AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le miroir de l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
APTITUDE : Donner de faux espoirs.
LOCALISATION : Ici.
JE SUIS : pas là.
JE VIENS : en paix.
ÉCRITS : 7
PUF : JigglyPUF? Masculin Age : 23
avatar
Glory Beausoleil
MessageSujet: Le miroir de l'âme   Dim 8 Mar - 1:50

« Une nouvelle gallerie? Un art si urbain, si mystérieux... je dois y aller! De toute façon, Diane m'a prit mon quart aujourd'hui. Je sens qu'ils vont rammer au resto, mais tant pis!»

Glory était habillé de conséquence. Cheveux défaits, sweatshirt pourpre gants troués, jeans foncés trop grands qui glissaient lentement le long de son corps à cause du poids de son porte-monnaie - accroché à son pantalon par une chaîne en acier à petits maillons (histoire de ne pas se faire voler non plus) , bref, tout afin de cacher la richesse réelle du serveur qui pouvait littéralement payer son loyer avec la moitié de ses pourboires.

La muse arriva au comptoir afin de payer son admission à la Galerie. Il ne prit même pas son porte-feuille : il avait déjà préparé la monnaie exacte dans sa poche. Encore une fois, simplement par précaution. Il remarqua une petite caisse de collecte de dons pour l'organisme Enfant-Lune, destinés au développement d'une pédiatrie durable et efficace pour les jeunes lycans.
«Plus tard...» pensa-t'il, en remarquant l'air ganster de la plupart des artistes. Certains semblent parfaitement normaux, mais d'autres dégagent un quelque chose de tellement aggressif... Le jeune serveur en craignait pour son intégrité physique.

Il fit un tour rapide des lieux. Quelques oeuvres retenaient son attention, mais il n'y avait rien d'exceptionnel. Rien de bien développé. Tous ces artistes étaient, pour Glory, du matériel pur, à sculpter et à modeler, à raffiner et à développer. Peut-être en prendrait-il quelques uns sous son aile. Puis il remarqua, au milieu de la galerie, un étrange vide. Aucune exposition n'y était, et pourtant les gens avaient bien assez de place pour y circuler. Qu'est-ce que ça pouvait être? Il resta fixé à cet endroit, réfléchissant intensément, la bouche semi-ouverte, aussi gracieusement qu'une truite bedonante remontant des rapides.

_________________
«À être totalement honnête, j'ai jamais compris pourquoi on assignait jamais de muses aux politiciens.
Pourtant, c'est eux à qui on devrait inspirer un minimum de bon sens!
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence d'autrui
LOCALISATION : Se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1760
PUF : Louaseau Age : 23
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Le miroir de l'âme   Dim 8 Mar - 3:36

Il s'étira les bras après un bref petit tremblement, comme le froid de la matinée venait à lui mordre la peau. Ses cheveux étaient encore humides de la douche qu'il avait prise à la va-vite, avant d'enfiler un sweatshirt gris et rouille, un pantalon de sport ajusté à la jambe, mais élastique (au cas où lui prendrait envie de changer de forme), et d'empoigner son sac de plastique, truffé d'éléments hétéroclites de tailles et de formes différentes.

Il arriva devant la Galerie peut-être en même temps que le camion, sa carlingue métalique bloquant les rayons du soleil naissant. Après avoir salué le chauffeur, signé quelques papiers avec un nom d'emprunt et échangé quelques plaisanteries sans importance, Gun contourna le véhicule pour arriver derrière et ouvrir grandes ses portes pour jeter un oeil à la marchandise.

Le dos penché. il poussa un long sifflement d'admiration avant de tourner son regard vers le chauffeur, qui l'avait rejoint derrière, et acquuiescer d'un signe de la tête. C'est qu'il n'avait pas menti en vantant la qualité de la marchandise ! Restait plus qu'à tout installer. Il sortit son cellulaire de sa poche, observant l'heure qui était affichée.

6h05.

