

Il détourna les yeux. Il craignait qu'elle ne prenne son attitude de plus tôt pour de la pitié, ce qui n'était nullement le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Je suis une leurre fiable. Weird, isn't it?
LOCALISATION : Ici. Puis là, des fois.
JE SUIS : Un spectre à visage
JE VIENS : De Bretagne, en France
ÉCRITS : 197
PUF : Kayn | IfreannMutsou Féminin Age : 23

Info Supp
Relations:
avatar
Astrydd Tahana
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Mer 8 Avr - 19:04


La réponse du jeune homme lui donna l’information qu’elle voulait avant tout : il venait bien d’ici. Cependant, à défaut de faire une grimace ou de chercher à écourter la conversation pour fuir, Astrydd resta face à lui, bien attentive, ses yeux violets posés sur son interlocuteur. Tout comme lui, elle se fichait bien d’où il pouvait venir. Le plus important à ses yeux était que le respect aille dans les deux sens, et elle n’avait aucun doute que l’homme appliquait cette règle. C’est pourquoi elle se pencha sur le côté pour tenter de capter à nouveau son regard puisqu’il avait détourné les yeux pour elle ne savait quelle raison.

- Alors... J’espère que la visite valait le coup.

Elle plongea nonchalamment ses mains dans les poches de sa veste et rentra sa tête dans ses épaules avant de les hausser.

- En tout cas moi, moi j’trouve ça joli.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Guérison d'autrui
LOCALISATION : J'ai une maison au Golden District
JE SUIS : Asclepios de la mythologie grecque.
ÉCRITS : 327
PUF : Coolangel533
avatar
Oren Miyamoto
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Sam 11 Avr - 14:29

Les craintes qu'il avait eut d'être jugé n'étaient pas fondées. La jeune femme, elle-même victime des préjugés, chercha à retrouver son regard et il se força à la regarder à son tour. Elle ne parlait pas beaucoup, mais elle ne semblait pas bien méchante. Il lui offrit un timide sourire et répondit à sa question:

- C'est vrai que c'est joli, même si l'automne efface les couleurs estivales.

Il fit une petite pause pour jeter un regard autour, histoire de ne pas se faire surprendre par d'autres idiots, puis ajouta:

- Et puis, j'ai pu faire votre rencontre, ça compte aussi.

Il ne parlait pas ainsi pour flirter ou se montrer impoli, mais la présence d'une personne différente et intéressante par rapport aux groupes d'adolescents débiles qui n'avaient rien de mieux à faire lui faisait apprécier les lieux un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Je suis une leurre fiable. Weird, isn't it?
LOCALISATION : Ici. Puis là, des fois.
JE SUIS : Un spectre à visage
JE VIENS : De Bretagne, en France
ÉCRITS : 197
PUF : Kayn | IfreannMutsou Féminin Age : 23

Info Supp
Relations:
avatar
Astrydd Tahana
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Sam 11 Avr - 16:41


Contrairement au jeune homme, Astrydd ne trouvait pas que les couleurs estivales étaient particulièrement plus jolies que celles de l’automne ; à son goût, ces dégradés d’orange, de jaune et de marron étaient harmonieux. Certes, les arbres perdaient leur feuillage et les fleurs leurs couleurs, mais c’était une saison agréable, ni trop chaude, ni trop fraîche. Et belle à voir. Le spectre estima toutefois qu’il n’était pas nécessaire de donner son avis, ce pourquoi elle garda le silence, se contentant de sourire.

- Et puis, j'ai pu faire votre rencontre, ça compte aussi.

La phrase la prit de court, si bien qu’elle en resta interdite. Son visage lui-même effaça le sourire qui s’y trouvait tellement cela la surprit. C’était la première fois depuis de longues années que quelqu’un lui disait qu’il était heureux de la rencontrer. Enfin là c’était sous-entendu, mais tout de même... Cela lui faisait bizarre. Contrairement à ce qu’elle avait imaginé, elle n’eut pas de mal à trouver de réponse. Cela sortit même presque naturellement, sans qu’elle n’y ait réfléchi.

- Oh, bredouilla-t-elle. Ca aurait été mieux si ça avait été fait dans de meilleures conditions quand même.