***

« Oops sorry » il lâcha sans penser, bousculant légèrement l'ahuri à l'entrée (qui n'avait pas bougé depuis son arrivée) avec le bout de son poussoir, sur lequel brinquebalaient quatre miroirs rectangulaires, construits en hauteurs. Il se pencha légèrement sur le côté, offrit un petit sourire à l'étranger et l'ignora ensuite, se dirigeant avec son attirail au centre de la place. Il lâcha les poignées du poussoir, se décala d'un pas et fit un bref tour sur lui-même, tentant de visualiser le futur emplacement de tout ses éléments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Donner de faux espoirs.
LOCALISATION : Ici.
JE SUIS : pas là.
JE VIENS : en paix.
ÉCRITS : 7
PUF : JigglyPUF? Masculin Age : 23
avatar
Glory Beausoleil
MessageSujet: Re: Le miroir de l'âme   Dim 8 Mar - 4:04

Glory avait depuis quelques minutes perdu la notion du monde extérieur. Il réfléchissait à la raison d'être de cet étrange vide sanitaire lorsqu'il fut brusquement ramené à la réalité par une chute - sa chute. Un étranger était arrivé, avec un poussoir, et la légère collision avait été suffisante pour faire perdre le pied à l'incarné. Vif comme l'éclair, il se rattrapa en se servant d'un pas de danse pour stopper le momentum de la chute, et recouvrit son mouvement avec un semblant d'aise. Il épousseta par réflèxe son survêtement, bien qu'il n'eut pas réellement tombé et fixa le maladroit pendant quelques secondes, d'un regard entre le mépris et l'exaspération. Il lui répondit avec un simple sourire, et poursuit son chemin.

Glory le suivit, mettant ses mains dans la poche kangourou de son sweatshit et, lorsque le blondinet se retourna, il lui adressa, d'un ton passif-aggressif :
« Maladroit comme t'es, t'aura besoin d'aide pour décharger ces miroirs sans rien briser. »

Il se raprocha, le visage maintenant si près de celui de l'étranger qu'il aurait pu l'embrasser.
- Alors voilà comment ça va marcher. Je vais t'aider à décharger tes trucs et à les placer où tu veux. Ensuite, pour me remercier de mon aide et pour t'excuser de m'avoir bousculé plus tôt, tu vas me payer un bon café. J'ai la patience courte quand je ne suis pas caféiné. ajouta-t'il, sa voix se cassant légèrement dans les derniers mots.

Son coeur battait plus fort. Il avallait nerveusement sa salive. Sa peau nue devenait plus rose. Ses yeux se baladaient sur le mystérieux homme, savourant sa beauté avec honte comme on savoure du chocolat durant un régime.
«Il est beau...», se dit-il intérieurement.
«Ugh, ça m'apprendra à me la jouer à la dure...»
Il s'était rapproché, le visage maintenant si près de celui de l'étranger qu'il aurait pu l'embrasser.
Il aurait vraiment pu l'embrasser.
Vraiment.

_________________
«À être totalement honnête, j'ai jamais compris pourquoi on assignait jamais de muses aux politiciens.
Pourtant, c'est eux à qui on devrait inspirer un minimum de bon sens!
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence d'autrui
LOCALISATION : Se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1760
PUF : Louaseau Age : 23
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Le miroir de l'âme   Dim 8 Mar - 4:55

Il fut tiré hors de ses rêveries en entendant une voix dirigée vers lui.
— « Maladroit comme t'es, t'auras besoin d'aide pour décharger ces miroirs sans rien briser » fit la voix en s'approchant, suivant ses pas. Gun tourna sa tête vers l'importun (sans reconnaître qu'il s'agissait de l'homme qu'il venait de bousculer), le visage brillant d'insouciance.
— « That an offer, luv? I wouldn't be against an extra hand ! »

Et l'étranger avala la distance qui les séparait, se retrouvant nez-à-nez avec Gun, affrontant son regard du sien:
— « Whoa--
— « Alors voilà comment ça va marcher. (Gun haussa ses sourcils devant la soudain proximité.)
...
Je vais t'aider à décharger tes trucs et à les placer où tu veux. Ensuite, pour me remercier de mon aide et pour t'excuser de m'avoir bousculé plus tôt, tu vas me payer un bon café. (Gun crispa ses lèvres sur un sourire en coin) J'ai la patience courte quand je ne suis pas caféiné. »

Gun plissa légèrement ses paupières. Il rêvait ou l'autre venait de buter sur ses mots? Rendu habitué par leur rapprochement, il ferma les paupières et remua légèrement ses épaules, comme sur un rire inaudible, avant de les entrouvrir à nouveau et porter son regard vers celui de l'homme qui s'était rapproché.

— « Is that so... I presume the reason you're standing so close is due to your lack of caffeine as well~?... »
Les yeux baladeurs de Glory n'échappèrent pas au siens, aussi se permit-il de l'imiter, penchant légèrement son dos, inclinant la tête, histoire et d'initier un contact physique, et de légèrement l'écarter de lui.