C’était la seule chose qu’elle avait trouvé à répondre... Ce n’était pas entièrement faux, mais ce n’était peut-être pas la réaction qu’aurait souhaité son interlocuteur. En vérité, elle ne savait pas trop ce qu’il attendait d’elle...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Guérison d'autrui
LOCALISATION : J'ai une maison au Golden District
JE SUIS : Asclepios de la mythologie grecque.
ÉCRITS : 327
PUF : Coolangel533
avatar
Oren Miyamoto
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Mer 22 Avr - 13:49

La jeune femme sembla surprise de ses mots et il la laissa prendre le compliment à sa façon. Il n'attendait rien d'elle, il ne faisait que profiter d'une compagnie intelligente et d'un lieu publique où il n'avait pas à se cacher qui il était. Il répondit alors à la jeune femme, se présentant par la même occasion:

- De meilleures conditions ne nous auraient probablement pas poussé à discuter de la sorte. Au fait, je me nomme Oren.

Il lui offrit un sourire, cachant la petite honte qu'il avait de ne pas s'être présenté plus tôt. Il avait la fâcheuse habitude d'attendre avant de donner son nom aux gens qu'il rencontrait et ce n'était certainement pas pour favoriser les amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Je suis une leurre fiable. Weird, isn't it?
LOCALISATION : Ici. Puis là, des fois.
JE SUIS : Un spectre à visage
JE VIENS : De Bretagne, en France
ÉCRITS : 197
PUF : Kayn | IfreannMutsou Féminin Age : 23

Info Supp
Relations:
avatar
Astrydd Tahana
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Ven 1 Mai - 10:29


- De meilleures conditions ne nous auraient probablement pas poussé à discuter de la sorte. Au fait, je me nomme Oren.

Elle ne pouvait qu’approuver les propos de son interlocuteur. Il semblait tout aussi réservé qu’elle, alors pour sûr que la discussion ne se serait pas établie aussi facilement, d’autant plus qu’elle n’était pas venue là pour faire des rencontres. L’éternelle jeune femme s’empressa de lui répondre. Il méritait qu’elle décline son identité, lui-même l’avait fait. Puis il l’avait aidée, et ça, ce n’était pas rien.

- Moi c’est Astrydd, déclara-t-elle doucement, comme pour s’assurer que personne d’autre à part lui entendrait sa phrase. J’peux faire quelque chose pour vous ? J’veux dire, vous voulez boire un café, ou quoi que ce soit ?... J’vous doit bien ça pour le coup d’main que vous m’avez filé avec ces jeunes.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Guérison d'autrui
LOCALISATION : J'ai une maison au Golden District
JE SUIS : Asclepios de la mythologie grecque.
ÉCRITS : 327
PUF : Coolangel533
avatar
Oren Miyamoto
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Dim 17 Mai - 21:07

La jeune femme se présenta à son tour, lui offrant une petite récompense pour ses actions de plus tôt. Il était heureux que la jeune femme se sente relativement à l'aise en sa présence, mais il craignait de passer pour en train de flirter s'il acceptait, craignait également de la vexer s'il refusait. Le rouge lui monta bientôt aux joues et il ne sut pas comment répondre à la jeune femme. Un peu gêné, il finit cependant par accepter, demandant à Astrydd:

- Vous aviez un endroit en tête?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Je suis une leurre fiable. Weird, isn't it?
LOCALISATION : Ici. Puis là, des fois.
JE SUIS : Un spectre à visage
JE VIENS : De Bretagne, en France
ÉCRITS : 197
PUF : Kayn | IfreannMutsou Féminin Age : 23

Info Supp
Relations:
avatar
Astrydd Tahana
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   Sam 6 Juin - 15:25


Dans un sourire, Astrydd nota la couleur qu’adoptèrent les joues d’Oren suite à sa proposition. Elle eut, sur le moment, envie de le rassurer, de lui dire que ça ne mènerait à rien et que cette « sortie » n’était qu’une façon de le remercier, mais elle s’abstint lorsque le jeune homme accepta de manière sous-entendue.

- Vous aviez un endroit en tête?
- Du tout, répondit-elle en regardant autour d’elle, haussant brièvement des épaules avant de reposer ses yeux violets sur son interlocuteur. Je connais pas le coin.

Indirectement, elle laissait donc libre choix à Oren d’aller où bon lui semblait ; puisqu’il vivait ici, il avait sûrement quelques bonnes adresses. Elle espérait simplement que l’addition ne serait pas trop salée, entre les problèmes auxquels elle faisait face et les coups à boire qu’elle avait déjà payé à certaines personnes...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Là où la nature a ses droits[Prio Astrydd]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis nouveau ou non, que dois-je faire pour mes droits?
» Crime "contre-nature"
» [Fête] Les Gardiens de la Nature vous invitent...
» règles, droits et obligations...
» Grandeur Nature, JdR ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: La ville de Sweetdreams - RPG :: Golden District :: |-Le Jardin Botanique-