I still have plenty to do, so, how about kindly stepping aside and help me unload ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Donner de faux espoirs.
LOCALISATION : Ici.
JE SUIS : pas là.
JE VIENS : en paix.
ÉCRITS : 7
PUF : JigglyPUF? Masculin Age : 23
avatar
Glory Beausoleil
MessageSujet: Re: Le miroir de l'âme   Lun 9 Mar - 1:36

Glory esquissa un rictus alors que son interlocuteur se rapprochait encore davantage, la distance les séparant devenant dangereusement intime. L'entendre lui dire d'une voix langoureuse «I still have plenty to do, so, how about kindly stepping aside and help me unload» lui fit légèrement fléchir les genoux. Bien sûr, la muse comprit rapidement que l'étranger jouait pour la même équipe que lui, en fin de compte...

Il eut alors un coup de génie: ses pupilles se dilatèrent et une étincelle de malice apparut dans ses yeux. Sans se retourner, il pivota sur lui-même très rapidement, envoyant au visage de l'homme ses cheveux mi-longs, lui fouettant les joues. Il se dirigea ensuite vers l'extrémité du poussoir et, mettant ses deux mains sur le premier miroir, comme pour se cacher derrière ce dernier, il regarda le séduisant jeune homme dans les yeux et lâcha sur un ton bordant le sarcasme et le pastiche:
- « Oops, désolé! »

Il se remit à sa besogne, cachant un sourire satisfait derrière le miroir. Il avait fière allure.
Il déposa le miroir prêt, mais à l'écart du poussoir. Puis il se redirigea vers la nouvelle rencontre et lui tendit la main.

- « Mon nom, c'est Gloire. Le vôtre? Histoire que je sache comment vous beugler dessus?»

Après cette petite revenge, le visage de Glory s'attendrit, passant d'un sourire de satisfaction à un sourire amical.

_________________
«À être totalement honnête, j'ai jamais compris pourquoi on assignait jamais de muses aux politiciens.
Pourtant, c'est eux à qui on devrait inspirer un minimum de bon sens!
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APTITUDE : Usurper l'apparence d'autrui
LOCALISATION : Se trouve entre les draps des uns, des unes et des autres
JE SUIS : Un incube
JE VIENS : Du Maryland (USA)
ÉCRITS : 1760
PUF : Louaseau Age : 23
avatar
Le doppelganger
MessageSujet: Re: Le miroir de l'âme   Mer 18 Mar - 13:38

Gunthaer eut un mouvement de recul en sentant la claque - plus douce que ce à quoi il était accoutumé avec Alexa - lui fouetter les joues. L'importun s'était ensuite éloigné à sa dérobée pour contourner le poussoir et les miroirs qu'il transportait, lui faisant face sans lui faire front en se cachant un peu derrière:

— « Oops, désolé! » il lui renvoya donc, sur un ton aigri par le sarcasme.

Pour peu, Gun gloussa tout bas. Il porta sa main à son visage (plus précisément, là où il avait ressenti les cheveux de l'autre le fouetter) et écarta les siens d'un bref geste de la main, un sourire goguenard aux lèvres. Impossible de s'ennuyer avec un assistant pareil !

Sa main se glissa ensuite à sa nuque qu'il massa, et il cogna deux fois le sol de sa chaussure, comme s'il cherchait à retrouver le tempo. Après quoi, il alla rejoindre son "assistant" sans plus attendre, déchargeant un miroir de son côté, sans avoir l'air de se soucier qu'un étranger ne mette les pattes sur son matériel. Glory posa son miroir au sol - et Gun le sien, en face - avant de s'approcher et lui tendre la main, initiant les présentations:

— « Mon nom, c'est Gloire. Le vôtre? Il ajouta: Histoire que je sache comment vous beugler dessus?
Gun prit la main que Glory lui tendait, et, sans briser leur contact visuel, la porta à ses lèvres:
— « People call me Gun. (ses yeux pétillèrent de malice) Incidently, it's a fun name to shout ~»

Présentations faites, il se pencha vers un autre miroir - qui n'était en fait rien de plus qu'une glace sans tain - et la posa à côté de celui qu'il venait d'installer, poussant un soupir.

— « Well, that's three down, about thirty-something to go... » Sa tête dodelina sur un petit rire avant qu'il ne tourne son regard vers son nouveau comparse - dont il avait déjà oublié le prénom.
— « Last chance to drop out, luv. You still in ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le miroir de l'âme   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le miroir de l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Effet miroir!
» [Story] Sombre Miroir : Chapitre 5
» ~Metamorph, ou une autre façon de dire que je suis ton miroir.~ [validé]
» La phrase miroir
» L'épineuse question des armes en miroir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadStories :: La ville de Sweetdreams - RPG :: Hansel District :: |-Galerie Kitsune-